Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TISSUS VÉGÉTAUX

Articles

  • TISSUS VÉGÉTAUX

    • Écrit par Jean-Claude ROLAND
    • 3 831 mots
    • 8 médias

    Dans les organes des plantes, comme dans ceux des animaux, les cellules sont réparties en populations spécialisées, ou tissus. Il s'agit donc d'un ensemble fonctionnel qui réalise une division du travail physiologique.

    Du point de vue évolutif, les tissus végétaux authentiques – c'est-à-dire...

  • ADVENTIFS ORGANES

    • Écrit par Robert GORENFLOT
    • 327 mots

    Un organe végétatif est qualifié d'adventif quand, s'ajoutant secondairement à d'autres organes du même type, il est d'une autre origine et occupe une position différente. Par exemple, les racines adventives peuvent apparaître le long de tiges en place : crampons du lierre, racines des rhizomes,...

  • BOIS

    • Écrit par Marie Elisabeth BORREDON, Édouard BOUREAU, Xavier DÉGLISE, Carlos VACA-GARCIA
    • 9 105 mots
    • 8 médias

    Le bois est un tissu végétal –  xylème – dont le rôle a toujours été capital dans l'histoire de l'humanité. C'est, dans la plante vivante, un tissu conducteur de sève brute, dont les membranes incrustées de lignine jouent un rôle de soutien. La lignine est, de toutes les substances que crée la vie,...

  • CORMUS

    • Écrit par Delphine CARTIER
    • 394 mots

    Du grec kormos (tige), le cormus caractérise les cormophytes (bryophytes, ptéridophytes et spermaphytes) dont l'appareil végétatif n'est plus un thalle, comme celui des algues et des champignons, car il est constitué de rameaux feuillés plus ou moins typiques. À ce cormus s'ajoutent...

  • CROISSANCE, biologie

    • Écrit par Universalis, André MAYRAT, Raphaël RAPPAPORT, Paul ROLLIN
    • 14 760 mots
    • 7 médias
    Dans les tissus des cormophytes, la croissance d'un organe résulte de la multiplication des cellules ( mérésis) et de l'accroissement de leur taille ( auxésis). Ce dernier processus peut se réaliser soit dans toutes les directions (croissance isodiamétrique des cellules des tubercules), soit dans une...
  • DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

    • Écrit par Georges DUCREUX, Hervé LE GUYADER, Jean-Claude ROLAND
    • 19 221 mots
    • 14 médias
    Deux types de mutations affectent l'organisation radiale, en altérant la distribution des troistissus constitutifs de l'embryon. La mutation du gène knolle donne un embryon en forme de tubercule, dont les cellules épidermiques ne forment pas une couche continue. Avec une mutation du gène ...
  • ÉCORCE, botanique

    • Écrit par Didier LAVERGNE
    • 349 mots

    Pour les botanistes, ce terme désigne, au sens propre, le tissu cortical, parenchymateux, siège des fonctions nutritives de la tige et de la racine. Lorsque ces organes sont jeunes, l'écorce, dite primaire, est en situation « corticale », mais toujours séparée de l'extérieur par une couche...

  • EMBRYOLOGIE VÉGÉTALE

    • Écrit par Michel FAVRE-DUCHARTRE
    • 2 117 mots
    • 2 médias

    Les techniques de l'embryologie végétale restent celles de l' histologie tant qu'il s'agit d'analyser les structures embryonnaires : fixations à divers stades, inclusions, coupes sériées au microtome, étalage sur lame et colorations permettent de reconstituer, dans leurs cadres archégoniaux...

  • ENDOSPERME

    • Écrit par Didier LAVERGNE
    • 211 mots

    Chez les plantes à fleurs, l'ovule est constitué par des tissus diploïdes (2 n chromosomes), différenciés par la plante mère (le sporophyte) afin de réaliser la macrosporogenèse qui engendrera, après réduction chromatique, une macrospore.

    Incluse dans l'ovule, elle y engendre un...

  • HISTOLOGIE

    • Écrit par Élodie BOUCHERON, Dominique CHRIQUI, Anne GUIVARC'H, Jacques POIRIER
    • 5 331 mots
    • 6 médias
    Chez les plantes, la croissance et la formation de nouveaux organes (feuilles, tige, racine) sont assurées par des territoires cellulaires proliférants (méristèmes) situés aux extrémités des axes. En ce qui concerne le méristème caulinaire qui occupe l'extrémité des tiges, une organisation fonctionnelle...
  • LIÈGE, botanique

    • Écrit par Jacques DAUTA
    • 154 mots

    En anatomie végétale, tissu composé de cellules aux parois subérifiées, c'est-à-dire recouvertes de subérine, substance composée d'un mélange de corps gras, insoluble et imperméable. On trouve du liège à la surface des racines (assise subéreuse, au-dessus de l'assise pilifère pour les radicelles),...

