LANGAGE

CERVEAU ET LANGAGE ORAL

  • Écrit par 
  • Jean-François DÉMONET
  •  • 2 864 mots
  •  • 5 médias

De tous les moyens dont dispose l’être humain pour communiquer avec ses semblables, le langage est le plus efficace. Comme la bipédie, le langage oral est un comportement universel, au développement spontané dans notre espèce et, sauf à être empêchées par la maladie, les prémices de cette fonction peuvent être mises en évidence dès avant la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-langage-oral/#i_89490

LANGAGE ACQUISITION DU

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 4 943 mots
  •  • 3 médias

Le langage humain est un dispositif complexe qui assure à la fois des fonctions de communication et des fonctions de représentation. Le langage est spécifique de l’espèce humaine. Comprendre les mécanismes qui en sous-tendent le développement, c’est jeter une lumière cruciale sur les capacités humaines. La plupart des enfants maîtrisent les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage/#i_89490

LANGAGE (FONCTIONS DU)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 510 mots

La question des fonctions du langage, sur laquelle se sont penchés philosophes et grammairiens, est ancienne. Deux grandes traditions s'opposent en la matière : pour la première, la fonction fondamentale du langage consiste à permettre la représentation de la pensée ; pour la seconde, elle est d'abord et avant tout d'assurer la communication . […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langage-fonctions-du/#i_89490

LINGUISTIQUE - Le langage au carrefour des disciplines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 8 258 mots

Le langage, objet complexe et multiforme, n'est pas l'apanage du linguiste. Nombre d'autres disciplines y sont confrontées : philosophie , psychologie , psychanalyse , neurophysiologie, sociologie, ethnologie, anthropologie , littérature, mais aussi mathématiques, logique, physique, informatique ; on peut dire que tous les grands secteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-le-langage-au-carrefour-des-disciplines/#i_89490

PSYCHOLOGIE DU LANGAGE ORAL

  • Écrit par 
  • Elsa SPINELLI
  •  • 4 379 mots

Le fait de parler et de se comprendre semble naturel aux interlocuteurs, mais nécessite la mise en œuvre de nombreuses opérations complexes. Le travail des psychologues consiste à examiner les mécanismes responsables de la production et la perception de la parole. Leur tâche est de décomposer les différentes étapes qui permettent au locuteur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-du-langage-oral/#i_89490

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

  • Écrit par 
  • Barbara GLOWCZEWSKI
  •  • 7 132 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Société et parenté »  : […] Chez la plupart des Aborigènes existe aussi un tabou sur le nom des morts. Pendant deux ans au moins, on ne doit pas prononcer le nom du mort ni ce qui homophoniquement rappelle son nom. On supprime donc dans la langue des noms propres et des noms communs qui peuvent être aussi courants que « lait » ou « arbre ». Ils sont remplacés par un synonyme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aborigenes-australiens/#i_89490

ADORNO THEODOR WIESENGRUND (1903-1969)

  • Écrit par 
  • Miguel ABENSOUR
  •  • 7 892 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une expérimentation langagière de la philosophie »  : […] qui provient d'une rationalisation pathologique de la société. Convaincu que les significations des concepts « sont elles-mêmes essentiellement du langage » (Notes sur la littérature), Adorno amorce à son tour un « tournant langagier » qui va susciter une réflexion critique sur la philosophie en tant qu'expérience langagière […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/theodor-wiesengrund-adorno/#i_89490

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 804 mots

Dans le chapitre « L’approche taxonomique »  : […] Edward Sapir et Benjamin Lee Whorf. L’interprétation la plus radicale de l’hypothèse Sapir-Whorf soutient, à l’opposé des thèses universalistes, que le langage est déterminant pour la perception et que la catégorisation des couleurs dépend du langage. Sa version modérée prône davantage un relativisme qu’un déterminisme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-cognitive/#i_89490

APHASIE

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 983 mots

qui, de plus, accréditent la notion de « fractionnement », ou de « modularité », des fonctions mentales supérieures, et donc du langage, dans le cerveau humain. Ainsi, l’« aphasie de Broca » se caractérise par une réduction quantitative et qualitative importante de ce que le patient est capable de dire alors même que ses capacités de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aphasie/#i_89490

APPRENTISSAGE IMPLICITE

  • Écrit par 
  • Pierre PERRUCHET
  •  • 1 087 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les apprentissages statistiques »  : […] et / t / sont deux terminaisons typiquement féminines ; elles se trouvent donc, dans le langage, fréquemment associées entre elles ainsi qu’aux articles féminins par les règles d’accord. Entendre « une voiture verte », « la confiture est attirante », et d’autres énoncés similaires, va naturellement généraliser l’invariant à des mots nouveaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apprentissage-implicite/#i_89490

