ALGÉRIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Algérie : carte physique

Algérie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Algérie : drapeau

Algérie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Algérie : relief et climat

Algérie : relief et climat
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Gisement de pétrole, Hassi Messaoud, Algérie

Gisement de pétrole, Hassi Messaoud, Algérie
Crédits : J. Burlot/ Corbis

photographie

Tous les médias


Nom officielRépublique algérienne démocratique et populaire (DZ)
Chef de l'État et du gouvernementAbdelkader Bensalah (par intérim depuis le 3 avril 2019). Premier ministre : Noureddine Bedoui (depuis le 12 mars 2019)
CapitaleAlger
Langues officiellesarabe, tamazight
Unité monétairedinar algérien (DZD)
Population42 654 000 (estim. 2018)
Superficie (km2)2 381 741

Géographie

L'Algérie est un vaste pays de 2 381 741 kilomètres carrés (plus de quatre fois la France métropolitaine), le plus grand d'Afrique. Elle se trouve en position médiane dans le Maghreb, frontalière dans sa partie occidentale avec le Maroc, la Mauritanie et le territoire du Sahara occidental ; alors que dans sa partie orientale, elle est voisine de la Tunisie et de la Libye dans sa frange saharienne. Quant à sa frontière méridionale, elle s'ouvre, au-delà du Sahara, sur des pays d'Afrique subsaharienne (le Mali et le Niger), avec lesquels elle partage une partie de la communauté touarègue.

Pays maghrébin, mais aussi méditerranéen et arabe, l'Algérie a renoué avec la culture arabo-musulmane dès son indépendance en 1962, tout en composant avec sa diversité berbère et ses relations avec l'Europe. Ainsi, l'Algérie conserve des liens très étroits, à la fois économiques et humains, avec ses partenaires européens de la rive nord de la Méditerranée, et principalement avec la France, même si ces relations restent ambiguës et passionnelles, souvent brouillées par des considérations historiques, confirmant que les relations postcoloniales ne sont jamais simples.

Adoptant une orientation socialiste au cours des deux premières décennies de son indépendance, pour marquer sa rupture avec la période coloniale, l'Algérie a longtemps fait figure de modèle de développement pour les pays du Tiers Monde, notamment sous la présidence du colonel Houari Boumediene (1965-1978) qui a pris le pouvoir en renversant, le 19 juin 1965, le gouvernement d'Ahmed Ben Bella, premier président de la R [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 63 pages


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-XII-Val-de-Marne
  • : professeur de science politique à l'Institut d'études politiques de Paris
  • : directeur de recherche en géographie, professeur à l'Université de Cergy-Pontoise
  • : professeur des Universités

Classification


Autres références

«  ALGÉRIE  » est également traité dans :

ALGÉRIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/chronologie/algerie/#i_1319

ABBAS FERHAT, ou ‘ABBĀS FARḤĀT (1899-1985)

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 451 mots
  •  • 1 média

Fils d'un fonctionnaire de l'administration coloniale, Ferhat Abbas reçoit une éducation française puis devient pharmacien à Sétif. Élu au conseil municipal de cette ville, il l'est ensuite au conseil général de Constantine. Il est alors partisan de l'assimilation de « l'élément indigène dans la société française ». Mais l'opposition des représentants des Européens d'Algérie à toute remise en cau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbas-abbas/#i_1319

ABD EL-KADER (1808-1883)

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 1 380 mots
  •  • 1 média

Abd el-Kader (en araben : ‘Abd al-Ḳādir b. Muḥyī l-Dīn al-Ḥasanī), né en 1808 à la Guetna de l'oued al-Ḥammām, à l'ouest de Mascara (ou Mouaskar, Algérie), appartenait à une famille d'origine chérifienne qui dirigeait une zāwīya (sorte de couvent) de la confrérie des Ḳādiriyya. L'éducation religieuse qu'il reçut fit de lui un musulman mystique et un théologien. Mais les circonstances le transfor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abd-el-kader/#i_1319

AFRICAINS CINÉMAS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 1 132 mots

L'histoire des cinémas africains se sépare difficilement de celle de la décolonisation. Il y eut d'abord des films de Blancs tournés en Afrique. Puis, à partir des années soixante, les nouveaux États africains ont été confrontés au problème de savoir quel rôle, quelle orientation, quels moyens donner au cinéma. Problème technique mais avant tout problème politique : celui de la possibilité de pro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinemas-africains/#i_1319

AFRIQUE (Histoire) - Les décolonisations

  • Écrit par 
  • Marc MICHEL
  •  • 12 312 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « L'Algérie »  : […] Ce qui fut dénommé d'abord les « événements » d'Algérie , car on ne voulait pas leur reconnaître le caractère d'une guerre, avait commencé, le 1 er novembre 1954, par une série d'attentats qui n'avaient effectivement pas l'envergure d'un véritable soulèvement populaire. Ils n'étaient pourtant ni négligeables ni imprévisibles. La révolte avait déjà grondé en 1945 à Sétif et à Constantine, et, si e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-les-decolonisations/#i_1319

AFRIQUE ROMAINE

  • Écrit par 
  • Noureddine HARRAZI, 
  • Claude NICOLET
  •  • 9 556 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'archéologie de l'Afrique romaine : nouvelles orientations »  : […] Heureusement, les progrès méthodologiques et techniques ont mis à notre disposition des instruments qui permettent de conquérir des champs de connaissance nouveaux. Par la photographie aérienne nous pouvons suivre les phases d'exploitation et, littéralement, de prise en main du pays conquis. La prise en main fut affirmée par les opérations d'arpentage, réalisées par les agrimensores , auxquelles f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-romaine/#i_1319

AGERON CHARLES-ROBERT (1923-2008)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 771 mots

Historien de l'Algérie contemporaine, Charles-Robert Ageron est né le 6 novembre 1923 à Lyon. Il était issu d'une famille de petits patrons d'atelier. Son père dirigeait une modeste entreprise de mécanique. Bachelier en 1941, il s'inscrit à la faculté des lettres de Lyon où l'un de ses professeurs est Henri-Irénée Marrou. Il admire en lui l'enseignant et le résistant. En khâgne, il reprend ses ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-robert-ageron/#i_1319

AÏT AHMED HOCINE (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 1 006 mots

Chef « historique » du Front de libération nationale (F.L.N.), qui décide d’une insurrection contre la France en novembre 1954, Hocine Aït Ahmed incarnera, après l’indépendance de l’Algérie, la figure de l’opposant irréductible aux différents pouvoirs en place. Né le 20 août 1926 à Aïn el-Hammam (ex-Michelet) en Grande Kabylie, Hocine Aït Ahmed appartient à une grande famille de marabouts (saints […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hocine-ait-ahmed/#i_1319

