PIAGET JEAN (1896-1980)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Il a abordé des questions jusque-là exclusivement philosophiques d'une manière résolument expérimentale (empirical) et a constitué l'épistémologie comme une science séparée de la philosophie, mais reliée à toutes les sciences humaines. » Ajoutons, avec Piaget lui-même : « et d'abord à la biologie ». Cet hommage de l'American Psychological Association est celui dont Piaget s'enorgueillissait le plus, où il se reconnaissait le mieux. Ainsi, l'homme qui a consacré à la pensée de l'enfant tant de pages et tant d'observations minutieuses, celui qu'on considère unanimement comme le plus grand psychologue du développement cognitif, accepte volontiers qu'on regarde son travail psychologique comme un sous-produit (by product) de son œuvre. Nous préférerions dire : un détour. Mais un détour obligé.

Jean Piaget

Jean Piaget

photographie

Jean Piaget (1896-1980), pionnier dans le domaine de la psychologie de l'enfant. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La théorie de Piaget – car théorie il y a, et au sens plein du terme – est en effet avant tout une théorie de la connaissance, et Piaget s'est posé en définitive la même question que se posèrent Aristote, Descartes ou Kant. Mais comme la connaissance est l'œuvre d'un sujet qui fait partie du monde et qui a une histoire, Piaget a cru devoir regarder ce sujet à l'œuvre, sur les bancs de l'école comme à travers l'histoire de la science, au lieu de se donner axiomatiquement un quelconque cogito. Le recours à une psychologie positive n'est donc ici ni une ruse ni une simple précaution. La théorie de la connaissance ne pouvait être qu'une théorie du sujet connaissant. Encore faut-il ajouter que l'enquête psychologique requise a pour objet non pas le savant ou l'enfant en tant que sujets actuels du savoir, mais le développement même de la connaissance, développement qui est à la fois l'explicandum et l'explicans. On reviendra sur ce cercle apparent. Disons pour l'heure que Piaget a substitué à la question kantienne de savoir comment la connaissance est possible, la question de savoir comment et pourquoi elle est toujours possible et toujours en progrès.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  PIAGET JEAN (1896-1980)  » est également traité dans :

ASSIMILATION & ACCOMMODATION, psychologie

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 578 mots

La réunion de ces deux notions a été proposée par Jean Piaget pour éclaircir et conceptualiser deux aspects fonctionnels qui caractérisent tous les phénomènes d'adaptation au sens le plus général du terme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assimilation-et-accommodation-psychologie/#i_9032

BRUNER JEROME SEYMOUR (1915-    )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 494 mots

Les travaux de Bruner ont contribué à faire entrer dans la réalité des salles de classe la théorie de Jean Piaget sur les stades du développement cognitif. Son ouvrage le plus célèbre The Process of Education (1960) sert de socle à l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-seymour-bruner/#i_9032

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 241 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les prodromes (1936-1950) »  : […] constructiviste inspire aujourd'hui tout un courant des sciences cognitives. À Genève, Jean Piaget fonde en 1955, sous le nom d'« épistémologie génétique », une école de sciences cognitives avant la lettre, qui connaît également aujourd'hui, après un relatif discrédit, un retour en grâce. La neuropsychologie se développe au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-cognitives/#i_9032

CONSCIENCE MORALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 1 163 mots

la parution en 1932 de l’ouvrage Le Jugement moral chez l’enfant de Jean Piaget. Au moyen de protocoles d’observation, d’entretiens et de brèves histoires soumises à l’évaluation de ses jeunes participants, Piaget avait constaté que l’enfant progressait d’une conception objectiviste et réifiée des règles, jugées sacrées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience-morale/#i_9032

DELESSERT ÉTIENNE (1941-    )

  • Écrit par 
  • Laura NOESSER
  •  • 1 145 mots

Né en 1941 à Lausanne, fils de pasteur, Étienne Delessert garde de son enfance la croyance « aux personnages venus de notre inconscient qui cognent, s'envolent et rient en renversant tout ce qui est sur la table de notre raison ». Sa formation de dessinateur de presse (Elle, Twen, Graphis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etienne-delessert/#i_9032

