COMMUNICATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Si le mot « communication » existe dans la langue française depuis plusieurs siècles, ce n'est pas avant la seconde moitié du xxe siècle qu'il s'installe avec force dans le discours médiatique et politique, qu'il désigne un champ d'étude et de recherche de plus en plus vaste et qu'il devient l'objet d'une conceptualisation toujours plus poussée. Les rapports entre communication et société sont donc complexes. Sans qu'il y ait besoin de remonter aux sociétés de fourmis et autres insectes sociaux, il faut rappeler que les sociétés humaines se perpétuent dans et par la communication interpersonnelle entre générations. La fascination contemporaine pour les « nouveaux médias » amène à négliger les plus vieux médias du monde : le corps, le geste, la parole.

Pour une analyse de communication dans la langue anglaise, il faut lire les travaux de John Durham Peters, merveilleux de précision et d'invention. Les racines latines étant évidemment identiques, les deux mots évoluent sémantiquement de manière parallèle. Mais il manquera au mot de la langue française un philosophe comme John Locke. Celui-ci lui offrira une noblesse philosophique dès 1690 dans Essay Concerning Human Understanding, ce qui peut partiellement expliquer pourquoi ce sont d'abord des penseurs anglo-saxons qui se sont emparés du mot : Charles Cooley, George Herbert Mead, John Dewey, Edward Sapir...

Dans Democracy and Education, le philosophe John Dewey écrivait en 1916 : « La société ne continue pas seulement à exister par la transmission, par la communication, mais, peut-on dire avec assurance, continue à exister dans la transmission, dans la communication. Il y a plus qu'un lien verbal entre les mots „commun“, „communauté“ et „communication“. Les hommes vivent en communauté en vertu des choses qu'ils ont en commun ; et la communication est la façon par laquelle ils en viennent à posséder des choses en commun. » Ces propos peuvent apparaître simplistes. Ils jouent en fait très finement sur l'étymologie du mot communication et sur les deux grandes traditions sémantiques qui en ont découlé, tant en anglais qu'en français. La plus ancienne repose sur la communication comme partage et la plus récente, sur la communication comme transmission. Il faut cerner avec quelque précision cette opposition, car elle fonde des catégories de pensée qui sont encore très opérantes aujourd'hui.

Aux sources du mot communication

La définition contemporaine la plus courante, celle du Petit Robert, associe communication et transmission d'information : « passage ou échange de messages entre un sujet émetteur et un sujet récepteur au moyen de signes, de signaux ».

Mais les dictionnaires historiques font remonter les premières occurrences du mot aux alentours de 1350. Communication est à l'époque interchangeable avec communion, et signifie partage, mise en commun. On retrouve encore aujourd'hui ce sens ancien dans le terme du vocabulaire ecclésiastique « excommunication », qui est l'exclusion de la communauté, la sortie de la « communion ».

Ce n'est qu'au xvie siècle qu'apparaîtra une spécialisation des termes : communion gardera son acception religieuse, tandis que communication va se séculariser, tout en signifiant toujours partage, mise en commun. C'est un sens qui va traverser les siècles en s'affaiblissant progressivement. Au xixe siècle, on retrouve encore dans le Littré le terme « communiers », pour parler des fermiers qui mettent leurs terres en commun.

Mais un autre sens commence à apparaître au xviie siècle : de partage, on passe à faire part, c'est-à-dire à transmettre, comme dans le célèbre exemple du dictionnaire de Furetière (1690) : « l'aimant communique sa vertu au fer ». Le terme va ainsi devenir de plus en plus technique. Aux xviiie et xixe siècles, les « moyens de communication » désignent les routes, les canaux, puis les chemins de fer. À la fin du xxe siècle, les « nouvelles technologies de communication » renvoient aux multiples combinaisons entre informatique et télécommunications. Il s'agit plus que jamais de moyens de transmission d'un point vers un autre.

