Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ARABE LANGUE

Articles

  • ARABE (MONDE) - Langue

    • Écrit par David COHEN
    • 9 385 mots
    • 3 médias

    Aux environs du ive siècle de l'ère chrétienne, au moment où nous en saisissons les premières manifestations, et jusqu'au début du viie siècle, l'arabe était l'idiome de quelques tribus nomades pour la plupart, errant dans les immenses déserts de l'Arabie, et dont...

  • ABŪ TAMMĀM (804-845)

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH
    • 1 185 mots
    Abū Tammām se conforme, en général, aux lois d'un genre imposé par l'évolution du métier de poète et consacré par un discours critique en passe d'imposer définitivement sa loi. Mais, s'il touche par là au classicisme, il entreprend d'y échapper en recourant à une écriture d'une difficulté extrême. Poète...
  • ALGÉRIE

    • Écrit par Charles-Robert AGERON, Universalis, Sid-Ahmed SOUIAH, Benjamin STORA, Pierre VERMEREN
    • 41 835 mots
    • 22 médias
    Dans les années 1970-1980, le régime algérien décide l'arabisation de l'enseignement et l'islamisation de la société qu'il met en œuvre par une série de mesures. Un décret est ainsi promulgué le 16 août 1976 pour l'application du repos obligatoire le vendredi au lieu du dimanche ; le 12 mars 1976 sont...
  • ALJAMIADA, littérature

    • Écrit par Bernard SESÉ
    • 532 mots

    De l'arabe al-'adjamiyya (paroles d'étranger), le mot aljamía se trouve déjà dans le Poema de Alfonso XI (vers 1348) ; il désigne le latin corrompu utilisé par les mozarabes, c'est-à-dire les chrétiens hispano-romains de l'Al-Andalus ayant accepté la domination de l'Islam (711-712)....

  • ALPHABET

    • Écrit par Universalis, Gilbert LAFFORGUE
    • 3 437 mots
    • 3 médias
    ...créé chez une tribu arabe au sud-est de la mer Morte pour écrire l'araméen (iie s. av. J.-C.), est, après la chute du royaume local (106 apr. J.-C.), employé pour transcrire un parler arabe. Peu à peu transformé, il devient l'écriture arabe (vie s. apr. J.-C.), qui n'évoluera plus beaucoup....
  • ARABE (MONDE) - Le peuple arabe

    • Écrit par Universalis, Maxime RODINSON
    • 4 081 mots
    • 5 médias

    Les Arabes forment un peuple ou ethnie dont le critère distinctif est l'usage de la langue arabe, qui est une langue sémitique comme l'akkadien l'araméen et l'hébreu. Cependant ne se considèrent et ne sont considérés comme Arabes que les individus et les groupes de langue arabe qui se reconnaissent...

  • ARABE (MONDE) - Littérature

    • Écrit par Jamel Eddine BENCHEIKH, Hachem FODA, André MIQUEL, Charles PELLAT, Hammadi SAMMOUD, Élisabeth VAUTHIER
    • 29 245 mots
    • 2 médias
    L'étude sérieuse de ce corpus devrait s'appuyer avant tout sur une histoire exhaustive de la langue dont nous ne disposons pas, pas plus que nous ne disposons du véritable état d'une production originelle qui précéda l'Islam de plusieurs siècles et ne fut mise que très partiellement par écrit au cours...
  • ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

    • Écrit par Manuelle FRANCK, Bernard HOURCADE, Georges MUTIN, Philippe PELLETIER, Jean-Luc RACINE
    • 24 797 mots
    • 10 médias
    ...position remarquable : il est à l'intersection de trois grands ensembles géolinguistiques, ceux des langues sémitiques, ouralo-altaïques et indo-européennes. À l'aire culturelle arabe se rattache environ la moitié de la population du Moyen-Orient (150 millions de locuteurs). Elle recouvre l'ensemble de la péninsule...
  • BENCHENEB LES

    • Écrit par Sayed Attia ABUL NAGA
    • 584 mots

    Famille algérienne qui a contribué à enrichir la culture arabe et à faire connaître à l'Occident le patrimoine arabo-islamique.

    Muḥammad Bencheneb (1869-1929) est né à Médéa (Algérie). Il fait ses études à l'École normale d'instituteurs d'Alger-Bouzaréa, avant de s'inscrire à l'École...

  • BLACHÈRE RÉGIS (1900-1973)

    • Écrit par André MIQUEL
    • 577 mots

    Licencié d'arabe (Alger, 1922). Agrégé de l'Université (arabe, 1924). Docteur ès lettres (1936). Membre de l'Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres, 1972). Directeur d'études à l'Institut des hautes études marocaines de Rabat (1930-1935). Professeur d'arabe littéral à l'École nationale...

