Algérie, histoire


ABBAS FERHAT, ou ‘ABBĀS FARḤĀT (1899-1985)

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 459 mots
  •  • 1 média

Fils d'un fonctionnaire de l'administration coloniale, Ferhat Abbas reçoit une éducation française puis devient pharmacien à Sétif. Élu au conseil municipal de cette ville, il l'est ensuite au conseil général de Constantine. Il est alors partisan de l'assimilation de « l'élément indigène dans la société française ». Mais l'opposition des représentants de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbas-abbas/#i_0

ABD EL-KADER (1808-1883)

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 1 390 mots
  •  • 1 média

Abd el-Kader (en araben : ‘Abd al-Ḳādir b. Muḥyī l-Dīn al-Ḥasanī), né en 1808 à la Guetna de l'oued al-Ḥammām, à l'ouest de Mascara (ou Mouaskar, Algérie), appartenait à une famille d'origine chérifienne qui dirigeait une zāwīya (sorte de couvent) de la confrérie des Ḳādiriyya. L'éducation religieuse qu'il reçut fit de lui un musulman mystique et un théologien. Mais les circons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abd-el-kader/#i_0

AÏT AHMED HOCINE (1926-2015)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 1 024 mots

Chef « historique » du Front de libération nationale (F.L.N.), qui décide d’une insurrection contre la France en novembre 1954, Hocine Aït Ahmed incarnera, après l’indépendance de l’Algérie, la figure de l’opposant irréductible aux différents pouvoirs en place. Né le 20 août 1926 à Aïn el-Hammam (ex-Michelet) en Grande Kabylie, Hocine Aït Ahmed appartient à une grande famille de marabouts (saints […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hocine-ait-ahmed/#i_0

ALGER

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 1 907 mots
  •  • 1 média

Alger, capitale de l'Algérie, compte en 2010 près de quatre millions d'habitants avec son agglomération. La ville, baptisée en arabe Al-Djaza'ir au xe siècle, a connu les diverses présences et dominations qui se sont succédé en Afrique du Nord au fil des siècles. L'histoire permet de lire la ville, ou plutôt les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alger/#i_0

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 397 mots
  •  • 21 médias

En 1962, les fées ont été particulièrement nombreuses à se presser autour de l'Algérie. L'« exemplarité » de la lutte de libération nationale, longue et violente, ravissait ceux qui ne voient de progrès humain que dans l'action de l'« accoucheuse de l'histoire » et en attendent la destruction du vieux monde. La finesse diplomatique dont avaient témoigné les dirigeants du Front de libération nation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/algerie/#i_0

ANNABA-EL HADJAR

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 560 mots
  •  • 1 média

Héritière de l'ancienne Hippo Regius, d'El Bouna Elhaditha et de Bône, Annaba, dont les 40 000 Européens représentaient 40 p. 100 des habitants en 1962, a dû son développement au cours de la période coloniale à un port spécialisé dans l'exportation de fer et de phosphates, drainés par rail du Sud-Est algérien, ainsi que des vins et des agrumes de ses plaines sublittorales.Adossée au lourd massif d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/annaba-el-hadjar/#i_0

BEN BELLA AHMED (1916-2012)

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  •  • 948 mots
  •  • 1 média

Ahmed Ben Bella fut la figure marquante de la guerre d'indépendance de l'Algérie et le premier président de la République algérienne (1963-1965). Sa vie est intimement liée au destin de ce pays.Né le 25 décembre 1916 (mais sa date de naissance n'a jamais été établie avec certitude, l'état civil de cette époque n'étant pas fiable) à Marnia dans l'Ouest algéri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-ben-bella/#i_0

BENDJEDID CHADLI (1929-2012)

  • Écrit par 
  • Melinda C. SHEPHERD
  •  • 482 mots

Chadli Bendjedid fut le troisième président de la République algérienne, de 1979 à 1992. Il mit en œuvre des réformes en faveur de la démocratie, promulgua une nouvelle Constitution et tenta d'organiser des élections législatives multipartites avant d'être renversé par l'armée.Chadli Bendjedid naît le 14 avril 1929 à Bouteldja, au nord-est de l'Algérie franç […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chadli-bendjedid/#i_0