Les premiers travaux universitaires sur la communication, dans le premier tiers du xxe siècle, mettaient en place un rapport très large entre communication et société. Mais la place que prennent la presse, le cinéma, la radio puis la télévision dans les événements dramatiques du deuxième tiers [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages

Écrit par :

  • : professeur des Universités, École normale supérieure de lettres et sciences humaines, Lyon

Classification

Autres références

«  COMMUNICATION  » est également traité dans :

COMMUNICATION - Communication de masse

  • Écrit par 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 285 mots
  •  • 1 média

Par communication de masse, on entend l'ensemble des techniques contemporaines qui permettent à un acteur social de s'adresser à un public extrêmement nombreux. Les principaux moyens de communication de masse ou mass media sont la presse, l'affiche, le cinéma, la radiodiffusion et la télévisio […] Lire la suite

COMMUNICATION - Les processus de la communication

  • Écrit par 
  • Robert PAGÈS
  •  • 6 240 mots

L'évolution qui a marqué les problèmes de la communication dans le monde contemporain s'inscrit dans la terminologie, elle-même reflet de la conceptualisation. En français comme en anglais, tend à se constituer une opposition entre deux sens du mot « communication » : celui de possibilité de passage ou de transport entre deux points (on parle alors de […] Lire la suite

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

L’anthropologie de la communication s’intéresse aux rapports entre le langage, la culture et la société. Elle emploie les méthodes de l’enquête ethnographique pour étudier les échanges langagiers et, de manière plus générale, les pratiques de communication. Elle envisage le langage comme une ressource culturelle dont les usages sont régis par des norme […] Lire la suite

APHASIE

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 983 mots

Ainsi nommée en 1864 par le clinicien Armand Trousseau en opposition au terme aphémie retenu à la même époque par Paul Broca et au terme alalie proposé plusieurs décennies auparavant par Jacques Lordat, l’aphasie est un trouble de la production et (ou) de la compréhension du langage oral et (ou) écrit consécutif à une lésion cérébrale le plus souvent située dans l’hémisphère gauche du cerveau et […] Lire la suite

APPRENTISSAGE ET INTERNET

  • Écrit par 
  • Franck AMADIEU, 
  • André TRICOT
  •  • 1 197 mots

Dans le chapitre « Un nouvel environnement documentaire »  : […] Après l’invention de l’écriture, de l’imprimerie, du cinéma, de la télévision, Internet accroît de façon très importante la quantité de connaissances auxquelles nous pouvons accéder. Pourtant, dans les faits, son apport aux apprentissages est souvent limité. D’une part, des enquêtes révèlent que les usagers d’Internet ne recherchent généralement que des informations qui confirment ce qu’ils saven […] Lire la suite

ASSIMILATION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Shmuel Noah EISENSTADT
  •  • 9 369 mots

Dans le chapitre « Caractéristiques principales du processus d'assimilation sociale »  : […] Il y a interaction constante entre les candidats à l'assimilation et la société d'accueil. Pour le candidat, le processus d'assimilation sociale consiste à inscrire, dans une situation nouvelle, le rôle qu'il s'est assigné. Il doit donc passer par des phases successives et étroitement liées les unes aux autres. Premièrement, il lui faut acquérir de nouveaux moyens, apprendre à user de mécanismes […] Lire la suite

ATTRIBUTION CAUSALE, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Olivier CORNEILLE
  •  • 961 mots

Afin de mieux comprendre et prédire leur environnement, les individus tentent régulièrement d’identifier les causes responsables d’événements physiques et de comportements sociaux. L’attribution causale concerne les processus psychologiques impliqués dans ce raisonnement. Elle peut également être entendue comme le produit de ce raisonnement (« si Jean a raté son examen, c’est parce qu’il est pare […] Lire la suite

AUTISME

  • Écrit par 
  • Jacques HOCHMANN
  •  • 3 357 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Troubles de la communication »  : […] La communication non verbale est perturbée, souvent dès la naissance. L'enfant, qui a pu inquiéter ses parents, dans les premiers mois de sa vie, en ne réagissant pas lorsqu'on s'approchait de lui pour le prendre dans les bras, en restant mou (« comme un sac de pommes de terre », disait Kanner) ou, au contraire, hypertonique, en ne regardant pas le visage de sa mère, en ne souriant pas, tarde à d […] Lire la suite

