Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ÉGLISE HISTOIRE DE L', des origines au concile de Trente (1545)

Articles

  • SCANDINAVIE

    • Écrit par Martin Edvard BLINDHEIM, Régis BOYER, Georges CHABOT, Lucien MUSSET, Nicole PÉRIN, Jean-Michel QUENARDEL
    • 22 005 mots
    • 11 médias
    ...transition entre l'art viking et le xie siècle, le pouvoir royal et certaines puissantes familles firent édifier des églises centrales et des cathédrales. Il fallut l'introduction de la dîme, dans la première moitié du xiie siècle, pour que l'Église devînt peu à peu une puissance économique et acquît...
  • SCHISME D'OCCIDENT (GRAND)

    • Écrit par Marcel PACAUT
    • 1 044 mots
    • 1 média

    C'est en 1378 que surgit dans l'histoire de l'Église ce qu'on appelle le Grand Schisme d'Occident, qui dura près de quarante ans et qui fut consécutif à une double élection pontificale. En 1377, en effet, le pape Grégoire XI avait quitté Avignon, où la papauté...

  • SCHISME D'ORIENT, en bref

    • Écrit par Jean-Urbain COMBY
    • 233 mots

    Les ruptures suivies de réconciliations ont été nombreuses dans les rapports entre l'Église latine et l'Église grecque depuis le ve siècle. Les raisons en sont à la fois politiques, culturelles et dogmatiques. La restauration de l'empire en Occident par le pape au profit de ...

  • SCHOLA CANTORUM, Rome

    • Écrit par Pierre-Paul LACAS
    • 356 mots
    • 1 média

    Écoles de chantres, fondée à Rome, selon la tradition, par le pape Sylvestre Ier, au début du ive siècle. Elle préfigure l'œuvre effectuée par saint Grégoire Ier (540-604). Celui-ci, bien après sa mort, fut donné par la légende comme le créateur du grégorien, mais il n'est pas le...

  • SIXTE IV, FRANCESCO DELLA ROVERE (1414-1484) pape (1471-1484)

    • Écrit par André DUVAL
    • 206 mots

    De famille pauvre, Francesco della Rovere, futur Sixte IV, dut sa réussite à la carrière qu'il fit d'abord dans l'ordre des Frères mineurs, dont il devint ministre général en 1464. Cardinal en 1467, il fut élu pape en 1471. Il se distingua moins par la croisade qu'il entreprit, avec peu de succès,...

  • SLAVES

    • Écrit par Denise EECKAUTE, Paul GARDE, Michel KAZANSKI
    • 22 323 mots
    • 24 médias
    ...devenue métropole, regroupa les Slaves occidentaux et méridionaux. Malheureusement le monde slave se trouva être l'enjeu de la lutte entre la puissante Église franque, puis germanique et l'Empire représenté par Byzance et le pape de Rome. Il fut ensuite celui de la rivalité entre Rome et Byzance, dont...
  • SORCELLERIE

    • Écrit par Denise PAULME, Bernard VALADE
    • 4 734 mots
    • 2 médias
    Comme tel, il a d'abord été désigné parl'Église, avant même que n'éclate la Réforme, mais c'est bien sur un fond de troubles, de désordres, de mouvements hétérodoxes que paraît en 1486, directement inspiré par la bulle Summis desiderantes affectibus d'Innocent VIII, le ...
  • SYLVESTRE II, GERBERT D'AURILLAC (938-1003) pape (999-1003)

    • Écrit par Jean-Pierre BORDIER
    • 588 mots

    Né en Auvergne, Gerbert fait ses études au monastère de Saint-Géraud d'Aurillac. Il est présenté au pape Jean XIII pour sa science exceptionnelle, puis à l'empereur Otton Ier ; Adalbéron, évêque de Reims, le fait écolâtre de son studium épiscopal : Gerbert y enseigne et y fait...

  • TCHÈQUE RÉPUBLIQUE

    • Écrit par Jaroslav BLAHA, Marie-Elizabeth DUCREUX, Universalis, Marie-Claude MAUREL, Vladimir PESKA
    • 18 252 mots
    • 3 médias
    ...couches urbaines tchèques, une crise à l'université entre maîtres tchèques et maîtres allemands, les ambitions de la haute noblesse, et surtout le désir d'une réforme de l'Église et de la vie chrétienne, prêché en public dès le milieu du xive siècle par des prédicateurs tels que le Tchèque...
  • TEMPLIERS

    • Écrit par Laurent DAILLIEZ
    • 3 015 mots

    Les Templiers, ordre monastico-militaire, réalisèrent l'idéal de cette double vocation apparemment contradictoire de moine et de soldat. Ils répondirent à un besoin particulier de l' Église à une époque où celle-ci s'efforçait d'humaniser la guerre et où la lutte entre deux civilisations,...

