SAHARA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Sahara, Algérie

Sahara, Algérie
Crédits : Sunsinger/ Shutterstock

photographie

Champignons en calcaire, Sahara, Égypte

Champignons en calcaire, Sahara, Égypte
Crédits : O. Znamenskiy/ Shutterstock

photographie

Tassili des Ajjer, Sahara algérien

Tassili des Ajjer, Sahara algérien
Crédits : D. Pichugin/ Shutterstock

photographie

Tassili

Tassili
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


Le Sahara est le plus grand désert chaud du monde. Occupant presque tout le nord de l'Afrique, il mesure environ 4 800 kilomètres d'est en ouest et entre 1 300 et 1 900 kilomètres du nord au sud, soit une superficie totale de près de 8 600 000 kilomètres carrés. Il se prolonge au-delà de la mer Rouge et est appelé alors désert saharo-arabique, étiré sur 7 500 kilomères et couvrant 12 millions de kilomètres carrés. Le Sahara proprement dit, qui fait l'objet de cet article, est délimité à l'ouest par l'océan Atlantique, au nord par la chaîne de l'Atlas et la mer Méditerranée, à l'est par la mer Rouge et dans le sud par une zone d'anciennes dunes sableuses immobiles alignées sur la latitude 160 N.

Le Sahara s'étend sur une dizaine de pays (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye, Égypte, Soudan, Tchad, Niger, Mali, Mauritanie) mais compte une faible population. De vastes zones sont complètement vides. Toutefois, le Sahara est un espace où la majorité des habitants vivent dans des villes. Son exceptionnelle croissance démographique et urbaine, liée notamment à l'exploitation de ses importantes ressources naturelles a transformé les modes de vie de ses diverses populations.

Sahara, Algérie

Sahara, Algérie

Photographie

Le Sahara couvre la majorité du territoire algérien. 

Crédits : Sunsinger/ Shutterstock

Afficher

Géographie physique

Caractéristiques générales

Le Sahara comprend plusieurs grands types de topographies : des bassins peu profonds, temporairement inondés (chotts et dayas) et de grandes cuvettes formant des oasis ; de vastes plaines rocailleuses (serirs ou regs) ; des plateaux rocheux (hamadas) ; des montagnes abruptes ; ainsi que des étendues de sable, des dunes et des mers de sable (ergs). Le point culminant du Sahara est l'Emi Koussi (3 415 mètres) dans [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages



Écrit par :

  • : maître de conférences en géographie à l'université d'Aix-Marseille, enseignant-chercheur au C.N.R.S., Institut de recherche et d'études méditerranéennes sur le monde arabe
  • : professeur de géographie et directeur du Montana Public Policy Research Institute, université du Montana, Missoula

Classification


Autres références

«  SAHARA  » est également traité dans :

SAHARA OCCIDENTAL

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 877 mots

Ancienne province espagnole située au nord-ouest de l'Afrique et composée des territoires du Rio de Oro, au sud, et de la Saguia el-Hamra, au nord, le Sahara occidental est bordé à l'ouest par l'océan Atlantique et entouré par le Maroc, l'Algérie et la Mauritanie. Au milieu du xiv e siècle, les Portugais découvrent une baie qu'ils identifient à t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahara-occidental/#i_22980

LES IMAGES RUPESTRES DU SAHARA (A. Muzzolini)

  • Écrit par 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC
  •  • 1 506 mots

Des images rupestres sahariennes, le public ne connaît généralement que les peintures du Tassili, popularisées par Henri Lhote grâce à l'exposition qui présenta pour la première fois ces œuvres au musée des Arts décoratifs en 1957. Mais peintures et gravures se comptent désormais par dizaines de milliers sur l'ensemble du Sahara, depuis le Nil jusqu'à l'Atlantique. Pourtant, cette masse documenta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-images-rupestres-du-sahara/#i_22980

