ALGÉRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

quelques données-clés.
Nom officielRépublique algérienne démocratique et populaire (DZ)
Chef de l'État et du gouvernementAbdelmadjid Tebboune (depuis le 19 décembre 2019). Premier ministre : Aïmen Benabderrahmane (depuis le 30 juin 2021)
CapitaleAlger
Langues officiellesarabe, tamazight
Unité monétairedinar algérien (DZD)
Population45 258 000 (estim. 2021)
Superficie (km2)2 381 741

Géographie

L'Algérie est un vaste pays de 2 381 741 kilomètres carrés (plus de quatre fois la France métropolitaine), le plus grand d'Afrique. Elle se trouve en position médiane dans le Maghreb, frontalière dans sa partie occidentale avec le Maroc, la Mauritanie et le territoire du Sahara occidental et, dans sa partie orientale, avec la Tunisie et la Libye. Quant à sa frontière méridionale, elle s'ouvre, au-delà du Sahara, sur des pays d'Afrique subsaharienne (le Mali et le Niger), avec lesquels elle partage une partie de la communauté touarègue.

Pays maghrébin, mais aussi méditerranéen et arabe, l'Algérie a renoué avec la culture arabo-musulmane dès son indépendance en 1962, tout en composant avec sa diversité berbère et ses relations avec l'Europe. Ainsi, l'Algérie conserve des liens très étroits, à la fois économiques et humains, avec ses partenaires européens de la rive nord de la Méditerranée, et principalement avec la France, même si ces relations restent ambiguës et passionnelles, souvent brouillées par des considérations historiques, confirmant que les relations postcoloniales ne sont jamais simples.

Adoptant une orientation socialiste au cours des deux premières décennies de son indépendance, pour marquer sa rupture avec la période coloniale, l'Algérie a longtemps fait figure de modèle de développement pour les pays du Tiers Monde, notamment sous la présidence du colonel Houari Boumediene (1965-1978) qui a pris le pouvoir en renversant, le 19 juin 1965, le gouvernement d'Ahmed Ben Bella, premier président de la République algérienne indépendante. L'ère Boumediene, caractérisée par le renforcement de l'armée, de la sécurité militaire et du parti unique du FLN (Front de libération nationale) est paradoxalement celle où les choix politiques ont eu les répercussions socio-spatiales et économiques les plus significatives avec la récupération des richesses minières, l'industrialisation, les réformes agraires, la construction des logements sociaux, de l'habitat rural, des infrastructures éducatives et sanitaires. Toutefois, après la décennie noire des années 1990 et les difficultés économiques inhérentes à la guerre civile, l'Algérie s'engage dans d'importantes réorientations, avec l'ouverture à l'investissement privé et au capital étranger dans une conjoncture marquée par la mondialisation des échanges.

De la Méditerranée au Sahara, des milieux naturels très contrastés

L'Algérie est un pays contrasté qui présente, du nord au sud, toutes les transitions entre un milieu méditerranéen humide et un milieu saharien hyperaride. Les gradients, à la fois biogéographiques et pluviométriques, ainsi que les conditions topographiques exercent une influence sur la répartition humaine et la mise en valeur des territoires.

Les conditions physiques sont largement dépendantes de la configuration du relief et de son histoire géologique. L'Algérie est un pays constitué de hautes terres dans sa frange nord qui, par le passé, avait été désignée comme une île (djazira en arabe, d'où le nom du pays, El Djazaïr) par rapport à la Méditerranée et à la plate-forme saharienne, toutes deux plus basses. Ainsi, on a coutume de distinguer trois domaines physiques en Algérie : tellien, atlasique et saharien. Ce dispositif morpho-structural est le résultat de la collision entre les plaques européenne et africaine, une collision dont les effets tectoniques se ressentent encore de nos jours dans la partie la plus septentrionale de l'Algérie, qui connaît des séismes par rejeu de failles dans les zones littorales d'effondrement. La ville d'El Asnam (anciennement Orléansville) a connu deux violents séismes particulièrement destructeurs, l'un en 1954 et l'autre en 1980. Parmi les séismes les plus violents de la décennie 2000, celui du 21 mai 2003, qui a touché de nombreuses villes côtières de la région algéroise (autour de Boumerdès), a causé des dégâts importants, quelque 2 000 morts et plus de 10 000 blessés. Ce fort séisme d'une magnitude de 7,3 sur l'échelle de Richter a été ressenti jusqu'aux [...]

