PSYCHOLOGIE SOCIALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au croisement d’une multitude de courants de pensée et d’héritages intellectuels, incluant aussi bien la philosophie antique que certains développements inspirés par la biologie évolutionniste, la psychologie sociale aura amplement existé par ses thèmes et ses penseurs en chambre bien avant que ses progrès ne deviennent, pour l’essentiel, indissociables de la méthodologie scientifique et de la recherche empirique. À cet égard, Auguste Comte, figure philosophique française emblématique de la démarche positiviste, et qui appela de ses vœux la naissance d’une « physique sociale », pourra légitimement être considéré comme l’un des pères de la psychologie sociale. À la fois causes et conséquences de la société, les individus et les groupes et les modalités polymorphes de leurs interrelations sont précisément la matière de cette discipline. Le développement tant institutionnel que théorique de la psychologie sociale a été initié il y a plus d’un siècle. Il a été stimulé par des contingences historiques, influencé par les évolutions de la psychologie générale (notamment par le courant behavioriste, puis le courant cognitiviste), et graduellement métamorphosé par des évolutions et révolutions paradigmatiques majeures de ce champ en mouvement.

La psychologie sociale représente une branche de la psychologie qui se consacre à l’analyse des interactions, perceptions et influences sociales. Sa définition la plus largement acceptée, et dont la pertinence s’impose aujourd’hui encore, reste probablement celle de Gordon Allport, pour lequel elle s’attachait à « comprendre et expliquer comment les pensées, les sentiments et les conduites des individus sont influencés par la présence réelle, imaginaire ou implicite d’autrui ». Le terme « présence implicite » renvoie aux nombreuses activités que l’individu mène à bien, du fait de sa place (rôle) dans une structure sociale complexe et de son appartenance à un groupe culturel. Le territoire de la psychologie sociale est vaste, car il eng [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : professeur de psychologie sociale, directeur de la Maison des sciences de l'homme-Alpes

Classification


Autres références

«  PSYCHOLOGIE SOCIALE  » est également traité dans :

ACCULTURATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 8 291 mots

Le mot acculturation a d'ailleurs été pris en deux sens différents. D'une part, en psychologie sociale, il désigne le processus d'apprentissage par lequel l'enfant reçoit la culture de l'ethnie ou du milieu auquel il appartient (il vaudrait mieux, pour éviter toute ambiguïté avec le second sens, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acculturation/#i_12959

ACTION COLLECTIVE

  • Écrit par 
  • Éric LETONTURIER
  •  • 1 471 mots

Dans le chapitre « Les approches psychosociologiques »  : […] Le jeu de l'influence et du charisme, les mécanismes de contagion mentale et le rôle des croyances, des attentes et des frustrations ont été les premiers facteurs évoqués pour expliquer les raisons incitant les individus à adhérer et participer à des entreprises collectives. Ainsi, Gustave Le Bon ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-collective/#i_12959

ADAPTATION - Adaptation sociale

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 2 248 mots
  •  • 1 média

De nombreuses études de psychologie sociale ont porté sur ce phénomène de l'adaptation. Il semble s'en dégager la théorie suivante : pour être accepté, l'individu doit partager jusqu'à un certain point les valeurs, opinions et attitudes du groupe. Quant à la probabilité que l'individu accepte ces valeurs, elle dépend de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adaptation-adaptation-sociale/#i_12959

AGRESSION (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 899 mots

L’agression est définie comme un comportement qui vise à blesser intentionnellement un individu motivé à se soustraire à ce traitement. Les recherches conduites sur les formes et fonctions du comportement agressif ont mobilisé des méthodologies extrêmement variées (statistiques publiques judiciaires et policières, enquêtes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agression-psychologie-sociale/#i_12959

ASCH SOLOMON (1907-1996)

  • Écrit par 
  • Olivier KLEIN
  •  • 305 mots

Psychologue social d'inspiration gestaltiste, Solomon Asch soulignait la nécessité d'envisager l'individu dans sa globalité en prenant en compte le contexte dans lequel s'insère le comportement social. Né à Varsovie en 1907, il émigre à New York avec sa famille en 1920. Il effectue un doctorat sur l'apprentissage à Columbia avant d'enseigner à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solomon-asch/#i_12959

ATTITUDE

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 4 165 mots
  •  • 2 médias

En psychologie sociale et en sociologie, le mot est introduit par Thomas et Znaniecki dans leur monumentale étude sur le paysan polonais. Les attitudes expliquent les réactions de l'individu devant les stipulations sociales. Elles sont des dispositions mentales explicatives du comportement. Depuis, le mot attitude n'a cessé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attitude/#i_12959

ATTRIBUTION CAUSALE, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Olivier CORNEILLE
  •  • 961 mots

Afin de mieux comprendre et prédire leur environnement, les individus tentent régulièrement d’identifier les causes responsables d’événements physiques et de comportements sociaux. L’attribution causale concerne les processus psychologiques impliqués dans ce raisonnement. Elle peut également être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/attribution-causale-psychologie-sociale/#i_12959

BALES ROBERT (1916-2004)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 72 mots