ART (Le discours sur l'art) - Sémiologie de l'art

  • Écrit par 
  • Louis MARIN
  •  • 3 561 mots

art engage son existence et la nature de ses fondements dans sa prétention à la scientificité : dans la mesure où elle est langage de quelque chose (du visible) qui n'est peut-être pas langage, ou, en tout cas, qui l'est autrement ; dans la mesure aussi où elle est langage sur ce qui doit nécessairement rester en dehors du champ du langage et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-le-discours-sur-l-art-semiologie-de-l-art/#i_89490

BARTHES ROLAND (1915-1980)

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 4 712 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La sémiologie, « un rêve euphorique de la scientificité » »  : […] Montrer le déboîtement, la duplicité du mythe par rapport au langage, en révéler les étapes de constitution, les mécanismes, les fonctionnements, en freiner, si possible, l'activité éhontée et superfétatoire, voilà le projet barthien tout tracé. Encore faut-il passer d'analyses plus ou moins impressionnistes à une formalisation plus poussée. À cet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roland-barthes/#i_89490

BATES ELIZABETH (1947-2003)

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 444 mots

and Context, d’articuler l’étude du langage aux autres domaines de la cognition – perception, attention, mémoire, apprentissage – et de restaurer le langage dans sa fonction de communication. Elle y défend la nécessité des recherches interlangues, au centre du modèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elizabeth-bates/#i_89490

BELAVAL YVON (1908-1988)

  • Écrit par 
  • Michel FICHANT
  •  • 1 982 mots

C'est dans Les Philosophes et leur langage que réside la clé de l'attitude originale prise par Yvon Belaval à l'égard des textes philosophiques. Le langage philosophique ne peut être mis à l'épreuve ni de l'observation des faits, ni des règles opératoires des mathématiques. Que lui reste-t-il : « Des idées. Et qu'est-ce qu'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yvon-belaval/#i_89490

CERVEAU ET PRODUCTION ÉCRITE

  • Écrit par 
  • Marieke LONGCAMP, 
  • Jean-Luc VELAY
  •  • 1 195 mots
  •  • 1 média

L’écriture est à la fois langage et motricité. Langage, car pour exprimer des idées il faut choisir les mots, former des phrases grammaticalement correctes, respecter l’orthographe. Motricité, car il faut coordonner finement les mouvements des doigts et du poignet pour tracer ces mots sur le papier. Écrire implique donc une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-production-ecrite/#i_89490

CERVEAU ET BILINGUISME

  • Écrit par 
  • Jean-Marie ANNONI
  •  • 802 mots
  •  • 1 média

Broca en 1861 et de Carl Wernicke en 1874, et des recherches successives, que le système langagier chez le droitier monolingue repose essentiellement sur un réseau fronto-temporo-pariétal gauche. Ce constat est vrai pour plus de 90 p. 100 des sujets droitiers et environ 75 p. 100 des gauchers. En ce qui concerne les bilingues ou multilingues, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-bilinguisme/#i_89490

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 094 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Langage et pensée »  : […] Les langues naturelles humaines, tout comme la pensée – consciente ou inconsciente –, sont fonction de l'activité cérébrale. Nous n'y insisterons pas, pour considérer plutôt le problème langage-pensée, qui a tant préoccupé les grammairiens de Port-Royal et que N. Chomsky a remis à l'ordre du jour, sans que sa prise de position permette d'entrevoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_89490

COGNITION

  • Écrit par 
  • Chrystel BESCHE-RICHARD, 
  • Raymond CAMPAN
  •  • 2 620 mots

Dans le chapitre « Intelligence artificielle et sciences cognitives »  : […] des singes à raisonner, à se représenter et à concevoir des procédures pour résoudre des problèmes. Mais leur incapacité à apprendre un langage oppose les psychologues de l'animal et les linguistes qui rejettent l'idée d'une cognition qui ne serait pas associée à un véritable langage, freinant ainsi le développement d'une éthologie cognitive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition/#i_89490

COGNITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Emmanuel BIGAND
  •  • 1 292 mots

que la musique active un réseau de neurones, qui, bien que plus distribué que celui du langage, le recouvre partiellement. Les liens entre ces deux formes de communication intriguent les sciences cognitives et il existe différentes hypothèses pour tenter d’en comprendre l’origine. On peut tout d’abord penser que la musique se serait développée en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-musicale/#i_89490

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 241 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Langage et communication »  : […] sciences cognitives est d'avoir distingué et articulé différents niveaux de représentation au sein du langage, chaque niveau nécessitant une analyse particulière, et leur articulation effective, dans la production et la compréhension du langage (parlé ou écrit), une théorie supplémentaire. Ajoutons que le penseur qui a le plus contribué à cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-cognitives/#i_89490

COURT DE GÉBELIN ANTOINE (1725-1784)

  • Écrit par 
  • Thierry DEPAULIS
  •  • 911 mots

commente les manifestations du génie humain qui lui paraissent les plus significatives. Son esprit systématique devait naturellement le pousser à s'intéresser à ce que nous appellerions aujourd'hui la linguistique : deux des premiers volumes du Monde primitif traitent donc de la grammaire (tome II) et de l'étymologie (tome III […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-court-de-gebelin/#i_89490

