EXPÉRIENCE

On peut situer principalement la notion d'expérience à l'intersection de trois domaines : la philosophie de l'esprit, la philosophie de la connaissance et la philosophie des sciences. On appelle d'abord « expériences » les états mentaux qui, comme la sensation, semblent impliquer une relation immédiate de l'esprit avec un donné, et dont les contenus sont intrinsèquement subjectifs et qualitatifs. Comment caractériser ces contenus d'expérience, et sont-ils autonomes par rapport aux contenus de pensée conceptuels des jugements dont ils semblent se distinguer ?

Du point de vue de la théorie de la connaissance, on appelle expérience non seulement toute connaissance immédiate et non inférentielle, mais aussi une connaissance médiate, inférée ou induite à partir des données sensorielles, apprise et non innée. La connaissance sensible est-elle autonome par rapport à la connaissance rationnelle, et comment justifier la distinction philosophique entre des vérités de fait ou a posteriori et des vérités de raison ou a priori ? Pour l'empirisme, toute – ou la plus grande partie de – la connaissance provient de l'expérience et est justifiée par elle. Pour le rationalisme, aucune connaissance n'est possible s'il n'existe pas de vérités innées ou a priori.

Enfin, du point de vue de la philosophie des sciences, on appelle « expérience » toute procédure par laquelle une hypothèse ou une théorie scientifique est confrontée avec des faits. Quelle est la relation entre théorie et expérience ? D'un domaine à l'autre, la forme des problèmes est commune et s'organise autour de la relation entre le « donné » et le « construit » ou l'inféré. Il est douteux qu'une conception proposée dans l'un de ces domaines puisse être totalement indépendante des positions tenues dans les autres. C'est le cas en particulier de la thèse empiriste, qui, loin d'être aussi naïve et simpliste qu'on le dit souvent, prend de nombreuses formes, dont toutes ne sont pas également acceptables ou inacceptables.

La subjectivité de l'expérience

On s'accorde en gé [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : maître de conférences de philosophie, université de Grenoble-II et C.N.R.S

Classification


Autres références

«  EXPÉRIENCE  » est également traité dans :

ADAPTATION - Adaptation psychologique

  • Écrit par 
  • Albert JAKUBOWICZ
  •  • 5 009 mots

Dans le chapitre « L'appropriation de l'expérience »  : […] L'appropriation de l'expérience précède l'accession à la connaissance. Elle est essentielle pour dominer le cheminement qui conduit du geste à l'aisance, du geste au pouvoir. Elle est nécessaire pour renouveler les expériences, pour s'ancrer dans le monde, pour s'adapter. Mais elle est toujours l'intrusion dans un champ social dans lequel se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adaptation-adaptation-psychologique/#i_1871

AVENARIUS RICHARD (1843-1896)

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 854 mots

Philosophe allemand, né à Paris, Richard Avenarius enseigna à Zurich de 1877 à sa mort, et prit part à la création du Cercle académico-philosophique de Leipzig. Bien qu'il se soit inscrit dans l'histoire des idées comme l'un des fondateurs en 1877 du Vierteljahrschrift für Wissenschaftliche Philosophie (Revue de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-avenarius/#i_1871

BACHELARD GASTON (1884-1962)

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques WUNENBURGER
  •  • 3 479 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La rationalité scientifique »  : […] que l'on cherche à expliquer. De plus en plus, Bachelard soutient que cette dialectique externe entre théorie et expérience, ne dispense pas d’une dialectique interne entre les concepts eux-mêmes jusqu’à parfois solliciter la puissance de la contradiction, par recours à un anti-concept. À partir de La Philosophie du non (1940), il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-bachelard/#i_1871

BACON chancelier FRANCIS (1560 ou 1561-1626)