ALGER

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 1 900 mots
  •  • 1 média

Alger, capitale de l'Algérie, compte en 2010 près de quatre millions d'habitants avec son agglomération. La ville, baptisée en arabe Al-Djaza'ir au x e  siècle, a connu les diverses présences et dominations qui se sont succédé en Afrique du Nord au fil des siècles. L'histoire permet de lire la ville, ou plutôt les villes, l'Alger arabe et l'Alger turque, l'Alger française et la capitale d'aujourd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alger/#i_1319

ALLEG HENRI (1921-2013)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 836 mots

Journaliste communiste et militant anticolonialiste, Henri Alleg donna, par son ouvrage La Question , une résonance mondiale aux pratiques de torture des armées françaises en Algérie. Sartre écrivit qu’il fit « triompher l’humanisme des victimes et des colonisés contre les violences déréglées de certains militaires », car son récit avait réuni, selon la formule d’Edgar Morin, « l’expérience du su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-alleg/#i_1319

ALMORAVIDES

  • Écrit par 
  • Maxime RODINSON
  •  • 1 082 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'ascension »  : […] Vers 1048, le chef des deux tribus, ayant fait un pèlerinage à La Mecque, ramena dans son pays un savant en sciences religieuses du Sud marocain, ‘Abdallāh ibn Yāsin, afin qu'il enseigne aux siens les vraies règles de la vie musulmane. Il créa dans une île (du fleuve Sénégal ?) un couvent militaire ( ribāt ) : de nombreux guerriers voués à la guerre sainte y menèrent une vie très austère, rigoureu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/almoravides/#i_1319

AMROUCHE JEAN (1906-1962)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 337 mots

Jean el-Mouhouv Amrouche est né à Ighil-Ali (Petite Kabylie). Peu de temps après sa naissance, sa famille, christianisée et francisée, émigre à Tunis. Après des études au collège Alaoui de cette ville, Jean Amrouche est reçu à l'École normale supérieure de Saint-Cloud ; il devient ensuite professeur à Sousse, puis à Bône et à Tunis. De 1934 à 1939, il collabore aux Cahiers de Barbarie (par des ét […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-amrouche/#i_1319

ANNABA-EL HADJAR

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 553 mots
  •  • 1 média

Héritière de l'ancienne Hippo Regius, d'El Bouna Elhaditha et de Bône, Annaba, dont les 40 000 Européens représentaient 40 p. 100 des habitants en 1962, a dû son développement au cours de la période coloniale à un port spécialisé dans l'exportation de fer et de phosphates, drainés par rail du Sud-Est algérien, ainsi que des vins et des agrumes de ses plaines sublittorales. Adossée au lourd massif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annaba-el-hadjar/#i_1319

BALLU ALBERT (1849-1939)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 672 mots

Albert Ballu est représentatif du mouvement éclectique dont se réclament de nombreux architectes français à la fin du xix e  siècle. Né en 1849 à Paris, il entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1868 ; il est élève d'Auguste Magne et de son père, Théodore Ballu (1817-1885), – auteur, à Paris, de plusieurs églises (la Trinité, Saint-Ambroise et Saint-Joseph), ainsi que de la reconstruction de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-ballu/#i_1319

BEN BELLA AHMED (1916-2012)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 934 mots
  •  • 1 média

Ahmed Ben Bella fut la figure marquante de la guerre d'indépendance de l'Algérie et le premier président de la République algérienne (1963-1965). Sa vie est intimement liée au destin de ce pays. Né le 25 décembre 1916 (mais sa date de naissance n'a jamais été établie avec certitude, l'état civil de cette époque n'étant pas fiable) à Marnia dans l'Ouest algérien, Ahmed Ben Bella effectue ses études […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-ben-bella/#i_1319

BENCHENEB LES

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 584 mots

Famille algérienne qui a contribué à enrichir la culture arabe et à faire connaître à l'Occident le patrimoine arabo-islamique. Muḥammad Bencheneb (1869-1929) est né à Médéa (Algérie). Il fait ses études à l'École normale d'instituteurs d'Alger-Bouzaréa, avant de s'inscrire à l'École des lettres d'Alger. Bencheneb bénéficie de ce fait de la culture française qui enrichit une solide formation arabe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bencheneb/#i_1319

BENDJEDID CHADLI (1929-2012)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 472 mots

Chadli Bendjedid fut le troisième président de la République algérienne, de 1979 à 1992. Il mit en œuvre des réformes en faveur de la démocratie, promulgua une nouvelle Constitution et tenta d'organiser des élections législatives multipartites avant d'être renversé par l'armée. Chadli Bendjedid naît le 14 avril 1929 à Bouteldja, au nord-est de l'Algérie française. Il sert dans l'armée coloniale ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chadli-bendjedid/#i_1319

BONICHE LILI (1921-2008)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 259 mots

Musicien et chanteur algérien. Élie, dit Lili, Boniche, est né dans la casbah d'Alger et appartient à la communauté juive. Durant les années 1930, il s'initie auprès du maître Saoud l'Oranais à la pratique du oud et découvre les richesses de la musique arabo-andalouse. Il peut bientôt se produire en public. Loin de reprendre à la lettre le répertoire classique, il va au contraire inventer un styl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lili-boniche/#i_1319

BOUDIAF MOHAMED (1919-1992)

  • Écrit par 
  • François BURGAT
  •  • 601 mots

Le 14 janvier 1992, un homme de soixante-treize ans quitte à Kenitra, au Maroc, la direction d'une petite briqueterie et le semi-oubli d'un long exil pour retrouver les feux de la rampe politique algéroise. Cent soixante-cinq jours plus tard, le 29 juin 1992, Mohamed Boudiaf, né à M'sila (hauts plateaux de l'Est) tombe sous les balles de Boumarafi Lembarek, un des officiers chargés de sa sécurité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohamed-boudiaf/#i_1319

BOULMERKA HASSIBA (1968- )

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 667 mots
  •  • 1 média

Athlète algérienne spécialiste du demi-fond, Hassiba Boulmerka connut mille tourments pour mener sa carrière sportive. Championne du monde du 1 500 mètres en 1991 puis en 1995, championne olympique en 1992, elle fut érigée en symbole de l'émancipation de la femme arabe et musulmane dans une Algérie alors en proie à la montée de l'islamisme radical, puis se vit menacée par les fondamentalistes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hassiba-boulmerka/#i_1319

BOUMEDIENE HOUARI (1932?-1978)

  • Écrit par 
  • Emile SCOTTO-LAVINA
  •  • 1 056 mots
  •  • 2 médias

Houari Boumediene fut un militaire et homme politique algérien. Il fut le deuxième président de la République algérienne (1965-1978). L'austérité, l'amour de la solitude et du travail sont les traits dominants de la personnalité de Mohammed Bou Kharouba (devenu dans la clandestinité le colonel Houari Boumediene, « grand vieux jeune homme mince et fin »), qui assume, après l'éviction de son rival A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/houari-boumediene/#i_1319

BOUTEFLIKA ABDELAZIZ (1937- )