PRÉHISTORIQUE ART

  • Écrit par 
  • Laurence DENÈS, 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC, 
  • Michel ORLIAC, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Denis VIALOU
  •  • 27 698 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Sahara septentrional et central »  : […] L'un des tout premiers auteurs à avoir attiré l'attention du monde savant sur les gravures rupestres de plein air du nord de l'Afrique fut F. Jacquot, dans des articles consacrés, en 1847, aux stations de Tiout et de Moghrar et-Tahtāni en Algérie, l'année même où Jacques Boucher de Crèvecœur de Perthes publiait le premier volume des Antiquités celtiques et antédiluviennes , b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-prehistorique/#i_22980

DÉSERTS

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Huguette GENEST, 
  • Francis PETTER
  •  • 20 848 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les genres de vie »  : […] Les besoins en eau d'un homme travaillant dans le désert s'élèvent à neuf litres par jour, utilisés pour la cuisine et la boisson. La recherche continuelle de l'eau a obligé les habitants à vivre en nomades, mais leurs accoutumances particulières ont donné lieu à une certaine diversité de modes de vie. Les tribus les plus primitives pratiquent des formes anciennes de nomadisme : la chasse et la c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deserts/#i_22980

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géographie générale

  • Écrit par 
  • Roland POURTIER
  •  • 21 433 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Le climat »  : […] Les climats africains présentent une forte composante zonale, particulièrement nette dans l'hémisphère Nord : se succèdent, du nord au sud, les climats méditerranéen, aride, tropical sec, tropical humide, équatorial. Ce dispositif est déterminé par la dynamique des masses d'air qui a fait l'objet de différents modèles explicatifs depuis celui de la « cheminée équatoriale » attribuant un rôle déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geographie-generale/#i_22980

AFRIQUE (Histoire) - Préhistoire

  • Écrit par 
  • Augustin HOLL
  •  • 6 306 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Émergence et expansion des économies de production »  : […] La phase de réchauffement, qui marque le début de l'Holocène, facilite le repeuplement du Sahara et la recolonisation forestière de l'Afrique équatoriale. De multiples innovations se produisent au cours de cette brève période. Des traces de contrôle en captivité des mouflons à manchettes ont été mises au jour à Uan Afuda, dans le Tadrart Acacus, en Libye du Sud-Ouest. La production de poterie ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-histoire-prehistoire/#i_22980

MAURITANIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BALANS, 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Universalis
  •  • 10 127 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un milieu naturel dominé par le désert »  : […] La République islamique de Mauritanie, avec 1 025 520 kilomètres carrés, se situe au troisième rang des pays les plus grands d'Afrique occidentale, derrière le Niger et le Mali. Sa position entre le 15 e et le 27 e  degré de latitude nord en fait un pays de contact et de transition entre le désert saharien (70 p. 100 du territoire), au nord, et le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauritanie/#i_22980

MAGHREB - Géographie

  • Écrit par 
  • Olivier PLIEZ, 
  • Bouziane SEMMOUD
  •  • 7 252 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un peuplement urbain et littoral »  : […] Le Maghreb est loin de former un ensemble économique et social homogène. Le revenu par habitant des pays de la région présente de fortes disparités : de 2 400 dollars en Mauritanie à 16 750 dollars en Libye (en 2009, en parité de pouvoir d'achat), en passant par 4 400 dollars au Maroc, 8 240 dollars en Algérie et 8 690 dollars en Tunisie. Ces trois derniers pays présentent toutefois des similitude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-geographie/#i_22980

NÉOLITHISATION - Afrique saharienne et subsaharienne

  • Écrit par 
  • Henri-Jean HUGOT
  •  • 3 487 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les données exactes du Néolithique africain »  : […] Aux dommages causés par ces appréciations différentes du contenu de la préhistoire en général et du Néolithique en particulier, s'ajoute le fait actuel et regrettable du morcellement arbitraire provoqué par le partage colonial de l'Afrique. Il a rendu la recherche très difficile, voire impossible, et il faudra très longtemps pour que l'inventaire du seul Néolithique soit terminé puisque, en certai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neolithisation-afrique-saharienne-et-subsaharienne/#i_22980

