WHORF BENJAMIN LEE (1897-1941)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Linguiste américain né le 24 avril 1897 à Winthrop (Massachusetts), mort le 26 juillet 1941 à Wethersfield (Connecticut).

Benjamin Lee Whorf est connu pour ses hypothèses sur la relation entre la langue, d'une part, et la pensée et la cognition, d'autre part. Il est aussi célèbre pour ses études sur la langue et la philosophie hébraïques, sur les langues et les dialectes du Mexique et des Mayas, ainsi que sur la langue des Indiens Hopi.

Sous l'influence d'Edward Sapir à l'université Yale, Whorf développe la thèse selon laquelle la langue détermine la culture, qui deviendra connue sous le nom d'hypothèse Whorf, ou d'hypothèse de Sapir-Whorf. Whorf soutient que la structure d'une langue tend à conditionner la manière dont un locuteur de cette langue pense. Les structures des diverses langues amènent donc leurs locuteurs à voir le monde différemment. Cette hypothèse avait déjà été formulée au xviiie siècle par les linguistes allemands Johann Gottfried Herder et Wilhelm von Humboldt. Aux États-Unis, elle est adoptée par Sapir pendant l'entre-deux-guerres et par Whorf dans les années 1940. La formulation de Whorf et son illustration de l'hypothèse suscitent un vif intérêt. Se fondant sur ses recherches et ses observations de terrain sur les langues amérindiennes, il suggère, par exemple, que la conception du temps et de la ponctualité dans un peuple pourrait être influencée par les types de temps verbaux que présente sa langue. Whorf en conclut que la formulation des idées est intégrée à – ou est influencée par – une grammaire propre et diffère dès lors d'une langue à l'autre. Cette position et son contraire, selon laquelle la culture façonne la langue, ont fait l'objet de nombreux débats.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  WHORF BENJAMIN LEE (1897-1941)  » est également traité dans :

LANGAGE ACQUISITION DU

  • Écrit par 
  • Michèle KAIL
  •  • 4 942 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les approches fonctionnalistes  »  : […] Diverses conceptions alternatives, dont la plus récente est l’approche « émergentiste », proposent une vision plus « épigénétique » de l’acquisition, soulignant que, si le langage est ancré dans notre héritage biologique, son émergence est liée aux capacités cognitives (attention, association, mémoire) et communicatives générales déjà mises en place au cours de la première année ainsi qu’aux propr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage/#i_49778

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 804 mots

Dans le chapitre « L’approche taxonomique »  : […] Avec une série de travaux pionniers en ethnoscience au début des années 1970, l’intérêt des anthropologues cognitivistes s’est peu à peu déplacé de l’identification des traits ou propriétés des éléments d’un domaine vers l’analyse des taxonomies vernaculaires. L’approche taxonomique va se développer à partir du constat ethnographique que les catégories propres à nombre de domaines (êtres vivants, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-cognitive/#i_49778

ANTHROPOLOGIE DE LA COMMUNICATION

  • Écrit par 
  • Julien BONHOMME
  •  • 4 199 mots

Dans le chapitre « Dell Hymes et le projet de l’anthropologie de la communication »  : […] L’anthropologie de la communication naît au cours des années 1960 au sein de l’anthropologie culturelle américaine. En 1962, l’anthropologue et linguiste Dell Hymes publie un manifeste pour une ethnographie de la parole ( ethnography of speaking ). Il y propose d’étudier l’articulation entre langue, culture et société dans le silla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-de-la-communication/#i_49778

LINGUISTIQUE - Théories

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 6 894 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le distributionnalisme »  : […] À l'inverse du structuralisme européen, le structuralisme américain s'est développé sans référence à Saussure. Il a d'abord pris appui sur les travaux de linguistique descriptive et comparative des grands pionniers que furent Edward Sapir et Benjamin Lee Whorf. Ethnolinguistes spécialistes des langues amérindiennes, ces deux auteurs sont connus pour l'hypothèse qui porte leur nom, selon laquelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-theories/#i_49778

LINGUISTIQUE, Edward Sapir - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Gabriel BERGOUNIOUX
  •  • 776 mots

Inséparablement linguiste et anthropologue, Edward Sapir (1884-1939) est né dans une famille juive d'origine lituanienne à Lauenburg, en Allemagne. Émigré avec sa famille aux États-Unis en 1899, il s'est consacré aux sociétés autochtones de l'Amérique du Nord sous l'influence de Franz Boas (1858-1942). La découverte des spécificités phonologiques (il est l'un des fondateurs de cette discipline), s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-edward-sapir/#i_49778

SAPIR EDWARD (1884-1939)

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 770 mots

Né en Allemagne, Edward Sapir vient très jeune aux États-Unis où il fait d'abord des études d'allemand puis d'anthropologie et de linguistique (à New York puis à Columbia University). Sapir étudie alors les langues indiennes (le wishram, le takelma, le païute), travaille à l'université de Californie puis à celle de Pennsylvanie, enseigne à Ottawa (ce qui lui permet d'étudier d'autres langues : le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edward-sapir/#i_49778

UNIVERSAUX, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 4 975 mots

Dans le chapitre «  Le débat sur la relativité linguistique »  : […] Jusqu'au début des années 1960, c'est surtout sur la diversité et la spécificité des langues du monde que s'est portée l'attention des linguistes, aussi bien outre-Atlantique qu'en Europe. Aux États-Unis, la célèbre hypothèse dite de la « relativité linguistique » a été avancée dans le cadre des travaux sur les langues amérindiennes effectués par les ethnolinguistes. Cette hypothèse, à laquelle s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/universaux-linguistique/#i_49778

Pour citer l’article

« WHORF BENJAMIN LEE - (1897-1941) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/benjamin-lee-whorf/