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 1 514 mots
  •  • 1 média

Président de la République algérienne de 1999 à 2019, Abdelaziz Bouteflika était un revenant politique, qui avait été écarté du pouvoir pendant près de vingt ans. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdelaziz-bouteflika/#i_1319

BUGEAUD THOMAS ROBERT, marquis de la Piconnerie (1784-1849) duc d'Isly et maréchal de France

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 665 mots

Issu d'une famille irlandaise qui avait émigré en France, Bugeaud s'engage dans l'armée en 1804, comme vélite, dans les grenadiers à pied de la garde impériale. Il est promu caporal à Austerlitz et blessé à Pultusk ; il combat ensuite en Espagne, où il devient capitaine sous les ordres du général Lamarque. Il met en déroute un régiment anglais, ce qui lui vaut le grade de lieutenant-colonel, et il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-robert-bugeaud/#i_1319

CINQUIÈME RÉPUBLIQUE - La période gaullienne (1958-1969)

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 8 834 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Décolonisation et fin de la guerre d'Algérie »  : […] Le problème le plus urgent à régler était bien sûr celui de l'Algérie mais c'était aussi le plus explosif et le plus difficile à traiter. Le général ne semble d'ailleurs pas avoir eu à l'époque une position très arrêtée. Lors de son voyage en Algérie au début de juin 1958, il reste d'une grande prudence, même si ses propos sont interprétés comme étant favorables à la solution militaire de pacifica […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinquieme-republique-la-periode-gaullienne-1958-1969/#i_1319

CIXOUS HÉLÈNE (1937- )

  • Écrit par 
  • Bertrand LECLAIR
  •  • 1 601 mots

Dans le chapitre « Enfances algériennes »  : […] Fille d'une mère juive allemande exilée et d'un médecin juif algérien un temps interdit d'exercice par les lois de Vichy, Hélène Cixous a renoué, à partir de Si près (2007), avec l'histoire de l'Algérie, où sa mère a continué d'exercer le métier de sage-femme jusqu'en1971, et qu'elle-même a quittée en 1955 (elle n'y retournera qu'en 2005) pour suivre ses études à Paris. Lieu d'une confrontation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/helene-cixous/#i_1319

COLONISER EXTERMINER. SUR LA GUERRE ET L'ÉTAT COLONIAL (O. Le Cour Grandmaison) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Louis SALA-MOLINS
  •  • 962 mots

Ce livre n'est pas un ouvrage de plus sur la façon dont la France, dans ses colonies, géra les sols et gouverna les gens. C'est l'illustration, moyennant le traitement scrupuleux d'une documentation massive, de l'exactitude de ce jugement de Franz Fanon : « Le langage du colon, quand il parle du colonisé, est un langage zoologique. On fait allusion aux mouvements de reptation du Jaune, aux émanat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coloniser-exterminer-sur-la-guerre-et-l-etat-colonial/#i_1319

COMITÉ FRANÇAIS DE LIBÉRATION NATIONALE (C.F.L.N.)

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 694 mots
  •  • 5 médias

La première séance du Comité français de Libération nationale (C.F.L.N.), créé le 3 juin 1943, eut lieu le 4 juin à Alger, sous la coprésidence du général de Gaulle , représentant les Français de Londres, et du général Giraud , représentant ceux d'Alger. Il comportait cinq membres : général Catroux, général Georges, Massigli, Monnet, Philip. Le 7, il sera complété avec Abadie, Couve de Murville et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comite-francais-de-liberation-nationale/#i_1319

CONSTANTINE, anc. CIRTA

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 937 mots
  •  • 1 média

Troisième ville d'Algérie avec 475 000 habitants en 2005, première grande ville intérieure et métropole de l'Est algérien, Constantine a été à travers l'histoire la capitale la plus constante du Maghreb central (Al-Moghreb al-awsat). À la tête du royaume numide des Massyles, dès avant Massinissa (Cirta), principale cité romaine de Numidie, évêché rebaptisé par Constantin, elle est décrite par El-B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constantine-cirta/#i_1319

CRÉMIEUX ISAAC MOÏSE dit ADOLPHE (1796-1880)

  • Écrit par 
  • Paul CLAUDEL
  •  • 734 mots

Né à Nîmes dans une famille juive de négociants en soie originaires du Comtat Venaissin, Crémieux voit son père, ancien Jacobin, devenir bonapartiste sous la Restauration. Le jeune Isaac, dont le prénom a été francisé par son père en Adolphe, est brillamment reçu au barreau de Nîmes en 1817. Il acquiert très vite une grande notoriété dans la défense de ses coreligionnaires. La révolution de 1830 l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cremieux-isaac-moise-dit-adolphe/#i_1319

DAOUD KAMEL (1970- )

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 1 007 mots
  •  • 1 média

Kamel Daoud est né le 17 juin 1970 à Mostaganem, dans la partie occidentale de l’Algérie. Il appartient à ce qu’on peut considérer comme la nouvelle génération d’écrivains francophones algériens. La caractéristique de celle-ci est de ne plus se sentir directement reliée à la guerre d’indépendance, qui s’est terminée en 1962. Ce qui n’est évidemment pas une manière d’en contester l’importance, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kamel-daoud/#i_1319

DÉCOLONISATION

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 7 273 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « La décolonisation française »  : […] La décolonisation française commença pendant la Seconde Guerre mondiale, avec la fin des mandats de la S.D.N. sur les États du Levant ( Liban et Syrie). Les nationalistes arabes avaient cru obtenir satisfaction à la fin de 1936 par des accords conclus avec le gouvernement français, mais ceux-ci ne furent pas ratifiés par le Parlement. En mai 1941, lorsque Vichy admit le passage d'avions allemands […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/decolonisation/#i_1319

DES HOMMES ET DES DIEUX (X. Beauvois)

  • Écrit par 
  • Michel ESTÈVE
  •  • 1 104 mots

En épigraphe de son film, Xavier Beauvois propose un verset tiré du psaume 82 : « Je l'ai dit : vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut, vous tous ! Pourtant vous mourrez comme des hommes. » Ces fils de Dieu sont ici des moines cisterciens remarquablement interprétés par, entre autres, Jacques Herlin, Philippe Laudenbach, Olivier Rabourdin. Leur foi les conduit sur le chemin d'une mort atroce. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-hommes-et-des-dieux-x-beauvois/#i_1319

DEUXIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 4 291 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La préparation du coup d'État »  : […] Le président de la République canalise à son profit la peur de la révolution. La célébration du 24 février à Voiron, à Grenoble, à Montélimar, la révélation des complots montés par des provocateurs accrédite l'idée d'une vaste conspiration démocratique pour 1852 ; des troubles chez les agriculteurs en octobre 1851 dans le Cher, la persistance de la crise commerciale, attribuée à l'instabilité et à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deuxieme-republique/#i_1319

