BARDI LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Famille de magnats florentins. D'origine féodale, installés à Florence depuis le xiie siècle, les Bardi ont, comme les Peruzzi ou les Alberti, constitué une des grandes compagnies bancaires et commerciales d'Occident, entre 1250 et 1345 ; celle-ci a des succursales, non seulement dans toute l'Italie, mais dans tous les centres commerciaux importants au-delà des Alpes. Collecteurs des décimes pontificales, créanciers des rois de France et d'Angleterre, les Bardi seront victimes de l'expansion même de leur entreprise. Tenant en gage les revenus douaniers d'Angleterre, ils prennent de gros risques en finançant les deux premières campagnes d'Édouard III contre la France, et la guerre de Florence contre Lucques. Leur faillite en 1345 a de graves conséquences pour Florence. Avec elle s'écroule l'influence d'une famille qui avait compté de nombreux dirigeants politiques parmi ses membres, mais qui, depuis l'arrivée au pouvoir du popolo, bien avant la catastrophe finale, voyait sa puissance battue en brèche du fait de son appartenance à la classe des magnats, compromise avec la noblesse féodale. À la fin du xvie siècle, la famille des Bardi s'illustre en la personne de Giovanni (1534-1612), comte de Vernio, mécène et animateur d'un renouveau musical lié à l'esprit de la Renaissance et qui se manifeste dans une nouvelle forme : le recitar cantando (mélodrame). Le dernier des Bardi s'éteignit au xviiie siècle.

—  Gérard RIPPE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BARDI LES  » est également traité dans :

CACCINI GIULIO, dit GIULIO ROMANO (1545 env.-1618)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 443 mots
  •  • 1 média

Chanteur, instrumentiste et compositeur, Giulio Caccini fut intimement lié au cercle du comte Bardi. Cette assemblée de poètes et de musiciens, par ses discussions esthétiques et particulièrement ses spéculations sur la musique de l'Antiquité grecque et ses rapports avec le théâtre et la poésie, exerça une action décisive sur le développement de la monodie accompagnée et de l'opéra. Avec Peri, mem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/giulio-caccini/#i_24233

CAVALIERI EMILIO DE' (av. 1550-1602)

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 398 mots

D'abord organiste de l'oratorio del Santissimo Crocifisso à Rome, sa ville natale, Cavalieri devint, en 1588, inspecteur général des Arts de Ferdinand de Médicis et fut à Florence membre du cercle que le comte Bardi réunissait dans son palais. Cette camerata eut une influence décisive sur la création de l'opéra et de l'oratorio, et Cavalieri en est le premier témoin. Si, en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emilio-de-cavalieri/#i_24233

DIALOGO DELLA MUSICA ANTICA E DELLA MODERNA (V. Galilei)

  • Écrit par 
  • Jean Claude FALQUE
  •  • 290 mots

Au xvi e  siècle, la polyphonie est au faîte de sa complexité avec les somptueuses compositions de musiciens comme Roland de Lassus, qui écrit des motets et des madrigaux à dix ou douze voix. À Florence, un cénacle de lettrés et de musiciens réunis à partir de 1573 environ au sein de la Camerata du comte Giovanni de' Bardi s'insurge contre les ex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialogo-della-musica-antica-e-della-moderna/#i_24233

GALILEI VINCENZO

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUSSANT
  •  • 365 mots

Humaniste érudit, compositeur, luthiste, théoricien, le moindre mérite de Vincenzo Galilei n'est pas d'avoir engendré Galileo Galilei, l'astronome. Érudit, il publia (sans pouvoir les déchiffrer) les trois hymnes attribués à Mésomédès. Théoricien, élève de Zarlino, il combattit le système d'intervalles musicaux de son maître en faveur (on retrouve l'humaniste) de celui de Pythagore : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vincenzo-galilei/#i_24233

GALILEI VINCENZO - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Jean Claude FALQUE
  •  • 547 mots

Fin des années 1520, probablement Vincenzo (Vincentio, Vincenzio) Galilei naît à Santa Maria a Monte, près de Florence. 1562 Vincenzo Galilei, qui réside alors à Pise, épouse Giulia degli Ammannati. Vers 1563 Vincenzo Galilei, qui est devenu un luthiste de renom, est remarqué par Giovanni de' Bardi, comte de Vernio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/galilei-reperes-chronologiques/#i_24233

NAISSANCE DE L'OPÉRA

  • Écrit par 
  • Christian MERLIN
  •  • 227 mots

Quand et où faire commencer l'histoire de l'opéra ? La date de 1600 et la ville de Florence semblent le mieux correspondre à un acte de naissance. Le xvi e  siècle n'avait connu que des ébauches de théâtre musical : dans les fêtes princières et les chants de carnaval, le spectacle avait plus d'importance que l'intérêt dra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-de-l-opera/#i_24233

OPÉRA - Histoire, de Peri à Puccini

  • Écrit par 
  • Jean-Vincent RICHARD
  •  • 9 136 mots
  •  • 32 médias

Dans le chapitre « La préhistoire de l'opéra »  : […] Tout commence par l'union d'un roi de France avec la fille d'un grand-duc de Toscane. Les chroniqueurs sont en effet d'accord pour conférer à l' Euridice de Jacopo Peri, sur un livret d'Ottavio Rinuccini, le titre de « premier opéra de l'histoire de la musique ». L'événement eut lieu le 6 octobre 1600, au palais Pitti de Florence, à l'occasion du mariage, par procuration, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/opera-histoire-de-peri-a-puccini/#i_24233

Pour citer l’article

Gérard RIPPE, « BARDI LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-bardi/