INCAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une histoire mouvementée

Treize souverains, ou Incas, succédèrent au fondateur légendaire, Manco Capac, dont le règne commencerait au début du xiiie siècle, les origines de l'histoire des Incas étant difficilement dissociable du mythe et de la réalité. Quatre chefs s'affranchirent ensuite de la tutelle des tribus voisines qui, à cette époque, occupaient la vallée du Cuzco : Sinchi Roca, fils de Manco Capac (il règne vers 1230), Lloque Yupanqui (1260), Mayta Capac (vers 1290) et Capac Yupanqui (vers 1320) qui mena diverses expéditions victorieuses contre les tribus voisines. Vers 1350, Inca Roca réussit, grâce à ses succès, à s'emparer du pouvoir et fonda un second lignage. Il rajouta à son nom celui d'Inca, un titre honorifique d'un plus grand prestige que celui de Sinchi. Ses successeurs, Yahuar Huacac (1380) puis Viracocha (1410), affermirent leur domination sur la vallée de Cuzco.

L'histoire officielle des Incas commence réellement avec le règne de Pachacutec (1438-1471). Ce fils de Viracocha, tout d'abord connu sous le nom de Cusi Yupanqui, se rendit célèbre en défendant victorieusement Cuzco contre les peuples Chancas. À cette occasion, il s'empara du mascapaicha, le bandeau royal, symbole du pouvoir de l'Inca et prit le nom de Pachacutec Inca Yupanqui, le « Réformateur du Monde ». Il poursuivit ensuite ses guerres de conquête, notamment au sud, dans les territoires des peuples collas, autour du lac Titicaca, puis vers le nord, à Cajamarca, dans une région peuplée de tribus hostiles. En 1463, les Incas occupèrent Chan Chan, la capitale de la civilisation Chimú (1100 à 1470) et parvinrent jusqu'à Quito. Pachacutec mena également une politique de grands travaux, et mit en place une importante organisation législative et administrative. Son successeur, Tupac Inca Yupanqui (1471-1493) conquit les régions côtières et poussa les frontières de l'Empire jusqu'aux limites de l'actuelle [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Empire inca

Empire inca
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Cultures en terrasses, Pérou

Cultures en terrasses, Pérou
Crédits : De Agostini/ Getty Images

photographie

Vase de style inca

Vase de style inca
Crédits : G. Dagli Orti/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Figurine de lama

Figurine de lama
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences en archéologie andine à l'université de Paris-I

Classification

Autres références

«  INCAS  » est également traité dans :

CHUTE DE L'EMPIRE INCA

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 240 mots

Après la chute de l'empire aztèque en 1521, la soumission des Incas par Francisco Pizarro en 1532-1533 fait partie des épisodes les plus marquants de la Conquête espagnole en Amérique, et symbolise l'effondrement des civilisations précolombiennes face à l'Europe. Alors que l'empire inca sort tout juste d'une gu […] Lire la suite

EXPANSION INCA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 110 mots

1300 Premier établissement inca à Cuzco. Les Incas commencent leur expansion.1438 Victoire de Pachacuti (Pachacutec) sur les Chancas. L'Inca régnant, père de Pachacuti, est écarté du pouvoir. Début du remodelage de Cuzco. La ville est rebâtie pour symboliser la structure de […] Lire la suite

PÉROU DES INCAS (C. Cavatrunci, M. Longhena, G. Orefici)

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA
  •  • 1 017 mots

Le Pérou précolombien représente, pour le public européen, un sujet lointain et mystérieux, non seulement par les milliers de kilomètres qui nous en séparent, mais surtout du fait de l'ancienneté de son histoire. En effet, l'histoire préhispanique du Pérou, en tant qu'entité culturelle unifiée, date d'environ un millénaire avant J.-C., et se poursuit jusqu'à l […] Lire la suite

