Pierre GOBERT

ancien élève de l'École polytechnique, général

BAZAINE FRANÇOIS ACHILLE (1811-1888) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 268 mots

Après avoir servi en Algérie et en Espagne, Bazaine commande une brigade pendant la guerre de Crimée. En 1855, il est nommé général de division et gouverneur de Sébastopol. Au cours de la guerre franco-sarde contre l'Autriche, il s'empare de Solferino (28 juin 1859). Envoyé au Mexique, en 1863, il prend Puebla, devient commandant en chef du corps expéditionnaire français et est élevé, en 1864, à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francois-achille-bazaine/#i_0

CONSEIL DES TROUBLES

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 425 mots

En août 1567, le duc d'Albe fut envoyé aux Pays-Bas comme gouverneur espagnol à la tête d'une forte armée pour rétablir l'ordre troublé par une explosion de violences iconoclastes, dues à un nombre croissant de calvinistes. Partisan d'une répression féroce, il créa le Conseil des troubles (appelé Bloedraad, ou Conseil du sang, par les Né […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conseil-des-troubles/#i_0

DARDANELLES EXPÉDITION DES (mars-déc. 1915)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 352 mots

Afin de rouvrir, par le Bosphore et la mer Noire, des communications faciles avec la Russie, les Britanniques (sous l'impulsion de Winston Churchill) ont imaginé, dès la fin de 1914, de porter un coup décisif à Constantinople. Il leur faut d'abord forcer le détroit des Dardanelles par une opération navale à laquelle la France accepte de participer. Malheureusement cette opération, décidée en janvi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/expedition-des-dardanelles/#i_0

DREYSE JOHANN NIKOLAUS von (1787-1867)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 232 mots

Industriel allemand, né et mort à Sömmerda, près d'Erfurt, inventeur du fusil qui arma les troupes prussiennes de 1844 à 1870.Ancien ouvrier de l'armurier français Pauly, Dreyse trouve chez celui-ci l'idée d'une « carabine à fermeture arrière » qui avait été refusée pour deux raisons : ses fuites de gaz étaient excessives et sa cadence de tir trop rapide, ce qui, en incitant le fantassin au gaspil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/johann-nikolaus-dreyse/#i_0

EBERT FRIEDRICH (1871-1925)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 445 mots

Bourrelier de son état, Ebert milite de bonne heure dans les rangs des syndicats et du Parti social-démocrate (S.P.D.), collabore au journal socialiste de Brême puis devient secrétaire du S.P.D. dans cette ville. En 1905, Ebert appartient à la direction nationale du S.P.D., où il est particulièrement chargé de la jeunesse socialiste. En 1912, il est élu député au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-ebert/#i_0

ÉTAT-MAJOR

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 300 mots

Ensemble du personnel qui assiste un chef militaire dans l'exercice de son commandement. L'état-major réunit les éléments de la décision et, quand elle est prise, la fait exécuter. Dans l'armée française, le chef d'état-major, auquel le général donne une large délégation de signature, coordonne l'action des bureaux : le premier bureau est chargé de la gestion du personnel ; le deuxième, du renseig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etat-major/#i_0

FERDINAND DE BAVIÈRE (1577-1650) prince-évêque de Liège (1612-1650)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 246 mots

Fils de Guillaume V, duc de Bavière, Ferdinand devient en 1612 archevêque de Cologne, évêque de Liège et de Munster. Ayant titre d'Électeur d'Empire, il participe aux élections successives des empereurs Matthias (1612) et Ferdinand II (1619). Il prend part à la guerre de Trente Ans (1618-1648), pendant laquelle il chasse les Français en 1637 de la redoutable f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ferdinand-de-baviere/#i_0

FONTENOY BATAILLE DE (1745)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 517 mots

Fait d'armes le plus éclatant de la guerre de Succession d'Autriche, la bataille de Fontenoy est typique de la guerre en dentelles. L'armée française, commandée par le maréchal de Saxe alors hydropique mais resté plein d'ardeur, doit agir dans les Pays-Bas contre l'armée des Coalisés commandée par le duc de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-fontenoy/#i_0

FRANCHET D'ESPEREY LOUIS FÉLIX (1856-1942) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 268 mots

