FARNÈSE LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Aux xie et xiie siècles, les Farnèse sont de petits seigneurs, qui s'enrichissent peu à peu au service de communes, telles que Viterbe et Orvieto. Ils sont possessionnés près du lac de Bolsena, autour du Castrum Farneti. Jusqu'au xve siècle, ils guerroient pour les villes guelfes de Toscane et d'Italie centrale, restant toujours fidèles à la papauté, qui leur accorde fiefs et dignités. Avec Ranuccio le Vieux, sénateur en 1417, la famille s'installe à Rome et, grâce au pape Eugène IV, entre dans la haute aristocratie : Pier Luigi Ier, fils de Ranuccio, épouse une Caetani. Désormais, les Farnèse joindront des qualités d'humanistes et de mécènes à leurs traditions guerrières. Alexandre (1468-1549), second fils de Pier Luigi Ier, sera le pape Paul III. Encore cardinal, il a fait commencer le palais Farnèse (env. 1514). Paul III assoit définitivement la fortune familiale en érigeant en duché Parme et Plaisance, dont son fils Pier Luigi II (né en 1490, avant l'ordination d'Alexandre) devient souverain héréditaire malgré le refus de l'empereur ; il marie ses petits-fils Octave et Horace, le premier à Marguerite d'Autriche, fille naturelle de Charles Quint, le second à Diane, fille légitimée d'Henri II, roi de France. Un autre fils de Pier Luigi II, le cardinal Alexandre (1520-1589), grand mécène, fera peindre les fresques de la villa de Caprarola et construire l'église du Gesù, à Rome, à partir de 1568. L'assassinat de Pier Luigi II (1547) et la confiscation du duché par Fernand de Gonzague au nom de Charles Quint obligent la famille à composer avec les Habsbourg pour récupérer, puis conserver le duché ; c'est comme général de Philippe II qu'Alexandre Farnèse (1545-1592) acquiert la célébrité. Puis la dynastie subit l'influence des Bourbons, à partir du moment où la puissance française prédomine en Europe. Au xviiie siècle, la famille souffre de dégénérescence physique. Lorsque le duc Antonio meurt sans héritier mâle en 1731, le duché passe au fils du Bourbon Philippe V, roi d'Espagne, et d'Élisabeth Farnèse (1692-1766), don Carlos.

Portrait de Paul III avec ses neveux, Titien

Portrait de Paul III avec ses neveux, Titien

photographie

TITIEN, Portrait de Paul III avec ses neveux, huile sur toile. Museo di Capodimonte, Naples. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

—  Gérard RIPPE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  FARNÈSE LES  » est également traité dans :

COLLECTIONNISME

  • Écrit par 
  • Olivier BONFAIT
  •  • 11 958 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le « studiolo » et le « cortile » »  : […] Dans leur culte de l'Antiquité, les humanistes développent l'intérêt pour ses monuments, édifices, statues, médailles (c'est-à-dire des monnaies) et pierres gravées (gemmes et camées ). Ils légitiment en outre un rapport de plaisir artistique entre l'œuvre d'art et son propriétaire, comme en témoigne dans une lettre Pétrarque à propos du portrait de Laure, peint par Simone Martini. Enfin, en célé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/collectionnisme/#i_11674

GRECO (1541-1614)

  • Écrit par 
  • Véronique GERARD-POWELL
  •  • 2 518 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Rome (1570-1577) : le cercle érudit du palais Farnèse »  : […] Le désir de connaître l'antique, les œuvres de Raphaël ou de Michel-Ange peut expliquer son départ pour Rome : grâce au miniaturiste Giulio Clovio, il reçut dès novembre 1570 la protection du cardinal Alexandre Farnèse et s'intégra au groupe d'érudits du palais Farnèse, dominé par la personnalité du bibliothécaire Fulvio Orsini. L'Enfant allumant une chandelle (Capodimonte, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/greco/#i_11674

PAUL III, ALESSANDRO FARNÈSE (1468-1549) pape (1534-1549)

  • Écrit par 
  • André DUVAL
  •  • 393 mots
  •  • 2 médias

Élevé à Rome et à la cour de Laurent le Magnifique à Florence, nommé cardinal à vingt-cinq ans par Alexandre VI, en 1493, Alessandro Farnèse cumulait de nombreux bénéfices ecclésiastiques, parmi lesquels plusieurs évêchés ; il attendit néanmoins jusqu'en 1519 pour se faire ordonner prêtre. Doyen du Sacré Collège sous Léon X, il fut élu pape le 13 octobre 1534. Le nouveau pontife, homme de la Renai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alessandro-paul-iii/#i_11674

Pour citer l’article

Gérard RIPPE, « FARNÈSE LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-farnese/