AMÉRINDIENS - Hauts plateaux andins

  • Écrit par 
  • Carmen BERNAND
  •  • 4 680 mots

Dans le chapitre « Millénarismes andins »  : […] Après la conquête, l'exécution, à trente ans d'intervalle, d'Atahualpa et du jeune Tupac Amaru donna lieu à des croyances millénaristes nourries également d'eschatologie chrétienne. Le chroniqueur Cieza de León rapporta qu'Atahualpa, avant de mourir garrotté, aurait déclaré qu'il reviendrait sous la forme d'un serpent. En 1572, la tête de l'Inca rebelle Tupac Amaru, exposée sur la place de Cuzco […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 932 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'ère des conquistadores »  : […] Les tentatives de mise en valeur des Antilles ne freinent nullement les nouveaux voyages de découverte. On sait que Colomb poursuit obstinément sa conquête du Cathay, jusqu'en 1504, à travers la Méditerranée américaine, entre le Honduras et les bouches de l'Orénoque. De 1498 à 1520, plusieurs expéditions maritimes parcourent l'Atlantique central et méridional (Ójeda, Bastidas, Vespucci, Yáñez Pin […] Lire la suite

ATAHUALPA, empereur inca (1500 env.-1533)

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 423 mots

À la mort de Huayna Cápac, l'Empire inca est en proie à une guerre qui oppose le fils légitime du défunt, Huáscar, officiellement couronné dans la capitale du Cuzco, à son fils bâtard, Atahualpa, qui, avec l'appui des généraux de son père, s'empare du nord du pays. En 1531, au moment où l'Espagnol Pizarro guerroie dans le golfe du Guayaquil, Atahualpa triomphe de son demi-frère Huáscar après une b […] Lire la suite

AYMARAS

  • Écrit par 
  • Thérèse BOUYSSE-CASSAGNE
  •  • 4 750 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'histoire et les structures des Aymaras »  : […] L'histoire de l'ethnie aymara est encore mal connue, bien que, par sa culture, celle-ci soit relativement plus homogène que les autres ethnies andines, et que sa tradition orale soit riche et ancienne. Comme les autres groupes amérindiens, on présume que les ancêtres des Aymaras vinrent d'Asie, sur le continent américain, il y a environ 20 ou 30 000 ans, via le détroit de Béring. Leur origine amaz […] Lire la suite

CHOQEK'IRAW ou CHOQUEQUIRAO

  • Écrit par 
  • Patrice LECOQ
  •  • 1 210 mots

Site majeur de la culture inca, Choqek'iraw ou Choque Quirao (le « berceau de l'or », en langue quechua) est localisé dans la cordillère de Vilcabamba, au Pérou, à 160 kilomètres au nord de la ville de Cuzco. Dispersés sur les crêtes et les versants abrupts de la colline éponyme, à 3 200 mètres d'altitude, Choqek'iraw recèle de nombreux vestiges architecturaux : terrasses, plate-formes, places […] Lire la suite

CUZCO

  • Écrit par 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 365 mots
  •  • 1 média

Ville du Pérou et chef-lieu du département homonyme, Cuzco (Cosco, d'après Garcilaso de La Vega, signifiait « ombilic du monde ») est l'ancienne capitale de l'empire Inca situé à 3 400 mètres dans le fond d'une ample vallée des Andes orientales. Elle comptait environ 300 000 habitants selon le recensement de 2005 (80 000 en 1961). Elle a un climat assez rude : 11,8  0 C de température moyenne annu […] Lire la suite

ETHNOCIDE

  • Écrit par 
  • Pierre CLASTRES
  •  • 4 680 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Histoire, culture et ethnocide »  : […] L'ethnocide, est-il admis, c'est la suppression des différences culturelles jugées inférieures et mauvaises, c'est la mise en œuvre d'un principe d'identification, d'un projet de réduction de l'Autre au même (l'Indien amazonien supprimé comme Autre et réduit au même comme citoyen brésilien). En d'autres termes, l'ethnocide aboutit à la dissolution du multiple dans l'Un. Qu'en est-il maintenant de […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrice LECOQ, « INCAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/incas/