Psychosociologue américain, Robert F. Bales est, après Jacob L. Moreno, le grand spécialiste de la dynamique de groupes. De 1946 à 1949, il observe des groupes de discussion et, au terme d'un long travail empirique, met au point un système d'analyse des processus d'interaction et un certain nombre de tests sociométriques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-bales/#i_12959

BANDURA ALBERT (1925-    )

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 436 mots

Albert Bandura, né au Canada, est considéré comme l’un des psychologues sociaux les plus influents du xxe siècle. Après un doctorat à l’université de l’Iowa, il a réalisé la majorité de sa carrière à l’université Stanford. Président de l’Association américaine de psychologie, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-bandura/#i_12959

BAVELAS-LEAVITT EXPÉRIENCES DE

  • Écrit par 
  • Xavier ROZE
  •  • 296 mots

En application du modèle mathématique proposé par Alexander Bavelas (né en 1920) pour l'analyse des réseaux de communication, Harold J. Leavitt (1922-2007) a étudié quatre réseaux à indices de centralité différents (centralisé, en Y, en chaîne et circulaire). Le dispositif expérimental, qui permet la modification des canaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/experiences-de-bavelas-leavitt/#i_12959

COGNITION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 024 mots

Si la psychologie sociale étudie la manière dont les pensées, les émotions et les comportements sont influencés par autrui et l’affectent, la cognition occupe une place tout à fait privilégiée dans la discipline. Mobilisant de façon intensive les modèles de l’attention, de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-sociale/#i_12959

COMMUNICATION - Les processus de la communication

  • Écrit par 
  • Robert PAGÈS
  •  • 6 240 mots

Dans le chapitre « Les réseaux de communication »  : […] d'ensembles de points) des idées de Kurt Lewin (1936) sur une « psychologie topologique » qui séparait des régions psychologiques par des frontières. A. Bavelas (1950) montre qu'à toute relation « région A-frontière-région B » (A-f-B), il est possible de substituer un graphe ab où le mode de séparation ou de connexion entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-les-processus-de-la-communication/#i_12959

CONFORMISME (psychologie)

  • Écrit par 
  • Michel CHAMBON, 
  • Michaël DAMBRUN
  •  • 1 022 mots

Le conformisme désigne le processus d'influence sociale par lequel une personne est amenée à aligner ses propres perceptions, croyances ou conduites sur celles d'un ensemble d'autres personnes. Commander la même boisson que ses amis lors d'une sortie, adopter les codes vestimentaires en usage dans son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conformisme-psychologie/#i_12959

CONFORMITÉ & DÉVIANCE

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 6 820 mots

Il n'est pas de société dont les membres ne subissent un minimum de pression qui les amène à se conformer à certains modèles, à certaines règles (et par là même à se ressembler). Cette pression ne s'exerce d'une manière uniforme ni quant à l'intensité des contraintes qu'elle applique aux individus, ni quant aux directions qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conformite-et-deviance/#i_12959

CONSOMMATION - Comportement du consommateur

  • Écrit par 
  • Bernard DUBOIS, 
  • Marc VANHUELE
  •  • 8 084 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'influence de l'univers interpersonnel (le groupe) »  : […] La psychologie sociale et la sociologie nous révèlent l'extraordinaire diversité desgroupes dans lesquels nous opérons : groupes formels et informels, petits groupes dont on connaît chaque individu et grands groupes anonymes, groupes d'appartenance et groupes de référence, etc. L'analyse de ces différents groupes met en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/consommation-comportement-du-consommateur/#i_12959

DÉSIRABILITÉ SOCIALE

  • Écrit par 
  • Benoît DOMPNIER
  •  • 309 mots

Principalement étudié en psychométrie et en psychologie sociale, le biais de désirabilité sociale peut être le reflet d’une disposition stable de personnalité (i.e., certaines personnes ont plus tendance que d’autres à donner spontanément des réponses socialement désirables, quelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/desirabilite-sociale/#i_12959

DÉVELOPPEMENT DU SOI

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 1 040 mots

Le soi n’est pas présent à la naissance, mais se développe tout au long de la vie de l’individu, et plus particulièrement chez le jeune dans le cadre d’une interaction entre l’évolution des capacités cognitives personnelles et l’influence des agents de socialisation (parents, institution scolaire…). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-soi/#i_12959

DÉVELOPPEMENT SOCIAL, psychologie

  • Écrit par 
  • Michel DELEAU
  •  • 1 872 mots

Dans le chapitre « Les conduites agressives »  : […] Les enquêtes et les modèles relatifs aux conduites agressives devraient mieux prendre en compte des aspects psychosociaux (effet de la comparaison sociale ou de l’affiliation à des groupes par exemple) qui sont bien explorés dans certains travaux théoriques de psychologie sociale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-social-psychologie/#i_12959

ÉCHANTILLON & ÉCHANTILLONNAGE

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 590 mots

Le problème de la construction d'un échantillon se pose lorsqu'on n'a pas les moyens d'observer l'ensemble des personnes ou l'ensemble des situations auxquelles on s'intéresse. On appelle « population » cet ensemble qui constitue l'objet de l'étude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/echantillon-et-echantillonnage/#i_12959