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Sociologie

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER
  •  • 6 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les dissidences paysannes »  : […] Dans la plupart des pays du Tiers Monde, la paysannerie pourtant majoritaire ne dispose ni des moyens de pression économique et politique, ni des moyens d'éducation et d'information qui lui seraient nécessaires ; elle est « séparée » – et les révolutions qui se sont voulues paysannes, celle de la Chine nouvelle et celle de Cuba à un moindre degré, ont d'abord tenté de briser cette coupure. Les rel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-et-social-sociologie/#i_1319

DEY

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 236 mots

Déformation du mot turc dāyi̊ , qui signifie « oncle maternel » et semble avoir été utilisé chez les Ottomans comme titre honorifique décerné aux marins qui se sont illustrés en combattant en Méditerranée. Par la suite, ce titre a désigné un officier de la milice des janissaires de Tunis et d'Alger. En 1590, une révolte de la milice amène l'un de ces deys, élu par ses pairs, à la tête de la provin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dey/#i_1319

DJAOUT TAHAR (1954-1993)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 637 mots

Victime le 26 mai 1993 d'un attentat — deux balles dans la tête, tirées à bout portant, —, l'écrivain algérien Tahar Djaout est mort le 2 juin à Alger. Son décès a suscité la plus grande consternation : journaliste à l'hebdomadaire Algérie-Actualité , puis rédacteur en chef de Ruptures , qu'il avait contribué à fonder au début de 1993, il était resté étranger aux cercles du pouvoir d'État et manif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tahar-djaout/#i_1319

EBERHARDT ISABELLE (1877-1904)

  • Écrit par 
  • Aliette ARMEL
  •  • 912 mots

Née le 17 février 1877 à Genève, Isabelle est déclarée de père inconnu, sous le patronyme d'Eberhardt, nom de jeune fille de sa mère. Son père est probablement le précepteur de ses frères aînés, Alexandre Trophimowsky, pope défroqué d'origine arménienne, qui l'élèvera comme un garçon. Singulière dès ses origines, l'existence d'Isabelle Eberhardt suscite l'engouement autant que son œuvre. Elle a in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isabelle-eberhardt/#i_1319

EMPIRE SECOND (1852-1870)

  • Écrit par 
  • Marc BASCOU, 
  • Adrien DANSETTE, 
  • Universalis
  •  • 21 002 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Extrême-Orient et Afrique »  : […] Les possessions lointaines sont encore soumises au régime du pacte colonial qui les oblige à n'exporter qu'en France et à n'importer que de France, régime inconciliable avec les nouveaux traités de commerce. L'abaissement des droits d'entrée consenti aux produits anglais entraîne la suppression de la garantie de préférence reconnue aux produits coloniaux. La liberté d'exportation est progressiveme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/second-empire/#i_1319

ÉTIENNE BRUNO (1937-2009)

  • Écrit par 
  • Franck FREGOSI
  •  • 938 mots

Anthropologue des religions, spécialiste de l'islam, Bruno Étienne est né le 6 novembre 1937 à La Tronche (Isère). Il effectue sa scolarité au collège de l'Institut Sainte-Marie à La Seyne-sur-Mer (Var), puis au lycée Thiers, à Marseille. Diplômé de l'Institut d'études politiques (I.E.P.) d'Aix-en-Provence, il est ensuite docteur en droit public et science politique et diplômé d'arabe de l'Instit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruno-etienne/#i_1319

EXPLORATIONS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  •  • 13 774 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « À la conquête improbable de l'Orient »  : […] L 'expédition d'Égypte est le premier et sans doute le meilleur exemple de la rencontre d'un long courant de pensée, celui de l'« orientalisme islamisant » en France, et d'une conjoncture politico-militaire, de l'union d'une volonté d'action « impérialiste », aux objectifs concrets, et d'une immense curiosité scientifique, en grande partie désintéressée et ouverte sur tous les aspects d'une régi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/explorations/#i_1319

FARÈS ABDERRAHMAN (1911-1991)

  • Écrit par 
  • Emile SCOTTO-LAVINA
  •  • 447 mots

Notaire à Koléa, conseiller général d'Alger, membre de la première Assemblée constituante française de 1946, membre puis président de l'Assemblée algérienne, Abderrahman Farès a été un des représentants les plus actifs de la bourgeoisie libérale algérienne. Imprégné de culture française, il est un moment regardé, en raison de son hostilité aux méthodes de la rébellion, comme la dernière chance du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abderrahman-fares/#i_1319

FELLAGHA

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 202 mots

C'est la forme bédouine fellāg (d'où fellāga ) du mot arabe fallāq . La racine du mot est fleg , qui signifie « déflorer », « violer » ; ou encore stefleg  : « prendre le maquis ». Le terme s'applique à ceux qui échappent à une sanction, aux condamnés, aux insoumis qui se regroupent et forment des bandes armées vivant de brigandage. Le mot arabe fallāq (« pourfendeur ») a un caractère péjoratif. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fellagha/#i_1319

FÉVRIER PAUL-ALBERT (1931-1991)

  • Écrit par 
  • Noël DUVAL
  •  • 1 248 mots

Professeur d'histoire romaine à l'université de Provence, mais aussi vice-président de l'Inventaire général des richesses artistiques au ministère de la Culture (véritable président en l'absence du ministre), animateur de multiples entreprises dans le domaine de l'Antiquité tardive, président obligé des séances de congrès, Paul-Albert était depuis longtemps une « star », capable de déclarations i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-albert-fevrier/#i_1319

FOUCHET MAX-POL (1913-1980)

  • Écrit par 
  • Nadine VASSEUR
  •  • 765 mots

Poète, critique, écrivain mais aussi grand voyageur, et, pour le grand public, homme de télévision, Max-Pol Fouchet était de ces esprits à la curiosité encyclopédique qui, dans la grande lignée de l'humanisme, s'intéressent à tout et en premier lieu aux hommes. « Ce qui m'importe, disait-il, c'est l'art comme témoignage de l'homme [...]. Dès mon adolescence, j'ai voulu m'approcher le plus possible […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/max-pol-fouchet/#i_1319

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Acquisitions et colonisation »  : […] Du point de vue territorial, les acquisitions sont appréciables (la superficie a triplé). Au Sénégal, le gouverneur Faidherbe oriente l'expansion vers l'intérieur. Le port de Dakar est créé. La culture de l'arachide se développe. On compte sur elle plus que sur le trafic traditionnel de la gomme. De nouveaux comptoirs sont fondés dans le Sud. D'une manière générale, les interventions sont comman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_1319

GAZ NATUREL

  • Écrit par 
  • Bernard CLÉMENT, 
  • François DEBIEN, 
  • Évrard DE FOSSEUX, 
  • Jean-Pierre PERRET, 
  • Odile PUYRAIMOND, 
  • Patrick de RENÉVILLE, 
  • Michel RICHARD
  •  • 16 810 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Procédé à fluide frigorigène composite »  : […] Dans sa forme la plus simple, le fluide frigorigène composite utilisé est constitué par un mélange d'azote et d'hydrocarbures contenus dans le gaz à liquéfier. Sa composition est choisie de telle sorte que sa courbe de vaporisation (enthalpie/température) soit voisine de la courbe de liquéfaction du gaz naturel. La consommation d'énergie est plus grande que celle qui est mise en œuvre dans la casc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaz-naturel/#i_1319

