DARDANELLES EXPÉDITION DES (mars-déc. 1915)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Afin de rouvrir, par le Bosphore et la mer Noire, des communications faciles avec la Russie, les Britanniques (sous l'impulsion de Winston Churchill) ont imaginé, dès la fin de 1914, de porter un coup décisif à Constantinople. Il leur faut d'abord forcer le détroit des Dardanelles par une opération navale à laquelle la France accepte de participer. Malheureusement cette opération, décidée en janvier 1915 et à laquelle la surprise aurait peut-être valu le succès, ne s'effectue que le 18 mars après une longue période de bombardements et de dragage de mines. Elle échoue avec de lourdes pertes : sur onze cuirassés alliés engagés, trois sont coulés (dont le Bouvet) et quatre gravement endommagés (dont le Suffren et le Gaulois).

Les Alliés décident alors de reprendre l'opération sous forme terrestre à la faveur d'une diversion française à Koum-Kalé, sur la rive asiatique ; le corps expéditionnaire du général Hamilton (dix divisions britanniques et deux françaises) débarque le 25 avril à Sabd ul-Bahr, au sud de la presqu'île de Gallipoli. Mais la Ve armée turque, commandée par le général allemand Liman von Sanders, l'immobilise dès le 28 avril devant les hauteurs de Krithia, Atchi-Baba et Sari-Baïr. À quatre reprises (6 mai ; 18 juin ; 12 juillet ; 12 août) les Alliés tentent vainement d'élargir leur tête de pont. Les opérations sont bloquées lorsque les Bulgares entrent dans la guerre et menacent la Serbie.

Expédition des Dardanelles

Expédition des Dardanelles

photographie

Les troupes alliées à la pointe de Gallipoli, lors de l'expédition des Dardanelles, en 1915. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Le gouvernement français comprend que l'intérêt stratégique des Alliés n'est plus dans les Dardanelles et finit par imposer ses vues aux Britanniques. Avant la fin de 1915, la totalité des forces françaises et une partie des forces britanniques auront été transportées à Salonique pour y former l'armée d'Orient. Il faudra attendre les victoires de Franchet d'Espérey (1918) pour que, dans cette région, les Alliés retrouvent le prestige que leur a fait perdre l'expédition des Dardanelles.

—  Pierre GOBERT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  DARDANELLES EXPÉDITION DES (mars-déc. 1915)  » est également traité dans :

GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE)

  • Écrit par 
  • Marc FERRO
  •  • 12 422 mots
  •  • 49 médias

Dans le chapitre « Les opérations de diversion »  : […] Simultanément, les deux coalitions tentèrent l'expérience Winston Churchill voulait frapper le sultan ; il avait avec lui Aristide Briand , bientôt président du Conseil des ministres et ceux que, de chaque côté de la Manche, on appelait les « Orientaux ». Ils l'emportèrent sur le haut commandement, mais celui-ci ménagea tellement son aide que l' expédition des Dardanelles se solda par un échec cu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-mondiale-premiere/#i_14559

NOUVELLE-ZÉLANDE

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET, 
  • Jean-Pierre DURIX, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE
  •  • 12 861 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Guerres mondiales et récessions »  : […] Lors de la Première Guerre mondiale se développe un sentiment national qui permet à la Nouvelle-Zélande de prouver son indéfectible loyauté au Royaume-Uni et à son Empire, tout en consolidant son identité singulière. Sur la base du volontariat puis de la conscription obligatoire à partir de 1916, le pays mobilise plus de 123 000 hommes pour une population de 1,1 million d'habitants, envoyés massi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nouvelle-zelande/#i_14559

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 216 mots

28 juin 1914 À Sarajevo, assassinat de l'archiduc d'Autriche François-Ferdinand par Gavrilo Princip. 3 août 1914 L'Allemagne déclare la guerre à la France ; les troupes allemandes entrent en Belgique. 6-13 septembre 1914 Bataille de la Marne ; les Allemands sont stoppés à quelques kilomètres de Paris. 25 avril 1915 Débarquement d'un corps expéditionnaire allié aux Dardanelles. 23 mai 1915 Ent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-guerre-mondiale-reperes-chronologiques/#i_14559

Pour citer l’article

Pierre GOBERT, « DARDANELLES EXPÉDITION DES (mars-déc. 1915) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/expedition-des-dardanelles/