ÉLECTIONS - Sociologie électorale

  • Écrit par 
  • Patrick LEHINGUE
  •  • 5 418 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le paradigme de Michigan »  : […] années 1950-1960, près des trois quarts des enquêtés affichent plus ou moins fortement une identification partisane, celle-ci s'avérant souvent héritée, stable et congruente avec certains attributs sociaux des individus. Mais la capacité de cette notion à s'exporter dans des pays à structure partisane moins permanente ou non bipolaire s'est souvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elections-sociologie-electorale/#i_12959

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 394 mots

Dans le chapitre « Fonctions et limites de l’empathie »  : […] Les recherches en psychologie sociale et en neurosciences sociales appuient l’idée que le partage émotionnel et le souci de l’autre (deux composants de l’empathie) jouent un rôle central dans la motivation des conduites prosociales ainsi que dans le développement de la morale chez l’enfant. Mais ces relations sont loin d’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empathie/#i_12959

ENFANCE (Les connaissances) - La socialisation

  • Écrit par 
  • Philippe MALRIEU
  •  • 5 482 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les théories »  : […] ; de l'anticipation qu'ils font de l'attitude de l'autre à l'égard de S et à leur égard (Newcomb). La psychologie sociale américaine a beaucoup étudié les attitudes interpersonnelles ; on les a catégorisées en positives (solidarité, accord), négatives (rejet, désaccord), d'interrogation ou de réponse (Bales) ; on a étudié leurs effets ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-la-socialisation/#i_12959

ENVIRONNEMENT SOCIAL DE LA CLASSE D'ÉCOLE

  • Écrit par 
  • Céline DARNON
  •  • 1 072 mots

Dans le chapitre « Impact des appartenances groupales  »  : […] la situation « être en classe » implique également nombre de comparaisons entre groupes de statuts différents. La psychologie sociale s’intéresse beaucoup aux stéréotypes associés à chacun de ces groupes. Être une fille, un garçon, être issu ou non d’une minorité ethnique, ou d’un milieu social plus ou moins favorisé ne devraient pas, dans l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/environnement-social-de-la-classe-d-ecole/#i_12959

ERIKSON ERIK HOMBURGER (1902-1994)

  • Écrit par 
  • Pamela TYTELL
  •  • 1 235 mots

positive et une composante négative. Le “choix” s'effectue sous l'influence de l'“interaction sociale” : interaction de l'individu avec lui-même et avec son environnement. Erikson prend en considération le rôle que la société et le sujet lui-même jouent dans la formation et les modifications successives de la personnalité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erik-homburger-erikson/#i_12959

FESTINGER LEON (1919-1989)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 386 mots

Leon Festinger est une figure centrale de la psychologie sociale du xxe siècle. Originaire de New York, titulaire d’un doctorat de l’université de l’Iowa sous la direction de Kurt Lewin, il a travaillé dans plusieurs universités prestigieuses, dont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leon-festinger/#i_12959

FONDAMENTALISME (psychologie)

  • Écrit par 
  • Vassilis SAROGLOU
  •  • 1 067 mots

Le terme « fondamentalisme » désignait, au début du xxe siècle, le mouvement protestant américain qui prônait un retour antimoderniste à certains « fondamentaux » du christianisme : infaillibilité de la Bible, historicité des miracles, véracité littérale de dogmes chrétiens. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondamentalisme-psychologie/#i_12959

FOULE

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 848 mots

Que la question de la psychologie des foules ne soit apparue qu'au xixe siècle s'explique peut-être par le fait qu'avec les sociétés industrielles nous voyons se développer le phénomène de l'entrée des masses dans la vie publique, l'intervention du nombre comme facteur politique, le poids arithmétique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/foule/#i_12959

FROMM ERICH (1900-1980)

  • Écrit par 
  • Pamela TYTELL
  •  • 1 186 mots

Né à Francfort-sur-le-Main, Erich Fromm étudia la sociologie à Heidelberg, à Francfort et à Munich : il s'initia à la psychanalyse à l'université de Munich et auprès de l'Institut de psychanalyse de Berlin de 1923 à 1925. Il fut analysé par Hanns Sachs. À Berlin, il admire les travaux de G. Groddeck, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erich-fromm/#i_12959

GILLIGAN CAROL (1936-    )

  • Écrit par 
  • Sandra LAUGIER
  •  • 1 120 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un autre regard sur l’éthique »  : […] Carol Gilligan, après des études en littérature et en psychologie, s’est orientée vers la psychologie sociale pour sa thèse à l’université Harvard, puis dans les recherches qu’elle a menées auprès de Lawrence Kohlberg, psychologue du développement qui l’a influencée... et qui a également fourni le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carol-gilligan/#i_12959

GROUPE DYNAMIQUE DE

  • Écrit par 
  • Didier ANZIEU
  •  • 3 606 mots

Dans le chapitre « Les démocraties occidentales et le groupe »  : […] hasard s'il est inventé en 1944, en pleine guerre mondiale, par Kurt Lewin (1890-1947), psychologue expérimentaliste allemand qui avait émigré depuis près de quinze ans en Amérique. Pour lui, cette théorie procède de la révision d'un postulat individualiste : les conduites humaines, en effet, sont à envisager comme la résultante non seulement du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dynamique-de-groupe/#i_12959