  • Écrit par 
  • Michèle LE DŒUFF
  •  • 2 168 mots
  •  • 1 média

de dégager par la négative la « forme » exacte de la chose (la chaleur, par exemple), et « l'expérience instruite » (experientia literata), qui est comme un art de battre méthodiquement les buissons, en variant une expérience, en la prolongeant, etc., et surtout en notant par écrit les étapes de l'expérimentation. Il faut […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacon-chancelier-francis/#i_1871

BOSCOVICH ou BOŠKOVIC RUDJER (1711-1787)

  • Écrit par 
  • Jacques GUILLERME
  •  • 737 mots

n'en certifie pas la véracité. Seul le négatif est discriminant ; l'adéquation de l'expérience et de la théorie n'est, pour lui, qu'un indice probabiliste, désignant une orientation en vue de restreindre l'afflux des incohérences entre théorèmes et phénomènes. Le travail du savant consiste à extraire d'une dialectique entre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/boscovich-boskovic/#i_1871

BRADLEY FRANCIS HERBERT (1846-1924)

  • Écrit par 
  • Jean WAHL
  •  • 3 606 mots

Dans le chapitre « Les valeurs liées à l'expérience »  : […] pragmatisme ni l'empirisme radical ne peuvent contenter Bradley. Il montre les ambiguïtés du pragmatisme. Si l'on parle d'expérience immédiate, que fait-on des expériences passées et des expériences à venir ? Aucun des deux philosophes, ni James ni Russell, n'a porté une attention suffisante aux centres finis que nous sommes et à partir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francis-herbert-bradley/#i_1871

CATÉGORIES

  • Écrit par 
  • Fernando GIL
  •  • 6 074 mots

Dans le chapitre « Les catégories comme heuristique : Charles Sanders Peirce »  : […] Secondness) et tiercité (Thirdness). Elles représentent « les éléments de l'expérience » (C.P., vol. II, p. 84) en général, jouissant d'« ubiquité » (C.P., vol. V, p. 121) et intervenant toutes en même temps (Peirce critique l'usage kantien des catégories, qui reste « particulier », disjonctif). Bref, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/categories/#i_1871

CAUSALITÉ

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON, 
  • Marie GAUTIER, 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 13 000 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Critiques de l'idée de cause »  : […] que des fictions forgées par notre esprit, et non les raisons réelles de ce qui existe. Certes, nous observons, note Malebranche, un parallélisme entre des lois mathématiques et des vérités d'expérience. Il ne faut pas en déduire que nous avons pour autant pénétré les causes des phénomènes. Cette cohérence entre l'ordre des déductions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/causalite/#i_1871

CONNAISSANCE

  • Écrit par 
  • Michaël FOESSEL, 
  • Yves GINGRAS, 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 9 092 mots
  •  • 1 média

La position d'Aristote est dictée par les termes de ce débat : il n'y a de science que de l'universel, mais c'est en prenant acte des données de l'expérience sensible que l'intellect parvient à produire la connaissance par une démarche d'abstraction. Les règles logiques sont l'instrument (Organon) dont l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/connaissance/#i_1871

CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Henri EY
  •  • 10 466 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un être en devenir »  : […] ou de figures de l'espace géométrique, ou encore d'une mosaïque fonctionnelle. Il s'agit plutôt de saisir le mouvement même de l'organisation de l'être conscient, pour autant que cette organisation constitue une architectonie de niveaux, de formes et de perspectives qui permettent au sujet d'avoir conscience de l'expérience […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience/#i_1871

DESCRIPTION ET EXPLICATION

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 9 337 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les types d'explication »  : […] il faut recourir à des entités qui peuvent être soit données dans la perception, soit dérivées de la perception, par voie d'expérience imaginaire ou de raisonnement. Les notions fondamentales de la mécanique proviennent d'une origine concrète et intuitive : les points matériels dérivent des solides, la force dérive de notre sensation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/description-et-explication/#i_1871