TUNISIE

  • Écrit par 
  • Michel CAMAU, 
  • Roger COQUE, 
  • Jean GANIAGE, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Khadija MOHSEN-FINAN
  •  • 19 909 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Espace et sociétés »  : […] L'espace tunisien concourt à la configuration d'une zone géographique comprise entre mers et désert. Celle-ci, délimitée au nord et à l'est par la Méditerranée, à l'ouest par l'Atlantique et au sud par le Sahara, était désignée par les anciens géographes arabes sous l'appellation de Jaziret el Maghrib, l'île du Couchant. Elle n'a jamais été, en réalité, qu'une péninsule, dans la mesure notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tunisie/#i_22980

AFRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 698 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le domaine saharien »  : […] Au début des temps mésozoïques s'instaure un nouveau dispositif structural qui est oblique par rapport aux limites établies durant les temps paléozoïques. L'histoire commence avec le Trias, qui est carbonaté marin dans le Sud tunisien et en Tripolitaine. Sur le domaine saharien, il est sous le faciès gréseux rouge continental ou laguno-marin avec un développement important de grands bassins évapo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-structure-et-milieu-geologie/#i_22980

MONOD THÉODORE (1902-2000)

  • Écrit par 
  • Isabelle JARRY
  •  • 1 520 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un naturaliste voyageur »  : […] Né le 9 avril 1902 à Rouen, Théodore Monod est le troisième fils de Wilfred Monod, pasteur et théologien protestant. Il grandit dans un milieu culturel et spirituel exigeant qui forgera sa personnalité. Attiré très jeune par les sciences naturelles, il entre, dès 1922, comme assistant au Muséum national d'histoire naturelle et y soutient sa thèse, en 1926, portant sur les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodore-monod/#i_22980

NOMADISME

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 3 899 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Genèse »  : […] C'est à partir de la domestication du cheval et du dromadaire qu'a pu se constituer à une grande échelle, dans les déserts et steppes de l'Ancien Monde, un nomadisme pastoral agressif, fondé sur la razzia et l'affrontement belliqueux avec les sédentaires voisins, et comportant, en outre, des migrations à longue distance et des déplacements rapides. On peut le qualifier de nomadisme de type bédou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nomadisme/#i_22980

RUPESTRE ART

  • Écrit par 
  • Alfred MUZZOLINI
  •  • 1 628 mots
  •  • 1 média

Vers 9000 avant J.-C., après un très long épisode hyperaride, le Sahara est réoccupé par des groupes nomades de chasseurs-cueilleurs. Vers 5500 avant J.-C. commence l'Humide néolithique (5500-3000 av. J.-C. env.), qui voit l'essor de sociétés encore nomades mais maintenant pastorales. Elles possèdent, comme de nombreux groupes vivant actuellement dans la savane, de grands troupeaux de bœufs. Ce s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-rupestre/#i_22980

TOUAREGS

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  •  • 4 564 mots
  •  • 1 média

Établis dans les régions centrales et méridionales du Sahara, les Touaregs font partie de l'ensemble linguistique berbère. Soumis à l'administration française pendant l'ère coloniale (à l'exception toutefois des Touaregs de Libye, sous domination italienne), ils se partagent actuellement entre cinq États : le Niger, le Mali, l'Algérie, la Libye et le Burkina Faso. C'est toutefois dans les deux pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/touaregs/#i_22980

MOZABITES

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON
  •  • 2 292 mots

Les Mozabites, population du sud de l' Algérie évaluée au début des années quatre-vingt à quatre-vingt-dix mille individus, se définissent essentiellement par leur habitat géographique, le Mzab, et par leur doctrine religieuse : aux yeux des musulmans orthodoxes, ce sont des membres de la secte ibāḍite. Dans le Maghreb, leur type physique, leurs activités spécialisées contribuent également à indi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mozabites/#i_22980