GROUPE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Georges BALANDIER, 
  • François CHAZEL
  •  • 11 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Groupe primaire »  : […] de retracer les principales étapes de la recherche, menée surtout par la sociologie et la psychologie sociale américaines, auxquelles le concept de groupe primaire est associé de façon caractéristique. Cette approche historique est, semble-t-il, particulièrement appropriée à un thème, dont la découverte relativement tardive (1909) et l'assez longue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/groupe-social/#i_12959

HONNETH AXEL (1949-    )

  • Écrit par 
  • Gérard RAULET
  •  • 1 858 mots

Dans le chapitre « Les sphères de reconnaissance »  : […] des sphères de reconnaissance, par lesquelles leurs membres ont la possibilité d’accéder à une reconnaissance mutuelle. Au-delà de Hegel, il s’appuie sur la psychologie sociale de George Herbert Mead et la psychanalyse de Donald Winnicott. Chez Mead, il retrouve l’idée, au plan ontogénétique, qu’on peut développer une conscience de soi qu’à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/axel-honneth/#i_12959

IMAGINAIRE SOCIAL

  • Écrit par 
  • Pierre ANSART
  •  • 1 312 mots

Dans le chapitre « Les fonctions sociales de l'imaginaire social »  : […] Les sociétés contemporaines ne cessent de reproduire des formes diverses d'imaginaire social, comme on le voit dans les domaines de la consommation ou des loisirs. On sait combien les publicitaires s'efforcent de créer une profusion d'images visant à magnifier les objets offerts sur le marché et à les rendre ainsi désirables. Ces créations ne sont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imaginaire-social/#i_12959

INCIVILITÉ

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 4 278 mots

Dans le chapitre « Vers une science des mœurs »  : […] Comment faire pièce à l'agressivité inhérente au sujet et qui constamment menace de s'actualiser en violence collective – ou en menues incivilités ? Tel est bien le problème qu'ont à « régler » les institutions, et à résoudre ceux qui ont la charge d'en assurer le fonctionnement. Le corpus formé par les œuvres majeures des sciences sociales, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incivilite/#i_12959

INTERACTION, sciences humaines

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 3 847 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Sources kantiennes, épistémologie comparée et genèse phénoménologique »  : […] Park et Burgess en évoquent les thèmes sur quatre niveaux. Sous le titre Formes naturelles de communication, l'interaction visuelle, d'après Simmel ; l'expression des émotions d'après Darwin ; la rougeur, d'après Darwin ; le rire, d'après Dugas. Puis le langage et la communication des idées : chez les animaux, d'après Lloyd […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interaction-sciences-humaines/#i_12959

INTERACTIONNISME SYMBOLIQUE

  • Écrit par 
  • Yves WINKIN
  •  • 1 344 mots

Dans le chapitre « Origines »  : […] George Herbert Mead (1863-1931), dont Blumer a suivi les enseignements de psychologie sociale à l'université de Chicago entre 1925 et 1930. Mead lutte contre les explications behavioristes des psychologues de son époque, pour qui les conduites humaines sont issues de réflexes conditionnés. Il insiste dès lors dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interactionnisme-symbolique/#i_12959

JEU - Le jeu dans la société

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 4 894 mots
  •  • 2 médias

ses mouvements et une certaine indépendance par rapport à la machine dont elle fait partie. De la même façon, en jouant, l'homme se donne l'illusion d'une liberté dans son rôle social. On comprend, dès lors, que le jeu puisse, en même temps, aussi longtemps que ce rôle n'est pas lui-même bien défini, permettre une sorte d'apprentissage de la vie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-le-jeu-dans-la-societe/#i_12959

JUMEAUX (psychologie)

  • Écrit par 
  • Michèle CARLIER
  •  • 2 508 mots

Dans le chapitre « La gémellité : une relation sociale enrichissante »  : […] entre les jumeaux. La situation gémellaire intensifie la comparaison à autrui, phénomène naturel bien étudié en psychologie sociale, car le terme privilégié de comparaison pour les jumeaux comme pour l’entourage, y compris les enseignants, est le co-jumeau. Cette comparaison peut devenir particulièrement stressante pour le jumeau le moins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jumeaux-psychologie/#i_12959

KARDINER ABRAM (1891-1981)

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 2 580 mots

et, s'il est vrai que l'étude de la culture comme ensemble des institutions se joint à l'étude de la société, on pourrait dire que l'anthropologie culturelle est à sa manière une sociologie psychologique ou psychologisante, complémentaire d'une sociologie sociologisante, qui se voue à n'expliquer le social que par le social […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abram-kardiner/#i_12959

KATZ ELIHU (1926-    )

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 301 mots

Psychosociologue américain de l'université de Chicago, Elihu Katz s'est particulièrement attaché à l'étude de la diffusion de l'information […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elihu-katz/#i_12959

LAZARSFELD PAUL (1901-1976)

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 1 590 mots

Dans le chapitre « Un sociologue aux États-Unis »  : […] à transplanter à Newark puis à New York le projet qu'il avait commencé à réaliser à Vienne : créer un institut de recherche où la psychologie serait appliquée à des problèmes économiques et sociaux ; où, comme dans Marienthal, l'observation qualitative se combinerait aux méthodes statistiques, le but ultime étant de comprendre le pourquoi des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-lazarsfeld/#i_12959