  • MÉRISTÈMES

    • Écrit par Universalis, Arlette NOUGARÈDE
    • 3 236 mots
    • 2 médias
    ...différenciation cellulaire, des groupements de cellules, définis par leur origine, leurs caractères cytologiques et leurs fonctions, auxquels on donne le nom de tissus. Ces tissus établissent la structure primaire de la plante. Par leur activité prolifératrice constante, les méristèmes primaires entretiennent...
  • MYCOSES

    • Écrit par Universalis, Patrick JOLY, Gabriel SEGRETAIN
    • 6 998 mots
    La caractéristique essentielle d'une mycose est la pénétration d'une partie au moins du thalle du champignon à l'intérieur des tissus de la plante. Le parasite doit donc être capable de franchir les barrières physiques constituées par les parois rigides des cellules de son hôte. Pour cela,...
  • PALÉOHISTOLOGIE

    • Écrit par Delphine ANGST
    • 3 447 mots
    • 7 médias

    Si l’histologie est l’étude des tissus biologiques actuels, par extension la paléohistologie correspond à celle des tissus biologiques fossiles. Pour des raisons de préservation, cette discipline s’appuie le plus souvent sur l’étude des os, des dents et des coquilles d’œufs. En effet,...

  • PARASITISME

    • Écrit par Claude COMBES, Louis EUZET, Georges MANGENOT
    • 6 251 mots
    • 4 médias
    Les Bactéries parasites préfèrent les animaux, les Champignons parasites les végétaux. Les tissus végétaux, normalement acides, contrairement à ceux des animaux, sont, pour les Bactéries, généralement alcalinophiles, un milieu peu favorable. De plus, les solides parois des cellules végétales offrent,...
  • PÉTIOLE

    • Écrit par Delphine CARTIER
    • 513 mots

    Une feuille est généralement constituée d'un limbe relié à la tige par un pétiole élargi en gaine à sa base, celle-ci portant deux petites lames foliacées latérales appelées stipules. Le pétiole représente en fait une différenciation secondaire de la base du limbe pliée sur elle-même...

  • PLANTES

    • Écrit par Marie POTAGE, Arnaud VAN HOLT
    • 6 787 mots
    • 11 médias
    Certaines plantes – comme le coton, le lin et le chanvre – sont aussi utilisées comme sources de fibres naturelles pour la confection de tissus. On extrait du cotonnier les poils tégumentaires recouvrant ses graines, et du lin ou du chanvre les fibres de leur tige. La viscose est quant à elle...
  • PLASTES

    • Écrit par Roger BUVAT, Gérard LEDOIGT
    • 5 706 mots
    • 4 médias

    Les plastes sont des organites propres aux cellules des végétaux chlorophylliens, c'est-à-dire des Algues, des Bryophytes et des végétaux vasculaires ou végétaux supérieurs. Les chlorophylles, pigments de la photosynthèse, se trouvent exclusivement dans les plastes et sont généralement...

  • RACINE, botanique

    • Écrit par Delphine CARTIER
    • 2 129 mots
    • 2 médias
    ...méristématiques se multiplient suivant l'axe de la racine, les cellules les plus éloignées de l'apex s'allongent rapidement, puis se différencient en tissus caractéristiques de la structure primaire. De ce fait, le point végétatif est maintenu identique à lui-même, ce qui permet, comme chez les tiges,...
  • SÈVES

    • Écrit par René HELLER
    • 7 361 mots
    • 10 médias
    Les expériences de décortication, dont les premières furent réalisées par l'Anglais Stephen Hales dès 1726, ont montré que la sève élaborée circule par les tubes criblés du phloème ( liber) : chez les dicotylédones où le liber forme une couche superficielle entourant le bois, une décortication annulaire...
  • SQUELETTE

    • Écrit par Universalis, Yves FRANÇOIS, Armand de RICQLÈS
    • 5 768 mots
    ...plupart des végétaux, unicellulaires ou pluricellulaires, doivent leur rigidité à la combinaison d'un « squelette hydraulique » et d'un squelette dur. Le premier est constitué par les cellules végétales elles-mêmes. Dans les conditions normales de température et d'humidité, les vacuoles du cytoplasme...

Médias

Ananas comosus : coupe de la feuille

Ananas comosus : coupe de la feuille

Cambium et dérivés

Cambium et dérivés

Concentrations moyennes de tissus végétaux et d'animaux

Concentrations moyennes de tissus végétaux et d'animaux

Différenciation progressive et orientée dans l'apex

Différenciation progressive et orientée dans l'apex

Différenciation

Différenciation

Éléments épidermiques

Éléments épidermiques

Feuille, détail

Feuille, détail

Feuille flabelliforme, détail

Feuille flabelliforme, détail

Formations secondaires

Formations secondaires

Lactifères : appareils sécréteurs

Lactifères : appareils sécréteurs

Méristèmes : phellogène

Méristèmes : phellogène

Mitoses

Mitoses

Nerium (feuille)

Nerium (feuille)

Phloème

Phloème

Plante et animal : constituants chimiques des tissus

Plante et animal : constituants chimiques des tissus

Repérage par vert d'iode des tissus lignifiés

Repérage par vert d'iode des tissus lignifiés

Rose, pélargonium, lavande, orange : appareils sécréteurs

Rose, pélargonium, lavande, orange : appareils sécréteurs

Stomates

Stomates

Structure d'une feuille

Structure d'une feuille

Thalles : structure

Thalles : structure

Tillandsia sp.

Tillandsia sp.

Tissus secondaires

Tissus secondaires