Bactériologie


BACTÉRIES

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Patrick FORTERRE
  •  • 11 072 mots
  •  • 3 médias

Bien que l'existence des micro-organismes ait été révélée par les premiers microscopes, voilà près de trois cents ans, il fallut pourtant attendre les travaux de Pasteur et de ses contemporains pour découvrir l'importance des bactéries dans la vie de l'homme. Ce fut alors l'extraordinaire épanouissement de la bactériologi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteries/#i_0

BACTÉRIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Michel ALONSO, 
  • Jacques BEJOT, 
  • Michel DESMAZEAUD, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Daniel MAZIGH
  •  • 18 370 mots
  •  • 9 médias

La bactériologie a pris naissance dans le sillage de la chimie, à partir du milieu du xixe siècle. Elle devait devenir en quelques décennies une science autonome sous l'impulsion de trois savants de génie : Louis Pasteur (1822-1895), qui a créé la bactériologie appliquée en ruinant la thèse de la génératio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriologie/#i_0

BACTÉRIOPHAGES ou PHAGES

  • Écrit par 
  • Jean-François VIEU
  •  • 3 528 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Relations virus-bactéries »  : […] Le domaine de la bactériophagie s'étend aux espèces bactériennes les plus diverses : Gram+, Gram-, acido-résistantes, sporulées ou non sporulées, aérobies ou non aérobies, saprophytes ou pathogènes. Les bactériophages les plus anciennement connus sont ceux des staphylocoques et des bacilles dysentériques ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacteriophages-phages/1-relations-virus-bacteries/

GRAM COLORATION DE

  • Écrit par 
  • Jacques BEJOT
  •  • 357 mots

Technique de coloration qui est la plus utilisée dans l'étude et la classification des bactéries en deux grands groupes : les bactéries à Gram positif et à Gram négatif.Le principe de cette méthode, mise au point de façon empirique par le médecin danois Gram en 1884, est le suivant : on étale les bactéries sur une lame de verre, on les fixe par la chaleur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coloration-de-gram/#i_0

MICROBIOME ET SANTÉ

  • Écrit par 
  • Chih-Jung CHANG, 
  • Yun-Fei KO, 
  • Hsin-Chih LAI, 
  • Jan MARTEL, 
  • David OJCIUS, 
  • John D. YOUNG
  •  • 6 297 mots
  •  • 5 médias

Notre corps abrite une communauté complexe de milliards de microbes, surtout des bactéries, mais aussi des virus, levures et protozoaires, qui ensemble sont dix fois plus nombreux que nos cellules. Dans des conditions normales, cette population vit en équilibre avec l’organisme e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-et-sante/#i_0

MICROBIOME HUMAIN

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 881 mots

Les micro-organismes, essentiellement des bactéries, vivent sur la peau, à l’intérieur du tube digestif et de manière générale sur les muqueuses ; on en compte de 75 à 200 milliards environ : ils sont appelés microbiotes. L’ensemble des microbiotes d’un individu est appelé « microbiome », par extension du terme « biome » qui désigne l’ensemble des êtres qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microbiome-humain/#i_0

PLASMODE

  • Écrit par 
  • Jacques DAUTA
  •  • 393 mots

Masse de protoplasme visqueux, appartenant à des organismes singuliers, qui se rattachent, les uns aux bactéries (myxobactéries), les autres aux champignons (myxomycètes).Les plasmodes de myxobactéries se rencontrent sur des milieux organiques humides (débris végétaux, sol moussu, etc.), sous l'aspect de masse gluante immobile, dotée d'une forme définie (v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plasmode/#i_0

PROTOPLASTES

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 968 mots

On obtient expérimentalement des protoplastes au laboratoire à partir de cellules bactériennes ou végétales.On appelle protoplaste bactérien une cellule bactérienne (provenant d'une bactérie Gram+) libérée de sa paroi mucopolysaccharidique, généralement après hydrolyse puis dissolution des « muréines » de cette paroi par une enzyme extraite du blanc d'œuf, le lysozyme. Le proto […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protoplastes/#i_0

ROUXIELLA CHAMBERIENSIS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 287 mots

En décembre 2013, trois nourrissons grands prématurés décédaient à l’hôpital de Chambéry. Un quatrième, également infecté, devait survivre. Très rapidement, les enquêteurs s’orientent vers une contamination des poches de nourriture parentérale utilisées pour alimenter ces nourrissons. La cellule d’intervention d’urgence de l’Institut Pasteur y retrouve une bactérie inconnue, présente en grande qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rouxiella-chamberiensis/#i_0

TEIXOBACTINE

  • Écrit par 
  • Michel ARTHUR
  •  • 1 233 mots

La teixobactine est une substance antibactérienne qui a été isolée à partir d’une bactérie du sol non cultivable en laboratoire, contrairement à la totalité des antibiotiques en cours d’utilisation. Elle présente un spectre d’activité très prometteur parce qu’il inclut de très nombreuses souches de bactéries pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/teixobactine/#i_0

XYLELLA FASTIDIOSA

  • Écrit par 
  • Charles MANCEAU
  •  • 1 432 mots
  •  • 1 média

Xylellafastidiosa est une espèce de bactéries qui peut être nuisible à de nombreux végétaux, entraînant leur dessèchement, voire leur mort. Connue depuis longtemps sur l’ensemble du continent américain, elle est apparue en Europe en 2013, responsable notamment d’une grave épidémie sur oliviers en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xylella-fastidiosa/#i_0


Affichage 

Dissémination des gènes aux bactéries du milieu

Dissémination des gènes aux bactéries du milieu

vidéo

La transmission de matériel génétique entre bactéries existe autrement que par la division cellulaire et peut avoir lieu de trois manières différentes : la transformation, la transduction et la conjugaison. La transformation est l'assimilation par une bactérie... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Lysine et thréonine

Lysine et thréonine

dessin

Voies conduisant à la lysine et à la thréonine. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Microscopie optique : bactéries

Microscopie optique : bactéries

dessin

Morphologie bactérienne telle qu'elle pouvait être observée en microscopie optique au début du XXe siècle. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Découverte des bactéries

Découverte des bactéries

photographie

Quelques figures tracées par le naturaliste néerlandais Antonie Van Leeuwenhoek (1632-1723) révèlent qu'il identifiait plusieurs types microbiens (bacilles, cocci, spirilles). 

Crédits : AKG

Afficher

Croissance d'une culture bactérienne

Croissance d'une culture bactérienne

graphique

Courbe de croissance bactérienne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Bactériologie : découvertes de 1848 à 1905

Bactériologie : découvertes de 1848 à 1905

tableau

Les cinquante années triomphales de la bactériologie (1848-1905). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Dissémination des gènes aux bactéries du milieu

Dissémination des gènes aux bactéries du milieu
Crédits : Encyclopædia Universalis France

vidéo

Lysine et thréonine

Lysine et thréonine
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Microscopie optique : bactéries

Microscopie optique : bactéries
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Découverte des bactéries

Découverte des bactéries
Crédits : AKG

photographie

Croissance d'une culture bactérienne

Croissance d'une culture bactérienne
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Bactériologie : découvertes de 1848 à 1905

Bactériologie : découvertes de 1848 à 1905
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau