HERRERA LE VIEUX FRANCISCO (1576 env.-1656)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste espagnol, Francisco Herrera fut surnommé el Viejo (le Vieux), pour le distinguer de son fils, el Mozo, qui porte le même prénom et fut peintre comme lui. Sa vie, encombrée d'épisodes divers et généralement incontrôlables, se déroule d'abord à Séville où il tient un atelier et accueille des élèves, dont le jeune Velázquez. Il fournit de nombreux tableaux de dévotion aux établissements religieux de la ville. Le cycle de la vie de saint Bonaventure (1628-1629), destiné aux franciscains, offre déjà cette fougue dans l'exécution qui demeurera longtemps le caractère marquant de son tempérament. Ce cycle a été partagé entre le Louvre et le Prado. Herrera revient au maniérisme dans Le Jugement dernier de San Bernardo (1629). Cependant, dix ans plus tard, il retrouve puissance et dynamisme dans le Saint Basile dictant sa règle (1639), recueilli par le Louvre. Après 1640, le maître paraît avoir surtout séjourné à Madrid. Sa violence s'atténue. Pour traiter des sujets plus familiers, il adopte des compositions mieux équilibrées et des couleurs plus claires. Le Saint Joseph avec l'Enfant, de 1648, conservé au musée Lázaro Galdiano, montre néanmoins qu'il n'avait rien perdu de sa force et de ses dons d'expression.

—  Marcel DURLIAT

Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le-Mirail

Classification


Autres références

«  HERRERA LE VIEUX FRANCISCO (1576 env.-1656)  » est également traité dans :

ANDALOUSIE

  • Écrit par 
  • Michel DRAIN, 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  •  • 10 387 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'âge d'or de la peinture andalouse »  : […] Par un curieux décalage entre l'art et l'histoire, qui a été maintes fois signalé, c'est au xvii e  siècle seulement que la peinture andalouse connut son véritable âge d'or, grâce surtout à l'éclatante fécondité de Séville. Très rapidement, l'école était parvenue à la maturité, moins par l'action de Pacheco (1564-1654), qui fut surtout le théorici […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andalousie/#i_1688

Pour citer l’article

Marcel DURLIAT, « HERRERA LE VIEUX FRANCISCO (1576 env.-1656) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-herrera-le-vieux/