CRITIQUE LITTÉRAIRE

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 12 911 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La déconstruction »  : […] la primauté de la parole dans une métaphysique idéaliste de la présence, qui se trouverait derrière ou sous le langage et le texte : l'idée, l'intention, la vérité, le sens, la référence que le langage exprimerait. Pour cette tradition, les mots seraient transparents, la communication possible. Derrida veut montrer que la voix n'est pas première […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-litteraire/#i_89490

CULIOLI ANTOINE (1924-2018)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 815 mots

L’objet d’étude – défini comme l’activité de langage appréhendée à travers la diversité des langues et des textes – n’étant pas directement observable, le travail du linguiste consiste, selon Culioli, à dégager des « observables » (construits théoriques) sur la base de descriptions minutieuses de langues diverses, afin de pouvoir ensuite identifier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antoine-culioli/#i_89490

CULTURE - Culture et civilisation

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 14 333 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Civilisation et culture littéraire : le vulgaire « illustre » »  : […] Mais, d'un autre côté, la restauration du modèle de la communauté appelle l'instauration d'un modèle de la communication. Ce sera l'objet du De vulgari eloquentia de justifier, à ce titre, la suprématie du « parler illustre » d'Italie sur la diversité des dialectes issus de la contingence des lieux et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culture-culture-et-civilisation/#i_89490

DE L'ORATEUR, Cicéron - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 732 mots

Dans le chapitre « Grandeur de l'éloquence »  : […] ton de voix, etc.). Loin de devoir éveiller le soupçon du philosophe, la maîtrise du langage accomplit la nature profonde de l'homme, animal social, et l'accorde à l'harmonie de l'univers, telle que l'enseignent les philosophes : « cet ensemble est si bien ordonné que le moindre changement en détruirait la cohésion, si beau qu'on ne peut même pas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/de-l-orateur/#i_89490

DÉVELOPPEMENT MÉTALINGUISTIQUE, psychologie

  • Écrit par 
  • Jean Émile GOMBERT
  •  • 1 032 mots

Pour les psycholinguistes cognitivistes, les activités métalinguistiques constituent un sous-domaine de la métacognition qui concerne le langage et son utilisation. Ce sous-domaine comprend les activités de réflexion sur le langage ainsi que les activités de contrôle conscient et de planification intentionnelle par le sujet de ses propres processus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-metalinguistique-psychologie/#i_89490

DÉVELOPPEMENT DU SOI

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 1 040 mots

Durant la toute petite enfance (jusqu’à 4 ans), avec l’émergence du langage, l’enfant va développer des représentations de soi uniquement fondées sur des caractéristiques concrètes, observables par autrui (« j’ai les yeux bleus »). Il se caractérise avec des attributs distincts les uns des autres (« je saute des marches », « je monte sur un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-soi/#i_89490

DIACHRONIE ET SYNCHRONIE, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 197 mots
  •  • 1 média

linguistique de distinguer l'approche diachronique et l'approche synchronique du langage. Est dite « diachronique » une approche qui s'intéresse à l'évolution d'une langue au cours de son histoire. Une approche « synchronique » ne prend au contraire en compte qu'un seul et unique état de la langue considérée. Ainsi, si l'on étudie l'évolution de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diachronie-et-synchronie-linguistique/#i_89490

DIALECTES ET PATOIS

  • Écrit par 
  • Pierre ENCREVÉ
  •  • 2 882 mots

Dans le chapitre « Le problème »  : […] On pourrait estimer, à première vue, que le classement des différents langages humains en langues, dialectes et patois va de soi et que l'on peut immédiatement décider à laquelle de ces classes appartient chaque parler. La distinction se ferait de manière hiérarchique : il y aurait de « vraies » langues, langues nationales officielles normalisées, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dialectes-et-patois/#i_89490

DIDACTIQUE - La didactique des disciplines

  • Écrit par 
  • Jean-Paul BRONCKART, 
  • Jean-Louis CHISS
  •  • 5 207 mots

Dans le chapitre « Le texte comme objet de savoir »  : […] Un ensemble de recherches contemporaines porte sur les caractéristiques des textes, écrits ou oraux, qui présentent les objets de savoirs et/ou les objets d'enseignement, et qui les érigent ce faisant en objets langagiers. Cette notion signifie que tout objet d'enseignement verbalisé est nécessairement soumis à un ensemble complexe de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didactique-la-didactique-des-disciplines/#i_89490

ÉCRIT ET ORAL (linguistique)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 110 mots

Si l'origine du langage et donc des langues remonte à la nuit des temps, on peut raisonnablement postuler que, il y a 100 000 ans, Homo sapiens sapiens parlait déjà un langage parfaitement organisé. La naissance de l'écriture, quant à elle, remonte à environ 5 000 ans (chez les Sumériens et les Égyptiens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecrit-et-oral/#i_89490