GIRAUD HENRI (1879-1949)

  • Écrit par 
  • Solange MARIN
  •  • 605 mots
  •  • 1 média

Brillant officier d'infanterie pendant la Première Guerre mondiale, Henri Giraud participe ensuite à la guerre du Rif, puis devient professeur à l'École de guerre (1927-1929). Général en 1930, il retourne au Maroc. En 1936, il est gouverneur militaire de Metz et, en 1939, il commande la VII e  armée. Le 15 mai 1940, il est nommé à la tête de la IX e  armée en remplacement du général Corap, mais la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-giraud/#i_1319

GLANGEAUD LOUIS (1903-1986)

  • Écrit par 
  • Maurice MATTAUER, 
  • Jacques-Louis MERCIER
  •  • 1 387 mots

Né à Tulle en 1903, Louis Glangeaud a occupé une place exceptionnelle au sein de la communauté géologique française. Animé par une passion dévorante de la géologie, auteur d'une œuvre scientifique considérable, il fut un chef d'école particulièrement dynamique : on sait maintenant que ce fut un grand visionnaire et un véritable précurseur des sciences de la Terre modernes. Louis Glangeaud entrepri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-glangeaud/#i_1319

GUERRE D'ALGÉRIE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 216 mots

1 er novembre 1954 Déclenchement de l'insurrection armée par le F.L.N. nouvellement créé. 12 mars 1956 L'Assemblée nationale vote la loi sur les « pouvoirs spéciaux » pour l'Algérie. 20 août 1956 Congrès de la Soummam où le F.L.N. définit sa stratégie. 7 janvier 1957 Début de la « bataille d'Alger ». 13 mai 1958 Création, à Alger, d'un Comité de salut public présidé par le général Massu. 1 e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie-reperes-chronologiques/#i_1319

GUERRE D'ALGÉRIE, en bref

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Le 1 er novembre 1954, les différentes tendances du nationalisme algérien, unifiées dans le nouveau Front de libération nationale (F.L.N.), déclenchent une insurrection armée contre la France, métropole de l'Algérie depuis 1830. La révolte prend vite de l'ampleur et, de janvier à septembre 1957, la « bataille d'Alger » sème la panique parmi les colons. Le 13 mai 1958, ceux-ci se révoltent à leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-d-algerie-en-bref/#i_1319

HAFSIDES

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 1 348 mots

Au début du xiii e siècle, le Maghreb était encore soumis à la domination unique des souverains almohades du Maroc qui déléguaient une partie de leurs pouvoirs à des gouverneurs. Celui de l'Ifrīqiyya (c'est-à-dire la Tunisie actuelle, l'Algérie orientale et la Tripolitaine) fut, de 1207 à 1221, Abou Mohammed b. Abī Hafs, fils du cheikh Abou Hafs qui avait été un des compagnons les plus valeureux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hafsides/#i_1319

HARKIS

  • Écrit par 
  • Philippe DENOIX
  •  • 1 153 mots

Le terme harkis , tiré de l'arabe harka (mouvement), s'applique aux soldats de certaines unités supplétives autochtones d'Algérie engagées avec l'armée française contre la rébellion indépendantiste, de 1954 à 1962. Cette appellation s'est étendue abusivement à tout autochtone ayant pris le parti de la France durant la guerre d'Algérie, qu'il soit civil ou armé, ainsi qu'à sa famille. Depuis des s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/harkis/#i_1319

INTERRUPTION DU PROCESSUS DÉMOCRATIQUE EN ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Christophe PÉRY
  •  • 227 mots

L'introduction du multipartisme en Algérie, à la suite des émeutes d'octobre 1988, a projeté le Front islamique du salut (F.I.S.) sur le devant de la scène politique. Au premier tour des premières élections législatives pluralistes depuis l'indépendance, ce parti, qui prône l'instauration d'un État islamique, devance largement le Front de libération nationale, ex-parti unique. L'armée, qui contrôl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interruption-du-processus-democratique-en-algerie/#i_1319

JUILLET MONARCHIE DE

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 8 485 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le ministère Soult-Guizot (1840-1848) »  : […] Cette situation rend délicate la position du nouveau ministère, formé le 29 octobre 1840 sous la présidence nominale du maréchal Soult, et dirigé en fait par Guizot. Considéré comme un cabinet de transition, il devait durer jusqu'en 1848 (en 1847, Guizot remplace Soult, vieilli, à la présidence). Guizot renoue avec les alliés pour trouver, en 1841, une solution apaisante à la question d'Orient ; i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monarchie-de-juillet/#i_1319

KABYLES

  • Écrit par 
  • M'Barek REDJALA, 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 6 336 mots
  •  • 2 médias

Il se rencontre encore un peu partout dans le monde de ces minorités ethniques ou linguistiques qui, tantôt instinctivement, tantôt consciemment, se sont opposées à toutes les tentatives d'absorption et en ont triomphé finalement. Il semble même que l'univers hostile dont elles sont entourées contribue largement à durcir leur résistance et à leur forger une personnalité nettement dégagée, origina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kabyles/#i_1319

LAVIGERIE CHARLES ALLEMAND- (1825-1892)

  • Écrit par 
  • Xavier de MONTCLOS
  •  • 788 mots

Cardinal français, archevêque d'Alger et de Carthage, fondateur des Pères blancs et des Sœurs blanches, Lavigerie se consacra principalement à l'évangélisation de l'Afrique et à l'amélioration des relations entre l'Église et l'État en France. Né à Bayonne dans une famille de fonctionnaires, il fit ses études ecclésiastiques au grand séminaire de Paris et s'engagea, après son ordination en 1849, da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lavigerie-allemand/#i_1319

LE SERMENT DES BARBARES (B. Sansal) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 971 mots

Alors que le pays est martyrisé par les meurtres et attentats en série, la littérature algérienne en français connaît une paradoxale vitalité : on ne compte plus les témoignages souvent bouleversants, les imprécations contre les assassins islamistes, les mises en accusation des manipulations du pouvoir… Le roman de Boualem Sansal, Le Serment des barbares (Gallimard, 1999) – une première œuvre – s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-serment-des-barbares/#i_1319

LIBÉRATION, France (1944-1946)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie GUILLON
  •  • 3 903 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Victoire »  : […] Les combats se poursuivent jusqu'au printemps sur les périphéries, autour des poches de l'Atlantique (Lorient, La Rochelle, Saint-Nazaire, Royan), sur la frontière des Alpes et surtout dans le Nord-Est, où le front est ébranlé en décembre par l'offensive allemande des Ardennes. En dépit de la prise de Strasbourg (23 novembre 1944) par la 2 e  D.B., l'Alsace n'est libérée qu'en mars 1945. L'armée n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberation-france/#i_1319