AUTISME (PRISE EN CHARGE DE L')

  • Écrit par 
  • Marie-Ève HOFFET
  •  • 2 659 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les prises en charge d'inspiration cognitive »  : […] Comme ce sont des difficultés de décodage des signaux et de contrôle émotionnel qui entraînent un déficit dans les apprentissages des autistes, les thérapies cognitives cherchent à aider la personne autiste à percevoir et à organiser les informations issues des sens et de l'expérience relationnelle pour lui permettre d'entrer en communication avec les personnes qui l'entourent. La reconstruction […] Lire la suite

BATESON GREGORY (1904-1980)

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 3 288 mots

Dans le chapitre « La cérémonie du « naven » et l'exercice épistémologique »  : […] À partir de 1927, Gregory Bateson entreprend une série d'enquêtes ethnologiques en Nouvelle-Guinée, entrecoupées de retours à Cambridge. Il passera en tout près de quatre années à étudier les populations de la région du fleuve Sépik et c'est là, autour de Noël 1932, à Amburti, qu'il rencontra le couple d'anthropologues formé par Reo Fortune et Margaret Mead. De cette période naîtra un livre admir […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

6-18 octobre 2021 Russie. Rupture des derniers liens entre Moscou et l'OTAN.

Le 18, Moscou annonce la rupture de ses derniers canaux de communication avec l’OTAN, qui sera effective début novembre. La mission russe auprès de l’OTAN suspend ses activités, les accréditations des représentants de la mission de l’OTAN à Moscou sont retirées et le bureau d’information de l’OTAN dans la capitale russe est fermé. Les réunions du Conseil OTAN-Russie étaient suspendues depuis l’annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014. […] Lire la suite

30 septembre 2021 France. Condamnation de Nicolas Sarkozy dans le procès du dépassement des frais de campagne électorale.

Treize autres personnes, dont les responsables de la campagne de Nicolas Sarkozy, Guillaume Lambert et Jérôme Lavrilleux, ainsi que plusieurs cadres de l’UMP et de l’agence de communication Bygmalion, sont condamnées à des amendes et à des peines de prison pour l’un ou l’autre de ces chefs d’accusation : escroquerie ou complicité ; abus de confiance ou recel ; faux, complicité, usage ou recel de faux ; complicité de financement illégal de campagne électorale. […] Lire la suite

2-23 août 2021 Tunisie. Prolongation de l'état d'exception.

Le 2, le président Kaïs Saïed, qui a limogé le Premier ministre, suspendu les travaux du Parlement et écarté deux ministres en juillet, remplace les ministres de l’Économie et des Technologies de communication par de hauts fonctionnaires. Le 3, le puissant syndicat de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) appelle le chef de l’État à mettre en place un « gouvernement de sauvetage réduit et harmonieux » afin de ne pas « rendre difficile la sortie de crise sociale et économique ». […] Lire la suite

27 juillet 2021 Corée du Sud – Corée du Nord. Rétablissement des canaux de communication entre Séoul et Pyongyang.

Le jour anniversaire de l’arrêt des hostilités de la guerre de Corée, en 1953, Séoul et Pyongyang annoncent le rétablissement de leurs canaux de communication, inactifs depuis la destruction par le régime de Kim Jong-un du bureau de liaison entre les deux Corées, en juin 2020. Ce geste ouvre la voie à une reprise du dialogue intercoréen qui avait conduit en 2018 à trois rencontres entre les dirigeants des deux pays et à un sommet entre le leader nord-coréen et le président américain Donald Trump. […] Lire la suite

3-27 mai 2021 France – Rwanda. Visite du président Emmanuel Macron au Rwanda.

Le rapport de la commission Duclert sur l’implication de la France dans le drame rwandais, paru en mars, avait qualifié l’épisode de Bisesero d’« échec profond pour la France », lié selon lui à des défauts de communication, de renseignement et d’analyse. Le 27, le président Emmanuel Macron se rend à Kigali à l’occasion du vingt-septième anniversaire du début du génocide des Tutsi. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves WINKIN, « COMMUNICATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/communication/