ESSAI SUR L'ORIGINE DES LANGUES, Jean-Jacques Rousseau - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Anouchka VASAK
  •  • 1 200 mots

Dans le chapitre « « L'histoire et le progrès des langues » »  : […] « La langue de convention n'appartient qu'à l'homme. Voilà pourquoi l'homme fait des progrès, soit en bien soit en mal, et pourquoi les animaux n'en font point. » L'histoire de l'origine des langues est celle d'une dégradation continue, qu'accompagnent la promotion technique et la marche vers le despotisme. Contraint par la linéarité de l'écriture […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/essai-sur-l-origine-des-langues/#i_89490

ÉTHIQUE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 5 715 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le « pôle-il » »  : […] Cette situation, une fois encore, a son parallèle dans le langage. Toute prise nouvelle de parole suppose l'existence d'une langue déjà codifiée et la circulation de choses déjà dites qui ont laissé leurs traces dans le langage, en particulier dans le langage écrit sous forme de textes, de livres, etc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethique/#i_89490

FAYE JEAN-PIERRE (1925-    )

  • Écrit par 
  • François POIRIÉ
  •  • 632 mots

Après avoir passé l'agrégation de philosophie en 1950, Jean-Pierre Faye, né à Paris, enseigne à Reims, Chicago, Lille. Entre 1958 et 1970, il publie six romans – Entre les rues (1958), La Cassure (1961), Battement (1962), Analogues (1964), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-pierre-faye/#i_89490

FOUCAULT MICHEL (1926-1984)

  • Écrit par 
  • Frédéric GROS
  •  • 5 263 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les discours de vérité »  : […] le savoir moderne, une nature humaine qui s'énonce et se découvre à travers toute vérité. La « mort de l'homme », dramatiquement annoncée, recouvre le constat d'une dérive contemporaine des savoirs, qui abandonnent « l'homme » pour soumettre leur configuration à un nouveau et énigmatique pli : le langage. Tout alors devient langage, échange […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-foucault/#i_89490

GARRETT MERRILL (1935-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 367 mots

de la psycholinguistique et des recherches interdisciplinaires en matière d’étude du langage. Au terme d’un stage postdoctoral au Massachusetts Institute of Technology (MIT), il est recruté par le département de psychologie de cet institut où il restera jusqu’à son départ, en 1987, pour l’université d’Arizona dont il est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merrill-garrett/#i_89490

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Courants et écoles historiques

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 6 859 mots

Dans le chapitre « Les représentations »  : […] La réalité historique est toujours perçue et représentée au travers du langage. Cette expression minimale du tournant linguistique a été radicalisée de manière parfois extrême : la réalité demeure hors de toute prise, le langage seul peut l'exprimer et le langage seul constitue une ou même la réalité. Cette réduction au langage associée à une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-courants-et-ecoles-historiques/#i_89490

HISTOIRE (Histoire et historiens) - L'écriture de l'histoire

  • Écrit par 
  • Christian DELACROIX
  •  • 4 391 mots

Dans le chapitre « Écriture de l'histoire et « tournant linguistique » »  : […] réalité historique comme un texte (d'où l'appellation de « textualisme »). Le langage y est considéré comme un système auto-référentiel qui « construit » la réalité. La phrase de Barthes « le fait n'a jamais qu'une existence linguistique » sert couramment – le plus souvent de manière péjorative – à résumer ce qui serait leur thèse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-l-ecriture-de-l-histoire/#i_89490

IMAGE MENTALE

  • Écrit par 
  • Grégoire BORST
  •  • 977 mots
  •  • 1 média

ils traitent des représentations propositionnelles similaires à celles impliquées dans le langage. Par exemple, une balle posée sur une boîte sera représentée de la manière suivante : sur + balle, boîte. Alors que les données comportementales n’ont pas permis de résoudre le débat sur le format des images mentales initié dans les années 1970, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/image-mentale/#i_89490

IRIGARAY LUCE (1930-     )

  • Écrit par 
  • Marie Beth MADER
  •  • 508 mots

Féministe, linguiste, psychanalyste et philosophe française, Luce Irigaray a construit une grande part de son œuvre sur les usages et mésusages de la langue lorsque celle-ci s'emploie à rendre compte du féminin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luce-irigaray/#i_89490

KOSUTH JOSEPH (1945-    )

  • Écrit par 
  • Jacinto LAGEIRA
  •  • 2 242 mots

Dans le chapitre « Le langage comme médium »  : […] tournant dans l'art contemporain par la volonté de se servir du langage comme un nouveau moyen d'expression plastique, mais surtout comme le médium qui permet de remettre en question la nature même de l'art. Le langage possède les structures idéales pour simultanément interroger le monde et se réfléchir lui-même. Deux composantes principales […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-kosuth/#i_89490

