PIZARRO FRANCISCO (1475-1541)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La carrière de Pizarro n'a pas l'éclat de celle de Cortés, mais sa personnalité est peut-être plus représentative, par ses qualités et ses limites mêmes, de la majorité des conquistadores espagnols. Quoi qu'il en soit de l'homme, et du rôle que ses frères et son compagnon et rival Almagro ont joué dans sa réussite, son œuvre le dépasse : la conquête de l'empire incaïque a fixé le destin de toute l'Amérique du Sud.

Pizarro (1475-1541), explorateur espagnol

Pizarro (1475-1541), explorateur espagnol

Photographie

Amable Paul Coutan, François Pizarre (1475-1541). Copie. 1835. Huile sur toile. 72 cm X 56 cm. Musée national du Château et des Trianons, Versailles. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Un conquistador parmi d'autres

Francisco Pizarro est né à Trujillo, en Estrémadure. Il était un des fils naturels de Gonzalo Pizarro Rodríguez de Aguilar, hidalgo sans fortune et militaire en Italie. Élevé comme un petit paysan, il resta toute sa vie illettré. D'abord soldat en Italie, il passa aux « Indes » en 1502. Pendant près de vingt ans, rien ne le distingue de ses compagnons d'aventure. Il fut de toutes les entreprises du Darién : lieutenant d'Ójeda au golfe d'Uraba (1509), puis de Balboa, qu'il accompagna dans sa marche jusqu'à la mer du Sud (1513) ; plus tard, au service du gouverneur Pedrarias, il procéda à l'arrestation de Balboa, que Pedrarias et Espinosa condamnèrent à mort (1518-1519). Établi à Panamá, bénéficiaire d'une encomienda d'Indiens travaillant à son profit, il élevait du bétail et paraît avoir connu une assez large aisance.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître assistant à l'École pratique des hautes études, directeur du Centre d'études prospectives et d'informations internationales

Classification


Autres références

«  PIZARRO FRANCISCO (1475-1541)  » est également traité dans :

AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 21 932 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'ère des conquistadores »  : […] Les tentatives de mise en valeur des Antilles ne freinent nullement les nouveaux voyages de découverte. On sait que Colomb poursuit obstinément sa conquête du Cathay, jusqu'en 1504, à travers la Méditerranée américaine, entre le Honduras et les bouches de l'Orénoque. De 1498 à 1520, plusieurs expéditions maritimes parcourent l'Atlantique central e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-histoire-amerique-espagnole/#i_9347

ATAHUALPA, empereur inca (1500 env.-1533)

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 423 mots

À la mort de Huayna Cápac, l'Empire inca est en proie à une guerre qui oppose le fils légitime du défunt, Huáscar, officiellement couronné dans la capitale du Cuzco, à son fils bâtard, Atahualpa, qui, avec l'appui des généraux de son père, s'empare du nord du pays. En 1531, au moment où l'Espagnol Pizarro guerroie dans le golfe du Guayaquil, Atahua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atahualpa/#i_9347

CHUTE DE L'EMPIRE INCA

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 240 mots

Après la chute de l'empire aztèque en 1521, la soumission des Incas par Francisco Pizarro en 1532-1533 fait partie des épisodes les plus marquants de la Conquête espagnole en Amérique, et symbolise l'effondrement des civilisations précolombiennes face à l'Europe. Alors que l'empire inca sort tout juste d'une guerre de succession opposant les deux f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chute-de-l-empire-inca/#i_9347

CONQUISTADORES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BERTHE
  •  • 2 552 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Origines des conquistadores »  : […] Les conquistadores viennent en majorité des régions pauvres d'Espagne, celles qui, faute de pouvoir nourrir un excédent d'hommes, ont toujours fourni des émigrants et des soldats : Estrémadure ( Cortés, les Pizarro, Balboa, Alvarado, Hernando de Soto, Valdivia, Orellana), Castille (Pedrarias Dávila, Ordás, Coronado, Ojeda, Bernal Diaz, Almagro, Nu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conquistadores/#i_9347

DÉCOUVERTES GRANDES

  • Écrit par 
  • Frédéric MAURO
  •  • 7 955 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les conquistadores »  : […] Il reste aux Espagnols à occuper le continent américain au-delà du Brésil. La mer des Antilles va jouer le rôle d'une véritable Méditerranée, véhicule commode des forces militaires espagnoles. Celles-ci se heurtent à un relief difficile, au climat tropical, à des tribus sauvages et surtout à deux centres de civilisation, l'empire des Aztèques sur l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-decouvertes/#i_9347

INCAS

  • Écrit par 
  • Patrice LECOQ
  •  • 6 354 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Une histoire mouvementée »  : […] Treize souverains, ou Incas, succédèrent au fondateur légendaire, Manco Capac, dont le règne commencerait au début du xiii e  siècle, les origines de l'histoire des Incas étant difficilement dissociable du mythe et de la réalité. Quatre chefs s'affranchirent ensuite de la tutelle des tribus voisines qui, à cette époque, occupaient la vallée du Cuzc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/incas/#i_9347

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Pierre BERTHE, « PIZARRO FRANCISCO - (1475-1541) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-pizarro/