DÉTERMINISME

  • Écrit par 
  • Étienne BALIBAR, 
  • Pierre MACHEREY
  •  • 9 720 mots

Dans le chapitre « Les limites de toute expérience possible »  : […] Or les limitations quantiques portent, non sur les approximations provisoires d'expériences particulières, mais sur toute expérience possible. On ne peut construire aucun dispositif expérimental qui permettrait de tourner la limitation impliquée par les relations d'incertitude. S'il s' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/determinisme/#i_1871

DEWEY JOHN (1859-1952)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI
  •  • 1 897 mots

Dans le chapitre « Le pragmatisme de John Dewey »  : […] Mais l'idéalisme qui marque ses premiers travaux est aussi largement contrebalancé par l'influence de Darwin. C'est à lui que Dewey doit son concept d'expérience, concept essentiel qui est à la source de son naturalisme et de son interactionnisme, tous deux opposés aux dualismes qui caractérisent la tradition philosophique. Le modèle en est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-dewey/#i_1871

DUHEM PIERRE (1861-1916)

  • Écrit par 
  • Michel PATY
  •  • 3 009 mots

Dans le chapitre « Le philosophe des sciences »  : […] propre pratique, sont particulièrement intéressantes. Tout d'abord, il constate qu'« une expérience de physique n'est pas seulement l'observation d'un phénomène ; elle est en outre l'interprétation théorique de ce phénomène ». Il énonce ensuite cette thèse – reprise ultérieurement par Quine – qu'« une expérience de physique ne peut jamais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-duhem/#i_1871

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Une science trop humaine ?

  • Écrit par 
  • Bernard GUERRIEN
  •  • 4 849 mots

Dans le chapitre « Théorie économique et expérimentation »  : […] Quelques économistes ont, malgré tout, procédé depuis longtemps à certaines « expériences ». Il a toutefois fallu attendre 2002 pour que la profession accorde un peu d'intérêt à ce qu'on appelle « l'économie expérimentale » (prix Nobel attribué conjointement à Daniel Kahneman et à Vernon Smith). Cette réticence s'explique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-definition-et-nature-une-science-trop-humaine/#i_1871

ÉCONOMIE EXPÉRIMENTALE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis RULLIÈRE
  •  • 2 230 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les limites de la méthode expérimentale en économie »  : […] au service à la fois du chercheur et du décideur, il n'en demeure pas moins que la production de données en laboratoire requiert de respecter des principes très stricts. Il s'agit ainsi, selon Smith en 1982, de caractériser un système microéconomique qui précise le rôle de chaque acteur, les biens échangés, les dotations, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-experimentale/#i_1871

EMPIRISME

  • Écrit par 
  • Edmond ORTIGUES
  •  • 13 316 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'empirisme défini comme théorie de l'évidence confirmative »  : […] Finalement, qu'est-ce que l'empirisme ? En dehors de la formule très générale qui affirme que nos informations sur le monde viennent de l'expérience, il est difficile de trouver une définition qui soit valable dans tous les cas. Ceux qui croient trouver dans la philosophie anglaise du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empirisme/#i_1871

EMPIRISME, sociologie

  • Écrit par 
  • Louis PINTO
  •  • 1 049 mots
  •  • 4 médias

rejeter totalement l’activité théorique, du moins échapper à certains de ses travers. L’invocation de l’expérience sert à éviter des entités inobservables (structures, groupes) ou des thèses tenues pour invérifiables et à privilégier les propositions auxquelles il est possible de procurer assez directement des interprétations opératoires (le sens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empirisme-sociologie/#i_1871

ENQUÊTE SUR L'ENTENDEMENT HUMAIN, David Hume - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Francis WYBRANDS
  •  • 806 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une nouvelle conception de l'entendement »  : […] qui pose le plus de problèmes. Car c'est, mus par une sorte « d'instinct naturel », que nous renvoyons le futur inconnu dans le passé connu. L'expérience seule nous donne l'idée de causalité (ce que Kant contestera, qui en fera un concept a priori). L'habitude, bien plus que l'imagination, est ce qui nous pousse à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enquete-sur-l-entendement-humain/#i_1871