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 534 mots
  •  • 7 médias

contemporaine. Non que nos contemporains soient les premiers à découvrir le langage. Celui-ci a toujours été à la place d'honneur dans la philosophie, tant il est vrai que la compréhension que l'homme prend de lui-même et de son monde s'articule et s'exprime dans le langage ; les sophistes grecs sont sans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_89490

ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LES MALENTENDANTS

  • Écrit par 
  • Jacqueline LEYBAERT
  •  • 2 560 mots

Un des aspects les plus marquants du langage est qu’il peut être traité et appris aussi facilement par l’œil et la main que par l’oreille et la bouche – en d’autres termes, le langage peut être construit à partir de signes manuels ou à partir de mots parlés. Aujourd’hui, cette idée n’est plus controversée mais, il y a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage-chez-les-malentendants/#i_89490

LANGUE ORIGINELLE

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 1 748 mots

De prime abord, une distinction s'impose entre langue originelle et premiers langages. L'une ressortit au mythe de la matrice originelle d'où serait issue toute créature ; elle se réfère à l'idée d'une puissance divine engendrant un couple initial dont l'humanité tout entière formerait la descendance. Les autres impliquent, dans la perspective du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/langue-originelle/#i_89490

LANGUES ET LANGAGE ORIGINE DES

  • Écrit par 
  • Bernard VICTORRI
  •  • 6 746 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La langue originelle »  : […] elle sera peut-être élucidée autrement, à partir des travaux consacrés à l'origine du langage. En effet, un grand nombre de chercheurs défendent la thèse d'un « goulot d'étranglement » dans l'histoire de l'hominisation : tous les humains actuels descendraient d'un petit groupe d'Homo sapiens ayant vécu il y a cent à deux cent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/origine-des-langues-et-langage/#i_89490

LES GRAMMAIRES DE L'INTELLIGENCE (J.-M. Ferry)

  • Écrit par 
  • Jean GREISCH
  •  • 1 041 mots

La première partie de l'ouvrage analyse les deux grammaires infralinguistiques présupposées dans la genèse du langage humain : grammaire iconique de l'association des images, grammaire indiciaire qui se présente d’abord comme la compétence de reconstituer des scènes à partir de traces. La seconde partie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-grammaires-de-l-intelligence/#i_89490

LEVELT PIM (1938-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 439 mots

Ses travaux portent essentiellement sur la modélisation de la production du langage et sur l’acquisition du langage par l’enfant. Dans le droit fil des travaux fondateurs de Victoria Fromkin (1971) et de Merrill Garrett (1975, 1980), Pim Levelt propose, en 1989, un modèle de la production du langage […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pim-levelt/#i_89490

LINGUISTIC TURN, histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand MÜLLER
  •  • 1 841 mots

américain Richard Rorty, dans lequel ce dernier insiste sur l'importance du langage dans la formulation des questions philosophiques. Paru en 1967, il n'a pourtant pas eu une place explicite dans le débat concernant les disciplines littéraires et l'histoire qui marquera les années 1980. Une école se reconnaît également à un programme et à des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistic-turn-histoire/#i_89490

LINGUISTIQUE - Théories

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 6 894 mots
  •  • 1 média

Malgré une tradition de réflexion sur le langage qui remonte à l'Antiquité, on a coutume de considérer que la linguistique ne s'est constituée comme discipline scientifique qu'au début du xxe siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-theories/#i_89490

MACWHINNEY BRIAN (1945-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 429 mots

psychologie du développement où, afin d’échapper à l’opposition classique entre nativisme et empirisme, il défend une troisième voie selon laquelle l’émergence du langage, au plan phylogénétique, ainsi que l’apprentissage du langage et des langues, au plan ontogénétique, reposeraient sur des processus émergents compétitifs de type darwinien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brian-macwhinney/#i_89490

MÉDIAS - Sociologie des médias

  • Écrit par 
  • Jacques GERSTLÉ
  •  • 7 325 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Approches théoriques »  : […] le langage, l'écriture, l'imprimerie et les télécommunications. « Le langage est à la base de la communauté des bandes de chasseurs : signal efficace, il permet aux hommes d'agir ensemble à la poursuite de buts communs. L'apparition de l'écriture correspond à la création des premiers centres urbains de la société agricole : c'est la base de l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/medias-sociologie-des-medias/#i_89490

MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Serge BRION, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Alain LIEURY
  •  • 12 305 mots

Dans le chapitre « Les mécanismes de stockage »  : […] la mémorisation, avec des variantes dues à la nature de l'information : par exemple, le langage offre une hiérarchie de codes d'intégration et des symboles regroupant des informations plus nombreuses ; les sons sont groupés en lettres, les lettres en syllabes puis en mots, les mots en phrases. Les images et les idées correspondent aussi à des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire/#i_89490

MERLEAU-PONTY MAURICE (1908-1961)