MAC-MAHON MARIE EDME PATRICE MAURICE DE, duc de Magenta (1808-1893)

  • Écrit par 
  • Joël SCHMIDT
  •  • 1 043 mots

Maréchal de France et président de la République, Mac-Mahon a suscité bien des traits d'ironie et on lui a attribué — à tort ou à raison — un certain nombre de propos ou de formules propres à le déconsidérer. Il est vrai que Mac-Mahon n'était pas préparé à une carrière militaire et politique qui fut, pendant un demi-siècle, ponctuée d'événements et d'incidents surprenants : légitimiste, maréchal d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-edme-patrice-maurice-de-mac-mahon/#i_1319

MADANĪ AḤMAD TAWFIQ AL- (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 550 mots

Historien et homme d'État algérien, né en Tunisie ; il a fait ses études supérieures à al-Zaytūna de 1913 à 1915. Al-Madanī prend part au mouvement nationaliste tunisien à ses débuts et compte parmi les fondateurs du parti du Destour. Exilé en Algérie en 1924, il milite avec les ulémas algériens. Rédacteur politique de la revue Al-Shihāb (1931), rédacteur en chef d' Al-Basā'ir , secrétaire perman […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmad-tawfiq-al-madani/#i_1319

MAGHREB - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 083 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La chaîne intracontinentale des Atlas »  : […] La chaîne des Atlas, d'âge cénozoïque, aux plissements relativement modérés, affecte une puissante série sédimentaire mésozoïque subsidente, souvent continentale, ou en tout cas n'ayant jamais les caractères de dépôts de mer profonde. On peut distinguer dans cette série plusieurs ombilics indépendants, variables suivant les périodes, qui traduisent l'affaissement de panneaux le long de grandes fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-structure-et-milieu/#i_1319

MAGHREB - Géographie

  • Écrit par 
  • Olivier PLIEZ, 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 7 252 mots
  •  • 4 médias

Les limites géographiques du Maghreb sont difficiles à définir. On distingue un Maghreb central composé du Maroc, de l' Algérie et de la Tunisie, qui couvre une superficie de 3 millions de kilomètres carrés, soit plus de cinq fois celle de la France, d'un grand Maghreb qui couvre, avec la Mauritanie et la Libye en plus, une superficie d'environ 5,7 millions de kilomètres carrés. Le terme Maghreb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-geographie/#i_1319

MAGHREB - Le Maghreb politique

  • Écrit par 
  • Karima DIRÈCHE
  •  • 7 437 mots
  •  • 3 médias

Le Maghreb, « pays du Soleil couchant » en langue arabe, regroupe historiquement trois pays, le Maroc, l'Algérie et la Tunisie, auxquels viennent s'ajouter la Mauritanie à l'ouest et la Libye à l'est pour former le Grand Maghreb. Par son espace géographique et historique, marqué par une langue et une religion communes ainsi qu'une certaine homogénéité culturelle, sociale et ethnique arabo-berbère […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-le-maghreb-politique/#i_1319

MAGHREB - Littératures maghrébines

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Christiane CHAULET ACHOUR, 
  • André MANDOUZE
  •  • 14 264 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Perspectives d'avenir »  : […] La pénétration française, à partir de 1830, a déclenché un phénomène d'acculturation qui introduisit des données nouvelles dans la société du Maghreb. Certes, l'attachement à la culture arabo-islamique ne s'est jamais démenti. Les mouvements nationalistes en ont fait un des motifs de leurs revendications. L'action de réformistes tels que l'Algérien Ibn Bādis (1889-1940), président de l'associatio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-litteratures-maghrebines/#i_1319

MANDOUZE ANDRÉ (1916-2006)

  • Écrit par 
  • Jean-Claude PETIT
  •  • 867 mots

« Debout, Messieurs, le drapeau de la barbarie flotte sur le temple de la culture. » Jeune assistant tout juste nommé, en 1942, à la faculté des lettres de Lyon, André Mandouze demandait, en ces termes, à ses étudiants d'observer une minute de silence pour marquer l'arrivée des nazis à Athènes. Tout au long de sa vie d'universitaire, spécialiste, mondialement reconnu, de saint Augustin et du chris […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-mandouze/#i_1319

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 326 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le Maroc, le Sahara occidental et l'intégration régionale »  : […] Une décennie après l'accession au trône de Mohammed VI, la question du Sahara occidental demeure toujours en suspens. Et pourtant, en mars 2005, la rencontre entre le président algérien Abdelaziz Bouteflika et le roi du Maroc Mohammed VI semble constituer les prémisses d'un dégel. La presse rapporte la rumeur qui annonce la réouverture de la frontière entre l'Algérie et le Maroc comme un premier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maroc/#i_1319

MASSU JACQUES (1908-2002)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 820 mots

« Massu, le grognard du gaullisme » : Le Figaro , en annonçant sous ce titre la disparition du général Massu survenue le 26 octobre 2002, donnait un reflet exact des rapports de ce compagnon de la Libération avec Charles de Gaulle, qu'il avait rallié dès 1940, qu'il avait contribué à ramener au pouvoir en mai 1958 avant de « déblatérer » contre lui à cause de l'autodétermination de l'Algérie, puis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-massu/#i_1319

MATOUB LOUNÈS (1956-1998)

  • Écrit par 
  • Éliane AZOULAY
  •  • 638 mots
  •  • 2 médias

Une voix grave et veloutée, quelques notes au banjo ou au oud, parfois des effluves de violon ou de synthétiseur... Le « protest-singer » algérien Lounès Matoub se doublait d'un crooner empruntant ses mélodies, ses intonations et ses orchestrations au chaabi, musique populaire dérivée du classicisme arabo-andalou. Alors que la plupart des chanteurs kabyles à textes se cantonnent dans une sorte d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lounes-matoub/#i_1319

MESSALI HADJ AHMED (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 994 mots

Messali Hadj fut un homme politique et un militant nationaliste algérien ; il fut le premier à réclamer l'indépendance de l'Algérie. Né dans une famille de Tlemcen et fils d'un artisan profondément religieux, Messali Ahmed (qui se fera appeler Hadj sans qu'on sache s'il a vraiment été à La Mecque) combat en France durant la Première Guerre mondiale. Il voyage ensuite beaucoup, vit longtemps en Fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-messali-hadj/#i_1319

MIMOUNI RACHID (1945-1995)

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 645 mots

Né le 20 novembre 1945 à Boudouaou, à 30 kilomètres d'Alger, dans une famille de petits paysans, Rachid Mimouni obtient une licence de chimie, puis se consacre à son métier d'enseignant dans une école de commerce d'Alger. Son premier roman, Le printemps n'en sera que plus beau (1978), publié en Algérie, raconte, dans une construction élaborée, une histoire d'amour et de mort située à la veille d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rachid-mimouni/#i_1319