DÉVELOPPEMENT DE LA COGNITION SPATIALE

  • Écrit par 
  • Yannick COURBOIS
  •  • 1 304 mots

Dans le chapitre « L’origine des connaissances spatiales »  : […] A contrario, Piaget a défendu l’idée selon laquelle l’enfant ne venait pas au monde avec une connaissance préformée de l’espace, mais qu’il construisait progressivement les notions spatiales au travers de son action sur l’environnement. Dans le prolongement de sa théorie, les recherches contemporaines insistent sur l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-de-la-cognition-spatiale/#i_9032

DÉVELOPPEMENT, psychologie interculturelle

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 361 mots

Dans le chapitre « Les régularités universelles du développement »  : […] succession peut se révéler semblable. C’est ordinairement ce que l’on observe pour les tâches piagétiennes : même succession développementale des réponses pour un type de tâche donné ; toutefois, quand on compare plusieurs types de tâches, des différences culturelles apparaissent dans les âges d’acquisition en fonction des sollicitations […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-psychologie-interculturelle/#i_9032

DÉVELOPPEMENT DES FONCTIONS EXÉCUTIVES (psychologie)

  • Écrit par 
  • Olivier HOUDÉ
  •  • 1 268 mots

L’une des premières manifestations des F.E. chez le bébé concerne la permanence de l’objet. Jean Piaget avait observé que jusqu’à l’âge de un an les bébés font une erreur, dite « A-non-B », dans un dispositif de recherche d’objets disparus. L’objet est d’abord caché derrière un écran A, puis il est caché, sous les yeux du bébé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-des-fonctions-executives/#i_9032

DÉVELOPPEMENT DU RAISONNEMENT

  • Écrit par 
  • Pierre BARROUILLET
  •  • 1 346 mots

Dans le chapitre « Le raisonnement chez l’enfant selon Piaget »  : […] Réfutant à la fois les approches alors en vogue du nativisme, de l’empirisme et de la Gestalt-théorie, Piaget propose que les structures du raisonnement humain ne sont ni innées ni extraites de l’environnement au travers de l’expérience sensible que nous en avons, mais construites au cours d’un lent processus de coordination et de structuration des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-raisonnement/#i_9032

DÉVELOPPEMENT PERCEPTIVO-MOTEUR : POSTURES ET ACTIONS

  • Écrit par 
  • Christine ASSAIANTE
  •  • 2 199 mots

Dans le chapitre « Schéma corporel : une approche neurosensorielle »  : […] qu’il entretient avec le couplage perception/action et la communication avec l’environnement. De ce fait, le schéma corporel se retrouve au cœur de théories contemporaines de la cognition sociale telles que la théorie de la motricité incarnée ou encore la théorie de l’esprit. Cette idée n’est pas vraiment nouvelle puisque Piaget (1896-1980 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-perceptivo-moteur-postures-et-actions/#i_9032

ÉPISTÉMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Gilles Gaston GRANGER
  •  • 13 083 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Sciences formelles, sciences empiriques »  : […] détournait de la rattacher à la réalité d'un état de mouvement. Dans un esprit tout différent, les travaux de Jean Piaget visent aussi à faire comprendre le rapport des cadres formels d'espace, de temps, de causalité avec l'expérience, ainsi que le passage de l'objet perçu à l'objet pensé de la science ; mais c'est en examinant empiriquement la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epistemologie/#i_9032

ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 025 mots

La notion d'équilibre a une puissance heuristique exceptionnelle. Il n'est pas de régions d'objectivité où elle ne se retrouve. Si elle joue un rôle fondamental dans l'ensemble des sciences de la nature, elle est aussi centrale dans les sciences sociales. Bien plus, il se peut qu'elle constitue l'objet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre/#i_9032

