SODERINI PIERO DI TOMMASO (1452-1522)

Ami personnel de Pierre de Médicis, Piero di Tommaso Soderini est son ambassadeur auprès du roi de France Charles VIII en 1493. L'oligarchie qui dirige la république de Florence après la fuite de Pierre (1494) le fait gonfalonier à vie en 1502, avec des pouvoirs analogues à ceux d'un doge vénitien. Il soutient Machiavel et son projet de formation de milices : grâce à elles, il reconquiert Pise révoltée. En 1512, à la chute de la république, il est contraint à l'exil et finit ses jours à Rome, accueilli par Léon X.

—  Gérard RIPPE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SODERINI PIERO DI TOMMASO (1452-1522)  » est également traité dans :

MICHEL-ANGE (1475-1564)

  • Écrit par 
  • Martine VASSELIN
  •  • 12 223 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Une vie entre la Florence de Laurent le Magnifique et la Rome de Pie IV »  : […] L'art de Michel-Ange, la hauteur de ses conceptions et l'originalité de ses œuvres apparaissent bien souvent sans commune mesure avec les données quotidiennes d'une vie retirée, frugale, plutôt sédentaire, timorée (n'a-t-il pas fui les armées étrangères ou les menaces qu'il croyait peser sur sa vie à six reprises ?), toute consacrée au travail solitaire et acharné, peuplée de rares amitiés et de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-ange/#i_2481

Pour citer l’article

Gérard RIPPE, « SODERINI PIERO DI TOMMASO (1452-1522) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/piero-di-soderini/