LE BON GUSTAVE (1841-1931)

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 580 mots

Sociologue français, célèbre par l'intérêt qu'il porta à la « psychologie des foules ». Gustave Le Bon fut un esprit universel et un polygraphe abondant. De formation médicale, il se distingua dans les ambulances mobiles en 1870, publia des travaux sur le choléra, sur la mort apparente, sur l'hygiène du soldat, sur l'asphyxie ; puis il se tourna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-le-bon/#i_12959

LEWIN KURT (1890-1947)

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 2 089 mots

Dans le chapitre « L'univers psychologique »  : […] Intimement solidaire d'une œuvre expérimentale progressivement étendue de la personnalité aux groupes restreints et, de là, aux sociétés réelles, l'entreprise théorique conçue par Lewin aux environs de 1920 s'est en effet donné pour fin de garantir aux sciences de l'homme non seulement la rigueur de leur méthodologie, mais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-lewin/#i_12959

LINTON RALPH (1893-1953)

  • Écrit par 
  • Michel AGHASSIAN
  •  • 289 mots

Né à Philadelphie, Ralph Linton pratiqua pendant quelques années l'archéologie (fouilles aux États-Unis, au Guatemala, aux îles Marquises) avant de s'orienter vers l'anthropologie culturelle. Nommé en 1922 assistant d'ethnologie au Field Museum, à Chicago, il fut envoyé à Madagascar où il étudia, de 1925 à 1928, les Betsileo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ralph-linton/#i_12959

LOYAUTÉ

  • Écrit par 
  • François BOURRICAUD
  •  • 3 711 mots

Dans le chapitre « Les cadres sociaux de la loyauté »  : […] Le rayon des loyautés familiales s'est réduit, tandis que s'affaiblissait l'intensité de ces sentiments. En même temps se pose la question de notre loyauté vis-à-vis de ces ensembles sociaux bien différents de la famille qu'on appelle organisations. Sous ce terme, on désigne les entreprises, les bureaucraties, diverses formes d'associations. Ce qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loyaute/#i_12959

MAYO ELTON (1880-1949)

  • Écrit par 
  • Claude LEFORT
  •  • 447 mots

Généralement considéré comme l'initiateur des recherches sur les relations humaines dans l'industrie, Elton Mayo est l'une des figures les plus représentatives de la psychosociologie moderne. Australien, il acquiert une formation de psychologue à l'université d'Adélaïde et entreprend très tôt des études sur l'industrie dans son pays. Mais c'est aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elton-mayo/#i_12959

MEAD GEORGE HERBERT (1863-1931)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 728 mots

Fortement marqué par les théories évolutionnistes, le philosophe américain George Herbert Mead a exercé une influence considérable sur le développement des sciences sociales. Pragmatiste, ami intime de John Dewey, il a largement contribué à combler le fossé qui séparait la psychologie individuelle de la sociologie. Il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-herbert-mead/#i_12959

MILGRAM STANLEY (1933-1984)

  • Écrit par 
  • Michaël DAMBRUN
  •  • 322 mots

Stanley Milgram, né en 1933, est une figure emblématique de la psychologie sociale du xxe siècle. Après des études en sciences politiques au Queens College de New York (1950-1954), il mène à bien un doctorat en psychologie sociale à Harvard (1954-1960) sur le thème du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stanley-milgram/#i_12959

MOBILISATION DES RESSOURCES

  • Écrit par 
  • Olivier FILLIEULE
  •  • 3 808 mots

Dans le chapitre « Une alternative aux théories du comportement collectif »  : […] Au-delà de leur diversité, les théories du comportement collectif étaient marquées par une approche psychosociologique et normative des processus de mobilisation en laissant souvent de côté les facteurs macro-politiques et organisationnels. Par contraste, le modèle de la MR considère l'activité des mouvements sociaux comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mobilisation-des-ressources/#i_12959

MODE, sociologie

  • Écrit par 
  • Philippe BESNARD, 
  • Olivier BURGELIN
  •  • 5 674 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Arrière-plan anthropologique de la mode »  : […] Peut-être faut-il rechercher l'origine de la mode au-delà même de toute vie sociale. En tout état de cause, la psychobiologie du comportement paraît en mesure d'éclairer aussi bien le comportement qui consiste à suivre la mode que le choix des objets sur lesquels il s'investit. Ainsi, en l'absence de toute régulation sociale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mode-sociologie/#i_12959

MORENO JACOB LEVY (1892-1974)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 563 mots

Pionnier de la psychothérapie de groupe, de la sociométrie et du psychodrame, Jacob Levy Moreno, fils d'émigrés juifs, fit ses études de médecine et de philosophie à Vienne, où il se livra à ses premières expériences auprès de groupes d'enfants, de prostituées et de réfugiés. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacob-levy-moreno/#i_12959

MOSCOVICI SERGE (1920-2014)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 434 mots

Serge Moscovici est l’un des intellectuels français ayant le plus influencé la théorisation mais aussi les fondements institutionnels du champ disciplinaire de la psychologie sociale. Homme de plusieurs œuvres célébrées par des distinctions très nombreuses, il a marqué également l’écologie politique tant par son engagement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serge-moscovici/#i_12959

