Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

COLLEONI BARTOLOMEO (1400-1475)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Condottiere italien. Ayant fait ses premières armes au service des Sforza (1424), Bartolomeo Colleoni combat tantôt à la solde de Venise, tantôt à celle de son adversaire, le duc de Milan, Philippe-Marie Visconti. Les Vénitiens ne se l'attachent, à prix d'or, qu'après 1448 : il mène alors des campagnes victorieuses dans la région de Brescia et de Bergame. Après la paix de Lodi (1454), les Vénitiens le neutralisent en lui concédant une immense fortune. Il finit ses jours en rongeant son frein dans son château de Malpaga. Mais le nom du « Colleone » serait sans doute moins connu si Andrea Verrocchio n'avait coulé dans le bronze, pour le Campo di SS. Giovanni e Paolo de Venise, la célèbre statue équestre (1479-1488) dont la fougue et l'impérieuse énergie témoignent moins en faveur de celles du personnage que du condottiere en général dont il est devenu le symbole. Sa seconde chance est d'avoir « inspiré » un très beau monument funéraire, la Chapelle du Colleone, œuvre de Filarète (1470-1475) élevée sur le flanc de l'église à Bergame où il meurt.

— Gérard RIPPE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Gérard RIPPE. COLLEONI BARTOLOMEO (1400-1475) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009