MORTE MER

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La mer Morte est aujourd'hui un lac salé sans accès à la mer, partagé entre Israël et la Jordanie. Situé à environ 420 mètres au-dessous du niveau de la mer, il constitue un des points les plus bas à la surface de la Terre. Sa rive orientale se trouve en Jordanie, tandis que la moitié sud de sa rive occidentale appartient à Israël. La moitié nord se trouve en Cisjordanie.

Le nom « mer Morte » remonte au moins à la période hellénistique (323 à 30 av. J.-C.). Elle-même apparaît dans des récits bibliques datant de l'époque d'Abraham et de la destruction de Sodome et Gomorrhe, situées au bord du lac. Les étendues désertiques qui l'entourent, offrirent refuge au roi David, puis à Hérode Ier qui, à l'époque du siège de Jérusalem par les Parthes en 40 av. J.-C., abrita sa famille à Massada. Il devait ensuite y construire une forteresse où, au siècle suivant, les zélotes en révolte contre les Romains se retranchèrent jusqu'à leur suicide collectif, en 73. La secte juive des esséniens, qui laissa les écrits bibliques appelés manuscrits de la mer Morte, s'abrita dans des grottes le long de la rive nord-ouest du lac.

Géographie physique et géologie

La mer Morte s'étend entre les collines de Judée à l'ouest et le plateau transjordanien à l'est. Elle est alimentée, au nord, par le Jourdain. Mesurant 80 kilomètres de longueur et 18 kilomètres de largeur, elle couvre une superficie d'environ 1 020 kilomètres carrés. À l'est, la péninsule d'Al-Lisan divise le lac en deux bassins inégaux : celui du nord représente près des trois quarts de la superficie totale et atteint 400 mètres de profondeur, tandis que le bassin sud est plus petit et peu profond (moins de 3 mètres en moyenne). Des temps bibliques au viiie siècle apr. J.-C., seul le pourtour du bassin septentrional était peuplé. La surface du lac se trouvait alors environ 35 mètres au-dessous de la surface actuelle.

Mer Morte

Mer Morte

Photographie

Vue satellitaire de la mer Morte: à l'ouest, les collines de Judée (Israël); à l'est, le plateau transjordanien; au centre, on distingue la péninsule d'Al-Lisan qui partage cette étendue d'eau très salée, d'environ 80 kilomètres de longueur, en deux bassins. 

Crédits : Japan ASTER Science Team/ JAROS, and U.S./ ERSDAC/ METI/ GSFC/ NASA

Afficher

La mer Morte repos [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Classification


Autres références

«  MORTE MER  » est également traité dans :

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « De la Méditerranée au désert »  : […] À l'angle sud-est de la Méditerranée, le pays occupe une position de transition entre les domaines bioclimatiques méditerranéen et tropical aride, avec un gradient d'aridification très régulier du nord vers le sud, doublé par une variation plus complexe du littoral vers l'intérieur, du fait de la configuration du relief en trois bandes parallèles, au moins dans la moitié nord : plaine littorale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_47305

JORDANIE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT
  •  • 19 640 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « De part et d'autre du Jourdain »  : […] Suivant l'ancien tracé établi lors de l'institution des mandats français et britannique, le nord de la Jordanie est séparé de la Syrie par une partie du cours du Yarmouk. Les frontières qui la séparent, au nord-est et à l'est, de la Syrie et de l'Arabie Saoudite, ont été tracées entre 1920 et 1925. Grâce à un arrangement obtenu en 1965 avec Riyāḍ, la fenêtre jordanienne sur la mer Rouge, indispens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jordanie/#i_47305

QUMRĀN

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 3 548 mots

À un kilomètre environ des rives occidentales de la mer Morte, vers le nord, se trouve un site archéologique dont l'appellation moderne est Khirbet Qumrān ou simplement Qumrān. Depuis le xix e  siècle, explorateurs et voyageurs visitèrent régulièrement les lieux. D'aucuns, l'orientaliste Félix de Saulcy entre autres, en 1853, étaient convaincus q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qumran/#i_47305

Voir aussi

Pour citer l’article

« MORTE MER », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mer-morte/