NÉGOCIATION, psychologie sociale

  • Écrit par 
  • Stéphanie DEMOULIN
  •  • 1 000 mots

La négociation, dans son acception admise au xxie siècle, est probablement une des activités sociales les plus largement répandues. Par négociation, on entend tout échange destiné à résoudre une divergence d’intérêts entre des parties qui se perçoivent en opposition. Ces parties peuvent autant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/negociation-psychologie-sociale/#i_12959

OBÉISSANCE (psychologie)

  • Écrit par 
  • Michel CHAMBON, 
  • Michaël DAMBRUN
  •  • 1 000 mots

L’obéissance désigne le changement psychologique et comportemental qui se produit lorsqu’un individu accepte de suivre les instructions d’une autorité. L’assistant qui exécute les gestes requis par le chirurgien lors d’une opération à cœur ouvert ou le soldat qui se soumet à l’ordre de sa hiérarchie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obeissance-psychologie/#i_12959

ORGANICISME

  • Écrit par 
  • Pierre BIRNBAUM
  •  • 2 867 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le tournant du siècle »  : […] et on ne saurait sans injustice le ranger dans le courant conservateur du siècle passé. Il débouche aussi tout naturellement sur la psychologie sociale, dont le but est d'étudier les représentations collectives unissant les individus en un corps social. Il était normal que les théoriciens de cette discipline, comme J. Baldwin, C. H. Cooley ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/organicisme/#i_12959

POPULISME

  • Écrit par 
  • Pierre-André TAGUIEFF
  •  • 8 424 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Vers une typologie des populismes »  : […] relative obscurité de son concept. À première vue, une approche du populisme en termes de psychologie politique permet de repérer un élément central commun à toutes ses définitions : la conviction qu'un complot contre le « peuple » (défini de diverses manières) est organisé par des forces « étrangères ». Le populisme apparaît dès lors comme un « […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/populisme/#i_12959

PRÉJUGÉS ET DISCRIMINATION

  • Écrit par 
  • Markus BRAUER
  •  • 1 077 mots

Le terme  « préjugé » fait référence à une attitude défavorable envers les membres d’un groupe social. Cette attitude se manifeste sous forme d’évaluations négatives (par exemple, l’attribution de traits négatifs ou d’intentions malsaines) et de sentiments hostiles (le mépris, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prejuges-et-discrimination/#i_12959

PROPAGANDE

  • Écrit par 
  • Xavier LANDRIN
  •  • 7 631 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « L'hybridation du répertoire démocratique »  : […] Daniel J. Levinson et R. Nevitt Sanford (1950) a tenté non seulement de mettre au jour la « structure caractérielle » de personnes susceptibles aux États-Unis de devenir antisémites, mais également d'élaborer des instruments permettant de mesurer le potentiel antisémite des citoyens américains. C'est notamment à partir de plus de deux mille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagande/#i_12959

PSYCHOLOGIE DE LA RELIGION

  • Écrit par 
  • Vassilis SAROGLOU
  •  • 4 079 mots

Dans le chapitre « Développements théoriques »  : […] En psychologie sociale de la religion, de nombreuses recherches ont adopté les théories explicatives des préjugés et de la discrimination, la théorie dite de « la justification du système », ainsi que les théories classiques de l’identité sociale et de l’autocatégorisation. Ces cadres théoriques ont permis d’étudier le rôle de la religion par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-religion/#i_12959

PSYCHOLOGIE DÉVELOPPEMENTALE DU LIFESPAN

  • Écrit par 
  • Patrick LEMAIRE
  •  • 1 527 mots

Dans le chapitre « L’évolution socio-émotionnelle »  : […] Pour comprendre le développement socio-émotionnel tout au long de la vie – comment évoluent nos compétences sociales et émotionnelles –, de nombreux travaux ont cherché à saisir comment nous gérons nos relations aux autres à différentes étapes de notre vie ou comment changent avec l’âge la compréhension de nos propres émotions et le contrôle que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-developpementale-du-lifespan/#i_12959

PSYCHOLOGIE EN MILIEU CARCÉRAL

  • Écrit par 
  • Nathalie PRZYGODZKI-LIONET
  •  • 1 639 mots

Le rôle de la justice ne s’arrête pas à la fin du procès  : une fois le jugement prononcé, elle doit veiller à son exécution, tant pour la victime que pour l’auteur de l’infraction. Si celui-ci est condamné à une peine de prison ferme, il sera écroué dans un établissement pénitentiaire. La double […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-en-milieu-carceral/#i_12959

PSYCHOLOGIE ET JUSTICE

  • Écrit par 
  • Fanny VERKAMPT
  •  • 4 415 mots

convient de s’assurer de la légitimité perçue des lois, facteur au cœur de leur acceptation et de leur application ultérieure. Ici, la psychologie de la légitimité sociale montre que, pour qu’une loi soit acceptée, son contenu, son périmètre d’application et ses voies d’administration doivent répondre aux besoins psychologiques des justiciables […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-et-justice/#i_12959