BOUDIAF MOHAMED (1919-1992)

  • Écrit par 
  • François BURGAT
  •  • 611 mots

Le 14 janvier 1992, un homme de soixante-treize ans quitte à Kenitra, au Maroc, la direction d'une petite briqueterie et le semi-oubli d'un long exil pour retrouver les feux de la rampe politique algéroise. Cent soixante-cinq jours plus tard, le 29 juin 1992, Mohamed Boudiaf, né à M'sila (hauts plateaux de l'Est) tombe sous les balles de Boumarafi Lembarek, un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mohamed-boudiaf/#i_0

BOUMEDIENE HOUARI (1932?-1978)

  • Écrit par 
  • Emile SCOTTO-LAVINA
  •  • 1 069 mots
  •  • 2 médias

Houari Boumediene fut un militaire et homme politique algérien. Il fut le deuxième président de la République algérienne (1965-1978).L'austérité, l'amour de la solitude et du travail sont les traits dominants de la personnalité de Mohammed Bou Kharouba (devenu dans la clandestinité le colonel Houari Boumediene, « grand vieux jeune homme mince et fin »), qui assume, après l'éviction de son rival […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/houari-boumediene/#i_0

BOUTEFLIKA ABDELAZIZ (1937- )

  • Écrit par 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 1 441 mots
  •  • 1 média

Président de la République algérienne de 1999 à 2019, Abdelaziz Bouteflika était un revenant politique, qui avait été écarté du pouvoir pendant près de vingt ans. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdelaziz-bouteflika/#i_0

CONSTANTINE, anc. CIRTA

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 940 mots
  •  • 1 média

Troisième ville d'Algérie avec 475 000 habitants en 2005, première grande ville intérieure et métropole de l'Est algérien, Constantine a été à travers l'histoire la capitale la plus constante du Maghreb central (Al-Moghreb al-awsat). À la tête du royaume numide des Massyles, dès avant Massinissa (Cirta), principale cité romaine de Numidie, évêché rebaptisé p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constantine-cirta/#i_0

DEY

  • Écrit par 
  • Robert MANTRAN
  •  • 240 mots

Déformation du mot turc dāyi̊, qui signifie « oncle maternel » et semble avoir été utilisé chez les Ottomans comme titre honorifique décerné aux marins qui se sont illustrés en combattant en Méditerranée. Par la suite, ce titre a désigné un officier de la milice des janissaires de Tunis et d'Alger. En 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dey/#i_0

FARÈS ABDERRAHMAN (1911-1991)

  • Écrit par 
  • Emile SCOTTO-LAVINA
  •  • 454 mots

Notaire à Koléa, conseiller général d'Alger, membre de la première Assemblée constituante française de 1946, membre puis président de l'Assemblée algérienne, Abderrahman Farès a été un des représentants les plus actifs de la bourgeoisie libérale algérienne. Imprégné de culture française, il est un moment regardé, en raison de son hostilité aux méthodes de la r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abderrahman-fares/#i_0

FELLAGHA

  • Écrit par 
  • Jean-Charles BLANC
  •  • 204 mots

C'est la forme bédouine fellāg (d'où fellāga) du mot arabe fallāq. La racine du mot est fleg, qui signifie « déflorer », « violer » ; ou encore stefleg : « prendre le maquis ». Le terme s'applique à ceux qui échappent à une sanction, aux condamnés, aux insoumis qui se regroupent et forment des bande […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fellagha/#i_0

MADANĪ AḤMAD TAWFIQ AL- (1899-1983)

  • Écrit par 
  • Sayed Attia ABUL NAGA
  •  • 553 mots

Historien et homme d'État algérien, né en Tunisie ; il a fait ses études supérieures à al-Zaytūna de 1913 à 1915. Al-Madanī prend part au mouvement nationaliste tunisien à ses débuts et compte parmi les fondateurs du parti du Destour. Exilé en Algérie en 1924, il milite avec les ulémas algériens. Rédacteur politique de la revue Al-Shihāb […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmad-tawfiq-al-madani/#i_0

