TURQUIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Turquie depuis 1983

Après le régime militaire (1980-1983), une certaine normalisation s’esquisse dans la décennie 1980, avec un retour à un régime civil mais néanmoins sécuritaire. Les années 1991-2002 sont caractérisées par une grande instabilité politique et un accroissement des tensions. En 2002, l’arrivée au pouvoir d’un nouveau parti islamiste modéré modifie profondément le système politique : la stabilité de la majorité permet d’engager des réformes majeures, notamment de diminuer le poids de la tutelle militaire sur le jeu politique. Cela ouvre la voie, au tournant des années 2010, à un affaiblissement de tous les contre-pouvoirs – puis à une transformation du régime, qui se présidentialise. Alors que la fin de la guerre froide marque un changement et un essor du poids stratégique de la Turquie, l'économie est dynamisée par sa libéralisation, malgré de nombreuses fragilités.

Du régime sécuritaire à l’autoritarisme

La normalisation inachevée dans les années 1980

Bien qu’il prenne fin en 1983, le régime militaire a défini des équilibres institutionnels qui lui survivent. En effet, la Constitution de 1982 reste en vigueur, même si elle a été significativement amendée à plusieurs reprises. Durant les années 1980, l'armée retourne dans ses casernes, mais continue à exercer une forme de tutelle sur la vie politique.

Ainsi, la Constitution n’accorde aucune protection aux idées et aux opinions contraires aux intérêts nationaux et au principe de l’indivisibilité du pays, ainsi qu’à ses valeurs historiques et morales. Ces restrictions ont pour effet de placer à la frontière du jeu politique légitime des mouvements entiers – notamment de gauche, islamistes, ou nationalistes kurdes – qui font face à de fréquentes interdictions judiciaires. Plus largement, la sécurité et l'intégrité nationale sont considérées comme des valeurs suprêmes, supérieures à la démocratie ou à l’État de droit.

Le régime instauré par la nouvelle Constitution, a été qualifié de « sécuritaire » pour mettre en avant l’importance de l’idéologie de la sécurité nationale dans son fonctionnement. Au niveau institutionnel, elle octroie aux institutions de sécurité, et en premier lieu à l’armée, un rôle unique dans le système politique. L’armée turque assure un contrôle important sur la vie politique, en particulier à travers le Conseil national de sécurité (MGK, Milli Güvenlik Kurulu), que la Constitution de 1982 renforce considérablement. Composé des cinq chefs des forces armées et de quatre responsables élus (dont le président de la République et le Premier ministre), il a pour fonction d’être le garant de la raison d’État et de la sécurité nationale. Il a longtemps imposé sa loi aux gouvernements, statuant sur divers sujets – de la politique étrangère aux privatisations, en passant par la lutte contre la criminalité... Dans la mesure où ses décisions, non susceptibles d’appel, s’imposent au gouvernement, ses fonctions dépassent celle d’un simple organe de conseil ; on a souvent parlé à son sujet de gouvernement parallèle. Plusieurs autres pouvoirs non élus exercent une influence sur les institutions représentatives et les gouvernements élus. En particulier, la vie politique est placée sous la surveillance de multiples instances juridiques, et dans les hautes juridictions dominent les milieux kémalistes proches de l’armée. Ainsi, la compétence du Parlement à faire la loi est soumise au contrôle partiel du président (qui n’est pas nécessairement un député) et du pouvoir judiciaire. Le président peut en effet renvoyer certaines lois devant le Parlement, ou transmettre celles qui lui paraissent violer des principes fondamentaux du régime à la Cour constitutionnelle, dont il sélectionne les membres.