MUZZOLINI ALFRED (1922-2003)

  • Écrit par 
  • Jean-Loïc LE QUELLEC
  •  • 754 mots

Alfred Muzzolini fut sans conteste un maître des études en art rupestre saharien. Né le 5 janvier 1922 à Magnano en Italie, cet ingénieur-géologue, docteur en préhistoire, est mort à Toulouse le 16 février 2003. Ses travaux portent sur la chronologie des figurations rupestres, sur l'évolution des climats au Sahara et sur l'origine des animaux domestiques africains, le bœuf et le mouton. Sa méthodo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-muzzolini/#i_22980

OASIS

  • Écrit par 
  • Yves LACOSTE
  •  • 3 091 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La création des oasis »  : […] Il ne suffit pas d'expliquer comment on se procure l'eau dans telle oasis pour rendre compte de l'ensemble des problèmes géographiques que pose l'existence de cet espace intensivement cultivé au milieu d'étendues steppiques ou désertiques. Dans les régions arides, une partie seulement des cours d'eau allogènes a fixé des oasis. Dans les régions sèches d'Amérique et d'Australie, mais aussi en Asie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oasis/#i_22980

TCHAD

  • Écrit par 
  • Marielle DEBOS, 
  • Jean-Pierre MAGNANT, 
  • Roland POURTIER
  • , Universalis
  •  • 9 759 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  Géographie »  : […] Entre le tropique du Cancer et le 8 e  parallèle de latitude nord, le Tchad présente des milieux très contrastés depuis le Sahara central jusqu'aux confins du monde équatorial. Situé au contact entre populations blanches d'origine arabe et populations noires, entre nomades et sédentaires, entre musulmans et animistes, le Tchad est soumis à des tensions structurelles inter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tchad/#i_22980

FRANÇAIS EMPIRE COLONIAL

  • Écrit par 
  • Jean BRUHAT
  •  • 16 589 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Reprise de l'expansion »  : […] La reprise de l'expansion coloniale se dessine à partir de 1890. Les causes en sont complexes. Évidemment, l'expansion appelle l'expansion. Tenir le Tonkin conduit à s'intéresser au Yunnan et à la Chine du Sud. Quand on occupe la Tunisie et l'Algérie, on ne saurait tolérer un Maroc indépendant ou permettre à d'autres de s'y établir. L'alliance russe rassure le gouvernement sur sa position en Europ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empire-colonial-francais/#i_22980

NIGER

  • Écrit par 
  • Mamoudou GAZIBO, 
  • Sadou GAZIBO, 
  • Emmanuel GRÉGOIRE
  • , Universalis
  •  • 7 487 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La conquête de l'espace nigérien par la France »  : […] Les explorations de l'espace nigérien débutent dès le milieu du xix e  siècle. Trois zones vont les attirer : la région du fleuve (voie naturelle de communication), le désert (zone mystérieuse) et le lac Tchad (porte d'accès à l'intérieur de l'Afrique). Une des plus célèbres est celle de l'Allemand Heinrich Barth qui, de 1850 à 1855, parcourut le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niger/#i_22980

POLAIRES MILIEUX

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • François DURAND-DASTÈS, 
  • Yvon LE MAHO
  •  • 8 299 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les glaciations de l'ère primaire »  : […] Les glaciations ne sont pas l'apanage du Quaternaire. En fait, la Terre a connu des périodes glaciaires tout à fait comparables au cours des quelque 500 millions d'années que comportent l' Éocambrien et l'ère primaire. Depuis longtemps, les géologues les ont signalées, en identifiant des formations compactées à faciès glaciaires et périglaciaires, appelées tillites , dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieux-polaires/#i_22980

