EMBRYOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Développement comparé d'embryons

Développement comparé d'embryons
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Œufs : divers exemples

Œufs : divers exemples
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Segmentation de l'œuf de grenouille (1) (2) (3)

Segmentation de l'œuf de grenouille (1) (2) (3)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Segmentation de l'œuf de grenouille (4)

Segmentation de l'œuf de grenouille (4)
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Tous les médias


L'embryologie est la science qui se consacre à l'étude du développement de l'embryon, c'est-à-dire à la période de la vie comprise entre la fécondation de l'œuf et la naissance, ou l'éclosion. Décrire, mais aussi expliquer la formation de l'embryon, étudier les mécanismes et les causes du développement embryonnaire, tels sont les buts de l'embryologie. Cette science, considérablement développée au cours des dernières décennies et qui fait appel aux techniques les plus modernes, depuis la microscopie électronique jusqu'à la biochimie moléculaire en passant par la fabrication d'anticorps monoclonaux, n'en est pas moins une science très ancienne.

Développement comparé d'embryons

Développement comparé d'embryons

dessin

Le développement embryonnaire est une succession d'étapes au cours desquelles un nouvel individu se constitue. La segmentation est la première étape pendant laquelle le zygote se divise, sans interruption, par mitoses successives. Les divisions de la segmentation se déroulent de manière... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les étapes de l'embryologie

Les origines de l'embryologie remontent à l'Antiquité : de nombreux médecins et philosophes s'intéressèrent alors à l'évolution de l'embryon. Leurs moyens techniques étaient réduits, limités à l'observation d'œufs de divers animaux, surtout celui de la poule. Spéculations et hypothèses remplaçaient l'insuffisance des techniques. Les doctrines les plus variées et les plus erronées furent alors proposées pour tenter d'expliquer la formation des êtres.

C'est à Aristote qu'on doit le premier traité d'embryologie connu, ainsi que la première classification des animaux en espèces ovipares, vivipares, et ovovivipares. Mais il échafaude des hypothèses fantaisistes, imprégnées de finalisme, qui seront néfastes au développement de la science jusqu'au Moyen Âge.

Ce n'est qu'au milieu du xviie siècle qu'est franchie une étape importante dans l'histoire de l'embryologie : la publication, en 1651, d'un ouvrage de W. Harvey intitulé Exercitationes de generatione animalium établit la notion fondamentale que « tout ce qui vit vient initialement d'un œuf ».

En étudiant le développement du germe d'œuf de poule, Harvey constate que l'embryon se forme progressivement, partie après partie : ce processus est interprété par la théorie de l'

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 20 pages




Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chargée de recherche au C.N.R.S.
  • : docteur ès sciences, maître de recherche au C.N.R.S.
  • : professeur à la faculté des sciences de Fribourg, Institut de biologie animale
  • : professeur de biologie de la reproduction à l'université de Paris-VI-Pierre-et-Marie-Curie

Classification

Voir aussi

ALLANTOÏDE    AMNIOS    ANAMNIOTES    ANIMALCULISME    ANNEXES EMBRYONNAIRES    ANTICORPS    ARCHENTERON    ASCIDIES    AXES EMBRYONNAIRES    HISTOIRE DE LA BIOLOGIE    BLASTOCŒLE    BLASTODERME    BLASTOMÈRE    BLASTULA    ROBERT WILLIAM BRIGGS    CHIMÉRISME    CHORION    CIRCULATION SANGUINE FŒTALE    CLONAGE ANIMAL    COQUILLE    CORDON OMBILICAL    CULTURES BIOLOGIQUES    CULTURES D'EXPLANTS    DÉVELOPPEMENT HUMAIN    DIVISION CELLULAIRE    EMBRYOGENÈSE ANIMALE    ENDODERME embryologie animale    ÉPIGENÈSE    EXPÉRIMENTATION ANIMALE    FÉCONDATION    FEUILLETS EMBRYONNAIRES    VIE FŒTALE    GASTRULATION    NŒUD DE HENSEN    CULTURES HISTIOTYPIQUES & ORGANOTYPIQUES    HISTOGENÈSE    IMMUNOÉLECTROPHORÈSE    IMMUN-SÉRUM ou ANTISÉRUM    LIGNE PRIMITIVE embryologie    LIQUIDE AMNIOTIQUE    MICROCHIRURGIE    MICROMÉRISME    MORPHOGENÈSE ANIMALE    NEURONOGENÈSE    NEURULA    ŒUF    ORGANOGENÈSE    OVIPARITÉ    OVISME    PLACENTA    THÉORIE DE LA PRÉFORMATION biologie    RÉCAPITULATION THÉORIE DE LA ou LOI BIOGÉNÉTIQUE FONDAMENTALE    SEGMENTATION embryologie    SÉLACIENS    SOMITE    SPERMATOZOÏDE    TOTIPOTENCE biologie cellulaire    TROPHOBLASTE    VÉSICULE OMBILICALE    VILLOSITÉS CHORIALES ou VILLOSITÉS PLACENTAIRES    VITELLUS

Pour citer l’article

Josselyne SALAÜN, Denise SCHEIB, Jean SCHOWING, Maurice PANIGEL, « EMBRYOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/embryologie/