ÉPISTÉMOLOGIE

  • Écrit par 
  • Gilles Gaston GRANGER
  •  • 13 083 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'épistémologie « post-cartésienne » »  : […] Le rôle assigné à l'expérience, tel est en effet le point d'où partent les difficultés qui engendrent un développement de cette épistémologie. Les écrits de Pascal sur la physique en donnent l'échantillon le plus parfait. On y découvre du reste déjà l'expression d'une conception bien différente de la science, qui, au lieu d'être une connaissance […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epistemologie/#i_1871

ERREUR

  • Écrit par 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 4 868 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'erreur dans les théories physiques »  : […] fondamentales des « axiomes » – « principes généraux formels » à partir desquels on retrouve, par déduction, des lois physiques et des éventualités testables par observation ou expérimentation. Ici, la théorie doit satisfaire deux types d'exigences : celle de l'épreuve de l'expérience, ou « validité externe », et celle de la « perfection interne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/erreur/#i_1871

ESTHÉTIQUE - L'expérience esthétique

  • Écrit par 
  • Daniel CHARLES
  •  • 5 075 mots
  •  • 2 médias

La notion d'« expérience esthétique » recouvre des acceptions très distinctes. De nos jours, le sens « subjectiviste » qu'a légué le xixe siècle paraît avoir prévalu, sans qu'il faille pour autant privilégier le point de vue du spectateur : nous trouvons normal, par exemple, qu'un compositeur nous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-l-experience-esthetique/#i_1871

ESTHÉTIQUE & ANALYTIQUE TRANSCENDANTALES

  • Écrit par 
  • Françoise BURGELIN
  •  • 937 mots

Les deux expressions d'esthétique et d'analytique transcendantales désignent l'étude de l'entendement et celle de la sensibilité, saisis dans leur structure a priori, sources de toute notre connaissance des phénomènes. « Transcendantal », vieux terme scolastique, perd chez Kant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esthetique-et-analytique-transcendantales/#i_1871

EXPÉRIENCE ET EXPÉRIMENTATION, sciences

  • Écrit par 
  • Jean-Paul THOMAS
  •  • 1 591 mots

La naissance de la science moderne, au xviie siècle, est couramment rapportée à l'élaboration d'une méthode, dite expérimentale, qui se traduirait par une prise en compte de l'expérience, par l'observation des phénomènes et le recours à l'expérimentation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/experience-et-experimentation-sciences/#i_1871

FEIJÓO BENITO JERÓNIMO (1676-1764)

  • Écrit par 
  • Robert RICARD
  •  • 2 335 mots

Dans le chapitre « Le culte de la vérité : un disciple de Bacon »  : […] Feijóo, lui, est un disciple de Francis Bacon : sa principale autorité, c'est l'expérience. Aussi ne se montre-t-il guère favorable à Descartes, dont le génie lui paraît trop systématique et trop spéculatif et dont la philosophie soulève de graves objections de la part d'un croyant. Cette défiance à l'égard des constructions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/benito-jeronimo-feijoo/#i_1871

FREUD SIGMUND (1856-1939)

  • Écrit par 
  • Jacques LE RIDER, 
  • Marthe ROBERT
  •  • 16 135 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'expérience »  : […] La notion d'expérience n'était au fond pas mieux traitée. Charcot, par exemple, avait dressé un tableau impressionnant des symptômes hystériques, qui permettait de distinguer des nuances jusque-là inaperçues ; mais l'intérêt passionné qu'il donnait à ses malades entraînait une recrudescence spectaculaire de leurs troubles, à tel point qu'il lui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sigmund-freud/#i_1871

