INTERACTION, sciences humaines

Articles

  • INTERACTION, sciences humaines

    • Écrit par Pierre KAUFMANN
    • 3 848 mots
    • 1 média

    « L'idée d'interaction n'est pas une notion de sens commun », écrivaient Park et Burgess en 1907, dans leur Introduction à la science de la sociologie ; « elle représente l'aboutissement d'une réflexion longuement développée par les êtres humains, dans leur inlassable effort...

  • ACTION COLLECTIVE

    • Écrit par Éric LETONTURIER
    • 1 466 mots
    ...la réponse automatique et simultanée d'individus exposés, tels les lecteurs de journaux, à des stimuli identiques. En voyant dans l'influence davantage une interaction qu'une impression , Herbert Blumer (Symbolic Interactionism, 1969) délivre l'individu de son inscription passive dans les mouvements...
  • ANTHROPOLOGIE DE L'ART

    • Écrit par Brigitte DERLON, Monique JEUDY-BALLINI
    • 3 610 mots
    • 3 médias
    ...stratégies, un instrument dont les hommes se servent pour influencer les pensées et les comportements d’autrui – notamment grâce à son pouvoir d’enchantement. Dans Art and Agency(1998), où il formalise cette approche de façon radicale, il va jusqu’à le considérer comme un « agent social » impliqué dans un réseau...
  • ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

    • Écrit par Julien BONHOMME
    • 4 200 mots
    La communication repose en outre sur des signaux non verbaux. Cela concerne tout d’abord les aspects paralinguistiques du discours. On désigne par là les éléments vocaux qui accompagnent le message linguistique sans toutefois s’y réduire, par exemple la prosodie (c’est-à-dire les inflexions...
  • ANTHROPOLOGIE DES CULTURES URBAINES

    • Écrit par Virginie MILLIOT
    • 4 429 mots
    • 3 médias
    ...approche écologique de la mosaïque urbaine qui a pris le contre-pied des théories racialistes de l’époque, en montrant le rôle déterminant que jouaient les processus d’interactions entre groupes dans un environnement commun. D’autres enquêtes ont été menées sur les phénomènes de gangs (Frederic Thrasher, 1927)...
  • ARCHÉOLOGIE (Traitement et interprétation) - Les modèles interprétatifs

    • Écrit par Jean-Paul DEMOULE
    • 2 426 mots
    ..., qui a marqué de son empreinte de nombreuses sciences humaines. Les sociétés anciennes sont ainsi analysées comme des mécanismes, des structures, des systèmes en constante interaction. En France, André Leroi-Gourhan a donné une interprétation, cohérente et structuraliste, de l'art des grottes...
  • ATTENTION

    • Écrit par Éric SIÉROFF
    • 1 928 mots
    Un aspect particulier de l’attention, l’attention préparatoire, joue un rôle majeur dans les interactions sociales. Elle permet en effet d’anticiper les événements proches dans le temps, comme les réactions des autres. Les chercheurs américains ont développé dans les années 2010 le concept...
  • ATTENTION TROUBLES DE L'

    • Écrit par Éric SIÉROFF
    • 1 024 mots
    ...difficultés à se concentrer. Les patients ne peuvent pas diriger leur attention en fonction de buts préétablis. Leur comportement est inapproprié dans les interactions sociales, avec une mauvaise évaluation des conséquences de leurs actes, une attitude « désinhibée » et une difficulté à se projeter dans le...
  • BANDURA ALBERT (1925- )

    • Écrit par Laurent BÈGUE
    • 438 mots

    Albert Bandura, né au Canada, est considéré comme l’un des psychologues sociaux les plus influents du xxe siècle. Après un doctorat à l’université de l’Iowa, il a réalisé la majorité de sa carrière à l’université Stanford. Président de l’Association américaine de psychologie...

  • CARRIÈRE, sociologie

    • Écrit par Mathilde SEMPÉ
    • 1 129 mots
    ...représentations que l’individu se fait de lui-même selon les perceptions et les jugements le concernant et qu’il pense émaner des acteurs avec lesquels il entre en interaction. Ainsi les images instituées de soi et des autres sont-elles dépendantes des relations sociales au sein desquelles se joue et se rejoue continûment...
  • CHICAGO ÉCOLE DE, sociologie

    • Écrit par Christian TOPALOV
    • 3 219 mots
    ...d'Elsworth Faris (1874-1953), ministre baptiste féru de psychologie sociale et longtemps chef du département (1926-1939), il s'agissait d'une théorie de l'interaction entre les individus et les groupes. Pour Wirth, enfin, dont les fonctions de chef de département imposaient une position...
  • COGNITION SOCIALE

    • Écrit par Vincent YZERBYT
    • 1 026 mots

    Si la psychologie sociale étudie la manière dont les pensées, les émotions et les comportements sont influencés par autrui et l’affectent, la cognition occupe une place tout à fait privilégiée dans la discipline. Mobilisant de façon intensive les modèles de l’attention, de la mémoire...

