Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BACTÉRIES

Bien que l'existence des micro-organismes ait été révélée par les premiers microscopes, voilà près de trois cents ans, il fallut pourtant attendre les travaux de Pasteur et de ses contemporains pour découvrir l'importance des bactéries dans la vie de l'homme. Ce fut alors l'extraordinaire épanouissement de la bactériologie médicale : le rôle pathogène des microbes se précise peu à peu ; un diagnostic bactériologique des maladies infectieuses devient possible ; une thérapeutique efficace découle de la découverte des vaccins et des sérums, puis des sulfamides et des antibiotiques.

Ainsi, pendant des années, la bactériologie resta une science essentiellement utilitaire : lutte contre les maladies de l'homme, des animaux ou des plantes, utilisations agricoles ou industrielles des micro-organismes. Mais depuis le milieu du xxe siècle, l'étude des bactéries elles-mêmes a considérablement progressé, tant sur le plan structural que sur le plan physiologique, et leur place prééminente dans la vie de notre planète est maintenant bien connue. Les bactéries sont probablement les premiers organismes apparus sur la Terre, et les seuls qui soient restés identiques à eux-mêmes depuis plusieurs milliards d'années. Largement répandues dans le sol et les eaux, elles jouent un rôle fondamental dans le cycle de la matière : passage de l'état minéral à l'état organique, et vice versa. En perpétuelle compétition avec les autres êtres vivants, elles interviennent dans l'équilibre biologique des espèces. Finalement, les bactéries sont devenues un précieux matériel de recherche biologique. Utilisées en biochimie dans l'étude des vitamines, en enzymologie, et dans l'analyse du métabolisme intermédiaire, elles constituent aussi l'outil préféré des généticiens : l'étude des systèmes génétiques les plus simples, ceux des bactéries et des virus, a permis d'analyser les bases chimiques de l'hérédité.

Définition

Les bactéries constituent la forme la plus ancienne, actuellement définissable, de cellule vivante. Des études portant sur des empreintes fossiles et l'analyse génétique des bactéries actuelles permettent d'estimer que les bactéries existaient déjà en tant que telles il y a plus de trois milliards d'années. Les bactéries font partie des cellules procaryotes avec les cyanobactéries ; elles se distinguent des cellules eucaryotes, végétales et animales, non seulement par leur petite taille (de l'ordre du micromètre contre environ dix micromètres pour la moyenne des cellules eucaryotes), mais aussi par leur structure particulière (essentiellement l'absence de membrane séparant le chromosome bactérien du cytoplasme) et leur mode de division. Cette distinction entre cellule procaryote et cellule eucaryote serait apparue au cours de l'évolution, à partir d'une cellule ancestrale commune, qui, dans le cas des bactéries, aurait gardé sa petite taille et aurait acquis une paroi, alors que dans le cas des cellules eucaryotes elle aurait augmenté de taille en même temps que des formations particulières se différenciaient à l'intérieur de la cellule (noyau, mitochondries, plastes chez les végétaux, appareil de Golgi, réticulum endoplasmique, etc.). Certaines hypothèses évoquent la possibilité que les mitochondries soient originellement des bactéries ingérées par des cellules eucaryotes (théorie endo-symbiotique) et qui en seraient devenues un élément intégré. Les bactéries se distinguent des virus, qui sont généralement de taille encore plus petite, essentiellement par l'existence en elles à la fois d'acide ribonucléique et d'acide désoxyribonucléique, alors que les virus n'ont qu'un seul type d'acide nucléique, et par le fait que les virus sont incapables de réplication autonome. Contrairement aux virus qui sont des parasites intracellulaires[...]

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : docteur en médecine, docteur ès sciences
  • : docteur en médecine, chef de service du laboratoire de microbiologie à l'hôpital de Nanterre
  • : professeur émérite à l'université Paris-Saclay, professeur honoraire à l'Institut Pasteur

Classification

Pour citer cet article

Jean-Michel ALONSO, Jacques BEJOT et Patrick FORTERRE. BACTÉRIES [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Microscopie optique : bactéries - crédits : Encyclopædia Universalis France

Microscopie optique : bactéries

Croissance d'une culture bactérienne - crédits : Encyclopædia Universalis France

Croissance d'une culture bactérienne

Dissémination des gènes aux bactéries du milieu - crédits : Encyclopædia Universalis France

Dissémination des gènes aux bactéries du milieu

Autres références

  • ABCÈS

    • Écrit par
    • 516 mots

    Collection purulente bien limitée qui se forme au sein d'un organe ou d'un tissu, au cours d'une réaction inflammatoire. Un certain nombre d'agents pathogènes, introduits accidentellement en un point de l'organisme, sont capables d'entraîner cette réaction dont le but est de les éliminer. L'exemple...

  • ACTINOMYCÈTES

    • Écrit par
    • 3 450 mots
    • 4 médias

    Les Actinomycètes sont des Bactéries dont la croissance donne lieu à des colonies constituées d' hyphes, c'est-à-dire de filaments qui irradient, par croissance centrifuge, tout autour du germe qui leur a donné naissance. Cela explique leur dénomination : le mot « Actinomycètes » provient de deux...

  • AÉROBIOSE & ANAÉROBIOSE

    • Écrit par
    • 2 734 mots
    • 1 média
    Des bactéries telles que les Acetobacter, les Pseudomonas, les Agrobacterium, certains Thiobacillus (T. denitrificans) se rangent dans cette catégorie. Les animaux sont en principe aérobies stricts, mais certains de leurs tissus, comme le tissu musculaire, peuvent supporter temporairement l'absence d'oxygène....
  • ALGUES

    • Écrit par
    • 4 869 mots
    • 9 médias
    Les cyanobactéries (autrefois appelées algues bleues) sont classées parmi les bactéries. Ce sont des organismes qui sont apparus il y a au moins 2,7 milliards d'années, peut-être même, selon certains auteurs, il y 3,5 milliards d'années. Leurs constructions calcaires, appelées stromatolites (ou stromatolithes),...
  • Afficher les 143 références