MITIDJA

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 215 mots

Vaste plaine sublittorale de 1 300 kilomètres carrés, plus ouverte à l'est, la Mitidja est bordée au nord par les basses collines du Sahel, plus basses encore à l'est d'Alger, et limitée au sud par la haute chaîne du Tell, véritable barrière naturelle enneigée une partie de l'année et franchie seulement par des gorges profondes (oued Djer, oued Chiffa, oued Isser). Bien arrosée (700 à 800 mm par a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitidja/#i_1319

MOZABITES

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 2 292 mots

Les Mozabites, population du sud de l' Algérie évaluée au début des années quatre-vingt à quatre-vingt-dix mille individus, se définissent essentiellement par leur habitat géographique, le Mzab, et par leur doctrine religieuse : aux yeux des musulmans orthodoxes, ce sont des membres de la secte ibāḍite. Dans le Maghreb, leur type physique, leurs activités spécialisées contribuent également à indi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mozabites/#i_1319

NEDJMA, Kateb Yacine - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT
  •  • 873 mots
  •  • 1 média

Dès sa publication, en 1956, en pleine guerre d'Algérie, Nedjma s'est imposé comme le roman fondateur de la littérature algérienne moderne. Écrit pour l'essentiel avant le 1 er  novembre 1954, date du déclenchement de l'insurrection, il a été lu comme une somme sur l'Algérie colonisée annonçant sa nécessaire libération. Kateb Yacine (1929-1989) devait souligner lui-même qu' « il s'agissait à l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nedjma/#i_1319

NEUWIRTH LUCIEN (1924-2013)

  • Écrit par 
  • François AUDIGIER
  •  • 697 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le gaulliste »  : […] Né le 18 mai 1924 à Saint-Étienne, Lucien Neuwirth fréquente une école de commerce avant d’entrer dans la Résistance au sein du mouvement Franc-Tireur. Arrêté en 1942, il s’enfuit en Espagne et rejoint le Royaume-Uni où il s’engage dans les Forces françaises libres. Ce parachutiste, capitaine de réseau, participe à des missions dangereuses sur les arrières de l’ennemi en Bretagne et en Belgique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lucien-neuwirth/#i_1319

ORAN-ARZEW

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 813 mots
  •  • 1 média

Malgré un passé urbain reconnu (25 000 hab. au xvi e  siècle mais seulement 9 000 en 1830), Oran doit au capitalisme colonial son essor économique et démographique (275 000 hab. en 1954) et l'assise de ses fonctions régionales. Nœud de convergence d'un réseau de communications dense et principal port de l'Ouest, elle drainait l'essentiel des produits destinés à l'exportation (vin, agrumes, alfa, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oran-arzew/#i_1319

OULÉMAS, OULAMAS ou ULÉMAS

  • Écrit par 
  • Yvon LINANT DE BELLEFONDS, 
  • Guy MONNOT
  •  • 2 655 mots

Dans le chapitre « L'Association des oulémas algériens »  : […] L'Association des oulémas algériens n'a rien eu de comparable – quel que soit le point de vue auquel on se place – avec l'Aréopage d'Al-Azhar. Fondée en 1931 à Constantine par Abdel-Hamid ben Badis, elle groupait au début une dizaine de diplômés du Caire, de Damas et surtout de la Zaytūna de Tunis. Ses premiers fonds lui vinrent d'un riche commerçant d'Alger. Elle s'était donné pour objectif de f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oulemas-oulamas-ulemas/#i_1319

PÉTROLE - Géographie du pétrole

  • Écrit par 
  • Christophe BÉLORGEOT
  •  • 5 062 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Afrique »  : […] Jusqu'à la fin des années 1960, le continent africain n'a fourni qu'une part infime de la production mondiale de pétrole. En l'espace d'une décennie, de 1960 à 1970, il a pris une place de choix parmi les grandes régions productrices et exportatrices du globe. La fin du xx e  siècle est venue confirmer cette évolution, le golfe de Guinée faisant notamment l'objet d'une série ininterrompue de décou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petrole-geographie-du-petrole/#i_1319

PIERRE-BLOCH JEAN (1905-1999)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 683 mots

Né le 14 avril 1905 à Paris, fils d'industriel, Jean Pierre-Bloch est journaliste du quotidien de la S.F.I.O., Le Populaire , dès 1930. Pour avoir enquêté sur des pogroms à Constantine en 1934, il devient un antiraciste résolu. Membre du comité directeur de la L.I.C.A. (Ligue internationale contre l'antisémitisme) dès 1937, il est l'inlassable président de la L.I.C.R.A. (Ligue internationale cont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-bloch/#i_1319

PRINTEMPS ARABE ou RÉVOLUTIONS ARABES

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT
  •  • 8 179 mots

Dans le chapitre « Désamorcer la contestation par des concessions  »  : […] Ces stratégies de concessions permettent d'affaiblir le mouvement de mobilisation, quand les régimes parviennent à éviter l'affrontement direct et à gérer la contestation en jouant sur certaines de ses causes profondes. D'un côté, des États, comme dans le Golfe, disposent de forts excédents budgétaires et se caractérisent par une étroitesse de la population autochtone liée au régime par des réseau […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/printemps-arabe-revolutions-arabes/#i_1319

ALGER PRISE D' (1830)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 186 mots

Le 5 juillet 1830, le dey d'Alger capitulait devant l'intervention militaire française, décidée par le roi Charles X à la suite d'une complexe histoire de créances dues par la France. La décision de transformer cette victoire militaire en point de départ d'une phase de colonisation ne fut pas immédiate. L'ancienne régence d'Alger prit, en 1834, le nom de « Possessions françaises dans le nord de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prise-d-alger/#i_1319

QUATRIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre BRÉCHON
  •  • 7 078 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La politique à l'égard des colonies »  : […] Le grand échec de la IV e  République est de n'avoir pas su gérer l'évolution du statut de l'empire français et des différentes colonies. Certes la constitution de 1946 substitue à l'idée d'empire celle d'Union française, mais dans la pratique le pouvoir colonial reste inchangé. Des émeutes donnent lieu à des répressions sanglantes en 1945 à Sétif (Algérie) et en 1947 à Madagascar. L'Assemblée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quatrieme-republique/#i_1319

RAÏ, musique

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 255 mots
  •  • 2 médias

Apparu dans les années 1970 en Algérie, le raï devient rapidement la musique populaire dominante parmi les jeunes du Maghreb. Il s'inspire de diverses sources : le rock, les musiques orientales et rurales. Son développement est indissociable de l'apparition de la cassette audio. En France, on a coutume de désigner par le vocable raï (qui signifie, en arabe, « l'opinion ») l'ensemble des musiques a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rai-musique/#i_1319

RAPATRIÉS

  • Écrit par 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 8 350 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les indigènes auxiliaires »  : […] Les auxiliaires de la colonisation sont inexorablement entraînés dans le reflux des communautés européennes. Les plus compromis avec l'ancienne puissance étaient les militaires de carrière et surtout les supplétifs, hâtivement recrutés pour combattre les guérillas et le terrorisme, prélude aux décolonisations. Le problème se posa d'abord pour les éléments indigènes de la K.N.I.L. (Forces armées ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapatries/#i_1319

