Gérard RIPPE

agrégé de l'Université

ALBERTI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 312 mots

Famille florentine. Aux alentours de 1200, un certain Rustico Alberti, issu des seigneurs de Catenaìa, dans le Casentino, s'établit à Florence et y exerce la profession de juge. Liés au parti guelfe, les Alberti se rangent, au cours des luttes civiles du début du xive siècle, du côté des « noirs », extrémistes, contre les « blancs », modérés et partis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-alberti/#i_0

ALBIZZI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 313 mots

Famille florentine. Originaires d'Arezzo, les Albizzi sont inscrits à l'Arte della Lana, l'une des plus importantes corporations marchandes de Florence, dès le début du xiiie siècle ; très fréquemment, on les trouve occupant les plus hautes fonctions au gouvernement de la ville (prieurs, gonfaloniers de jus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-albizzi/#i_0

AMÉDÉE V LE GRAND (1249-1323) comte de Savoie (1285-1323)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 261 mots

Second fils de Thomas II, Amédée doit, à la mort de son père (1259), laisser gouverner ses oncles. Arrivé au pouvoir en 1285, il cède ses domaines piémontais en apanage à son neveu Philippe d'Achaïe, fils de son frère aîné Thomas III, mort en 1282. En 1272, sa femme, Sibylle de Bage, lui avait apporté la Bresse en dot. Continuant la politique prudente de ses aïeux, il cherche, comme eux, à agrandi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amedee-v-le-grand/#i_0

AMÉDÉE VI, dit LE COMTE VERT (1334-1383) comte de Savoie (1343-1383)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 456 mots

Fils du comte Aimon, Amédée VI succède à son père à l'âge de neuf ans. Pendant la régence, les Visconti menacent le Piémont, tandis que la France absorbe le Dauphiné. À partir de 1350, Amédée VI gouverne personnellement, et l'expansion reprend. À l'ouest, il renforce l'alliance avec la France de Jean le Bon. Vainqueur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amedee-vi/#i_0

AMÉDÉE VIII (1383-1451) comte (1391-1416) puis duc de Savoie (1416-1440)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 435 mots

Fils aîné d'Amédée VII, Amédée VIII comte de Savoie succède à son père en 1391. Durant sa minorité, le comté tombe sous la tutelle du duc de Bourgogne, Philippe le Hardi, à la faveur des querelles de factions nobiliaires. À partir de 1400, la première tâche d'Amédée VIII est donc de se libérer progressivement de cette sujétion, sans s'aliéner ce puissant voisin. La même politique prudente est appl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amedee-viii/#i_0

BARDI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 262 mots

Famille de magnats florentins. D'origine féodale, installés à Florence depuis le xiie siècle, les Bardi ont, comme les Peruzzi ou les Alberti, constitué une des grandes compagnies bancaires et commerciales d'Occident, entre 1250 et 1345 ; celle-ci a des succursales, non seulement dans toute l'Italie, mais dans tous les centres commerciaux importants a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bardi/#i_0

CENCI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 222 mots

Famille patricienne de Rome. Fort ancienne (des Cenci participent à la première Croisade), elle fournit, notamment aux xviie et xviiie siècles, d'excellents cardinaux à la curie romaine. Mais le souvenir de leur nom demeure lié avant tout à la tragédie familiale advenue le 9 septembre 1598 : à l'instigati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-cenci/#i_0

CHARLES III DE DURAS (1345-1386) roi de Naples (1381-1386)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 376 mots

Fils de Louis d'Anjou et unique descendant mâle des ducs de Durazzo (ou Duras), Charles de Duras est orphelin très jeune et passe son enfance à Naples, à la cour de Jeanne Ire. Vers l'âge de quinze ans, la reine l'envoie en Hongrie auprès de son beau-frère, Louis Ier, qui veut faire de l'adolescent son héritier (1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/charles-iii-de-duras/#i_0

COLLEONI BARTOLOMEO (1400-1475)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 196 mots