  • COMMUNICATION

    • Écrit par Yves WINKIN
    • 4 813 mots
    ...et tend la flamme sous la cigarette de Doris. Cette « scène de la cigarette », qui dure moins de dix secondes, montre à l'œuvre une parfaite synchronie interactionnelle. Birdwhistell va l'analyser de manière systématique pendant plusieurs années, en développant en cours de route ce qu'il appellera la...
  • CONFLITS SOCIAUX

    • Écrit par Alain TOURAINE
    • 15 439 mots
    • 7 médias
    L'analyse statique du conflit, dont les principes élémentaires viennent d'être présentés, conduit à une analyse dynamique, qui introduit des interactions, c'est-à-dire les réactions de l'acteur B au mouvement de l'acteur A, et inversement. L'ensemble de ces réactions forme un processus. On trouve d'abord...
  • CONSCIENCE MORALE

    • Écrit par Laurent BÈGUE
    • 1 167 mots

    La faculté de formuler des jugements sur la valeur morale des actions humaines, ou conscience morale, a fait l’objet de développements importants en psychologie, notamment depuis la parution en 1932 de l’ouvrage Le Jugement moral chez l’enfant de Jean Piaget. Au moyen de protocoles d’observation,...

  • CULTURE - Culture et civilisation

    • Écrit par Pierre KAUFMANN
    • 14 361 mots
    • 2 médias
    Mais les statuts et modes d'interaction sociale caractéristiques d'un groupe n'appartiennent-ils pas à la culture ? Les titres qu'ils tiennent des morts ne les soumettent-ils pas à un ordre symbolique, dont la souveraineté forme justement l'assise des processus de la culture...
  • CULTURE - Sociologie de la culture

    • Écrit par Vincent DUBOIS
    • 4 267 mots
    ...sociologie américaine des « mondes de l'art ». Avec cette notion, Howard Becker insiste sur le caractère collectif de la production des œuvres, invitant à restituer l'ensemble des interactions qui ont rendu leur existence possible. La mise à plat de l'ensemble des acteurs a le double mérite d'attirer l'attention...
  • DÉBUTS DE L'ACQUISITION DU LANGAGE

    • Écrit par Anne CHRISTOPHE, Isabelle DAUTRICHE
    • 1 526 mots
    ...délicat, car le lien entre son et sens est arbitraire : rien dans la forme sonore « chien » ne permet de déduire qu’il s’agit de l’animal à quatre pattes. Pour résoudre ce problème, les enfants s’appuient sur les interactions sociales, comme la direction du regard du locuteur, pour deviner de quoi on parle....
  • DÉLINQUANCE

    • Écrit par Philippe ROBERT
    • 4 602 mots
    ...raisons du comportement déviant dans les caractéristiques de ceux qui s'y livrent ou dans celles de leur milieu ou de leurs conditions de vie, ces études interactionnistes proposent de s'attacher à l'ensemble des relations qu'entretiennent toutes les parties impliquées de près ou de loin dans les faits...
  • DÉVELOPPEMENT DES ÉMOTIONS

    • Écrit par Sandrine GIL
    • 2 037 mots
    À l’âge scolaire, l’évolution des capacités cognitives et l’expérience des interactions amènent l’enfant à une régulation émotionnelle toujours plus complexe. Un des versants essentiels de cette régulation pour l’harmonie de ses interactions sociales correspond à la régulation de l’expression...
  • DÉVELOPPEMENT PERCEPTIF

    • Écrit par Sylvie CHOKRON
    • 1 841 mots
    • 2 médias
    ...d’apprentissage plus scolaire et se traduit par de meilleures capacités de discrimination. Alors que les réponses de l’enfant aux différentes stimulations seraient indifférenciées au départ, elles deviendraient de plus en plus spécifiques au fur et à mesure desinteractions de l’enfant avec son environnement.