Au début de sa carrière militaire, Franchet d'Esperey s'était distingué en Algérie, en Tunisie, en Chine (contre les Boxers) et au Maroc (Oued Zem, Mogador, Tadla). En août 1914, commandant du Ier corps d'armée sous Lanrezac, il retarde l'avance allemande à Guise. Puis à la tête de la Ve armée, il joue un rôle ca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-felix-franchet-d-esperey/#i_0

FULLER JOHN FREDERICK CHARLES (1878-1966)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 151 mots

Général britannique et théoricien militaire. Spécialiste des chars pendant la Première Guerre mondiale, Fuller fut ensuite correspondant de guerre (Éthiopie, Espagne) et critique militaire. Organisée par Fuller, l'attaque de Cambrai (20 nov. 1917) fait date dans l'histoire militaire : quatre cents chars britanniques attaquent, sans préparation d'artillerie, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-frederick-charles-fuller/#i_0

GAMELIN MAURICE (1872-1958)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 465 mots

Né dans une famille d'officiers, et sorti major de Saint-Cyr en 1893, Gamelin fait partie de l'état-major de Joffre. C'est lui qui rédige, sinon le fameux ordre du jour de la Marne, du moins les instructions qui aboutissent à la grande victoire du 8 septembre 1914 ; c'est encore lui qui commande la 2e brigade de chasseurs à pied à la bataille de la Somme (1916) puis la 8 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-gamelin/#i_0

GUERRE ÉCLAIR, all. BLITZKRIEG

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 319 mots

Le vendredi 10 mai 1940 au lever du jour, quatre-vingts divisions allemandes déferlent sur la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg. Des parachutistes s'emparent des points stratégiques tandis que l'aviation pilonne les Pays-Bas qui capitulent le 13 mai. Léopold III de Belgique tente de rassembler ses troupes endormies dans la neutralité. Les généraux Gamel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-eclair-blitzkrieg/#i_0

JUAN D'AUTRICHE don (1545-1578)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 321 mots

Fils naturel de Charles Quint et demi-frère de Philippe II, qui lui donne le nom de don Juan d'Autriche, ce vaillant capitaine s'illustre d'abord en réprimant un soulèvement des Maures à Grenade en 1570. En 1571, il est choisi pour commander la flotte que l'Espagne, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/juan-d-autriche/#i_0

JUIN ALPHONSE (1888-1967) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 683 mots

Né en Algérie dans une famille modeste (il se plaisait à rappeler qu'il était fils de gendarme), sorti major de Saint-Cyr en 1912 dans la promotion du général de Gaulle, Alphonse Juin se bat au Maroc jusqu'en 1914 puis sur le front français avec les tabors marocains. Il y est cinq fois cité et y perd définitivement l'usa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alphonse-juin/#i_0

KŒNIG PIERRE (1898-1970)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 460 mots

D'origine alsacienne, le futur général s'engage à dix-sept ans dans l'infanterie et termine la Première Guerre mondiale comme officier avec trois citations. Passé dans les chasseurs alpins, Pierre Kœnig sert en Silésie, dans les Alpes et en Rhénanie. En 1930, il est affecté à la Légion étrangère et prend part à la pacification du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-koenig/#i_0

LATTRE DE TASSIGNY JEAN DE (1889-1952) maréchal de France

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 551 mots

Sorti de Saint-Cyr dans la cavalerie, le lieutenant de Lattre reçoit en 1914 sa première blessure : un coup de lance de uhlan en pleine poitrine. Passé dans l'infanterie en 1915, il termine la guerre avec quatre blessures et huit citations. Il sert ensuite au Maroc, se distingue à la guerre du Rif en 1925 et entre à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-de-lattre-de-tassigny/#i_0

LIDDELL HART sir BASIL (1895-1970)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 194 mots

Écrivain et critique militaire anglais, sir Basil Liddell Hart est l'auteur des biographies de Scipion l'Africain, de Sherman et de Foch. Dès 1917, il préconise déjà la guerre éclair, c'est-à-dire une percée rapide et profonde des chars, suivie d'une action élargie sur les arrières ennemis. Liddell Hart reprend cette idée en 1926, en insistant particul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liddell-hart-sir-basil/#i_0