MALI

  • Écrit par 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Christian COULON
  •  • 8 519 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Un pays immense et enclavé »  : […] Doté d'une superficie de 1 240 190 kilomètres carrés, le Mali est le second plus grand pays d'Afrique de l'Ouest, après le Niger. Étiré entre 10 0 et 25 0 de latitude nord, des savanes soudaniennes au sud aux marges désertiques sahariennes au nord, le Mali présente un relief peu marqué, composé de plaines et de bas plateaux dépassant rarement les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mali/#i_22980

MAURES, ethnie

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 323 mots

Ensemble de populations du Sahara occidental dont les traits sont relativement spécifiques. Au nombre de 2 millions environ, les Maures sont répartis de l'oued Draa (Haut Atlas) au fleuve Sénégal ; on rencontre donc des Maures au sud du Maroc, au Sahara occidental, en Mauritanie, au nord du Sénégal et à l'ouest du Mali. Les Maures sont de langue arabe, sauf les Zénaga qui sont berbérophones. Leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maures-ethnie/#i_22980

NIGER, fleuve

  • Écrit par 
  • Georges COURADE
  •  • 1 852 mots

Dans le chapitre «  Un fleuve puissant qui perd de sa force »  : […] Prenant sa source dans le Fouta-Djalon en Guinée à 800 mètres d'altitude, le fleuve se dirige vers le Sahara qu'il atteint après la traversée de son delta intérieur. À la lisière du Sahara, à Tombouctou (Mali), il forme une grande boucle, poursuit vers le sud-est, traverse Niamey, capitale du Niger, dont il délimite ensuite la frontière avec le Bénin, avant de pénétrer au Nigeria et de se jeter d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/niger-fleuve/#i_22980

SÉNÉGAL

  • Écrit par 
  • François BOST, 
  • Vincent FOUCHER
  •  • 10 065 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La Sénégambie entre Soudan et Sahara »  : […] Une partie de l'historiographie sénégalaise, dans la lignée de l'intellectuel Cheikh Anta Diop, assure que les peuples de l'espace dessiné par les fleuves Gambie et Sénégal (la « Sénégambie ») trouvent leur origine culturelle, linguistique et raciale dans l'Égypte pharaonique, mais les données empiriques qui confirment cette hypothèse sont bien faibles – et la dimension idéologique de cette histo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/senegal/#i_22980

TASSILI DES AJJER

  • Écrit par 
  • Isabelle CRUCIFIX
  •  • 201 mots
  •  • 1 média

Plateau désertique prolongeant le Hoggar vers le nord-est, le Tassili des Ajjer (ou Adjer) est parsemé de larges blocs gréseux et troué de gorges profondes . Au sud, il s'élève par gradins successifs jusqu'à une altitude voisine de 2 000 mètres ; du nord, il descend en pente douce vers Bordj Omar Idriss (anciennement Fort Flatters, ex-Temassinine, 368 m). Le climat, de type sahélien, assure des pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tassili-des-ajjer/#i_22980

TÉNÉRÉ DÉSERT DU

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 342 mots
  •  • 1 média

Le désert du Ténéré est une région du Sahara qui s'étend du nord-est du Niger à l'ouest du Tchad. Comprenant la partie nord-ouest de la dépression qui couvre le centre du Soudan, cette vaste plaine de sable au relief plat s'étend sur près de 400 000 kilomètres carrés. Elle est délimitée par le massif de l'Aïr à l'ouest, les montagnes du Hoggar au nord-ouest, le plateau du Djado au nord-est, le ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desert-du-tenere/#i_22980

ARÉISME

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE
  •  • 1 687 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les causes de l'aréisme »  : […] Cette absence de drainage tient, avant tout, à des causes climatiques. L'élément décisif est l'insuffisance des précipitations. La circulation atmosphérique générale est la grande responsable de ce déficit des précipitations sur une portion notable du globe terrestre : en donnant naissance, aux latitudes subtropicales, à deux chapelets de cellules de hautes pressions, bien établies sur la moitié […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/areisme/#i_22980