Cependant, le contrôle des tutelles militaire et judiciaire ne s'étend pas à l'ensemble de la vie politique. Celle-ci reste concurrentielle et partiellement autonome. Ainsi, les législatives marquant le retour au pouvoir civil en 1983 ont été remportées par la formation qui avait le plus nettement pris ses distances avec le régime militaire, le Parti de la mère patrie (ANAP, centre droit) de Turgut Özal, qui remporte également les municipales de 1984. De même, lors d’un référendum organisé en 1987, les électeurs votent pour mettre fin à la suspension des droits civiques et politiques que subissent de nombreuses personnalités politiques depuis 1980. Les législatives de novembre 1987 marquent donc une pluralisation de la vie politique, avec la reformation d’un parti i [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 54 pages

Médias de l’article

Turquie : carte physique

Turquie : carte physique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Turquie : drapeau

Turquie : drapeau
Crédits : Encyclopædia Universalis France

drapeau

Amasya

Amasya
Crédits : Huseyin Atilla/ Moment/ Getty Images

photographie

La Cappadoce

La Cappadoce
Crédits : Thierry Cazabon/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 22 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  TURQUIE  » est également traité dans :

TURQUIE

  • Écrit par 
  • Michel BOZDÉMIR, 
  • Ali KAZANCIGIL, 
  • Robert MANTRAN, 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 41 638 mots
  •  • 16 médias

Vu de l'espace, le territoire de la Turquie est un grand quadrilatère (779 452 kilomètres carrés), comprenant l'Anatolie et la Thrace orientale, bordé au nord par la mer Noire, au sud par la Méditerranée et à l'ouest par la mer Égée s'al […] Lire la suite

TURQUIE, chronologie contemporaine

  • Écrit par 
  • Universalis

Tous les événements politiques (élections, conflits, accords, …) et les faits économiques et sociaux qui ont marqué l’histoire contemporaine du pays jusqu’à aujourd’hui. […] Lire la suite

ADANA

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

Ville principale de la plaine de Cilicie (Turquie), Adana, chef-lieu du département homonyme, commande le passage du Seyhan, grand fleuve descendant du Taurus, au contact de la basse plaine alluviale et des collines de piémont. Cette situation fut mise en valeur par une agglomération urbaine dès l'époque hittite (~ II e  millénaire). Dans l'Antiquité et au Moyen Âge, Adana était dominée, en prospé […] Lire la suite

ANATOLIE

  • Écrit par 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 361 mots

Signifiant en grec « l'Est, l'Orient », le mot Anatolie est utilisé depuis le x e  siècle, comme synonyme d'Asie Mineure, après avoir désigné une province byzantine. Actuellement, pour les Turcs, Anadolu s'applique à toute la partie asiatique du pays, après avoir été rapporté par eux, aux temps ottomans, à la partie occidentale, puis centrale, de la péninsule. Dans la littérature scientifique eur […] Lire la suite

ANKARA

  • Écrit par 
  • Jean-François PÉROUSE
  •  • 820 mots
  •  • 1 média

L'agglomération d'Ankara comptait à la fin de 2007 plus de 3,5 millions d'habitants, soit cent fois plus qu'au début des années 1920, quand elle est devenue la capitale politique (par une décision du 13 octobre 1923) de la Turquie . La situation géographique d'Ankara, moins excentrée qu'Istanbul sur le territoire national, la présence d'une voie ferrée depuis 1892 ainsi que le rôle moteur joué pa […] Lire la suite

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 743 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Le génocide »  : […] Laissant une forte autonomie à ses minorités, l'Empire ottoman se raidit de plus en plus au fur et à mesure de son déclin politique et économique. Désormais, les réformes appliquées aux minorités chrétiennes seront le fruit de la pression des grandes puissances. Cet état de fait étant vécu comme une humiliation par les musulmans de l'Empire, les minorités vont être en butte à nombre d'exactions, […] Lire la suite

ARMÉNIENS GÉNOCIDE DES

  • Écrit par 
  • Raymond KÉVORKIAN
  •  • 4 927 mots

Parmi les innombrables violences observées durant la Première Guerre mondiale, l'extermination des Arméniens constitue l'épisode le plus sanglant touchant des populations civiles : près d'un million cinq cent mille personnes perdent la vie en 1915-1916, dans des conditions effroyables, victimes du régime jeune-turc. Le contexte de guerre – la Turquie est entrée dans le conflit aux côtés de l'Alle […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géologie

  • Écrit par 
  • Louis DUBERTRET, 
  • Guy MENNESSIER
  • , Universalis
  •  • 7 907 mots