  • CHAMITO-SÉMITIQUES LANGUES

    • Écrit par David COHEN
    • 2 753 mots
    ...; le syriaque, variété d'araméen parlé originellement à Édesse, est aujourd'hui la langue liturgique des chrétiens d'Orient) ; l'arabe (connu par quelques inscriptions en Arabie septentrionale dont certaines sont du iie siècle av. J.-C., puis, à partir du viie siècle, par...
  • CORAN (AL-QURĀN)

    • Écrit par Régis BLACHÈRE, Claude GILLIOT
    • 13 315 mots
    • 1 média
    ...préciser la signification des vocables obscurs. S'y ajoutait, à l'égard des populations conquises, la fierté de détenir une « révélation » qui faisait de la langue arabe en général, et du texte coranique en particulier, l'insurpassable expression de la transcendance elle-même. Commentaires grammaticaux et...
  • ÉCRITURE (notions de base)

    • Écrit par Universalis
    • 2 596 mots
    • 7 médias
    L’écriture arabe, dont les premiers documents remontent au vie siècle après J.-C., proviendrait de l’alphabet nabatéen et, par là même, de l’écriture araméenne. Composé de vingt-huit lettres, il utilise les points diacritiques et peut adjoindre des signes de vocalisation. L’expansion de l’islam en...
  • ESPAGNE (Arts et culture) - La langue

    • Écrit par Bernard POTTIER
    • 5 306 mots
    • 1 média
    ...Péninsule sont sous leur domination (en 732, Charles Martel les arrête à Poitiers). Les Arabes apportent de nouvelles connaissances, de nouvelles techniques, et c'est leur vocabulaire qui va être utilisé. On dénombre au moins quatre mille emprunts, dont certains sont propres à l'Ibérie (marfil...
  • GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - La tradition arabe

    • Écrit par Georgine AYOUB, Georges BOHAS, Jean-Patrick GUILLAUME, Djamal Eddine KOULOUGHLI
    • 3 432 mots
    C'est probablement dès le lendemain de la conquête islamique (début viiie siècle) que se situent les premières réflexions sur la langue arabe. Celles-ci semblent avoir d'abord été le fait des « lecteurs » du Coran, chargés de fixer et de transmettre les normes de la récitation correcte...
  • ḤARĪRĪ AL- (1054-1122)

    • Écrit par Universalis
    • 315 mots

    Grammairien et écrivain arabe, né en 1054 près de Bassora (Irak), mort en 1122 à Bassora.

    Les œuvres d’Abū Muhammad al-Qāsim ibn ‘Ali al-̣Harīrī, plus connu sous le nom d’al-Harīrī, comprennent un long poème sur la grammaire (Mulhat al-i’rab fi al-nahw) accompagné d’un commentaire,...

  • HISTOIRE DES SCIENCES ARABES (dir. R. Rashed, collab. R. Morelon)

    • Écrit par Karine CHEMLA
    • 1 391 mots

    Les traditions scientifiques qui se sont développées hors d'Occident ont été mal traitées, des décennies durant, par la grande majorité des historiens. Cet état de fait fut sans doute induit par une représentation globale de l'histoire des sciences qui a longtemps dominé : les activités scientifiques...

  • IBN BĀDJDJA ABŪ BAKR IBN AL-SĀ'IGH, dit AVEMPACE (fin XIe s.-1138)

    • Écrit par Abdelkader BEN CHEHIDA
    • 1 183 mots

    Auteur dont l'œuvre constitue un grand moment dans l'histoire de la philosophie arabe d'Espagne et une source importante pour les théologies médiévales. Le nom d'Ibn Bādjdja, qu'on donne communément à Abū Bakr Ibn al-Sā'igh (fils de l'orfèvre), a été latinisé en Avempace par les scolastiques...

  • IBN DURAYD (837-933)

    • Écrit par Sayed Attia ABUL NAGA
    • 235 mots

    Philologue, lexicographe et poète d'Iraq. Originaire de Qaḥṭān, Abū Bakr Muḥammad b. al-Ḥasan al-Azdī ibn Durayd, fit ses études à Baṣra (Bassora) où d'éminents savants recueillaient auprès des Bédouins les poèmes anciens, les proverbes, les morceaux d'éloquence et le vocabulaire des tribus. Il eut...

  • IBN KHALLIKĀN (1211-1282)

    • Écrit par Claude CAHEN
    • 239 mots

    Né à Irbil (Arbèles en Mésopotamie orientale) d'une grande famille arabe, Ibn Khallikān passe la plus grande partie de sa vie en Syrie ; il exerce longtemps à Damas les fonctions de grand qādī. Il doit surtout son renom à un dictionnaire des hommes célèbres (Wafayāt al-a‘yān wa-anbā'...

  • ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles

    • Écrit par Chafik CHEHATA, Roger DELADRIÈRE, Daniel GIMARET, Guy MONNOT, Gérard TROUPEAU
    • 12 170 mots
    C'est du double besoin de fixer le texte du Coran et d'en enseigner la langue aux étrangers convertis qu'est née la grammaire arabe. De même que les autres sciences islamiques, comme l'exégèse, la théologie et le droit, la grammaire s'est constituée, durant la première moitié du ...

Médias

Canon de la forme verbale - crédits : Encyclopædia Universalis France

Canon de la forme verbale

Consonnes - crédits : Encyclopædia Universalis France

Consonnes

Croisement des racines et schèmes - crédits : Encyclopædia Universalis France

Croisement des racines et schèmes

Monde arabe et arabophonie - crédits : Encyclopædia Universalis France

Monde arabe et arabophonie