SYRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Luttes pour l'indépendance politique

Restauration parlementaire et influences extérieures

L'armée rentrée dans ses casernes, le Baas (Baas, « Résurrection ») peut lancer le pays dans des réformes socialistes de plus en plus audacieuses. Le droit de vote à 18 ans, introduit par Za‘īm, a apporté de l'eau au moulin du Baas ; de ce fait, son score électoral passe de 5 à 15 p. 100 des voix. Le Baas participe à trois des cinq cabinets parlementaires de la restauration, et le Parti communiste compte son premier député en la personne de son secrétaire général, Khālid Bagdaš (Khaled Bagdache).

À cette époque, les tentatives des États-Unis pour s'allier la Syrie redoublent, mais la presse arabe s'irrite du traitement trop bienveillant de la politique américaine envers Israël, et accueille mal le plan Johnston (1954) de mise en valeur des eaux du Jourdain ; il s'agit, en réalité, d'une politique de la carotte à laquelle les Syriens opposent un refus formel. Washington choisit alors de brandir le bâton, et c'est l'escalade des notes de protestations sans que cela affecte le neutralisme syrien. Les États-Unis pensent, par le pacte de Bagdad (24 févr. 1955), emporter l'adhésion de la Syrie (après celles de l'Iran et du Pakistan) à la nouvelle alliance turco-irakienne. Mais le gouvernement de Damas craint l'Irak, lié à Washington par le relais d'Ankara, et estime que son indépendance est menacée par la réalisation du « Croissant fertile » soutenu par les Américains ; la force turque et l'agressivité d'Israël qui venait d'être démontrée dans le secteur de Gaza effraient la Syrie.

Un tel environnement diplomatique se répercute sur la vie politique intérieure du pays, déchiré entre les tendances pro-égyptiennes et pro-irakiennes. Sǔkrī al-Quwwatlī, revenu de son exil égyptien, est porté à la magistrature suprême en août 1955, précipitant ainsi le pays dans la zone d'influence du Caire (oct. 1955) par un traité d'alliance militaire prévoyant un commandement militaire commun. C'est l'époque des compl [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 54 pages

Médias de l’article

Syrie : drapeau

Syrie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Restitution du portique-galerie d'une maison de Sergilla, Syrie

Restitution du portique-galerie d'une maison de Sergilla, Syrie
Crédits : C. Duvette

photographie

Grande Mosquée de Damas

Grande Mosquée de Damas
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Alep (Syrie)

Alep (Syrie)
Crédits : Waj/ Shutterstock

photographie

Afficher les 12 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  SYRIE  » est également traité dans :

ÉTAT ISLAMIQUE (EI) ou DAECH ou DAESH

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 2 484 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le théâtre syrien »  : […] Au début de 2011, en Syrie, l’insurrection contre le régime de Bachar al-Assad tourne rapidement à la guerre civile. C’est une occasion que saisit l’EII, dont les militants traversent sans difficulté la frontière irako-syrienne. Fin 2012, les groupes d’opposants syriens, majoritairement laïques au début, et qui constituaient la base du soulèvement anti-Bachar, sont affaiblis par les dissensions i […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2016

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 158 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La France dans la tourmente mondiale »  : […] Alors que la police et les forces militaires ont assuré la mise en œuvre sur le territoire national de l’opération Sentinelle (le plan Vigipirate étant porté à un niveau élevé), l’armée a été largement mobilisée au-delà des frontières en 2016. Présente au sein des forces de la coalition luttant contre Daech (acronyme arabe de l’organisation État islamique) en Irak (opération Chammal), elle est aus […] Lire la suite

FRANCE - L'année politique 2015

  • Écrit par 
  • Nicolas TENZER
  •  • 4 369 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La politique étrangère  »  : […] En 2014, la France intervenait au Mali, en Centrafrique et au Sahel, et s’engageait en Irak au côté de la coalition internationale contre l’État islamique (E.I.). En 2015, les opérations extérieures s’amplifient, avec les frappes aériennes en Syrie, décidées après les attentats de novembre. Beaucoup de spécialistes militaires s’inquiètent toutefois des limites des capacités de l’armée française, […] Lire la suite

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 41 631 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les relations de la Turquie avec son voisinage »  : […] Depuis le milieu des années 1960, tout en continuant à rester fermement ancrée à l'Occident, la Turquie a cherché à établir des relations plus soutenues avec son environnement régional, qu'elle avait soit négligé, soit abordé strictement dans le cadre des stratégies et des alliances définies par les États-Unis. Une raison importante de cette diversification a été la prise de conscience que le tête […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

Syrie. Élections législatives. 19 juillet 2020

Le Front national progressiste, qui regroupe l’ensemble des partis inféodés au parti Baas du président Bachar al-Assad, obtient 177 des 250 sièges lors des élections législatives. Les 73 autres sièges sont occupés par des indépendants favorables au régime. L’opposition ne présentait aucun candidat. Le taux de participation est de 33,2 p. 100. […] Lire la suite

France. Condamnation du djihadiste Tyler Vilus. 3-9 juillet 2020

. Il est le premier djihadiste jugé en France pour des crimes commis à l’étranger. Parti combattre en Syrie dans les rangs de l’organisation État islamique (EI) en 2013, Tyler Vilus y a exercé divers rôles, participant notamment à l’exécution de deux opposants à l’EI en avril 2015. Il a été arrêté en juillet […] Lire la suite

Syrie. Adoption d’une résolution sur la cessation des conflits. 1er-11 juillet 2020

de la pandémie de Covid-19. Le 11, au lendemain de l’expiration de la résolution 2504 du Conseil de sécurité adoptée en janvier, qui organisait l’acheminement de l’aide vers le nord-ouest de la Syrie contrôlé par les rebelles, la Russie, usant de son droit de veto, force le Conseil de sécurité à […] Lire la suite

États-Unis – Syrie. Entrée en vigueur de lourdes sanctions américaines contre Damas. 17 juin 2020

Les sanctions prévues par la loi César, adoptée par le Congrès américain en décembre 2019, entrent en application. La loi porte le nom attribué à un photographe de la police militaire syrienne qui a fui son pays en 2013 et témoigné des atrocités commises dans les prisons du régime du président Bachar al-Assad. Ces sanctions s’ajoutent à celles qui visent des centaines de personnalités et entités s […] Lire la suite

France – Syrie. Condamnation de Rifaat al-Assad. 17 juin 2020

Le tribunal correctionnel de Paris condamne Rifaat al-Assad, oncle du président Bachar al-Assad, à quatre ans de prison pour blanchiment en bande organisée de détournement de fonds publics syriens, entre 1996 et 2016, ainsi qu’à la confiscation de ses biens, sans délivrer de mandat d’arrêt en raison de l’état de santé de l’intéressé. Responsable de la répression meurtrière d’une insurrection à Ham […] Lire la suite

Pour citer l’article

Fabrice BALANCHE, Jean-Pierre CALLOT, Philippe DROZ-VINCENT, Philippe RONDOT, Charles SIFFERT, « SYRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/