HABITUDE

  • Écrit par 
  • Charles BALADIER
  •  • 869 mots

Distincte de l'instinct, qui est un montage héréditaire plus ou moins prédéterminé, l'habitude est une conduite ou un ensemble de conduites pouvant s'acquérir par des actes répétés et se conservant de manière relativement stable. La capacité de contracter de nouvelles habitudes, de les garder à sa disposition et de les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/habitude/#i_9032

IMITATION, psychologie

  • Écrit par 
  • André GUILLAIN
  •  • 1 973 mots

Dans le chapitre « L’imitation et ses représentations »  : […] Selon Piaget, la fonction symbolique permet d’évoquer des réalités absentes (signifiés) au moyen de signifiants différenciés. Elle apparaît vers 18-24 mois. Avant, la représentation est inexistante. C’est l’imitation qui fait le pont entre l’activité sensori-motrice et les conduites représentatives. Elle est en effet une préfiguration motrice de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/imitation-psychologie/#i_9032

INTELLIGENCE

  • Écrit par 
  • Jean-François RICHARD
  •  • 6 577 mots

Dans le chapitre « Les conceptions de l'intelligence »  : […] Selon la théorie structurale de Piaget, l'activité intelligente a sa source dans l'action : l'acte mental est une action intériorisée, une action réalisée virtuellement, représentée. À l'égal de l'action matérielle, une action mentale est une transformation qui fait passer d'un état de départ à un état terminal. Ce qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intelligence/#i_9032

MATHÉMATIQUES (DIDACTIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Régine DOUADY
  •  • 6 924 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De la psychologie cognitive à la didactique »  : […] cognitive et, en particulier, les apports théoriques de l'épistémologie génétique de J. Piaget sont d'une grande utilité. Pour Piaget, le sujet forme ses connaissances dans une interaction constante avec l'objet. Le facteur fondamental du développement cognitif est l'équilibration qui résulte de déséquilibres. Toutefois, il a privilégié une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mathematiques-didactique-des/#i_9032

MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Serge BRION, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Alain LIEURY
  •  • 12 305 mots

Dans le chapitre « L'organisation des informations dans la mémoire »  : […] que la classification, la sériation, la double classification, la réversibilité, etc. J. Piaget et B. Inhelder (1968) ont montré que des configurations spatiales sont correctement rappelées après de longs délais à condition qu'elles correspondent à des structures logiques. À l'inverse, si ces configurations sont en contradiction avec une structure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire/#i_9032

OPPOSITION CONCEPT D'

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 18 814 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La psychologie de l'enfant : Wallon et Piaget »  : […] L'idée d'une structuration binaire de la pensée enfantine se retrouve aussi chez Jean Piaget, dont, cependant, la psychologie de l'intelligence repose sur une conception de nature logico-mathématique, alors que Wallon a privilégié l'étude de la pensée verbale de l'enfant. Le premier a formulé plus tardivement que le second sa propre conception du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concept-d-opposition/#i_9032

PERCEPTION

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 093 mots

Dans le chapitre « Perception et intelligence »  : […] de quelques thèses fondamentales, principalement de celles qui ont été défendues par Jean Piaget dans toute une série de publications. « La perception, écrit Piaget, est la connaissance que nous prenons des objets, ou de leurs mouvements, par contact direct et actuel, tandis que l'intelligence est une connaissance subsistant lorsqu'interviennent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perception/#i_9032

PERMANENCE DE L'OBJET, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 218 mots

L'expression « permanence de l'objet » est due à Jean Piaget. Il l'a proposée dans les années 1940 pour rendre compte de tout un ensemble d'observations que ses travaux relatifs à la psychogenèse de l'enfant lui avaient fait découvrir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permanence-de-l-objet-psychologie/#i_9032

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « Les couples opposés de pulsions partielles »  : […] comme voyeurisme réfléchi. À ce propos, Henri Wallon surtout et Jean Piaget ont signalé l'intérêt passionné de l'enfant, au cours du second semestre, pour le mouvement de ses mains. On peut songer aussi à la description lacanienne du stade du miroir, dès l'âge de six mois mais bien au-delà aussi, où la conduite de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-concept-d-opposition/#i_9032

PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 16 219 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'intuition clinique et la compréhension »  : […] à penser. Pour renouveler le problème du «  parallélisme » psychophysiologique, Piaget écrit (1963) : « Le caractère sans doute le plus général des états de conscience est de comporter des « significations », d'aspect cognitif (se traduisant en termes de vérité ou de fausseté) ou affectif (valeurs), ou plus vraisemblablement des deux à la fois. Or […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie/#i_9032

PSYCHOLOGIE DU DÉVELOPPEMENT

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 4 170 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La recherche des mécanismes du développement »  : […] Par exemple, Piaget a décrit des stades du développement, mais il a aussi postulé l’existence d’un mécanisme d’équilibration très général, que l’on retrouve à tous les stades, qui permet à l’individu de réguler son activité (par assimilation et accommodation) et par conséquent de progresser […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-developpement/#i_9032

PSYCHOLOGIE ÉVOLUTIONNISTE

  • Écrit par 
  • Marc RICHELLE
  •  • 1 756 mots

Dans le chapitre « Les relations entre biologie évolutionniste et psychologie »  : […] psychologiques. D’autres écoles relevant de ces dernières avaient aussi fait référence à l’évolutionnisme. C’est le cas, notamment, du constructivisme de Jean Piaget et, dans une orientation fort différente, du behaviorisme radical de Burrhus Frederic Skinner. Le premier, biologiste avant d’être psychologue, consacra une grande partie de sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-evolutionniste/#i_9032

PSYCHOMOTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Michel BERNARD
  •  • 3 266 mots

Dans le chapitre « Les origines théoriques du concept : Piaget et Wallon »  : […] il conviendrait donc de la rapporter à l'intention originelle qui a présidé à sa formation. Cette intention, on la trouve chez Jean Piaget et, dans une plus large mesure, chez Henri Wallon, lesquels ont l'un et l'autre souligné, mais chacun avec une visée, une méthode et une conceptualisation distinctes, que le psychique et le moteur ne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychomotricite/#i_9032

PSYCHOPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel MEULDERS
  •  • 5 410 mots

Dans le chapitre « Options philosophiques »  : […] pouvant donc pas agir les uns sur les autres. Dans une importante analyse de ce problème, Piaget montre qu'aucune de ces deux solutions n'est tout à fait satisfaisante : en effet, la solution interactionniste ne permet pas d'imaginer quels pourraient être la nature du lien de causalité et le point d'impact des influences mutuelles provenant de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychophysiologie/#i_9032

STADE NOTION DE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 1 126 mots

En tenant compte de l'arbitraire qui s'attache à toute tentative de définition d'un concept, dans la mesure où elle opère par réduction à partir des prémisses, il semblerait que la notion de stade présente deux applications bien distinctes autour desquelles se distribuent diverses disciplines intéressées : dans les notions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/notion-de-stade/#i_9032

STRUCTURALISME

  • Écrit par 
  • Jean-Louis CHISS, 
  • Michel IZARD, 
  • Christian PUECH
  •  • 24 036 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le sujet en question »  : […] à utiliser des codes arbitraires, à rêver, à parler des langues... s'articulent dans une « fonction » unique. Seul, Jean Piaget essaiera de donner une existence positive à cette fonction symbolique, ce qui le conduira vers un « structuralisme génétique » plus proche des développements cognitivistes contemporains que du structuralisme des années […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/structuralisme/#i_9032

WALLON HENRI (1879-1962)

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 2 182 mots

Dans le chapitre « Alternance et intégration »  : […] de l'utiliser ou de le refuser, d'en produire des variantes ou des substituts. Plus souvent encore que Wallon, Piaget se réfère au concept de dialectique (1950, 1963, 1965, 1967), au point même d'y consacrer son ouvrage ultime, Les Formes élémentaires de la dialectique (1980). Il reste que l'interprétation qu'il en donne tend à en éliminer la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-wallon/#i_9032

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre GRÉCO, « PIAGET JEAN - (1896-1980) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-piaget/