MAGHREB - Le Maghreb politique

  • Écrit par 
  • Karima DIRÈCHE
  •  • 7 508 mots
  •  • 3 médias

Le Maghreb, « pays du Soleil couchant » en langue arabe, regroupe historiquement trois pays, le Maroc, l'Algérie et la Tunisie, auxquels viennent s'ajouter la Mauritanie à l'ouest et la Libye à l'est p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-le-maghreb-politique/#i_0

MESSALI HADJ AHMED (1898-1974)

  • Écrit par 
  • Martine MEUSY
  •  • 1 015 mots

Messali Hadj fut un homme politique et un militant nationaliste algérien ; il fut le premier à réclamer l'indépendance de l'Algérie.Né dans une famille de Tlemcen et fils d'un artisan profondément religieux, Messali Ahmed (qui se fera appeler Hadj sans qu'on sache s'il a vraiment été à La Mecque) combat en France duran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-messali-hadj/#i_0

MOZABITES

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 2 300 mots

Les Mozabites, population du sud de l'Algérie évaluée au début des années quatre-vingt à quatre-vingt-dix mille individus, se définissent essentiellement par leur habitat géographique, le Mzab, et par leur doctrine religieuse : aux yeux des musulmans orthodoxes, ce sont des membres de la secte ibāḍite. Dans le Maghreb, leur type physique, leurs activités spé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mozabites/#i_0

ORAN-ARZEW

  • Écrit par 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 822 mots
  •  • 1 média

Malgré un passé urbain reconnu (25 000 hab. au xvie siècle mais seulement 9 000 en 1830), Oran doit au capitalisme colonial son essor économique et démographique (275 000 hab. en 1954) et l'assise de ses fonctions régionales. Nœud de convergence d'un réseau de communications dense et principal port de l'Ouest, elle drainait l'essentiel des produits de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oran-arzew/#i_0

RAPTIS MICHALIS (1911-1996)

  • Écrit par 
  • Christophe CHICLET
  •  • 1 115 mots

Dernier des révolutionnaires professionnels, trotskiste hétérodoxe, Michalis Raptis, plus connu sous le pseudonyme de Pablo qu'il adopte lorsqu'il prend la tête de la IVe Internationale, a été un grand agitateur international, tant par l'action que par la réflexion. Michalis Raptis est né le 24 août 1911 à Alexandrie, d'un père athénien et d'une mère issue de la florissante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michalis-raptis/#i_0

TLEMCEN

  • Écrit par 
  • André PRENANT
  •  • 134 mots
  •  • 1 média

Capitale du Maghreb central au ixe siècle puis du xiiie au xvie siècle et enfin incluse dans l'État turc d'Alger jusqu'au début du xixe siècle, Tlemcen n'est plus qu'une vill […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tlemcen/#i_0


Affichage 

Algérie : drapeau

Algérie : drapeau

drapeau

Algérie (1962). Le vert du guindant tout comme le croissant et l'étoile rouges évoquent l'islam, le blanc du battant la paix et la pureté (drapeau vraisemblablement dessiné par Messali Hadj en 1928). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Manifestants à Alger, en juillet 1998

Manifestants à Alger, en juillet 1998

photographie

Manifestation à Alger en réaction à la mort du chanteur kabyle Lounès Matoub, abattu le 25 juin 1998, et à la loi sur l'arabisation. Donnant satisfaction à l'intégrisme islamiste, ces événements suscitent une grande indignation dans la population. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Lakhdar Ben Tobbal, 1964

Lakhdar Ben Tobbal, 1964

photographie

Lakhdar Ben Tobbal, un des leaders algériens du F.L.N. (Front de libération nationale), en 1964. 

Crédits : Getty

Afficher

Ahmed Ben Bella, 1981

Ahmed Ben Bella, 1981

photographie

Ahmed Ben Bella, président de la République algérienne à partir de 1963, a également été élu au secrétariat politique du F.L.N. en 1964. Renversé par Boumediene lors du coup d'État de 1965, il est emprisonné jusqu'en 1980, année où il sera gracié par le nouveau président... 

