INCAS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dernière venue sur la scène des cultures andines, la civilisation inca est l'une des mieux connues, en raison des nombreuses réalisations architecturales qu'elle a laissées, et qui suscitèrent souvent l'admiration des conquérants espagnols. Ainsi, lorsque Francisco Pizarro (1475-1549) débarqua au Pérou, en 1532, les territoires conquis par les Incas, à la suite de guerres incessantes, couvraient une superficie de 950 000 kilomètres carrés et formaient le Tawantinsuyu (ou Tahuantinsuyu), l'empire des Quatre Directions. Celui-ci s'étendait, selon l'axe de la cordillère des Andes, sur quelque 4 000 kilomètres, du nord de l'Équateur au centre du Chili actuels et recouvrait des régions disparates : la bande désertique du littoral pacifique (à l'ouest), les hauts plateaux andins, le siège de Cuzco la capitale de l'Empire (au centre) et la lisière de la forêt amazonienne (à l'est).

Empire inca

Dessin : Empire inca

L'expansion de l'empire inca aux XVe et XVIe siècles. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Des origines mythiques

Peuple sans écriture, les Incas, leur histoire, leurs rites et leurs origines sont surtout connus grâce à des légendes, des odes et autres traditions orales, compilées sur des tablettes de bois ou codifiées sur des cordelettes à nœuds, appelées khipus, recueillies par les chroniqueurs peu après la conquête et aujourd'hui perdues. L'une de ces traditions, le mythe des frères Ayar, relate l'histoire d'un groupe d'agriculteurs désireux d'atteindre des terres fertiles où ils pourraient s'établir. Ces quatre frères sortirent un jour d'une caverne à Pacaritambo, non loin du Cuzco, accompagnés de leurs sœurs-épouses, ils entamèrent un long voyage au cours duquel Ayar Manco, ayant éliminé ses frères, resta seul avec Mama Occlo, son épouse et sœur. Le couple primordial était parvenu dans la vallée du Cuzco, lorsque le bâton d'or que Manco plantait de temps en temps dans le sol s'enfonça et disparut. Ils s'arrêtèrent alors et édifièrent une hutte à l'endroit qui deviendrait, plus tard, la capitale de l'Empire inca. Une autre version de ce mythe, d'origine sans doute plus tardive, raconte que Manco Capac aurait surgi des eaux du lac Titicaca, d'où son père, Inti, le Soleil, lui aurait ordonné de partir, afin d'aller civiliser les hommes. Le couple s'établit à Huanacauri, près de Cuzco, où Manco se serait consacré au développement de l'agriculture, tandis que Mama Occlo aurait enseigné les travaux féminins aux femmes. Commença alors, pour les habitants des lieux, un règne d'ordre et de civilisation.

La véracité de ces mythes est difficile à conforter, en raison de témoignages souvent contradictoires, mais certains traits, notamment la langue, laissent penser que les Incas seraient originaires de la forêt amazonienne, et que le groupe conduit par Manco Capac aurait été composé de plusieurs lignages, unis par des liens de parenté.

Quel qu'ait pu être leur cheminement, lorsque les Incas s'installèrent à Cuzco, vers 1200 après J.-C., les différents groupes qui occupaient cette région furent rapidement supplantés, soit par la guerre, soit au travers d'alliances matrimoniales. Ce n'est qu'après leur installation que les Incas en adoptèrent la langue, le quechua. Il est probable qu'avant d'assurer leur hégémonie les Incas n'eurent qu'un rang subalterne au sein de la nouvelle fédération, comme semble l'indiquer le titre de Sinchi, ou « chef de guerre », porté par les premiers souverains.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages


Médias de l’article

Empire inca

Empire inca
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Cultures en terrasses, Pérou

Cultures en terrasses, Pérou
Crédits : De Agostini/ Getty Images

photographie

Vase de style inca

Vase de style inca
Crédits : G. Dagli Orti/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Figurine de lama

Figurine de lama
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 5 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences en archéologie andine à l'université de Paris-I

Classification

Autres références

«  INCAS  » est également traité dans :

CHUTE DE L'EMPIRE INCA

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 240 mots

Après la chute de l'empire aztèque en 1521, la soumission des Incas par Francisco Pizarro en 1532-1533 fait partie des épisodes les plus marquants de la Conquête espagnole en Amérique, et symbolise l'effondrement des civilisations précolombiennes face à l'Europe. Alors que l'empire inca sort tout juste d'une gu […] Lire la suite

EXPANSION INCA - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Éric TALADOIRE
  •  • 110 mots

1300 Premier établissement inca à Cuzco. Les Incas commencent leur expansion.1438 Victoire de Pachacuti (Pachacutec) sur les Chancas. L'Inca régnant, père de Pachacuti, est écarté du pouvoir. Début du remodelage de Cuzco. La ville est rebâtie pour symboliser la structure de […] Lire la suite

PÉROU DES INCAS (C. Cavatrunci, M. Longhena, G. Orefici)

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA
  •  • 1 017 mots

Le Pérou précolombien représente, pour le public européen, un sujet lointain et mystérieux, non seulement par les milliers de kilomètres qui nous en séparent, mais surtout du fait de l'ancienneté de son histoire. En effet, l'histoire préhispanique du Pérou, en tant qu'entité culturelle unifiée, date d'environ un millénaire avant J.-C., et se poursuit jusqu'à l […] Lire la suite

VIRACOCHA, dieu inca

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 219 mots

D'après les mythes, à la fois créateur, héros civilisateur et transformateur. Viracocha (ou Wira Qocha), dieu inca, créa d'abord le Ciel et la Terre, ainsi que la première humanité qui vivait dans les ténèbres. Plus tard, il la détruisit pour la punir d'une faute qui nous est inconnue, transformant les hommes en statues de pierre. Dans une deuxième création, Viracocha sort du lac Titicaca et crée […] Lire la suite

GARCILASO DE LA VEGA dit L'INCA (1539-1616)

  • Écrit par 
  • Jacques LAFAYE
  •  • 827 mots

Fils naturel du conquistador Sebastián Garcilaso de la Vega et de la princesse inca Isabel Chimpu Ocllo, Garcilaso naquit au Cuzco, ancienne capitale de l'Empire inca. Baptisé sous le patronyme de Gómez Suárez de Figueroa, il n'adopta qu'en 1561 le nom de son père, sous lequel il s'illustra dans les lettres. En compagnie de sa mère, il grandit dans la vaste demeure paternelle jusqu'en 1549, date à […] Lire la suite

TUPAC INCA YUPANQUI, empereur inca (1471-1493)

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 343 mots

Fils du grand Pachacutec, