NAPLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'image traditionnelle de Naples est celle d'une ville populaire située dans un golfe magnifique, dominée par le rythme du volcan du Vésuve (1 281 m) et entourée des îles de Capri, Ischia et Procida. Ainsi, malgré une position très discrète à l'échelle mondiale, la ville jouit d'un fort capital de notoriété et de représentations. Les images et les clichés attachés à Naples ont été élaborés sur la longue durée ; ils reposent sur des effets de contrastes entre splendeur et misère, paradis et enfer, ainsi que sur le mythe d'une harmonie perdue.

Italie : carte administrative

Italie : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Italie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Faraglioni, Capri, Italie

Faraglioni, Capri, Italie

Photographie

Les trois imposants rochers se dressent dans la mer, face aux falaises dolomitiques de l'île. 

Crédits : F. Dazzi/ Shutterstock

Afficher

Aujourd'hui, Naples, capitale de la région Campanie, doit cependant être appréhendée à plusieurs échelles et sous des facettes multiples. La commune conserve 1 million d'habitants, dont près d'un quart vit dans le centre historique, qui demeure l'un des plus étendus et des plus peuplés d'Europe. Mais en l'absence d'une définition officielle de l'agglomération ou de l'aire métropolitaine, la province de Naples, avec 3 093 000 d'habitants en 2005, s'impose comme échelle de référence de la métropole, même si l'agglomération sise entre la presqu'île de Sorrente et au-delà du cap Misène, se projette au-delà des limites provinciales, en particulier au nord vers Caserte. Bien que, par sa population, Naples soit l'une des trois grandes métropoles italiennes, son poids économique et même culturel n'est pas à la hauteur de ce rang et la ville pâtit d'un véritable déclassement depuis plus d'un siècle.

« Voir Naples et mourir »

L'espace urbain de Naples − comme celui de Rome ou d'Istanbul − est modelé et stratifié par plusieurs millénaires d'histoire.

Une longue suite de dominations étrangères

Neapolis, colonie grecque de Cumes et capitale de la Campanie, est fondée vers le vi-ve siècle av. J.-C. Outre les nombreux vestiges qui affleurent au cœur de la ville, l'héritage de la cité gréco-romaine se lit nettement dans le tracé en damier des rues du centre antique autour des trois decumani : Spa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages



Médias de l’article

Italie : carte administrative

Italie : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Faraglioni, Capri, Italie

Faraglioni, Capri, Italie
Crédits : F. Dazzi/ Shutterstock

photographie

Baie de Naples, Italie

Baie de Naples, Italie
Crédits : Travel Ink/ Gallo Images/ Getty

photographie

Naples: vieux quartier

Naples: vieux quartier
Crédits : Maremagnum/ Photographer's choice/ Getty

photographie

Afficher les 5 médias de l'article





Écrit par :

  • : docteur en géographie, ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay, maître de conférences en géographie à l'université de Provence
  • : professeure de géographie à l'université de Paris VII-Denis-Diderot

Classification


Autres références

«  NAPLES  » est également traité dans :

ALPHONSE V LE MAGNANIME (1396-1458) roi d'Aragon et de Sicile (1416-1458)

  • Écrit par 
  • Charles LESELBAUM
  •  • 373 mots

Fils de Fernand de Antéquera et d'Éléonore d'Albuquerque, Alphonse le Magnanime fut un roi fastueux, ami des arts et de la chasse. Il a favorisé l'impérialisme aragonais en développant l'hégémonie du commerce catalan. Il monte sur le trône d'Aragon en 1416 et décide presque immédiatement l'incorporation de la Sicile dans le domaine royal. Il essaye ensuite de poursuivre la politique méditerranéenn […] Lire la suite

BONAPARTE CAROLINE (1782-1839) grande-duchesse de Berg (1806-1808) reine de Naples

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 295 mots

La plus jeune des « trois Grâces » de la famille Bonaparte fait assez ingrate figure, dans l'imagerie impériale, à côté de ses sœurs, d'Élisa, la femme bas-bleu et l'énergique administratrice, et de l'enchanteresse Pauline. Pourtant Caroline ne manque ni de charme (un très beau portrait d'Ingres en témoigne), ni d'amants (une de ses liaisons faillit provoquer un duel scandaleux entre Junot et Mura […] Lire la suite

BOURBONS

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 6 451 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les maisons de Parme et des Deux-Siciles »  : […] Philippe V eut de ses deux mariages, avec Marie-Louise de Savoie et Élisabeth Farnèse, Louis, à qui il abandonna le trône en 1724 pour le reprendre la même année, Ferdinand VI, qui régna de 1745 à 1759, Charles, d'abord roi des Deux-Siciles de 1744 à 1759, puis d'Espagne de 1759 à 1788, et Philippe, duc de Parme et de Plaisance de 1748 à 1765. Au xviii e  siècle, la maison de Bourbon gagna en effe […] Lire la suite