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 733 mots

Dans le chapitre « Le cognitivisme, cadre conceptuel précurseur  »  : […] Un troisième domaine qui a offert l'occasion d'assister à l'émergence de concepts cognitivistes est celui de la psychologie sociale, elle aussi donnant une place importante à la notion de représentation. En rupture avec une conception rendant essentiellement compte du comportement humain par l'effet de l'environnement (y compris l'environnement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/#i_12959

PSYCHOLOGIE INTERCULTURELLE

  • Écrit par 
  • Serge GUIMOND
  •  • 2 351 mots

Dans le chapitre « La cognition humaine est-elle de même nature à travers les cultures ? »  : […] On peut distinguer les processus cognitifs de traitement de l’information (la catégorisation, l’attention, la mémoire) et la nature de l’information à traiter. Mentalement, nous pouvons classer des objets dans différentes catégories comme nous pouvons classer des personnes dans différents groupes. L’existence de différences culturelles dans ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-interculturelle/#i_12959

RESSOURCES HUMAINES GESTION DES

  • Écrit par 
  • Géraldine SCHMIDT
  •  • 4 935 mots

Dans le chapitre « De l'administration du personnel aux relations humaines »  : […] , psychologue d'origine australienne, se diffusent peu à peu dans les entreprises. On « découvre » notamment à travers les expérimentations de Hawthorne (du nom d'une usine de la General Electric dans l'Illinois), que le comportement au travail, jusqu'alors principalement expliqué par des incitations monétaires, est aussi sensible à des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestion-des-ressources-humaines/#i_12959

RÔLES ET STATUTS SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ROCHEBLAVE-SPENLÉ
  •  • 3 947 mots

En fait, deux concepts – qui se trouvent au centre de la plus spécifique des théories de psychologie sociale – possèdent cette fonction de chaînon entre la sociologie et la psychologie, entre la structure sociale et l'individu. Il s'agit des concepts de statut et de rôle. Le premier renvoie davantage à la structure sociale, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roles-et-statuts-sociaux/#i_12959

RUMEUR

  • Écrit par 
  • Philippe ALDRIN
  •  • 1 779 mots

Dans le chapitre « Fausses nouvelles et psychopathologie des masses »  : […] des foules » (Gustave Le Bon, 1895 ; Gabriel Tarde, 1901), la rumeur attise très vite la curiosité des « psychologues sociaux » qui l'envisagent comme la mécanique de diffusion des fausses informations (Clifford Kirkpatrick, 1932). L'analyse behavioriste prolonge fidèlement cette vision épidémiologique en voyant dans les rumeurs un phénomène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rumeur/#i_12959

SHERIF MUZAFER (1906-1988)

  • Écrit par 
  • Olivier KLEIN
  •  • 326 mots

Muzafer Sherif est l’un des fondateurs de la psychologie sociale contemporaine. Né à Ödemiş (Turquie), il obtient deux maîtrises en psychologie à l'université d'Istanbul puis à Harvard. Il défend en 1935 à Columbia un doctorat sur la formation des normes sociales sous la direction de Gardner Murphy. Il y démontre notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/muzapher-sherif/#i_12959

SIMMEL GEORG (1858-1918)

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 2 759 mots

Dans le chapitre « Les fondements de la sociologie « formelle » »  : […] ceux qui sont les plus connus, relèvent plutôt de ce qu'on appellerait aujourd'hui la psychologie sociale. C'est essentiellement sur ces essais microsociologiques que l'influence de Simmel s'est appuyée aux États-Unis, alors que son succès dans la France de l'entre-deux-guerres était surtout dû à ses travaux épistémologiques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georg-simmel/#i_12959

SOCIABILITÉ

  • Écrit par 
  • André AKOUN
  •  • 3 846 mots

Dans le chapitre « Sociabilité et société globale »  : […] que des effets de faits « objectifs », il opte, en général, pour la seconde solution. Aussi laissera-t-il à la psychologie sociale le soin de prendre en compte les configurations et la dynamique de la sociabilité dans les seuls groupes restreints, sans que les conclusions auxquelles elle aboutit soient susceptibles d'une quelconque extrapolation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociabilite/#i_12959

SOCIOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Fabrice CLÉMENT
  •  • 2 958 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La sociologie et le rejet de la psychologie »  : […] d’une meilleure compréhension des fonctions psychiques et de l’organisation sociale ni la question de l’impact des forces sociales sur les esprits individuels (Guillo, 2006). Toutefois, ces interrogations relèvent selon lui d’une autre discipline, qu’il proposa de dénommer la « socio-psychologie » dans De la division du travail social (1893 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-cognitive/#i_12959

SOCIOLOGIE CLINIQUE

  • Écrit par 
  • Vincent DE GAULEJAC
  •  • 2 756 mots

Dans le chapitre « Un peu d'histoire »  : […] bien même ses sources nous conduisent aux débuts de l'histoire de la sociologie. Elle émerge dans la filiation de la psychosociologie autour de l'Association pour la recherche et l'intervention psychosociologique (A.R.I.P.) et du Laboratoire de changement social (L.C.S.) fondé par Max Pagès en 1970. En 1988, Robert Sévigny, Gilles Houle, Eugène […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-clinique/#i_12959

SOCIOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jean MAISONNEUVE
  •  • 3 204 mots
  •  • 6 médias