Condottiere italien. Ayant fait ses premières armes au service des Sforza (1424), Bartolomeo Colleoni combat tantôt à la solde de Venise, tantôt à celle de son adversaire, le duc de Milan, Philippe-Marie Visconti. Les Vénitiens ne se l'attachent, à prix d'or, qu'après 1448 : il mène alors des campagnes victorieuses dans l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bartolomeo-colleoni/#i_0

FARNÈSE LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 378 mots

Aux xie et xiie siècles, les Farnèse sont de petits seigneurs, qui s'enrichissent peu à peu au service de communes, telles que Viterbe et Orvieto. Ils sont possessionnés près du lac de Bolsena, autour du Castrum Farneti. Jusqu'au xve siècle, ils guerroient po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-farnese/#i_0

FRANZESI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 264 mots

Famille florentine. Célèbres en France sous les noms de Biche et de Mouche, deux frères, Biccio et Musciatto, fils d'un petit seigneur toscan, Guido Franzesi, financiers audacieux, se rendent indispensables au roi Philippe le Bel, dont ils dirigent, à la fin du xiiie siècle, la politique financière, tout en s'enrichissant prodigieusement : en 1295, pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-franzesi/#i_0

FREGOSO LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 289 mots

Famille de marchands génois. Au début du xive siècle, un certain Rolando Fregoso est châtelain de Voltaggio, de Gavi et de Portovenere. En 1370, son fils Domenico (1325-1390) fait déposer le doge Gabriel Adorno et se fait proclamer à sa place, au terme d'un coup d'État. Pendant un siècle et demi, d'inexplicables luttes familiales entre les Fregoso et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-fregoso/#i_0

FRESCOBALDI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 269 mots

Famille florentine, qui connut son apogée au xiiie siècle et dans la première moitié du xive siècle. Pionniers du commerce florentin au-delà des Alpes, les Frescobaldi sont associés aux Franzesi dans la France de Philippe le Bel et aux Bardi en Angleterre (à partir de 1277). Mais, dès 1311, la concurrence […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-frescobaldi/#i_0

GHERARDESCA UGOLINO DELLA ou UGOLIN (mort en 1289)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 216 mots

Issu d'une puissante famille féodale qui, traditionnellement, dirigeait les gibelins de Pise, Ugolin commence par poursuivre la politique ancestrale, puis fait volte-face, s'alliant aux Visconti et à la faction guelfe, par ambition personnelle. Emprisonné (1274) et chassé de Pise (1275), il en dévaste le territoire et y revient, comme chef du parti guelfe, avec la paix de 1276. La ville, menacée p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ugolino-della-gherardesca/#i_0

IVRÉE

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 526 mots

Le duché lombard d'Ivrée, contrôlant les cols alpestres vers la Savoie, est érigé en marquisat au ixe siècle par les Carolingiens ; il englobe l'essentiel du Piémont et la Ligurie. Après la déposition de Charles le Gros en 887 et surtout après l'invasion hongroise en 899, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ivree/#i_0

LADISLAS LE MAGNANIME (1377-1414) roi de Naples (1386-1414)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 341 mots

Roi de Naples, Ladislas le Magnanime (ou de Duras) était fils de Charles III et de Marguerite de Duras. Après l'assassinat de son père à Buda (1386), il règne à Naples, sous la régence de sa mère, assistée par le cardinal Acciaiuoli et protégée par le pape Boniface IX. Les débuts de son règne personnel sont mouvementés : il doit mater les barons révoltés et c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ladislas-le-magnanime/#i_0

MALATESTA LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 572 mots

Famille italienne qui domina, du xiie au xive siècle, Rimini, puis une partie de la Marche d'Ancône et de la Romagne. Au xiie siècle, selon le premier document qui les mentionne, les Malatesta sont des propriétaires fonciers établis près du Rubicon. Au début […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-malatesta/#i_0

MATHILDE DE TOSCANE (1046-1115)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 223 mots