CAMPANIE, géographie

  • Écrit par 
  • Robert BERGERON
  •  • 880 mots
  •  • 1 média

Région la plus peuplée d'Italie (5 811 390 hab. en 2008) après la Lombardie, la Campanie n'est que la douzième par la surface (13 600 km 2 ). Très riche en souvenirs historiques, elle se montre très active, mais connaît, cependant, dans son ensemble de graves problèmes. Une parcellisation excessive entrave le développement de l'agriculture, tandis que l'industrie alimentaire est le fait de trop p […] Lire la suite

CHAMPIONNET JEAN ÉTIENNE VACHIER dit (1762-1800)

  • Écrit par 
  • Jean MASSIN
  •  • 242 mots

Enfant naturel, né à Valence, Championnet sert à vingt ans dans l'armée espagnole et combat pendant le siège de Gibraltar. Patriote convaincu, il forme et instruit un bataillon de volontaires à Valence en 1792. De 1794 à 1797, il est, avec Kléber et Marceau, un des meilleurs lieutenants de Jourdan à l'armée de Sambre-et-Meuse. À la fin de 1798, il commande en chef en Italie, chasse les Bourbons de […] Lire la suite

CHARLES Ier D'ANJOU (1226-1285) comte de Provence (1246-1285) et roi de Naples et de Sicile (1266-1285)

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 302 mots

Dernier fils de Louis VIII, comte du Maine et d'Anjou par la volonté de son père, comte de Provence par son mariage en 1246, avec Béatrice, fille et héritière de Raymond-Bérenger IV, Charles d'Anjou participa à la septième Croisade avec son frère Saint Louis et fut, comme lui, fait prisonnier en Égypte. Malgré les réticences de Saint Louis, il accepta finalement les propositions du pape, qui, dès […] Lire la suite

CHARLES III DE DURAS (1345-1386) roi de Naples (1381-1386)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 375 mots

Fils de Louis d'Anjou et unique descendant mâle des ducs de Durazzo (ou Duras), Charles de Duras est orphelin très jeune et passe son enfance à Naples, à la cour de Jeanne I re . Vers l'âge de quinze ans, la reine l'envoie en Hongrie auprès de son beau-frère, Louis I er , qui veut faire de l'adolescent son héritier (1365) ; afin d'assurer à la couronne hongroise la succession du royaume de Naples  […] Lire la suite

COALITION GUERRES DE (1792-1815)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 1 058 mots
  •  • 1 média

Pendant dix années consécutives, de 1792 à 1802, puis pendant douze autres années consécutives, de 1803 à 1815, la France s'est trouvée en guerre avec les principales puissances de l'Europe. La guerre déclarée par Louis XVI et l'Assemblée législative au « roi de Hongrie et de Bohême » trouve son origine dans les rassemblements d'émigrés en territoire allemand et les réclamations des princes posses […] Lire la suite

GARIBALDI GIUSEPPE (1807-1882)

  • Écrit par 
  • Pierre MILZA
  •  • 2 648 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'artisan de l'unité italienne (1848-1867) »  : […] À l'annonce des premiers frémissements révolutionnaires, Garibaldi a décidé de rentrer en Italie où, dit-on, Mazzini s'est rallié à Pie IX, première étape d'une unification de la péninsule que l'on croit imminente. De retour à Nice en juin 1848, alors que déjà la réaction triomphe à Vienne, Berlin et Paris, il est accueilli en héros et s'apprête à faire allégeance au roi de Piémont, Charles-Alber […] Lire la suite

ITALIE - Géographie

  • Écrit par 
  • Dominique RIVIÈRE
  •  • 9 054 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « L'État à la fois faible et omniprésent »  : […] Mais, sans être une cassure absolue – pour les niveaux de scolarisation, la différence entre Nord et Sud est modérée –, le dualisme s'observe dans des domaines très divers. Ainsi, les dépenses de recherche et développement sont l'apanage du Nord : même Naples, malgré ses universités, n'atteint pas la moyenne nationale. Le déclassement de cette ville, qui fut une capitale importante, est flagrant, […] Lire la suite

ITALIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Michel BALARD, 
  • Paul GUICHONNET, 
  • Jean-Marie MARTIN, 
  • Jean-Louis MIÈGE, 
  • Paul PETIT
  •  • 27 438 mots
  •  • 42 médias