  • THÉODULF (750 env.-821)

    • Écrit par Denis COUTAGNE
    • 406 mots

    Wisigoth d'Espagne réfugié en France, Théodulf, avant de devenir évêque d'Orléans, fut, avec Pierre de Pise, Paul Diacre, Paulin d'Aquilée, Agobard et le grand Alcuin, l'un des hommes d'Église sur lesquels Charlemagne s'appuya pour réorganiser l'enseignement dans...

  • TORTURE

    • Écrit par Olivier JUILLIARD
    • 3 452 mots
    • 1 média
    ... ira en s'accroissant comme si elle établissait une sorte d'égalité entre le tortionnaire et sa victime en éliminant toute velléité pulsionnelle. Michel Foucault a écrit, mais surtout à propos de la technique inquisitoriale, que cela correspond à un jeu réglé : « On peut à partir de là retrouver...
  • TRENTE (CONCILE DE)

    • Écrit par Jean DELUMEAU
    • 3 523 mots
    • 1 média

    On peut s'étonner de la place que le concile de Trente a tenue dans l'histoire de l'Église catholique et dans celle de l'Occident tout entier. Il s'ouvrit, en effet, dans un climat de scepticisme, avec des effectifs squelettiques, et il avait eu des antécédents fâcheux. Le concile...

  • TRÊVE DE DIEU (1037)

    • Écrit par Pascal BURESI
    • 224 mots

    De 1037 à 1041, un concile réuni à Arles définit les dispositions de la trêve de Dieu. Ce concile est l'aboutissement d'un vaste mouvement religieux et populaire, tendant à limiter la violence dans la société. Depuis la fin du xe siècle, la « paix de Dieu », qui a précédé la trêve,...

  • URBAIN II, ODON DE LAGERY ou EUDES DE CHÂTILLON (1042 env.-1099) pape (1088-1099)

    • Écrit par Marcel PACAUT
    • 307 mots

    Français d'origine, issu de la noblesse champenoise, Eudes de Châtillon, qui devint pape sous le nom d'Urbain II, fut d'abord élève aux écoles de Reims dirigées par l'écolâtre Bruno, qui devait par la suite fonder la Grande Chartreuse. Après avoir été pendant quelques années clerc séculier, Eudes...

  • URBAIN V, GUILLAUME DE GRIMOARD (1310-1370) pape (1362-1370)

    • Écrit par Universalis
    • 405 mots

    Né en 1310 (ou 1309) au château de Grizac, près de Mende (Lozère), mort le 19 décembre 1370 à Avignon, Guillaume (III) de Grimoard est le fils aîné de Guillaume II de Grimoard (1266 env.-1366) et d'Amphélise de Sabran, sœur de saint Elzéar de Sabran (1285-1323), son parrain. Il entre chez les Bénédictins...

  • URBAIN VI, BARTOLOMEO PRIGNANO (1318 env.-1389) pape (1378-1389)

    • Écrit par Universalis
    • 451 mots

    Né vers 1318 à Naples, Bartolomeo Prignano est un prélat austère. Il devient archevêque d'Acerenza (1364) puis de Bari (1377), puis chancelier du pape Grégoire XI (1329-1378, pape 1370-1378), auquel il succède : élu le 8 avril 1378, il est intronisé le 18 avril 1378 sous le nom d'Urbain VI. L'élection...

  • UT PICTURA POESIS

    • Écrit par Maurice BROCK
    • 1 360 mots
    Pour les autorités de l'Église, l'ut pictura poesis, s'il est entendu au sens d'une peinture dépendant strictement de la littérature, donne une caution humaniste à l'exigence de fidélité absolue au texte source, que Giovanni Andrea Gilio da Fabriano formulait en 1564 dans un traité venant...
  • VATICAN CITÉ DU

    • Écrit par Universalis, Émile POULAT
    • 4 605 mots
    • 5 médias
    Le Siège apostolique, c'est celui de Pierre, cathedra Petri, le chef des Apôtres, martyrisé à Rome vers 64, sous Néron, et inhumé au lieu où s'élève aujourd'hui la basilique Saint-Pierre. C'est le siège des pontifes romains, les successeurs de Pierre, les papes, pasteurs de l'...
  • VAUDOIS

    • Écrit par Valdo VINAY
    • 1 626 mots
    ...fraternité soumise aux trois vœux monastiques et consacrée à la prédication itinérante, mais cette mission leur fut soudain interdite par l'archevêque de Lyon. Durant le IIIeconcile du Latran, une délégation des vaudois fut reçue par le pape Alexandre III, qui approuva leur règle de vie, mais ne leur fit aucune...