GESTALTISME

  • Écrit par 
  • Georges THINÈS
  •  • 6 595 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Science et phénoménologie »  : […] et confirmé par la psychologie de Wundt trouve sa résolution dans l'instauration d'une psychologie nouvelle, qui abandonne les phénomènes supposés de la conscience immanente pour les phénomènes tels qu'ils se présentent dans l'expérience vécue des objets. C'est en ce sens que la pensée phénoménologique abolit la dichotomie objectif-subjectif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gestaltisme/#i_1871

HEURISTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHRÉTIEN-GONI
  •  • 8 416 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Heuristique générale ou la logique de la découverte »  : […] en scène [...] elle ne s'embarrasse pas des limitations que nous impose le réel. Elle réalise l'idéal et même l'impossible. » L'expérience mentale s'avère, à notre sens, le concept central d'une logique de la découverte au sens d'une rationalité schématique constitutive des processus rationnels d'anticipation par lesquels sont précisément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heuristique/#i_1871

HUME DAVID (1711-1776)

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ
  •  • 3 326 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La méthode de Hume »  : […] Comme Locke, Hume procède par l'analyse psychologique de nos idées, et voit dans l'expérience l'unique source de notre savoir : en ce sens, il est le représentant le plus illustre de l'empirisme philosophique. Comme Newton, il tient la science pour inductive, et borne ses prétentions à la découverte de lois, c'est-à-dire de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-hume/#i_1871

INCONSCIENT

  • Écrit par 
  • Christian DEROUESNE, 
  • Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, 
  • François ROUSTANG
  •  • 8 260 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Progressivité de la conscience »  : […] en relation des événements, permettant ainsi l'usage de l'information pour elle-même. La répétition des expériences conduit à l'élaboration de catégories superordonnées qui renvoient aux régularités de l'environnement. Elles sont décrites sous des noms divers : prototypes (ensemble de propriétés nécessaires pour appartenir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inconscient/#i_1871

INDUCTION, philosophie

  • Écrit par 
  • Bertrand SAINT-SERNIN
  •  • 4 252 mots

Dans le chapitre « De l'énoncé à la loi »  : […] », « volume », « charge électrique », se réfèrent à une forme générale donnée à l'expérience, en privilégiant, par exemple, les opérations de mesure. Cela faisait dire à Antoine Cournot : « La vraie physique a été fondée le jour où Galilée... a conçu l'idée, non seulement d'interroger la nature par l'expérience (ce que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/induction-philosophie/#i_1871

KANT EMMANUEL

  • Écrit par 
  • Louis GUILLERMIT
  •  • 13 383 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une théorie de l'expérience »  : […] énonçant les règles qu'il est tenu de suivre dans l'usage de ses concepts : pour que nous puissions avoir une expérience, c'est-à-dire une connaissance empirique des objets, il faut d'abord que nos intuitions soient des grandeurs extensives, puisque pour percevoir un objet comme phénomène il faut que nous pensions l'unité de la composition du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emmanuel-kant/#i_1871

LOCKE JOHN (1632-1704)

  • Écrit par 
  • Geneviève BRYKMAN
  •  • 3 990 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le déclin du pur « cogito » »  : […] subsisteraient et que l'on appelle substance ». Revenons donc à l'expérience, « que chacun s'examine lui-même en ce qui concerne la notion de substance, il trouvera qu'il n'en a pas d'idée hors la supposition d'un « je ne sais quoi », support des qualités des objets et des idées simples qui en résultent ». Locke ne conteste pas que nous avons l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-locke/#i_1871

MÉTAPHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Ferdinand ALQUIÉ
  •  • 9 361 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Métaphysique et expérience »  : […] On a rencontré, en effet, à côté des métaphysiques du système, des métaphysiques de l'expérience, telle celle de Bergson : ici l'intuition, abolissant toute distance entre le sujet et l'objet, prétend donner à l'homme le moyen de se placer au cœur même des choses. Et l'on pourrait soutenir aussi que ce que Spinoza appelle connaissance du troisième […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaphysique/#i_1871