Dans le chapitre « Anatolie »  : […] L'Anatolie s'étend d'ouest en est, entre la mer Noire d'une part, la Méditerranée et une ligne continue de chevauchements du Taurus oriental méridional sur la plate-forme syrienne d'autre part ; sa largeur atteint 650 kilomètres (cf. carte de l'Asie antérieure). L'Anatolie a été plissée et cisaillée (failles nord- et est-anatoliennes) vers le milieu du Cénozoïque. Cependant des Déformations multip […] Lire la suite

ASIE (Structure et milieu) - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Pierre CARRIÈRE, 
  • Jean DELVERT, 
  • Xavier de PLANHOL
  •  • 34 837 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les pluies »  : […] Ces conditions barométriques générales, renforcées par la disposition générale du relief, commandent la répartition des précipitations, essentiellement caractérisée par le contraste entre les franges montagneuses abondamment arrosées et les plateaux intérieurs plus ou moins arides. En Anatolie, les deux bordures montagneuses taurique et pontique sont également très humides (plus de 2 m de précip […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Espaces et sociétés

  • Écrit par 
  • Philippe PELLETIER
  •  • 23 140 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'enjeu de l'eau et des hydrocarbures »  : […] Au-delà des clivages ethniques ou religieux, l'appropriation des ressources constitue encore un enjeu socio-spatial et écologique considérable. La question de l'eau – eau potable, irrigation, prévention des inondations – occupe une place centrale dans le quotidien des populations asiatiques comme dans les politiques des États, tant au sein des espaces désertiques, arides et semi-arides du Moyen-O […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 814 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Urbanisation et développement »  : […] Avec plus de 73 millions d'habitants chacun, la Turquie et l'Iran regroupent à eux seuls plus de la moitié de la population de toute la région et confirment ainsi leur place économique et politique dominante. Troisième pays de la région par sa population, l'Afghanistan (28,4 millions d'habitants en 2009) est aussi le plus pauvre de la région, avec les taux de natalité et de mortalité les plus éle […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

2-28 février 2022 Ukraine – Russie. Intervention militaire russe en Ukraine.

Le 28 également, la Turquie annonce la fermeture des détroits du Bosphore et des Dardanelles aux navires de guerre, en application de la convention de Montreux de juillet 1936 qui lui permet de prendre une telle mesure en temps de guerre. Le 28 toujours, la Fédération internationale de football association (FIFA) et l’Union européenne des associations de football (UEFA) décident d’exclure la sélection nationale et les clubs russes de toutes les compétitions jusqu’à nouvel ordre. […] Lire la suite

5 février 2022 France. Première séance du Forum de l'islam de France.

Il annonce l’intention du gouvernement de mettre fin en 2024 au système des imams « détachés » en France par la Turquie, l’Algérie et le Maroc. […] Lire la suite

18-25 octobre 2021 Turquie. Menace d'expulsion de dix ambassadeurs étrangers.

Le 21, le président Recep Tayyip Erdogan menace d’expulser les ambassadeurs des dix pays signataires du communiqué, qu’il accuse de vouloir « donner une leçon à la Turquie ». Le 25, alors que le gouvernement turc doit se réunir pour décider de l’éventuelle expulsion des diplomates mis en cause, l’ambassade des États-Unis à Ankara publie sur Twitter un communiqué, relayé par d’autres missions diplomatiques, qui rappelle son attachement à la convention de Vienne régissant les relations diplomatiques et, notamment, son respect de l’interdiction de toute ingérence dans les affaires intérieures du pays hôte. […] Lire la suite

6 octobre 2021 Turquie. Ratification de l'accord de Paris sur le climat.

La Turquie était l’un des derniers pays signataires de l’accord à ne pas l’avoir ratifié. […] Lire la suite

9 août 2021 Climat. Rapport du GIEC.

Les catastrophes naturelles qui se produisent au cours de l’été illustrent les conclusions du rapport : précipitations records en Inde, en Chine et au Japon, pics de chaleur exceptionnels au Canada, dans l’Ouest américain, en Espagne et au Maroc, inondations meurtrières en Allemagne et en Belgique, « mégafeux » en Sibérie, en Californie, en Grèce, en Turquie, en Algérie, en Tunisie, en Italie et sur la côte nord-est de l’Adriatique. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel BOZDÉMIR, Ali KAZANCIGIL, Robert MANTRAN, Élise MASSICARD, Jean-François PÉROUSE, « TURQUIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/turquie/