  • Écrit par 
  • Alphonse DE WAELHENS
  •  • 3 508 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La conscience et le langage »  : […] connaissance expresse d'elle-même ». On le voit : entre la conscience et le langage, le lien est intrinsèque. Or le langage n'est réductible ni à la pensée ni à la mise en œuvre de mécanismes physiologiques. L'admettre reviendrait à manquer sa nature essentielle, qui est de manifester dans son être un sujet qui parle. Par le déplacement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-merleau-ponty/#i_89490

MÉTALANGUE & MÉTALANGAGE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 648 mots

Toute science est tentée de se constituer un savoir sur les outils qu'elle emploie : dès lors que l'on parle, dans n'importe quel langage, sur un autre langage, il y a un phénomène de métalangage. Lorsque ce langage second est organisé lui-même et forme un tout, c'est une métalangue. Si Hilbert a nettement constitué la métamathématique, si les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metalangue-et-metalangage/#i_89490

MORPHOLOGIE (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Séverine CASALIS, 
  • Pascale COLÉ
  •  • 2 908 mots

Dans le chapitre « Pratique langagière de l’adulte »  : […] Comprendre ou produire un message verbal engage un ensemble de traitements langagiers. L’exemple précédent permet d’envisager l’hypothèse que le traitement morphologique serait systématiquement mis en œuvre par le système cognitif du locuteur qui utilise le langage. Le traitement morphologique consiste à détecter, identifier […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morphologie/#i_89490

NAUMAN BRUCE (1941-    )

  • Écrit par 
  • Erik VERHAGEN
  • , Universalis
  •  • 2 818 mots

Dans le chapitre « Une dissection du langage »  : […] en premier lieu ce qui va devenir à terme le « médium » de prédilection de l'artiste, à savoir le langage. Nauman n'a de cesse en effet de le décortiquer sous ses formes vocales ou écrites et de l'expérimenter à travers des variations qui trouvent pour supports dessins (Love Me Tender, Move Te Lender, 1966, Saint Louis Art […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bruce-nauman/#i_89490

NORME ET USAGE (linguistique)

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 201 mots

Dans le chapitre « Norme et description »  : […] les parlers populaires ou enfantins, non pas une infraction à une norme idéale, mais au contraire l'un des procédés fondamentaux de la langue. Par ailleurs, Henri Frei s'est employé à retrouver derrière les prétendues fautes de langage des mécanismes identiques à ceux qui sous-tendent le langage dit correct (Henri Frei, Grammaire des fautes, 1929 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norme-et-usage/#i_89490

LA PHILOSOPHIE DES FORMES SYMBOLIQUES, Ernst Cassirer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • François TRÉMOLIÈRES
  •  • 657 mots

Dans le chapitre « Mythe et symbole »  : […] monde » qui l'arrache à son individualité et à sa condition de nature. Cet arrachement a pour premier instrument le langage, et Cassirer n'aborde le concept de symbole qu'à travers sa « construction linguistique ». Ainsi faudrait-il décliner autant de « grammaires » que de domaines de l'activité humaine : science, art, religion, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-philosophie-des-formes-symboliques/#i_89490

PRODUCTION DE MOTS (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Patrick BONIN
  •  • 1 618 mots

La psycholinguistique est une discipline qui étudie l'acquisition du langage et son utilisation. La production de mots est un thème important au sein de cette discipline […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/production-de-mots/#i_89490

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 733 mots

la fin de cette décennie. Cette nécessité semble s'être imposée au sein de la discipline pour désigner commodément la partie de celle-ci dévolue à l'étude des processus par lesquels l'esprit humain exerce les fonctions dites « supérieures », comme la compréhension du langage, le raisonnement, la résolution de problèmes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/#i_89490

PSYCHOMÉTRIE

  • Écrit par 
  • Jacques GRÉGOIRE
  •  • 6 273 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les normes »  : […] d’âge. Par exemple, on peut calculer le score brut moyen des enfants de cinq ans à un test de langage. On pourra ensuite comparer les scores individuels des enfants de cinq ans à cette valeur de référence et déterminer si un enfant possède les compétences langagières de son âge, ou s’il est en avance ou en retard. Une telle expression des scores […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychometrie/#i_89490

PSYCHOPHYSIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Michel MEULDERS
  •  • 5 410 mots

Dans le chapitre « Approche phylogénétique »  : […] concepts nouveaux communiqués à d'autres individus sous forme de langage ; cependant, le lien entre concept et langage n'est peut-être que secondaire, car bien des idées paraissent traverser notre champ de conscience sans avoir nécessairement de support verbal ; et il est remarquable de constater que, tout au long de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychophysiologie/#i_89490

QU'EST-CE QUE LA LITTÉRATURE ? Jean-Paul Sartre - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 130 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'écrivain n'est pas innocent »  : […] opposition : la prose se sert des mots, la poésie sert les mots. Or la littérature étant l'art du langage, et le langage étant « naturellement signifiant », c'est dans la prose que se réalise son essence, la poésie étant plutôt assimilée aux arts « intransitifs » que sont la musique et la peinture. Pour Sartre, la littérature est donc bien un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/qu-est-ce-que-la-litterature/#i_89490