Algérie : relief et climat

Dessin : Algérie : relief et climat

Relief et climat. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 62 pages

Médias de l’article

Algérie : carte physique

Algérie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Algérie : drapeau

Algérie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Algérie : relief et climat

Algérie : relief et climat
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Gisement de pétrole, Hassi Messaoud, Algérie

Gisement de pétrole, Hassi Messaoud, Algérie
Crédits : J. Burlot/ Corbis

photographie

Afficher les 22 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  ALGÉRIE  » est également traité dans :

ALGÉRIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ABBAS FERHAT, ou ‘ABBĀS FARḤĀT (1899-1985)

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 452 mots
  •  • 1 média

Fils d'un fonctionnaire de l'administration coloniale, Ferhat Abbas reçoit une éducation française puis devient pharmacien à Sétif. Élu au conseil municipal de cette ville, il l'est ensuite au conseil général de Constantine. Il est alors partisan de l'assimilation de « l'élément indigène dans la société française ». Mais l'opposition des représentants des Européens d'Algérie à toute remise en cau […] Lire la suite

ABD EL-KADER (1808-1883)

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 1 381 mots
  •  • 1 média

Abd el-Kader (en arabe : ‘Abd al-Ḳādir b. Muḥyī l-Dīn al-Ḥasanī), né en 1808 à la Guetna de l'oued al-Ḥammām, à l'ouest de Mascara (ou Mouaskar, Algérie), appartenait à une famille d'origine chérifienne qui dirigeait une zāwīya (sorte de couvent) de la confrérie des Ḳādiriyya. L'éducation religieuse qu'il reçut fit de lui un musulman mystique et un théologien. Mais les circonstances le transform […] Lire la suite

AFRICAINS CINÉMAS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 1 132 mots

L'histoire des cinémas africains se sépare difficilement de celle de la décolonisation. Il y eut d'abord des films de Blancs tournés en Afrique. Puis, à partir des années soixante, les nouveaux États africains ont été confrontés au problème de savoir quel rôle, quelle orientation, quels moyens donner au cinéma. Problème technique mais avant tout problème politique : celui de la possibilité de pro […] Lire la suite

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 323 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Algérie »  : […] Ce qui fut dénommé d'abord les « événements » d'Algérie , car on ne voulait pas leur reconnaître le caractère d'une guerre, avait commencé, le 1 er novembre 1954, par une série d'attentats qui n'avaient effectivement pas l'envergure d'un véritable soulèvement populaire. Ils n'étaient pourtant ni négligeables ni imprévisibles. La révolte avait déjà grondé en 1945 à Sétif et à Constantine, et, si e […] Lire la suite

AFRIQUE ROMAINE

  • Écrit par 
  • Noureddine HARRAZI, 
  • Claude NICOLET
  •  • 9 559 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'archéologie de l'Afrique romaine : nouvelles orientations »  : […] Heureusement, les progrès méthodologiques et techniques ont mis à notre disposition des instruments qui permettent de conquérir des champs de connaissance nouveaux. Par la photographie aérienne nous pouvons suivre les phases d'exploitation et, littéralement, de prise en main du pays conquis. La prise en main fut affirmée par les opérations d'arpentage, réalisées par les agrimensores , auxquelles f […] Lire la suite

AGERON CHARLES-ROBERT (1923-2008)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 771 mots

Historien de l'Algérie contemporaine, Charles-Robert Ageron est né le 6 novembre 1923 à Lyon. Il était issu d'une famille de petits patrons d'atelier. Son père dirigeait une modeste entreprise de mécanique. Bachelier en 1941, il s'inscrit à la faculté des lettres de Lyon où l'un de ses professeurs est Henri-Irénée Marrou. Il admire en lui l'enseignant et le résistant. En khâgne, il reprend ses ét […] Lire la suite

AÏT AHMED HOCINE (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 1 006 mots