Crédits : Getty

Afficher

Lounès Matoub

Lounès Matoub

photographie

Né en 1956, le poète et chanteur berbère Lounès Matoub, chantre de la laïcité et de la culture kabyle, est enlevé par le Groupe islamique armé le 25 septembre 1994. Libéré quinze jours plus tard, il sera assassiné le 25 juin 1998, vraisemblablement par un commando d'intégristes.... 

Crédits : Getty

Afficher

Essais nucléaires français au Sahara algérien

Essais nucléaires français au Sahara algérien

photographie

Après un premier tir aérien sur le site de Reggane, en 1960, la première série d'essais nucléaires souterrains français (photo) se déroule à In Ecker dans le massif du Hoggar en Algérie. Treize essais sont menés entre novembre 1961 et février 1966. À partir de 1966, les... 

Crédits : CEA

Afficher

Manifestation de pieds-noirs à Alger, 1960

Manifestation de pieds-noirs à Alger, 1960

photographie

Lors de la « semaine des barricades » à Alger, en janvier 1960, les pieds-noirs manifestent leur refus d'une évolution politique de l'Algérie. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Victoire du Front islamique du salut en Algérie, décembre 1991

Victoire du Front islamique du salut en Algérie, décembre 1991

photographie

Les islamistes algériens, regroupés au sein du Front islamique du salut (F.I.S.), remportent, en décembre 1991, le premier tour des premières élections législatives pluralistes qui sont organisées dans le pays. Inquiète de cette montée de l'islamisme, l'armée interviendra,... 

Crédits : P. Parrot/ Sygma/ Corbis

Afficher

Barricades à Alger, janvier 1960

Barricades à Alger, janvier 1960

photographie

Lors de la "semaine des barricades" à Alger, en janvier 1960, les pieds-noirs manifestent leur refus d'une évolution politique de l'Algérie. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Contrôle d'identité à Alger

Contrôle d'identité à Alger

photographie

Dans la Casbah d'Alger, en 1960, les soldats français interpellent des musulmans ne pouvant prouver leur identité. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Abd el-Kader

Abd el-Kader

photographie

Le chef nationaliste algérien Abd el-Kader (1808-1883), proclamé "sultan des Arabes" par les tribus de l'Oranie en 1832, mena pendant quinze ans la guerre sainte contre les Français. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Manifestation de partisans de l'Algérie française à Alger, 1958

Manifestation de partisans de l'Algérie française à Alger, 1958

photographie

Les Algérois manifestent en foule devant le bâtiment du gouvernement général, à Alger, le 23 mai 1958. Ils brandissent des portraits du général de Gaulle. Cette insurrection des partisans de l'Algérie française a commencé le 13 mai 1958. 

Crédits : Meagher/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Raoul Salan et Jacques Massu, 1958

Raoul Salan et Jacques Massu, 1958

photographie

Les généraux français Raoul Salan (1899-1984), à gauche avec un képi clair, et Jacques Massu (1908-2002), derrière lui avec un béret, le 15 mai 1958, lors des journées insurrectionnelles d'Alger. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Salan et Jouhaud

Salan et Jouhaud

photographie

Le général Raoul Salan (1899-1984), délégué général en Algérie, et son adjoint le général Edmond Jouhaud (1905-1995). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Ferhat Abbas, 1961

Ferhat Abbas, 1961

photographie

Le leader nationaliste algérien Ferhat Abbas (1899-1985) prononce un discours en 1961, à Casablanca (Maroc), en présence de Hassan II (1929-1999), roi du Maroc. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

L'autodétermination en Algérie

L'autodétermination en Algérie

photographie

Un Algérien distribue des tracts sur le marché de Tizi Ouzou, en Kabylie (Algérie). Ces tracts appellent à voter oui au référendum du général de Gaulle, président de la République française, sur l'autodétermination en Algérie, de janvier 1961. 

Crédits : Keystone/ Getty Images

Afficher

L'O.A.S.

L'O.A.S.

photographie

Les partisans de l'Algérie française couvrent les murs, en France comme en Algérie (ici à Alger) du sigle OAS (Organisation de l'armée secrète), en 1962. 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

Fin de la guerre d'Algérie, 1962

Fin de la guerre d'Algérie, 1962

photographie

Des jeunes musulmans déploient le drapeau de l'Algérie indépendante, dans la Casbah d'Alger, après l'annonce des accords d'Évian du 18 mars 1962. Le cessez-le-feu intervient le lendemain, 19 mars. La guerre d'Algérie est terminée. 

Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Indépendance de l'Algérie, 1962

Indépendance de l'Algérie, 1962

photographie

L'ordonnance du général de Gaulle, président de la République française, reconnaît officiellement l'indépendance de l'Algérie, le 3 juillet 1962. Dès le lendemain, la foule célèbre ce premier jour d'indépendance dans le centre d'Alger. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Affrontement entre l'armée française et l'O.A.S.

Affrontement entre l'armée française et l'O.A.S.

photographie

L'atmosphère tendue, dans les rues d'Alger, en mars 1962, quelques instants avant l'affrontement sanglant entre les partisans de l'O.A.S. et l'armée française, affrontement qui fera 40 morts et 150 blessés chez les manifestants. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Abdelkader Hachani

Abdelkader Hachani

photographie

L'Algérien Abdelkader Hachani, un des chefs de l'ex-Front islamique du salut, peu avant son arrestation en 1992. Il sera libéré en 1997. Il a été assassiné le 22 novembre 1999. 

Crédits : PA Photos

Afficher

Guerre d'Algérie, 1954-1962

Guerre d'Algérie, 1954-1962

vidéo

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 1954, quelques mois après la perte de l'Indochine, les nationalistes algériens du F.L.N. attaquent simultanément bâtiments civils et militaires. Le gouvernement français réagit avec vigueur à ce qu'il croit être une vague terroriste... 

Crédits : National Archives

Afficher

Algérie : drapeau

Algérie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Manifestants à Alger, en juillet 1998

Manifestants à Alger, en juillet 1998
Crédits : PA Photos

photographie

Lakhdar Ben Tobbal, 1964

Lakhdar Ben Tobbal, 1964
Crédits : Getty

photographie

Ahmed Ben Bella, 1981

Ahmed Ben Bella, 1981
Crédits : Getty

photographie

Lounès Matoub

Lounès Matoub
Crédits : Getty

photographie

Essais nucléaires français au Sahara algérien

Essais nucléaires français au Sahara algérien
Crédits : CEA

photographie

Manifestation de pieds-noirs à Alger, 1960

Manifestation de pieds-noirs à Alger, 1960
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Victoire du Front islamique du salut en Algérie, décembre 1991

Victoire du Front islamique du salut en Algérie, décembre 1991
Crédits : P. Parrot/ Sygma/ Corbis

photographie

Barricades à Alger, janvier 1960

Barricades à Alger, janvier 1960
Crédits : Hulton Getty

photographie

Contrôle d'identité à Alger

Contrôle d'identité à Alger
Crédits : Hulton Getty

photographie

Abd el-Kader

Abd el-Kader
Crédits : Hulton Getty

photographie

Manifestation de partisans de l'Algérie française à Alger, 1958

Manifestation de partisans de l'Algérie française à Alger, 1958
Crédits : Meagher/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Raoul Salan et Jacques Massu, 1958

Raoul Salan et Jacques Massu, 1958
Crédits : Hulton Getty

photographie

Salan et Jouhaud

Salan et Jouhaud
Crédits : Hulton Getty

photographie

Ferhat Abbas, 1961

Ferhat Abbas, 1961
Crédits : Hulton Getty

photographie

L'autodétermination en Algérie

L'autodétermination en Algérie
Crédits : Keystone/ Getty Images

photographie

L'O.A.S.

L'O.A.S.
Crédits : Bettmann/ Getty Images

photographie

Fin de la guerre d'Algérie, 1962

Fin de la guerre d'Algérie, 1962
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Indépendance de l'Algérie, 1962

Indépendance de l'Algérie, 1962
Crédits : Hulton Getty

photographie

Affrontement entre l'armée française et l'O.A.S.

Affrontement entre l'armée française et l'O.A.S.
Crédits : Hulton Getty

photographie

Abdelkader Hachani

Abdelkader Hachani
Crédits : PA Photos

photographie

Guerre d'Algérie, 1954-1962

Guerre d'Algérie, 1954-1962
Crédits : National Archives

vidéo