Le terme même de sociométrie est significatif : il évoque l'idée d'appliquer la mesure à l'être social ; la méthode vise à étudier avec l'aide des mathématiques les liens psychologiques qui se tissent au sein des collectivités – car, selon Moreno : « Les unités sociales sont avant tout des systèmes de préférences, d'attractions et de répulsions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociometrie/#i_12959

SOI (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 914 mots

Le soi correspond à ce que nous voulons signifier en disant « je ». Les informations accumulées par l’individu sur lui-même sont si nombreuses et diverses qu’elles font de ce concept un objet complexe à étudier. Depuis la fin des années 1970, de très nombreuses recherches menées en psychologie sociale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soi-psychologie-sociale/#i_12959

SPORT (Histoire et société) - Sociologie

  • Écrit par 
  • Christian POCIELLO
  • , Universalis
  •  • 9 877 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Une définition introuvable pour un objet paradoxal »  : […] instituées et compétitives redouble l'intérêt de l'analyse. Dans tous les cas, dans les sociétés industrielles développées, les sports sont compris et pratiqués par un nombre important de personnes comme modèles de vie active et de dynamisme juvénile, et comme éléments constitutifs de leurs styles de vie. Si les jeunes représentent l'essentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-sociologie/#i_12959

PSYCHOLOGIE DU SPORT

  • Écrit par 
  • Christophe GERNIGON
  •  • 1 571 mots

En 1887, un peu plus de dix ans avant l’Américain Norman Triplett pourtant considéré comme le fondateur de la psychologie sociale expérimentale, le médecin neurologue français Charles Féré est le premier à démontrer l’effet positif de la présence d’autrui sur la performance humaine, mesurée alors en termes de force exercée sur une poignée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-sport/#i_12959

STÉRÉOTYPES SOCIAUX

  • Écrit par 
  • Xavier ROZE
  •  • 2 827 mots

Walter Lippman utilisa, en 1922, le terme de stéréotype pour rendre compte du caractère à la fois condensé, schématisé et simplifié des opinions qui ont cours dans le public. Il expliquait d'abord ce phénomène par l'existence d'un principe d'économie, en vertu duquel l'individu penserait par stéréotypes pour éviter d'avoir à réfléchir à chaque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stereotypes-sociaux/#i_12959

STOETZEL JEAN (1910-1987)

  • Écrit par 
  • Alain GIRARD
  •  • 1 300 mots

France d'une discipline nouvelle, au confluent de la psychologie et de la sociologie, la psychologie sociale. Il en définit le domaine propre et met en lumière la notion fondamentale d'« attitude ». À la source des comportements individuels, considérés isolément ou en masse, l'observateur aperçoit une représentation du monde, des valeurs, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-stoetzel/#i_12959

STOUFFER SAMUEL ANDREW (1900-1960)

  • Écrit par 
  • Guy Olivier FAURE
  •  • 475 mots

Sociologue et psychosociologue américain, directeur, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, du laboratoire des relations sociales de l'université de Harvard, S. A. Stouffer aura marqué de façon décisive le développement des enquêtes d'opinions et d'attitudes pour avoir reconnu le rôle fondamental de l'utilisation des statistiques dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-andrew-stouffer/#i_12959

TAJFEL HENRI (1919-1982)

  • Écrit par 
  • Olivier KLEIN
  •  • 322 mots

Henri Tajfel est un psychologue social connu pour ses travaux sur les relations intergroupes. Né à Wloclawek (Pologne), il émigre en France en 1937 et commence des études de chimie. Naturalisé, il est mobilisé en 1939 et prisonnier de guerre jusqu’en 1945. Il étudie ensuite la psychologie et la pédagogie à Paris, Bruxelles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-tajfel/#i_12959

TARDE GABRIEL (1843-1904)

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 3 511 mots

par l'immédiateté et l'asymétrie ; il est, chez l'autre, médiatisé par une règle : la réciprocité. Toujours ouvert, ce débat atteste la difficile naissance de la psychologie sociale en France et illustre les vicissitudes de l'idée d'interaction qui, méconnue par Comte mais généralisée par Cournot, occupe une place centrale dans l'œuvre de Tarde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gabriel-tarde/#i_12959

THOMAS WILLIAM ISAAC (1863-1947)

  • Écrit par 
  • Daniel DERIVRY
  •  • 371 mots

À la fois sociologue et psychosociologue, William Isaac Thomas fut, jusqu'en 1918, le personnage central de l'école de sociologie de Chicago. Ses travaux constituent une contribution importante à l'élaboration de plusieurs concepts fondamentaux. Thomas se consacra principalement à l'étude des groupes d'immigrants et aux différents problèmes d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-isaac-thomas/#i_12959

ZAJONC ROBERT (1923-2008)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 395 mots

Figure centrale de la psychologie sociale expérimentale, Robert Zajonc a fortement marqué plusieurs champs de la psychologie, et appartient aux cent psychologues les plus fréquemment cités au xxe siècle. Né en Pologne en 1923, il a éprouvé la tragédie de la Seconde Guerre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-zajonc/#i_12959

Voir aussi

Pour citer l’article

Laurent BÈGUE, « PSYCHOLOGIE SOCIALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-sociale/