MÉTHODE

  • Écrit par 
  • Jean LARGEAULT
  •  • 9 008 mots

Dans le chapitre « L'hypothèse et l'expérience mentale »  : […] et la discussion roule sur les rôles respectifs de l'hypothèse ou de l'invention et de l'expérience. Lequel est premier, le fait ou l'idée ? Peut-on se passer d'hypothèse ? L'hypothèse procède de notre tendance spéculative, du besoin de compléter mentalement les apparences ou les observations. Elle est suspecte à ce titre, c'est-à-dire comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/methode/#i_1871

NÉO-POSITIVISME ou POSITIVISME LOGIQUE

  • Écrit par 
  • Gilles Gaston GRANGER
  •  • 3 401 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'empirisme »  : […] L'expérience, en tant qu'elle se résout en sensations, telle est en effet, pour les néo-positivistes, la source unique du contenu de nos connaissances. Il n'y a pas de jugements synthétiques a priori ; toute proposition valide a priori est analytique, c'est-à-dire que sa vérité ne dépend que des propriétés du langage. Il est vrai qu'un philosophe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neo-positivisme-positivisme-logique/#i_1871

NUMINEUX

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 167 mots

C'est en 1917 que Rudolf Otto publie son livre intitulé Le Sacré, portant en sous-titre « L'Élément non rationnel dans l'idée de divin et sa relation avec le rationnel ». Il y introduit un nouveau concept dans le champ des sciences des religions, le concept de « numineux » ou de « numinosité ». Cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/numineux/#i_1871

OBJET

  • Écrit par 
  • Gilles Gaston GRANGER
  •  • 8 222 mots

Dans le chapitre « Les objets des sciences de la nature »  : […] thèse dont a hérité le criticisme de Kant, qui, on ne l'oubliera pas, a parlé de l'expérience comme du « maître qui s'offre véritablement à nous ». Pour ce dernier, les cadres et les principes qui structurent le donné des impressions pour les constituer en objets sont immanents à la pensée du sujet connaissant, formes a priori de la sensibilité, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/objet/#i_1871

ONTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Paul RICŒUR
  •  • 15 647 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Phénoménologie et ontologie »  : […] l'ontologie est ouvert par la phénoménologie, science descriptive des traits essentiels de l'expérience prise dans son intégralité. On peut y venir en partant de la discussion précédente : la possibilité que le langage se réfère à la réalité suppose que nous soyons déjà tournés vers la réalité et reliés à elle par divers liens que le discours vient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ontologie/#i_1871

PASCAL BLAISE (1623-1662)

  • Écrit par 
  • Dominique DESCOTES, 
  • François RUSSO
  •  • 8 434 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Physique »  : […] Elle n'en est pas moins de grande portée, pour une double raison : d'abord Pascal a clarifié, approfondi et justifié, par des expériences particulièrement probantes, les conceptions nouvelles qui avaient été dégagées depuis la fin du xvie siècle, mais qui, jusque-là, demeuraient assez incertaines et de ce fait très controversées ; toutefois, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/blaise-pascal/#i_1871

PHÉNOMÈNE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DUMONT
  •  • 3 344 mots

Dans le chapitre « Kant »  : […] le phénomène ne correspond pas à des réalités empiriques prises en dehors de la pensée qui les situe, en éprouve l'expérience et les reconnaît comme présentes pour l'esprit humain qui les pense. Ainsi, bien que l'accent porte principalement sur le donné empirique inhérent aux phénomènes réels, par opposition aux phénomènes imaginaires, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenomene/#i_1871

PHÉNOMÈNE (sciences)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 790 mots

ensuite de progresser dans la compréhension rationnelle des lois naturelles. Les expériences effectuées en vue de valider le modèle théorique ou d'éclairer des aspects nouveaux des mécanismes en œuvre sont encore l'occasion d'observer des phénomènes nouveaux, souvent dans des conditions mieux contrôlées. Deux exemples […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenomene-sciences/#i_1871

PHÉNOMÉNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Renaud BARBARAS, 
  • Jean GREISCH
  •  • 7 227 mots

la conscience que l'esprit doit parcourir pour s'élever au savoir absolu. Sa Phénoménologie de l'esprit (1807) se présente comme « science de l'expérience de la conscience », dans laquelle chaque figure, par le fait de parvenir à la pleine compréhension de soi, se dépasse dans la figure suivante […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phenomenologie/#i_1871

PHILOSOPHIQUES SYSTÈMES

  • Écrit par 
  • Jacques MOUTAUX
  •  • 6 726 mots

Dans le chapitre « De l'histoire de la philosophie à la philosophie »  : […] Reste, cependant, qu'elle n'est pas un jeu, et que les philosophes ont bel et bien voulu, tout en posant au-delà de l'expérience commune la réalité véritable, parler de cette expérience commune. Qu'est-ce qui peut assurer le sérieux de la philosophie et son rapport à l'expérience commune ? Le système lui-même, qui, par le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systemes-philosophiques/#i_1871

PRAGMATISME

  • Écrit par 
  • Gérard DELEDALLE
  •  • 4 590 mots

Dans le chapitre « Le pragmatisme, théorie de la vérité ou théorie de la signification ? »  : […] pragmatiste n'en est pas modifiée pour autant. Les universaux sont vides et a priori. Instruments de l'expérience, ils n'ont de sens que par elle. Ils n'imposent plus leur loi au monde des choses comme dans la philosophie classique. Ils sont a priori, dit C. I. Lewis, parce que justement ils ne lui prescrivent rien. L'expérience a toujours le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pragmatisme/#i_1871

PRATIQUE ET PRAXIS

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 6 693 mots

Dans le chapitre « Théorie et pratique dans la science moderne : la technique rationnelle »  : […] le cours des événements naturels aurait faussé les données ; pour la science moderne, seule l'intervention de l'expérience méthodique, conçue pour répondre à la question précise que pose le physicien, peut donner les résultats cherchés. Il faut isoler les facteurs, afin qu'on puisse les distinguer, les mesurer, en vérifier les relations ou l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pratique-et-praxis/#i_1871

PSYCHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Pierre GRÉCO
  •  • 16 219 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les divers types d'expériences »  : […] comparaisons ne se bornent pas à des parallèles généraux ou à des descriptions croisées ; est donc expérimentale en ce sens toute procédure qui met en relation les différences entre observations et les différences, construites ou présumées, entre les conditions de l'observation, ces conditions pouvant indifféremment concerner les dispositifs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie/#i_1871

PSYCHOLOGIE COGNITIVE ET CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Axel CLEEREMANS
  •  • 1 620 mots

c’est-à-dire quand il en fait l’expérience. Par extension, la conscience désigne tous les états mentaux qui s’accompagnent d’une expérience vécue : les sensations olfactives que provoquent l’arôme du café, la chaleur des rayons du soleil, le plaisir d’écouter un concerto, le souvenir d’une rencontre, et ainsi de suite. Ces différents états […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive-et-conscience/#i_1871

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 733 mots

Dans le chapitre « Directions de recherche en psychologie cognitive »  : […] processus psychologiques et les mécanismes cérébraux impliqués dans le traitement des aspects fondamentaux de l'expérience humaine (perceptifs, moteurs et émotionnels) continuent d'être à l'œuvre à tous les niveaux de la cognition, même les plus élevés, comme ceux qui impliquent la mémoire, la compréhension du langage ou la communication avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/#i_1871

RAISON

  • Écrit par 
  • Éric WEIL
  •  • 13 167 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La raison discursive et l'intellect aristotéliciens »  : […] s'agit de comprendre et, par la suite, de régler la vie des individus et des communautés. En particulier, il voit le début de tout savoir dans l'expérience, fait reconnu également par Platon, mais seulement comme fait initial à dépasser au plus vite : c'est la réalité de tous les jours, la réalité naturelle, historique, politique qu'il s'agit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/raison/#i_1871