SAHARA

  • Écrit par 
  • Ali BENSAÂD, 
  • Jeffrey Allman GRITZNER
  •  • 7 605 mots
  •  • 7 médias

Le Sahara est le plus grand désert chaud du monde. Occupant presque tout le nord de l'Afrique, il mesure environ 4 800 kilomètres d'est en ouest et entre 1 300 et 1 900 kilomètres du nord au sud, soit une superficie totale de près de 8 600 000 kilomètres carrés. Il se prolonge au-delà de la mer Rouge et est appelé alors désert saharo-arabique, étiré sur 7 500 kilomères et couvrant 12 millions de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahara/#i_1319

SAINT-SIMON CLAUDE HENRI DE ROUVROY comte de (1760-1825) ET SAINT-SIMONISME

  • Écrit par 
  • Pierre GUIRAL, 
  • Ernest LABROUSSE
  •  • 6 005 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le saint-simonisme hors de France »  : […] Non seulement le saint-simonisme a fécondé de nombreux esprits : en France, Philippe Buchez, Pierre Leroux (qui, à la suite des saint-simoniens, élabora sa religion de l'humanité), mais il se répandit rapidement au-delà des frontières. En Belgique, la doctrine fut exposée devant mille cinq cents personnes à Liège, et un journal fut créé : L'Organisateur belge . En Allemagne, l'influence du saint-s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/saint-simon-et-saint-simonisme/#i_1319

SALAN RAOUL (1899-1984)

  • Écrit par 
  • Jean PLANCHAIS
  •  • 894 mots
  •  • 2 médias

La carrière mouvementée du général Raoul Salan, né le 10 juin 1899 à Roquecourbe (Tarn), a été étroitement liée aux conflits de la décolonisation. Il entre à Saint-Cyr en 1917. Aspirant en 1918, il prend part aux derniers combats de la Première Guerre mondiale dans les troupes coloniales. Il est blessé au Levant en 1921 puis envoyé, en 1924, en Indochine où il fera, pendant treize ans, de nombreux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raoul-salan/#i_1319

SANSAL BOUALEM (1949- )

  • Écrit par 
  • Denise BRAHIMI
  •  • 1 059 mots
  •  • 1 média

Né le 15 octobre 1949 à Theniet el Had (Algérie), Boualem Sansal a vécu une partie de son enfance dans le quartier Belcourt d’Alger, un trait commun avec Albert Camus. L’écrivain n’a évoqué ces faits que tardivement, dans son sixième roman, Rue Darwin (2011). Malgré le caractère très exubérant et apparemment extroverti de son écriture, il était resté très discret sur ses origines familiales, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boualem-sansal/#i_1319

SERSOU

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 474 mots

Assurant la transition entre l'Ouarsenis, montagne massive mais non infranchissable, et les Hautes Plaines algéro-oranaises, le Sersou est une plaine haute (de 800 à 1 000 m) mais suffisamment arrosée — près de 400 millimètres d'octobre à mai — pour autoriser une agriculture sèche, malgré une position méridionale à la limite de la zone aride, qui lui confère une forte continentalité propice aux ge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sersou/#i_1319

TASSILI DES AJJER

  • Écrit par 
  • Isabelle CRUCIFIX
  •  • 201 mots
  •  • 1 média

Plateau désertique prolongeant le Hoggar vers le nord-est, le Tassili des Ajjer (ou Adjer) est parsemé de larges blocs gréseux et troué de gorges profondes . Au sud, il s'élève par gradins successifs jusqu'à une altitude voisine de 2 000 mètres ; du nord, il descend en pente douce vers Bordj Omar Idriss (anciennement Fort Flatters, ex-Temassinine, 368 m). Le climat, de type sahélien, assure des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tassili-des-ajjer/#i_1319

TELL ALGÉRIEN

  • Écrit par 
  • André PRENANT
  •  • 412 mots

Le terme arabe « tell » (hauteur) désigne au Maghreb toute la frange « utile » des reliefs proches du littoral, il s'oppose au Sahara ( sahara  : « désert ») incluant les Hautes Plaines steppiques. La tradition ne l'applique donc pas au Constantinois, où, entre montagnes méditerranéennes et désert, les Hautes Plaines et l'Aurès restent très cultivés. Pour les géologues, le Tell est assimilé à l'ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tell-algerien/#i_1319

TERRORISME

  • Écrit par 
  • Gérard CHALIAND, 
  • Pierre DABEZIES, 
  • Sylvia PREUSS-LAUSSINOTTE, 
  • Jean SERVIER
  •  • 13 238 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Mouvements minoritaires sans guérilla »  : […] Les mouvements de minorité luttant pour des droits en Europe occidentale connaissent des destins différents. Le mouvement irlandais (I.R.A., Irish Republican Army) a, pour l'essentiel, réussi à l'emporter. La situation des catholiques d'Ulster, de moins en moins minoritaires du point de vue démographique, est très différente de ce qu'elle fut en 1968, au début des actions armées. Le mouvement bas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terrorisme/#i_1319

TLEMCEN

  • Écrit par 
  • André PRENANT
  •  • 134 mots
  •  • 1 média

Capitale du Maghreb central au ix e  siècle puis du xiii e au xvi e  siècle et enfin incluse dans l'État turc d'Alger jusqu'au début du xix e  siècle, Tlemcen n'est plus qu'une ville algérienne moyenne proche du Maroc. Son site originel, gradin de travertin au pied nord d'un causse atlasique, domine, classiquement, son haouz (domaine foncier de culture intensive), irrigué depuis toujours et amén […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tlemcen/#i_1319

TOUAREGS

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  •  • 4 564 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Mali et le Niger face à la rébellion touarègue »  : […] Le 7 mai 1990, la ville de Tchin Tabaraden, située à quelques centaines de kilomètres au nord-est de Niamey, capitale du Niger, est le théâtre d'un incident isolé entre quelques Touaregs et des gendarmes nigériens. Relativement anodin, cet affrontement dégénère pourtant rapidement, dressant les campements touaregs de la région contre l'administration nigérienne, avant de déborder sur les territoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/touaregs/#i_1319

TRICOT BERNARD (1920-2000)

  • Écrit par 
  • Charles-Louis FOULON
  •  • 737 mots

L'intérêt général fut le fil directeur de la vie de Bernard Tricot, qui était né à Aurillac, le 17 juin 1920. Du Conseil d'État au cabinet du président du Conseil, du secrétariat général du ministère des Armées à celui de la présidence de la République, ce haut fonctionnaire de tradition – issu du dernier concours direct d'accès au Conseil d'État d'avant la création de l'E.N.A. – a été un rouage i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-tricot/#i_1319

Voir aussi

Pour citer l’article

Charles-Robert AGERON, Jean LECA, Sid-Ahmed SOUIAH, Benjamin STORA, « ALGÉRIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/