Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SYRIE

Nom officiel

République arabe syrienne (SY)

    Chef de l'État et du gouvernement

    Bachar al-Assad (depuis le 17 juillet 2000). Premier ministre : Hussein Arnous (depuis le 11 juin 2020)

      Capitale

      Damas

        Langue officielle

        Arabe

          Unité monétaire

          Livre syrienne (SYP)

            Population (estim.) 23 434 000 (2024)
              Superficie 185 180 km²
                Syrie : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Syrie : drapeau

                La Syrie est un pays paradoxal, au cœur d'enjeux géopolitiques régionaux majeurs, tout en étant un paradis pour les archéologues qui sillonnent cette région où sont apparus les royaumes de Mari et d'Ebla (IIIe millénaire av. J.-C.), les Cananéens (IIe millénaire av. J.-C.) et les Araméens (xie siècle av. J.-C.), où s'est exercée l'influence hellénistique, puis romaine, avant l'expansion du christianisme (à Damas et à Antioche) et l'éclosion des églises chrétiennes sous l'Empire byzantin, et où Damas est devenue la capitale du calife Omeyyade Mu'awiyya. Un tel patrimoine historique s'explique par le fait que l'ensemble géographique de la Syrie, appelé en arabe Bilād al-Shām, est un carrefour où convergent de multiples influences. Il est délimité au nord par les montagnes du Taurus et de l'Asie Mineure, à l'ouest par la Méditerranée, à l'est par la Mésopotamie (le pays de l'Euphrate et du Tigre) et au sud par les déserts arabiques.

                La Syrie en tant qu'État émerge dans les années 1920 à la suite du découpage territorial, effectué par les puissances « impérialistes » européennes, la France et le Royaume-Uni, de l'Empire ottoman qui s'effondre à l'issue de la Première Guerre mondiale. La séparation d'avec le Liban provoque, pour certaines élites syriennes, un traumatisme qui est à l'origine de relations complexes entre les deux États. Puis, dans les années 1950-1960, les puissances régionales (Jordanie, Irak et Égypte) s'affrontent pour contrôler la Syrie qui menace alors d'éclater. Mais le pays devient, à partir des années 1970, sous la houlette du général Hafez al-Assad, un État redouté, une puissance régionale centrale exerçant son influence sur le Liban, la Jordanie ou les Palestiniens, et un acteur incontournable dans toutes les initiatives diplomatiques. Le régime Assad se perpétue en 2000 par une succession dynastique du père au fils. Mais, une décennie plus tard, le pouvoir de Bachar al-Assad est sérieusement remis en cause par une révolte de la société qui débute en 2011 et prend de l'ampleur, menant à une guerre civile qui va littéralement détruire le pays.

                Géographie de la Syrie

                La Syrie possède une superficie de 185 000 kilomètres carrés, dont seuls les deux tiers sont habités en permanence, du fait de l’aridité qui règne dans le centre du pays. La Syrie est née du découpage de l’Empire ottoman par la France et le Royaume-Uni après la Première Guerre mondiale. Le territoire actuel n’est donc pas le fruit d’une construction nationale ou historique ancienne. Au nord, la frontière avec la Turquie suit pendant la majeure partie du tracé la ligne de chemin de fer Bagdad-Istanbul. À l’est, la frontière avec l’Irak et la Jordanie est rectiligne au sud de l’Euphrate et faite de segments au nord du fleuve pour ne pas séparer brutalement les pâturages des tribus bédouines. À l’ouest, les frontières s’appuient sur quelques limites « naturelles », la rivière Yarmouk avec la Jordanie, la ligne de crête de l’Anti-Liban et le fleuve Nahr-el-Kebir-el-Janoubi avec le Liban. La Syrie revendique toujours le sandjak d’Alexandrette (la province actuelle du Hatay), donné par la France à la Turquie en 1939, mais il s’agit d’un vœu pieux. Le plateau du Golan, occupé par Israël depuis 1967, constitue une revendication plus sérieuse qui bloque toute négociation de paix avec Israël.

                Conditions physiques et climatiques

                La Syrie est une table inclinée vers l’est. Les mouvements alpins du Taurus et le rift de la mer Morte expliquent le relief accidenté de l’ouest du pays, tandis que de vastes plateaux s’étendent dans l’intérieur. Le littoral méditerranéen est composé d’une étroite plaine adossée au djebel Ansarieh (ou montagne Alaouite) qui culmine à 1 602 m au Nebi Younès. Ce[...]

                La suite de cet article est accessible aux abonnés

                • Des contenus variés, complets et fiables
                • Accessible sur tous les écrans
                • Pas de publicité

                Découvrez nos offres

                Déjà abonné ? Se connecter

                Écrit par

                • : maître de conférences à l'université de Lyon-II-Louis-Lumière
                • : ancien élève de l'École polytechnique
                • : professeur des Universités en science politique
                • : docteur en sociologie politique des relations internationales
                • : spécialiste économique et politique pour le Proche-Orient, conseiller privé
                • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                Médias

                Syrie : drapeau - crédits : Encyclopædia Universalis France

                Syrie : drapeau

                Restitution du portique-galerie d'une maison de Sergilla, Syrie - crédits : C. Duvette

                Restitution du portique-galerie d'une maison de Sergilla, Syrie

                Grande Mosquée de Damas - crédits :  Bridgeman Images

                Grande Mosquée de Damas

                Autres références

                • ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ou DAECH ou DAESH

                  • Écrit par Universalis
                  • 2 494 mots
                  • 2 médias
                  Au début de 2011, en Syrie, l’insurrection contre le régime de Bachar al-Assad tourne rapidement à la guerre civile. C’est une occasion que saisit l’EII, dont les militants traversent sans difficulté la frontière irako-syrienne. Fin 2012, les groupes d’opposants syriens, majoritairement laïques...
                • FRANCE - L'année politique 2016

                  • Écrit par Nicolas TENZER
                  • 4 170 mots
                  • 4 médias
                  ...s’est aussi illustrée par une action diplomatique intense au sein du Conseil de sécurité des Nations unies à la suite des crimes de guerre commis en Syrie. Elle est parvenue, après deux vetos russes au cours de l’année, à faire voter en décembre par le Conseil de sécurité une résolution censée assurer...
                • FRANCE - L'année politique 2015

                  • Écrit par Nicolas TENZER
                  • 4 400 mots
                  • 7 médias
                  ...au côté de la coalition internationale contre l’État islamique (E.I.). En 2015, les opérations extérieures s’amplifient, avec les frappes aériennes en Syrie, décidées après les attentats de novembre. Beaucoup de spécialistes militaires s’inquiètent toutefois des limites des capacités de l’armée française,...
                • JIBRIL AHMED (1938-2021)

                  • Écrit par Aude SIGNOLES
                  • 754 mots

                  Ahmed Jibril fut leleader du Front populaire de libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG), un groupe palestinien né à la fin des années 1960, proche du régime syrien baathiste.

                  Né en 1938 à Jaffa (en Palestine alors sous mandat britannique), d’un père palestinien et...

                Voir aussi