ROBOTIQUE ET PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe GAUSSIER
  •  • 2 144 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vers des robots interactifs et une robotique développementale »  : […] ou développementale et en psychologie sur l’interdépendance ou non du développement sensori-moteur et du développement de capacités de raisonnement plus abstraites liées au langage. Les robots apparaissent ainsi comme étant à la fois des outils très utiles et de fabuleuses machines pour nous interroger sur nous-mêmes et ce qui fonde notre humanité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robotique-et-psychologie/#i_89490

SIGNE ET SENS

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 7 769 mots

e siècle, plus précisément avant Condillac. C'est demander quel lien nos idées et nos pensées entretiennent avec les mots de notre langage et en général avec les moyens d'expression qui ont une certaine parenté avec les mots. Il s'agit donc de mettre en relation la sphère de la pensée et la sphère du langage et de l'expression […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/signe-et-sens/#i_89490

SLOBIN DAN (1939-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 415 mots

Dan Slobin est mondialement connu comme éminent spécialiste de l’étude du développement du langage chez l’enfant dans le contexte de communautés linguistiques parlant des langues structuralement fort contrastées (anglais, turc, serbo-croate, espagnol, hébreu, néerlandais, français, langue des signes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dan-slobin/#i_89490

SMS (Short Message Service) ou TEXTO

  • Écrit par 
  • Josie BERNICOT
  •  • 1 324 mots

Un SMS (Short Message Service) est un texte écrit envoyé à partir d’un téléphone mobile vers un autre téléphone mobile. Les terminologies de minimessages ou textos sont aussi utilisées. Même si le premier SMS a été envoyé récemment (3 décembre 1992), ce mode de communication a déjà une histoire. À l’origine, pour écrire un SMS, le scripteur était […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sms-texto/#i_89490

SOCIOLOGIE - La démarche sociologique

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 5 426 mots

Dans le chapitre « Questions de mots »  : […] raisons d'estimer que la démarche sociologique comporte, pour une part importante, une critique des apparences. Si l'on peut se défier des usages ordinaires du langage, c'est surtout parce que ceux-ci tendent à favoriser des affirmations pourvues d'un statut quasi théorique. Par exemple, une conception morale et politique de deux humanités […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sociologie-la-demarche-sociologique/#i_89490

STEINER GEORGE (1929-    )

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques LECERCLE
  •  • 2 179 mots

Dans le chapitre « La tragédie »  : […] langue, dont les structures fondent nos métaphores, guident nos analogies, soutiennent nos abstractions et nos symboles, s'incarnent dans nos mythes fondateurs. Langue et mythes se développent ensemble : les mythes sont du langage — mais c'est parce qu'ils sont dans le langage. Le critique littéraire ne peut dès lors éviter de se faire linguiste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-steiner/#i_89490

STYLE

  • Écrit par 
  • Mikel DUFRENNE
  •  • 5 646 mots

Dans le chapitre « Le discours de la stylistique »  : […] nom de rhétorique. Car la rhétorique est une technique du langage considéré comme un art. Elle est à la fois descriptive et normative : grammaire de l'expression littéraire, elle détermine les moyens que le langage met à la disposition de l'écrivain et de l'orateur ; instrument de critique, elle pose les règles propres à chaque genre, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/style/#i_89490

SYMBOLE

  • Écrit par 
  • Dominique JAMEUX
  •  • 5 520 mots

Dans le chapitre « L'interprétation symbolique »  : […] manière plus seconde mais tout aussi importante, à l'intérieur d'une problématique des « langages » qu'ils soient « naturels » ou mathématiques. Que représente exactement le signe +, le signe −, ou le signe =, ou tout autre ? On a dit : une opération à effectuer sur des grandeurs. Mais ils représentent tout autant l'existence d'un système où ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbole/#i_89490

TRAITEMENT SYNTAXIQUE (perception et compréhension)

  • Écrit par 
  • Joël PYNTE
  •  • 1 326 mots

le psychologue qui s’intéresse, lui, à la manière dont les sujets humains traitent le langage ? La meilleure réponse que puisse apporter la psychologie expérimentale est de nature empirique. En effet, les opérations de traitement mises en jeu dans la compréhension du langage sont notamment accessibles à l’observation via l’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traitement-syntaxique/#i_89490

TRAITÉ DES PRINCIPES DE LA CONNAISSANCE HUMAINE, George Berkeley - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 776 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Changer les idées en choses »  : […] : l'étendue est toujours colorée, la couleur est toujours couleur d'une chose précise. Quant au langage, il va prendre une place de plus en plus importante dans les travaux de Berkeley. Le signe n'est qu'un simple outil dont dispose l'esprit, il ne désigne en rien la chose concrète elle-même, mais rassemble le divers qu'il porte à l'abstraction. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traite-des-principes-de-la-connaissance-humaine/#i_89490