Chef « historique » du Front de libération nationale (F.L.N.), qui décide d’une insurrection contre la France en novembre 1954, Hocine Aït Ahmed incarnera, après l’indépendance de l’Algérie, la figure de l’opposant irréductible aux différents pouvoirs en place. Né le 20 août 1926 à Aïn el-Hammam (ex-Michelet) en Grande Kabylie, Hocine Aït Ahmed appartient à une grande famille de marabouts (saints […] Lire la suite

ALGER

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 1 900 mots
  •  • 1 média

Alger, capitale de l'Algérie, compte en 2010 près de quatre millions d'habitants avec son agglomération. La ville, baptisée en arabe Al-Djaza'ir au x e  siècle, a connu les diverses présences et dominations qui se sont succédé en Afrique du Nord au fil des siècles. L'histoire permet de lire la ville, ou plutôt les villes, l'Alger arabe et l'Alger turque, l'Alger française et la capitale d'aujourd […] Lire la suite

ALLEG HENRI (1921-2013)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 836 mots

Journaliste communiste et militant anticolonialiste, Henri Alleg donna, par son ouvrage La Question , une résonance mondiale aux pratiques de torture des armées françaises en Algérie. Sartre écrivit qu’il fit « triompher l’humanisme des victimes et des colonisés contre les violences déréglées de certains militaires », car son récit avait réuni, selon la formule d’Edgar Morin, « l’expérience du su […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

5 mai 2022 Canada – Algérie. Retour d'un Québécois d'origine algérienne retenu en Algérie.

Arrêté en février à Constantine, en Algérie, et accusé d’« atteinte à la sécurité et à l’unité nationale » en raison de son engagement en faveur du Hirak, emprisonné puis remis en liberté provisoire en mars, Lazhar Zouaïmia, Canadien d’origine algérienne, est autorisé à regagner Montréal dans l’attente de son procès. Plusieurs autres Québécois d’origine algérienne sont empêchés de quitter l’Algérie dans le cadre de ce qu’ils assimilent à une campagne d’intimidation. […] Lire la suite

24 avril 2022 Algérie. Mort en prison d'un militant du Hirak.

L’annonce de la mort dans la prison de Koléa, près d’Alger, pour une raison non précisée, du militant du Hirak Hakim Debbazi, arrêté en février pour des publications sur le réseau social Facebook, suscite une vive émotion dans le pays. Hakim Debbazi est le troisième détenu d’opinion à mourir en prison depuis le début du Hirak après Mohamed Tamalt en décembre 2016 et Kamel Eddine Fekhar en mai 2019. […] Lire la suite

19 mars 2022 France – Algérie. Célébration du soixantième anniversaire des accords d'Évian.

Le choix de cette date pour commémorer la fin de la guerre d’Algérie est contesté par ceux qui, à droite, considèrent que les violences, notamment à l’encontre des pieds-noirs, se sont poursuivies après la signature des accords d’Évian. Emmanuel Macron indique que ce « ne fut ni le début de la paix ni la fin de la guerre », mais « un jalon » qui « ne peut être renié ». […] Lire la suite

21 février 2022 Maroc. Création d'une nouvelle région militaire frontalière de l'Algérie.

La Revue des Forces armées royales annonce la création d’une troisième région militaire le long de la frontière avec l’Algérie. Cette « zone est » s’ajoute aux régions militaires nord et sud existantes. Cette création fait suite à l’accroissement des tensions avec l’Algérie au sujet du Sahara occidental depuis la rupture du cessez-le-feu en novembre 2020. […] Lire la suite

8-17 février 2022 France. Commémoration des victimes de Charonne et adoption de la loi sur les « réparations » à destination des harkis.

Le 8, à l’occasion du soixantième anniversaire de l’événement, l’Élysée diffuse une déclaration dans laquelle le président Emmanuel Macron « rend hommage à la mémoire des victimes » de la « manifestation unitaire organisée pour la paix et l’indépendance en Algérie et contre les attentats de l’OAS », qui a eu lieu en février 1962 aux abords du métro Charonne, à Paris, qui avait été « violemment réprimée par la police ». […] Lire la suite

Pour citer l’article

Charles-Robert AGERON, Sid-Ahmed SOUIAH, Benjamin STORA, Pierre VERMEREN, « ALGÉRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/