Dans le chapitre « La côte napolitaine »  : […] La cité de Naples, terrienne malgré sa situation, est confrontée à de semblables problèmes : le duc, indigène dès le viii e  siècle, se heurte au xi e  siècle à l'aristocratie foncière et aux Lombards cherchant un débouché maritime ; il doit en 1030 installer à Aversa les Normands de Rainulf et, un siècle plus tard, partager le pouvoir avec un début d'organisation municipale. En 839, Amalfi s'est […] Lire la suite

LADISLAS LE MAGNANIME (1377-1414) roi de Naples (1386-1414)

  • Écrit par 
  • Gérard RIPPE
  •  • 337 mots

Roi de Naples, Ladislas le Magnanime (ou de Duras) était fils de Charles III et de Marguerite de Duras. Après l'assassinat de son père à Buda (1386), il règne à Naples, sous la régence de sa mère, assistée par le cardinal Acciaiuoli et protégée par le pape Boniface IX. Les débuts de son règne personnel sont mouvementés : il doit mater les barons révoltés et chasser de Naples son cousin Louis II d' […] Lire la suite

LEO LIONARDO ORTENSIO SALVATORE DE LEO dit LEONARDO (1694-1744)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

Le compositeur italien Leonardo Leo, renommé pour ses nombreux opéras-comiques, joua un rôle prépondérant dans le développement de l'école napolitaine. Né le 5 août 1694, à San Vito degli Schiavi (auj. San Vito dei Normanni), près de Brindisi, dans le royaume de Naples, Leonardo Ortensio Salvatore de Leo entre au conservatoire de la Pietà dei Turchini, à Naples, en 1709 ; c'est dans cette institu […] Lire la suite

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 410 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Nouvelles forces politiques, spirituelles et économiques »  : […] Dans la Méditerranée occidentale, la France recueille de la succession d'Espagne et de ses séquelles d'importants avantages. Louis XIV a installé à Madrid son petit-fils Philippe V, dont les fils iront régner à Naples et à Parme. En achetant la Corse à la république de Gênes (1768) et grâce à son protectorat de fait sur l'ordre de Malte, la France installe un réseau d'intérêts stratégiques, économ […] Lire la suite

MEZZOGIORNO

  • Écrit par 
  • Pierre GABERT
  •  • 2 369 mots

Dans le chapitre « Un bilan partiellement positif »  : […] Entre 1950 et 1980, la Caisse du Midi a investi plus de 36 000 milliards de lires, et un nouveau plan de cinq ans octroie des aides aux « projets spéciaux » pour 40 000 milliards. L'essentiel va au développement industriel, avec un effort pour les activités manufacturières à taux d'emplois plus élevés. Un vaste programme d'infrastructures se poursuit dans le cadre des politiques régionales et inte […] Lire la suite

NAPOLÉON Ier BONAPARTE (1769-1821) empereur des Français (1804-1814 et 1815)

  • Écrit par 
  • Jacques GODECHOT
  • , Universalis
  •  • 8 302 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « La guerre avec la Grande-Bretagne »  : […] De 1803 à 1805, les Britanniques furent les seuls adversaires de Napoléon. Celui-ci se lança de nouveau dans la préparation d'une invasion, avec cette fois plus de conviction. Près de deux mille navires furent rassemblés entre Brest et Anvers, et la Grande Armée fut regroupée au camp de Boulogne (1803). Le problème restait cependant le même qu'en 1798 : pour traverser la Manche, la France devait m […] Lire la suite

PULCINELLA

  • Écrit par 
  • Valeria TASCA
  •  • 942 mots

Pulcinella est l'un des types de la commedia dell'arte. Apparu au xvii e siècle dans le théâtre napolitain, il devint bientôt célèbre en Europe et se maintint dans le théâtre populaire jusqu'à la fin du xix e siècle. On a cherché depuis le xviii e siècle à conférer des lettres de noblesse à la comédie italienne en la faisant dériver du théâtre latin. Il est impossible aujourd'hui d'admettre ces […] Lire la suite

ROMAINS ET SAMNITES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 340 mots

— 354 Alliance entre Romains et Samnites afin de délimiter les sphères d'influence de chacune des deux puissances. — 343 Première guerre samnite, déclenchée à propos de Capoue, attaquée par les Samnites et défendue par les Romains ; la paix est vite rétablie (les Samnites abandonnent leurs prétentions sur Capoue) et l'on en revient à l'alliance de — 354. — 340-— 338 Guerre latine : Rome et les […] Lire la suite

SAN CARLO DE NAPLES

  • Écrit par 
  • Alain DUAULT
  •  • 1 435 mots

Fiché en plein centre de la ville, bordé par une rue très encombrée de voitures, le Teatro di San Carlo de Naples ne frappe guère l'imagination par sa façade monumentale, en dépit de la colonnade blanche qui borde le grand foyer, à l'étage supérieur. Mais, comme à la Scala de Milan, dès qu'on pénètre dans sa vaste salle, on est ébloui par l'harmonie des proportions d'un espace pourtant considérab […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

19 juin 2016 • Italie • Percée du Mouvement 5 étoiles aux élections municipales partielles.