UNIVERSAUX, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 4 975 mots

Plus de six mille langues sont parlées à la surface du globe. Historiquement apparentées ou non, selon les cas, elles n'en sont pas moins toutes différentes. Pourtant, ces différences ne constituent pas des barrières infranchissables, puisqu'il est possible d'apprendre une langue étrangère ou de traduire d'une langue à l'autre. L'exercice du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universaux-linguistique/#i_89490

VÉRITÉ ET MÉTHODE, Hans Georg Gadamer - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 818 mots

Dans le chapitre « L'horizon du langage »  : […] La troisième partie du livre, intitulée « Tournant ontologique pris par l'herméneutique sous la conduite du langage », jette les bases d'une telle tâche à partir de la prise en compte de « l'universalité du langage ». « La langue est [...] le médium universel dans lequel s'opère la compréhension même, qui se réalise dans l'interprétation. » Bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/verite-et-methode/#i_89490

VISUALISATION DE L'ACTIVITÉ DU CERVEAU

  • Écrit par 
  • Jean-Gaël BARBARA
  •  • 6 300 mots
  •  • 5 médias

Il est communément admis que de telles recherches en imagerie cérébrale permettent, par exemple, de savoir quelles régions du cerveau humain réalisent certaines fonctions, comme l’implication du lobe temporal dans le langage ou la mise en jeu du cortex préfrontal dans la prise en compte de certaines règles de jeux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visualisation-de-l-activite-du-cerveau/#i_89490


Affichage 

Fonctions du langage définies par Roman Jakobson

tableau

Fonctions du langage définies par Roman Jakobson 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Schéma de la communication défini par Roman Jakobson

tableau

emptynull 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Acquisition du langage

photographie

De nombreuses théories s'efforcent de rendre compte de l'émergence du langage dans le développement de l'enfant Elles se distinguent par le poids respectif qu'elles attribuent à divers facteurs, entre lesquels trois se détachent particulièrement : l'ancrage biologique des faits linguistiques,... 

Crédits : K. Mitchell/ Corbis

Afficher

Décours temporel des ondes électriques cérébrales impliquées dans le codage de la parole

graphique

En a, le cerveau peut coder des variations très rapides des ondes sonores correspondant à la prononciation des syllabes ; une très fine différence distingue les deux phonèmes /p/ et /b/ qui tient à la présence d’une brève émission de son laryngé (pendant environ 30 ms) avant... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Différentes régions et structures impliqués dans l’expression du langage

dessin

Sur ce schéma sont représentées les différentes régions et structures du cortex cérébral gauche et du cervelet droit (représenté en coupe) qui sont impliquées dans l'expression du langage Participent également des régions des noyaux gris centraux gauches 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les aires du cortex cérébral impliquées dans la perception de la parole

dessin

Vue du cerveau dans laquelle le lobe frontal gauche et une partie du lobe pariétal gauche ont été sectionnés, révélant ainsi la face supérieure du lobe temporal gauche Le cortex auditif primaire dans lequel les informations auditives parviennent à partir des voies auditives est situé dans... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les deux voies de la compréhension de la parole

dessin

Voies dorsale (en rouge) et ventrale (en vert) impliquées dans la compréhension auditive de la parole dans le cortex cérébral En orange, les territoires cérébraux des fonctions visuelles pour lesquelles l’organisation dorsale et ventrale a initialement été décrite (figurées par les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les grandes étapes de l’acquisition du langage

tableau

Les neuf grandes étapes de l'acquisition du langage 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les principales aires du langage à la surface du cortex de l’hémisphère cérébral gauche

dessin

Dans ce modèle simple des bases cérébrales du langage oral, l’aire de Broca, dans la partie inférieure et postérieure du lobe frontal, assure la production des sons de la parole, alors que la compréhension auditive de celle-ci dépend de l’aire de Wernicke dans la partie supérieure et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Noam Chomsky

photographie

Noam Chomsky en 1987, dans son bureau du Massachusetts Institute of Technology (université de Boston, Massachusetts) 

Crédits : U. Andersen/ Getty

Afficher

Fonctions du langage définies par Roman Jakobson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Schéma de la communication défini par Roman Jakobson
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Acquisition du langage
Crédits : K. Mitchell/ Corbis

photographie

Décours temporel des ondes électriques cérébrales impliquées dans le codage de la parole
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Différentes régions et structures impliqués dans l’expression du langage
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Les aires du cortex cérébral impliquées dans la perception de la parole
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Les deux voies de la compréhension de la parole
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Les grandes étapes de l’acquisition du langage
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Les principales aires du langage à la surface du cortex de l’hémisphère cérébral gauche
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Noam Chomsky
Crédits : U. Andersen/ Getty

photographie