RATIONALISME

  • Écrit par 
  • Gilles Gaston GRANGER
  •  • 7 618 mots

Dans le chapitre « Le rationalisme cartésien »  : […] L'expérience, qui vient par les sens et donc nous renseigne premièrement sur l'état et les besoins de notre corps, convenablement canalisée et orientée n'en est pas moins une pièce capitale dans la démarche rationnelle. Les expériences les plus simples fournissent d'abord l'occasion de préciser les phénomènes à expliquer, et, à mesure que l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rationalisme/#i_1871

ROGER BACON (1212/1220-1292)

  • Écrit par 
  • Alain de LIBERA
  •  • 1 837 mots

Dans le chapitre « Les mathématiques et l'expérience »  : […] phénomène de l'arc-en-ciel sans combiner les données des mathématiques, de l'expérience et de l'exégèse, puisqu'elles nous en livrent respectivement les causes matérielle, efficiente et finale. La « science expérimentale » n'en reste pas moins le couronnement de toutes les sciences de la nature, car, si les mathématiques sont pour ainsi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roger-bacon/#i_1871

SACRÉ

  • Écrit par 
  • Dominique CASAJUS, 
  • André DUMAS, 
  • Universalis
  •  • 10 205 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les sources des théories durkheimiennes »  : […] Cependant, on notera que c'est seulement en tant qu'ils sont l'un et l'autre objets d'expérience que le sacré de Durkheim deuxième manière et le sacré de R. Otto s'apparentent. Ce qui, chez l'un, est l'expérience du social est, chez l'autre, l'expérience d'un tout-autre, qui est inaccessible directement et qu'on peut seulement inférer des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacre/#i_1871

SCIENCES - Sciences et discours rationnel

  • Écrit par 
  • Jean LADRIÈRE
  •  • 6 601 mots

Dans le chapitre « Le type empirico-formel »  : […] pour décrire les manœuvres expérimentales et leurs résultats. Or, un résultat d'expérience ne consiste nullement en « données » observationnelles pures, il est toujours déjà une interprétation du « donné ». C'est dire que le langage expérimental doit comporter non seulement des termes observationnels, mais également des termes relatifs à des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-sciences-et-discours-rationnel/#i_1871

SCIENCES - Science et philosophie

  • Écrit par 
  • Alain BOUTOT
  •  • 17 644 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les fondements transcendantaux de la connaissance scientifique : le néo-kantisme »  : […] Critique de la raison pure de Kant une « critique de l'expérience ». L'expérience n'a pas ici son sens ordinaire, mais désigne la connaissance scientifique ou physico-mathématique de la nature. « On ne doit pas penser, sous le terme expérience, à la vulgaire experientia mater studiorum ; pas davantage à l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-science-et-philosophie/#i_1871

SCIENCES - Sociologie

  • Écrit par 
  • Yves GINGRAS
  •  • 5 539 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La sociologie des intérêts et l'étude des controverses »  : […] et met ainsi en évidence, dans la construction des instruments scientifiques et la reproduction des expériences, l'importance des savoirs tacites, invisibles dans les publications. Alors que la philosophie des sciences et la sociologie mertonienne prenaient pour acquise la possibilité même de reproduire les résultats […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-sociologie/#i_1871

VOIE, symbolique

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 963 mots

Traditionnellement, il faut entendre par « voie », voie d'éveil à la réalité, à ce qui est. Il est néanmoins très difficile de définir ce que les différentes traditions de sagesse entendent par « voie ». Ce terme peut y désigner à la fois la recherche de la vérité, l'attitude du chercheur, le chercheur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/voie-symbolique/#i_1871

Voir aussi

Pour citer l’article

Pascal ENGEL, « EXPÉRIENCE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/experience/