Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MANIÉRISME, peinture

Articles

  • COUSIN JEAN, LE PÈRE (1490 env.-env. 1560) & LE FILS (1522 env.-env. 1594)

    • Écrit par Michèle GRANDIN
    • 445 mots

    Après avoir travaillé comme géomètre en 1526 dans sa ville natale de Sens, où il séjourne jusqu'en 1540, et après avoir réalisé des cartons pour les vitraux de la cathédrale de Sens et un retable pour l'abbaye de Vauluisant en 1530, Jean Cousin le Père s'installe vers 1540 à Paris où il exécute...

  • COXIE ou COXCIE MICHIEL (1499-1592)

    • Écrit par Jean-Marie MARQUIS
    • 416 mots
    • 1 média

    Le « Raphaël flamand » ne bénéficie pas de l'indulgence de la critique actuelle qui juge son œuvre terne et son italianisme appliqué. Michel Coxie est né à Malines ; Vasari le rencontre à Rome en 1532 et considère qu'il a « la manière italienne ». S'il reste difficile de prouver qu'il fut effectivement...

  • CRANACH L'ANCIEN LUCAS (1472-1553)

    • Écrit par Pierre VAISSE
    • 1 895 mots
    • 5 médias
    ...couleurs disposées en larges surfaces. Par là, il rappelle aussi bien certains aspects de la peinture au début du xve siècle que certaines tendances du maniérisme contemporain. Il a en commun avec celui-ci l'érotisme un peu pervers qui fait aujourd'hui le succès de ses graciles Vénus, dont les voiles ne...
  • CUYP LES

    • Écrit par J. BOUTON
    • 831 mots
    • 1 média

    Installée à Dordrecht, la famille des Cuyp donna à la Hollande du xviie siècle plusieurs grands peintres, dont le plus célèbre est Albert Cuyp.

    Jacob Gerritz Cuyp, né en 1594 à Dordrecht, y meurt en 1652. Élève de Blomaert à Utrecht, il travailla toujours par la suite à Dordrecht où il...

  • DELL'ABATE ou DELL'ABBATE NICCOLÒ (1509-1571)

    • Écrit par Sylvie BÉGUIN
    • 291 mots
    • 1 média

    Italien originaire de Modène, Nicolò Dell'Abate, formé par le sculpteur Antonio Begarelli, puis élève et collaborateur d'Alberto Fontana (boucheries et Palais public de Modène), s'impose vite en Émilie par ses décorations dans la région de Modène (Rocca di Scandiano) puis...

  • DÉRUET ou DES RUETS CLAUDE (1588-1660)

    • Écrit par Claude LAURIOL
    • 358 mots
    • 1 média

    Né probablement à Nancy, où il passa la plus grande partie de sa vie, avec de longs séjours à Paris, ordonnateur de fêtes pour l'une et l'autre cour, Déruet illustre bien une tendance archaïque, à la fois provinciale et liée au monde de la préciosité, dans la peinture française du ...

  • ELLE LES

    • Écrit par Jean-Pierre MOUILLESEAUX
    • 396 mots

    Famille de peintres d'origine flamande. Ferdinand Elle l'Ancien (1585-1637) est né à Malines. Peintre et graveur, il travaille à Paris comme peintre de portraits à la cour de Louis XIII. Parmi les rares œuvres qui lui sont attribuées figure le Portrait de Henri de Lorraine, daté...

  • ELSHEIMER ADAM (1578-1610)

    • Écrit par Jacques FOUCART
    • 1 330 mots
    • 1 média

    Le plus célèbre des peintres allemands du xviie siècle. Adam Elsheimer est, à vrai dire, un artiste dont le retentissement exceptionnel eut des dimensions supranationales. Par son langage du clair-obscur et la perfection de ses petits tableaux, il a avec Caravage (carrière fulgurante...

  • ÉMILIE

    • Écrit par Noëlle de LA BLANCHARDIÈRE
    • 2 403 mots
    • 2 médias
    ...dans le fourmillement rose et blond des chairs, avec des raccourcis audacieux, les anges, les apôtres et les saints célèbrent l'assomption de la Vierge. L'œuvre de son disciple, Parmesan, qui a décoré la Madone de la Steccata et les plafonds du château de Fontanellato, a une grâce un peu mièvre et...
  • ENCADREMENT DES ŒUVRES, histoire de l'art occidental

    • Écrit par Adrien GOETZ
    • 2 362 mots
    ...La contrainte du cadre engendre naturellement, dès l'origine, le désir de la transgression : manteaux qui débordent sur le cadre chez les Flamands, jeux maniéristes ensuite, inspirés par les grands cadres peints qui enserrent les « tableaux rapportés » de Michel-Ange au plafond de la chapelle Sixtine....
  • FONTAINEBLEAU ÉCOLE DE

    • Écrit par Sylvie BÉGUIN
    • 3 785 mots
    • 9 médias
    Ses créateurs étant tous des maniéristes, l'école de Fontainebleau se rattache nettement au maniérisme international. Elle se rattache à Michel-Ange (qui domine chez le Rosso), à Raphaël et à ses disciples, Jules Romain, Perino del Vaga (par l'intermédiaire du Primatice), au Corrège et...
  • FONTANA LAVINIA (1552-1614)

    • Écrit par Universalis
    • 410 mots

    Liée à l'école maniériste, Lavinia Fontana fut l'une des plus importantes portraitistes de Bologne à la fin du xvie siècle. Elle fut aussi l'une des premières femmes à exécuter de grandes commandes publiques.

    Née à Bologne en 1552, Lavinia Fontana étudie la peinture maniériste...

  • FRANCKEN LES

    • Écrit par Jacques FOUCART
    • 931 mots

    Importante dynastie de peintres anversois des xvie et xviie siècles.

    Frans I (1542-1616) et Ambrosius I le Vieux (1544-1618) appartiennent à l'école de Frans Floris et représentent à Anvers à la fin du xvie siècle le même courant conservateur et académique de grande peinture religieuse...

  • FRÉMINET MARTIN (1567-1619)

    • Écrit par Sylvie BÉGUIN
    • 314 mots

    Né à Paris, Martin Fréminet est formé par son père, Médéric Fréminet, médiocre peintre, dans un milieu artistique pénétré d'influences bellifontaines. Vers 1587-1588, Fréminet se rend à Rome, où il se lie avec le cavalier d'Arpin. Il est vite célèbre, mais on ne connaît rien de son œuvre de cette...

  • GOSSAERT JAN ou GOSSART JEAN, dit MABUSE (entre 1478 et 1488-1532)

    • Écrit par J. BOUTON
    • 657 mots
    • 2 médias

    Peintre, dessinateur et graveur flamand, Jan Gossaert, dit Mabuse, est né à Maubeuge et mort à Breda. Il a probablement quitté fort jeune sa ville natale pour se rendre à Bruges, puis à Anvers où il s'inscrit à la gilde ; c'est là qu'il rencontre des maniéristes dont le goût pour l'...

  • GRECO (1541-1614)

    • Écrit par Véronique GERARD-POWELL
    • 2 510 mots
    • 7 médias
    ...touche peut être précise et minutieuse – les détails des chasubles – ou rapide et géométrique, comme pour les nuages. L'élongation des corps – typiquement maniériste – demeure un principe. Au-delà de cette perfection technique, Greco traduit avec force et retenue, grâce à quelques gestes et à l'expression...
  • GRECO (exposition)

    • Écrit par Robert FOHR
    • 1 074 mots
    • 1 média

    Les galeries nationales du Grand Palais ont accueilli, du 16 octobre 2019 au 10 février 2020, la première rétrospective jamais consacrée en France à Domenikos Théotokopoulos, dit Greco, né en Crète en 1541, mort à Tolède en 1614. Le commissariat de cette belle exposition, présentée...

  • HALS FRANS (1581 ou 1585-1666)

    • Écrit par Jacques FOUCART
    • 2 203 mots
    • 4 médias
    ...de son maître Van Mander. La première œuvre connue (le portrait de Zaffius) ne date que de 1611, alors que Hals peint déjà depuis plusieurs années. Les rares portraits connus de cette décennie (Brooklyn, Birmingham), peints dans une palette sombre, montrent, avec des souvenirs maniéristes (goût des encadrements...
  • HEINTZ JOSEF (1546-1609)

    • Écrit par Jacques FOUCART
    • 791 mots

    Fils d'un architecte prénommé Daniel qui travailla à l'hôtel de ville (Rathaus) de Bâle et à la cathédrale de Berne, Joseph Heintz dit l'Ancien (pour le distinguer de son fils) s'initia probablement à la peinture chez le bâlois Hans Bock l'Ancien et subit d'abord l'influence d'Holbein...

  • HERRERA LE VIEUX FRANCISCO (1576 env.-1656)

    • Écrit par Marcel DURLIAT
    • 224 mots

    Artiste espagnol, Francisco Herrera fut surnommé el Viejo (le Vieux), pour le distinguer de son fils, el Mozo, qui porte le même prénom et fut peintre comme lui. Sa vie, encombrée d'épisodes divers et généralement incontrôlables, se déroule d'abord à Séville où il tient un atelier et accueille des...