DJEBEL IRHOUD SITE ARCHÉOLOGIQUE DE

  • Écrit par 
  • Bernard VANDERMEERSCH
  •  • 1 628 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles perspectives sur l’évolution de notre espèce »  : […] Ces nouvelles datations vieillissent donc considérablement les hommes d’Irhoud, en font les plus anciens fossiles d’ Homo sapiens actuellement connus et obligent à revoir le schéma classique concernant l’évolution de notre espèce en Afrique. Pour les chercheurs de Leipzig, l’origine et l’évolution d’ Homo   sapiens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/site-archeologique-de-djebel-irhoud/#i_22980

DJÉRID

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 430 mots

Domaine des belles palmeraies, le Djérid (Tunisie) est un des pays les plus anciens et les mieux individualisés du bas Sahara. Dès l'Antiquité, il doit sa réputation d'opulence aux oasis échelonnées sur la bordure septentrionale d'une vaste sebkha, improprement appelée le chott el-Djérid. Leur existence est liée à des essaims de grosses sources, émergences naturelles d'abondantes nappes artésienne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/djerid/#i_22980

GAFSA

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 228 mots
  •  • 1 média

Située au bord du Sahara, la ville tunisienne de Gafsa (84 676 hab. en 2004) doit l'ancienneté de son existence (c'est l'antique ville numide de Capsa) à la large trouée ouverte entre les djebels Ben Younès et Orbata, d'où un passage facile vers les hautes steppes de la Tunisie. À cette position privilégiée, l'existence d'un chapelet de sources abondantes ajoutait les possibilités de développer un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gafsa/#i_22980

MAGHREB - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel DURAND-DELGA
  •  • 4 083 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Sahara septentrional »  : […] Le soubassement saharien, qui porte l'empreinte de nombreuses orogenèses antécambriennes – dont les directions structurales les plus apparentes sont orientées nord-sud –, était figé avant le Paléozoïque, puisque les dépôts primaires reposent sur une pénéplaine presque parfaite, réalisée avant le Cambrien. Ce Paléozoïque, doucement incliné vers le nord, s'appuie au sud sur le massif du Hoggar et a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-structure-et-milieu/#i_22980

SAHEL

  • Écrit par 
  • François BOST
  •  • 3 528 mots
  •  • 2 médias

Espace de transition entre le désert saharien, au nord, et la zone soudanienne, au sud, le Sahel (Es-Sahel en arabe, littéralement « rivage » ou « bordure ») se présente sous la forme d'une bande d'environ 5 500 kilomètres de longueur sur 400 à 500 kilomètres de largeur. Il est présent dans une dizaine de pays africains, depuis l'embouchure du fleuve Sénégal jusqu'à la Djézireh soudanaise (Haut N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahel/#i_22980

TIBESTI

  • Écrit par 
  • Isabelle CRUCIFIX
  •  • 449 mots
  •  • 1 média

Imposant massif montagneux du Sahara oriental, le Tibesti occupe le nord - nord-ouest du Tchad, avec des prolongements dans le sud de la Libye et le nord-est du Niger (mont Toummo 1 022 m). Deux chaînes de cônes volcaniques, surgis au Tertiaire et au Quaternaire, dominent une série de plateaux étagés, séparés et entaillés de vallées, que l'on appelle enneris . Des sources the […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tibesti/#i_22980

TOUBOU

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 405 mots

La similitude du costume et de l'habitat a parfois fait considérer les Toubou (ou Téda) comme des Touareg noirs. Des différences significatives d'organisation sociale existent cependant, et la langue des Toubou appartient au groupe nilo-tchadien, proche du kanouri, alors que les Touareg sont berbérophones. Au nombre d'environ quatre cent mille dans les années 1990, les Toubou sont répartis dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/toubou/#i_22980

Voir aussi

Pour citer l’article

Ali BENSAÂD, Jeffrey Allman GRITZNER, « SAHARA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sahara/