MONTCALM DE SAINT-VÉRAN LOUIS JOSEPH marquis de (1712-1759)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 390 mots

Intelligent, spirituel et brave, le marquis de Montcalm, issu d'une noble famille de la région nîmoise, entre dans l'armée à quinze ans et y fait une brillante carrière ; il est colonel à trente et un ans et maréchal de camp en 1756, année où il est chargé de la défense des possessions de la France en Amérique du Nord. Ces possessions comprennent les bassins du Saint-Laurent et du Mississippi ; le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-joseph-montcalm-de-saint-veran/#i_0

NELSON HORATIO NELSON vicomte (1758-1805) amiral anglais

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 463 mots

Entré dans la marine à l'âge de douze ans, Horatio Nelson prend part à la guerre d'Amérique, puis il est affecté en 1793 à l'escadre de l'amiral Hood engagée contre la France en Méditerranée. C'est là, lors du siège et de la prise de Calvi, qu'il perd l'œil droit. Trois ans plus tard, à la bataille du cap Saint-Vincent, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horatio-nelson/#i_0

ROCROI BATAILLE DE (1643)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 408 mots

Célèbre bataille opposant l'armée française, commandée par le jeune duc d'Enghien (le futur Grand Condé), à l'armée de don Francisco de Mello, en majorité espagnole mais comprenant des unités wallonnes, allemandes et italiennes. Les coalisés, qui mettent en ligne 17 000 fantassins et 8 000 cavaliers, assiègent Rocroi, place forte des Ardennes, que les Français, avec 15 000 fantassins et 6 000 cava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-rocroi/#i_0

SLIM sir WILLIAM JOSEPH (1891-1970)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 263 mots

Pendant la Première Guerre mondiale, Slim commence sa carrière militaire comme simple soldat, et gravit peu à peu tous les échelons de la hiérarchie militaire. En 1940, il combat au Soudan et en Érythrée ; l'année suivante, il étouffe la rébellion de Rachid Ali en Irak. En 1942, il établit le contact en Iran avec l'armée russe.Envoyé sur le front birman en 19 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/slim-sir-william-joseph/#i_0

VERDUN BATAILLE DE (1916)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 566 mots

À l'aube de l'année 1916, le commandement allemand, décidé à user complètement l'armée française en l'obligeant à s'engager à fond, choisit d'attaquer Verdun, saillant vulnérable dans la ligne de défense allemande, pivot du front fortifié et ville historique que les Français voudront défendre coûte que coûte. Le plan du Kronprinz, commandant la Ve armée allemande, est de rom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-verdun/#i_0

VOILE CARRÉE

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 157 mots

Forme la plus ancienne et la plus simple du gréement. Les voiles carrées étaient attachées à des vergues suspendues au mât par leur milieu ; il y avait jusqu'à cinq vergues l'une au-dessus de l'autre. À part sa forme, la voile carrée a la caractéristique d'offrir toujours le même côté au vent, bien qu'on puisse tourner vers l'avant l'un ou l'autre de ses bords. La voile carrée fut le seul gréement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voile-carree/#i_0

WATERLOO BATAILLE DE (1815)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 294 mots

Rentré de l'île d'Elbe au début de mars 1815, Napoléon est aussitôt mis hors la loi par le Congrès de Vienne. L'Angleterre, la Prusse, la Russie et l'Autriche s'engagent à marcher contre lui.Fidèle à sa tactique, il veut gagner l'ennemi de vitesse et manœuvrer en position centrale. Avant d'affronter l'armée russe et l'armée autrichienne restées sur le Rhin, i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-waterloo/#i_0

WEYGAND MAXIME (1867-1965)

  • Écrit par 
  • Pierre GOBERT
  •  • 723 mots

Né de parents inconnus — dont l'un appartenait sans doute à la famille royale de Belgique — le futur généralissime des armées françaises entre à Saint-Cyr en 1885 à titre étranger (sous le nom de Nimal) et en sort dans la cavalerie. En 1888, il prend la nationalité française sous le nom de son père adoptif, Weyga […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maxime-weygand/#i_0