ALGÉRIE, chronologie contemporaine

 

2021

13 octobre 2021
Algérie. Dissolution de l’ONG Rassemblement actions jeunesse.

Le tribunal administratif d’Alger prononce la dissolution de l’ONG Rassemblement actions jeunesse pour violation de la loi sur les associations. Celle-ci était aux premiers rangs du mouvement de contestation du Hirak. En avril 2020, son président Abdelwahab Fersaoui avait été condamné à un an de prison pour « atteinte à l’intégrité nationale » et « incitation à la violence ».  […] Lire la suite

12 octobre 2021
Algérie. Nouvelle condamnation de Saïd Bouteflika.

Le tribunal criminel de Dar el-Beida, à l’est d’Alger, condamne Saïd Bouteflika à deux ans de prison pour « entrave au bon fonctionnement de la justice ». Acquitté en janvier de l’accusation de complot contre l’autorité de l’État et atteinte à l’autorité de l’armée, le frère de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika était poursuivi avec d’autres anciens responsables pour « incitation à falsificat […] Lire la suite

2-10 octobre 2021
France – Algérie. Crise diplomatique à la suite des propos du président Emmanuel Macron sur la « rente mémorielle ».

Le 2, Alger rappelle son ambassadeur à Paris en réaction aux propos tenus par le président Emmanuel Macron le 30 septembre, lors d’une rencontre à l’Élysée avec dix-huit jeunes – petits-enfants de combattants du Front de libération nationale (FLN), d’appelés du contingent, de harkis et de rapatriés d’Algérie – pour évoquer cette « blessure mémorielle » que représente la guerre d’Algérie. Le chef d […] Lire la suite

28 septembre 2021
France – Algérie – Maroc. Réduction du nombre de visas accordés par Paris aux pays du Maghreb.

Le gouvernement annonce une réduction de 50 % du nombre de visas accordés aux Algériens et aux Marocains, et de 30 % pour ceux accordés aux Tunisiens. Cette décision vise à sanctionner le refus de ces pays de délivrer les laisser-passer consulaires indispensables pour expulser ceux de leurs ressortissants qui sont soumis à une obligation de quitter le territoire à la suite du rejet de leur demande […] Lire la suite

25-30 août 2021
Tunisie – Algérie. Enlèvement d’un opposant algérien en Tunisie et arrestation d’un opposant tunisien en Algérie.

Le 25, l’opposant kabyle Slimane Bouhafs, qui vivait à Tunis depuis septembre 2018 après avoir purgé une peine de prison dans son pays pour « atteinte à l’islam », est enlevé à son domicile par des inconnus. En septembre 2020, la représentation du Haut-Commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR) à Tunis lui avait accordé le statut de réfugié politique. Le 29, le magnat tunisien de la télévis […] Lire la suite

24 août 2021
Algérie – Maroc. Rupture des relations diplomatiques entre Alger et Rabat.

Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra annonce la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, faute de la « clarification » exigée de Rabat au sujet de la publication, par l’ambassadeur marocain auprès de l’ONU, en juillet, d’une note défendant l’autodétermination de la Kabylie. Il accuse le Maroc de soutenir le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) et […] Lire la suite

12 août 2021
Algérie. Condamnation du journaliste Rabah Karèche.

Rabah Karèche, journaliste au quotidien Liberté, est condamné à un an de prison, dont huit mois ferme, notamment pour « diffusion volontaire de fausses informations susceptibles d’attenter à l’ordre public ». Il avait été arrêté et inculpé en avril après avoir publié un article sur un mouvement de protestation de Touaregs qui dénonçaient l’« expropriation de leurs terres ». […] Lire la suite

18 juillet 2021
Algérie – Maroc. Rappel de l’ambassadeur algérien à Rabat.

Alger rappelle son ambassadeur à Rabat « pour consultation », quelques jours après que l’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, a publié une note défendant le « droit à l’autodétermination » du « vaillant peuple kabyle », lors d’une réunion du Mouvement des non-alignés à New York. En mai, le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie a été classé par les autorités algériennes comme « org […] Lire la suite

7 juillet 2021
Algérie. Nouveau gouvernement.

Le président Abdelmadjid Tebboune présente la composition du nouveau gouvernement, constitué d’une majorité de technocrates. La moitié des ministres sortants sont reconduits. Parmi les portefeuilles régaliens, seuls ceux des Affaires étrangères et de la Justice changent de titulaires, le premier étant attribué à l’ancien diplomate Ramtane Lamamra, déjà ministre sous la présidence d’Abdelaziz Boute […] Lire la suite

4-14 juillet 2021
Algérie. Libération de prisonniers liés au Hirak.

Le 4, veille de la fête de l’Indépendance et de la Jeunesse, le président Abdelmadjid Tebboune annonce la libération de dix-huit personnes emprisonnées pour avoir appelé ou participé à des manifestations du Hirak. Des mesures de clémence sont habituellement prises à l’occasion de cette fête nationale. Plus de trois cents partisans du Hirak ou défenseurs des libertés individuelles sont emprisonnés, […] Lire la suite

10-30 juin 2021
Algérie. Élections législatives.