Fille du marquis Boniface de Toscane, épouse, tout d'abord de Geoffroi le Bossu, duc de Lorraine, puis du duc Guelf V de Bavière, Mathilde de Toscane n'eut qu'un enfant, mort en bas âge. Liée aux plus grandes familles de l'Europe féodale, dont celle de l'empereur, la comtesse Mathilde disposait elle-même d'un vaste domaine s'étendant de Bergame, Brescia et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathilde-de-toscane/#i_0

MÉDICIS ALEXANDRE DE (1512-1537)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 166 mots

Bâtard de la famille des Médicis, Alexandre hérite, avec son cousin Hippolyte, de la souveraineté sur Florence en 1516. La régence, confiée par le pape Clément VII (un Médicis) à un cardinal, est interrompue en 1527 — après que les troupes austro-espagnoles eurent mis Rome à sac — par une révolution qui chasse les héritiers et instaure la République. Celle-ci f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandre-de-medicis/#i_0

MONTEFELTRO ou MONTEFELTRE LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 540 mots

Famille comtale, puis ducale, d'Italie du Nord. Le Montefeltro, que lui aurait attribué Frédéric Barberousse au xiie siècle, est une petite région montagneuse à cheval sur les Marches et la Romagne. En 1234, Buonconte da Montefeltro devient seigneur d'Urbino (Urbin en français) ; avec lui, la famille s'engage pour deux siècles du côté des gibelins, pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montefeltro-ou-montefeltre-les/#i_0

NÉO-GUELFISME

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 246 mots

En 1843, l'abbé Vincenzo Gioberti publie en exil son Primato morale e civile degli Italiani : opposant la grandeur historique de son pays aux fausses valeurs propagées par la France, il propose son unification sous la forme d'un groupement des princes autour du pape, arbitre suprême. En 1845, ses Prolegomeni del P […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-guelfisme/#i_0

PÉROUSE

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 708 mots

Bâtie sur un éperon rocheux dominant la vallée du Tibre, Pérouse contrôle une voie de communication, longtemps essentielle, notamment sur le plan stratégique, à travers les vallées de l'Italie centrale. Les Étrusques sont les premiers à en faire un centre important. Des portes monumentales et les vestiges d'une muraille témoignent de cette prospérité.Détruite en ~ 41 lors de la guerre de Pérouse, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perouse/#i_0

RIENZO COLA DI (1310 env.-1354)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 554 mots

Notaire romain de petite naissance, Cola di Rienzo s'exalte aux souvenirs des grandeurs de la Rome antique. Instigateur d'une révolte populaire tendant à restaurer le régime communal, le 20 mai 1347, il se fait céder par la foule romaine les plus grands pouvoirs. Ses partisans sont avant tout des popolani, animés d'un fort esprit antinobilia […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cola-di-rienzo/#i_0

SODERINI PIERO DI TOMMASO (1452-1522)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 98 mots

Ami personnel de Pierre de Médicis, Piero di Tommaso Soderini est son ambassadeur auprès du roi de France Charles VIII en 1493. L'oligarchie qui dirige la république de Florence après la fuite de Pierre (1494) le fait gonfalonier à vie en 1502, avec des pouvoirs analogues à ceux d'un doge vénitien. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-di-soderini/#i_0

STROZZI LES

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 354 mots

Famille florentine, d'origine populaire, connue à partir de la fin du xiiie siècle avec l'« ancêtre », Strozza di Ubaldino. Des Strozzi occupent assez régulièrement des charges importantes dans le gouvernement de la République (93 prieurs, 16 gonfaloniers de justice) ; mais aucun homme politique de grande envergure ne se dégage parmi eux. Leur positio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-strozzi/#i_0

VILLANI GIOVANNI (1280-1348)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 186 mots

Chroniqueur florentin, Giovanni Villani fit une carrière très classique de négociant, voyageant beaucoup durant une période initiale de formation (entre 1302 et 1308), puis occupant d'importantes fonctions politiques à Florence. Entraîné dans la faillite des Bardi et des Peruzzi en 1345, il meurt trois ans plus tard de la peste noire.Sa Nuova Cronica, en douze livres, se présen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giovanni-villani/#i_0