Les candidates du Mouvement 5 étoiles (M5S, populiste) Virginia Raggi, à Rome, et Chiara Appendino, à Turin, remportent le second tour des élections municipales face à des candidats du Parti démocrate (PD) au pouvoir. Le candidat du PD avait été exclu dès le premier tour, le 5, à Naples. Le PD conserve toutefois les municipalités de Milan et de Bologne.  [...] Lire la suite

3-5 avril 2012 • Italie • Démission du chef de la Ligue du Nord Umberto Bossi.

Le 3, les magistrats des parquets de Naples, de Milan et de Reggio de Calabre effectuent une perquisition au siège de la Ligue du Nord, à Milan, dans le cadre de leur enquête pour détournements de fonds et escroquerie aux dépens de l'État, visant la formation d'Umberto Bossi. Le trésorier du parti [...] Lire la suite

30 mai 2011 • Italie • Victoire de l'opposition de gauche aux élections municipales partielles.

par le candidat du Parti démocrate, Giuliano Pisapia, témoigne de la perte d'influence du Cavaliere jusque dans son fief d'origine. L'opposition de gauche conserve Naples, Turin et Bologne, et l'emporte à Cagliari et à Trieste. Les défaites du P.D.L. s'accompagnent d'un affaiblissement de la Ligue du Nord d'Umberto Bossi, membre de la majorité parlementaire.  [...] Lire la suite

7-10 juillet 2008 • Italie • Recensement controversé de la population rom.

de la Ligue du Nord. Consciente des « risques » que comporte cette mesure, elle entend juger de la légalité de celle-ci. Entamé dans les camps nomades de Naples et de Milan au début du mois, le recensement se poursuit à Rome, trois villes où le gouvernement de Silvio Berlusconi estime que la présence [...] Lire la suite

9-21 mai 2008 • Italie • Désignation du gouvernement et premières mesures.

nationale et la Ligue du Nord, chacune quatre, et la Démocratie chrétienne pour les autonomies, un. Le 14 et le 15, la Chambre des députés puis le Sénat investissent le gouvernement. Le 21, le premier conseil des ministres du nouveau gouvernement se tient à Naples. Lors de la campagne électorale, Silvio [...] Lire la suite

2-8 février 2007 • Italie • Mort d'un policier lors d'affrontements avec des supporters de football.

de tous les matches du week-end. La mort d'un supporter de Gênes, en janvier 1995, avait déjà entraîné une telle mesure, et celle d'un supporter de Naples, en septembre 2003, avait incité le gouvernement à renforcer les règles de sécurité lors des rencontres. Le 8, le gouvernement annonce que seuls six stades [...] Lire la suite

13-27 mai 2001 • Italie • Victoire de la coalition de droite de Silvio Berlusconi aux élections législatives.

(extrême droite) de Gianfranco Fini est en léger recul, avec 12 p. 100 des voix, et la Ligue du Nord (régionaliste) d'Umberto Bossi s'effondre, avec 3,9 p. 100 des suffrages. Le taux de participation est de 81,2 p. 100. Le 16, le président Carlo Azeglio Ciampi charge Silvio Berlusconi de former le gouvernement. Le 27, lors du second tour des élections municipales partielles, le centre gauche conserve les municipalités de Rome, Naples et Turin.  [...] Lire la suite

8-9 juillet 1997 • O.T.A.N. • Adhésion de trois anciens membres du pacte de Varsovie à l'O.T.A.N.

abordé lors du sommet de Madrid, la rénovation des structures de l'O.T.A.N. en vue d'un meilleur partage des responsabilités entre les États-Unis et l'Europe, ne satisfait pas non plus les autorités françaises. Paris faisait de la nomination d'un officier européen à la tête du commandement sud de l'Alliance, basé à Naples, la condition de son retour dans le commandement intégré de l'O.T.A.N. Cette exigence est rejetée par Washington.  [...] Lire la suite

7-22 juillet 1994 • Algérie • Poursuite des attentats contre les étrangers.

, alors que la situation algérienne est débattue lors du sommet du G7 réuni à Naples, onze personnes, dont sept étrangers – originaires d'Europe centrale et orientale –, sont tuées à Alger lors de plusieurs attentats. Le 15, les ambassadeurs d'Oman et du Yémen sont enlevés près d'Alger. Ils sont relâchés le 22 et remettent aux autorités un message par lequel le Groupe islamique armé réclame la libération d'un de ses chefs, Abdelhak Layada.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Pascale FROMENT, Dominique RIVIÈRE, « NAPLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/naples/