Le 10, les arrestations du journaliste Khaled Drareni et du militant Karim Tabbou, qui étaient en liberté provisoire à la suite de leur condamnation en 2020, ainsi que d’Ihsane El Kadi, directeur de Radio M, proche du Hirak, témoignent de l’intensification de la répression envers les figures de la contestation avant les élections législatives. Le 12, le Front de libération nationale (FLN) arrive e […] Lire la suite

8 mai 2021
Algérie – France. Célébration de la Journée nationale de la mémoire.

Une première « Journée nationale de la mémoire » honore les victimes de la répression meurtrière des manifestations indépendantiste de mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata. À cette occasion, le gouvernement indique que le « règlement global du dossier mémoriel » passe par « la reconnaissance officielle, définitive et globale par la France de ses crimes, la repentance et des indemnisations équitabl […] Lire la suite

2-21 mai 2021
Algérie. Intensification de la répression du Hirak.

Le 2, le ministère de l’Intérieur signale comme « illégale » la manifestation organisée à Alger par les pompiers pour l’amélioration de leurs conditions de travail et l’augmentation de leurs salaires. Il invoque un « complot contre le pays » appuyé « par des parties hostiles à l’Algérie ». Le 3, le ministre de l’Intérieur Kamel Beldjoud annonce la suspension et l’engagement de poursuites contre de […] Lire la suite

22 avril 2021
Algérie. Condamnation de l’islamologue Saïd Djabelkhir.

Le tribunal algérois de Sidi M’Hamed condamne à trois ans de prison ferme l’islamologue Saïd Djabelkhir pour « offense aux préceptes de l’islam et aux rites musulmans ». Ce spécialiste du soufisme dénonce « un retour en force du salafisme » en Algérie.  […] Lire la suite

8-10 avril 2021
Algérie – France. Tension diplomatique entre Alger et Paris.

Le 8, répondant à une question orale au Sénat, le ministre algérien du Travail et de la Sécurité sociale, El Hachemi Djaâboub, qualifie la France d’« ennemi traditionnel et éternel ».Le 8 également, l’annonce par des adhérents marocains au parti présidentiel français La République en marche (LRM) de l’ouverture d’une antenne de LRM à Dakhla, dans le Sahara occidental contrôlé par le Maroc, suscite […] Lire la suite

3 mars-4 avril 2021
Algérie. Poursuites contre des ressortissants exilés.

Le 3, alors que les manifestations hebdomadaires du Hirak ont repris depuis février, le ministre de la Justice Belkacem Zeghmati se déclare favorable au projet visant à déchoir de la nationalité algérienne tout citoyen qui, depuis l’étranger, « porte volontairement de graves préjudices aux intérêts de l’État ou […] porte atteinte à l’unité nationale ».Le 21, un tribunal d’Alger lance des mandats d […] Lire la suite

2-9 mars 2021
France – Algérie. Reconnaissance de la responsabilité de l’État dans l’assassinat de l’avocat algérien Ali Boumendjel.

Le 2, le président Emmanuel Macron reconnaît, « au nom de la France », que l’avocat nationaliste algérien Ali Boumendjel a été « torturé puis assassiné » par l’armée française en mars 1957. Ce geste lui était recommandé par le rapport sur la réconciliation mémorielle franco-algérienne que lui a remis l’historien Benjamin Stora en janvier. En septembre 2018, le chef de l’État avait déjà reconnu la  […] Lire la suite

1er-28 février 2021
Algérie. Dissolution de l’Assemblée nationale.

Le 1er, le tribunal algérois de Dar el-Beida condamne à six mois de prison Walid Nekiche, un étudiant kabyle arrêté en novembre 2019 lors d’une marche du Hirak. Accusé de « complot contre l’État », « atteinte à l’intégrité du territoire national » et « incitation de la population à prendre les armes », celui-ci est finalement reconnu coupable de « possession de tracts portan […] Lire la suite

20-30 janvier 2021
France – Algérie. Remise du rapport de Benjamin Stora sur la réconciliation mémorielle franco-algérienne.

Le 20, le rapport de l’historien Benjamin Stora sur « les questions mémorielles portant sur la colonisation et la guerre d’Algérie » est officiellement remis au président Emmanuel Macron, qui en avait fait la commande en juillet 2020. Dans son rapport, Benjamin Stora préconise notamment la création d’une commission « Mémoire et vérité » chargée d’« impulser des initiatives communes entre la France […] Lire la suite

2 janvier 2021
Algérie. Acquittement de hauts dignitaires condamnés pour complot.

La cour d’appel militaire de Blida acquitte l’ancien chef des services de renseignements, le général Mohamed Mediène, dit « Toufik », son successeur le général Athmane Tartag, le frère de l’ancien président, Saïd Bouteflika, et la militante trotskiste Louisa Hanoune, qui avaient été condamnés en septembre 2019 à quinze ans de prison pour complot contre l’autorité de l’État et atteinte à l’autorité […] Lire la suite

— Universalis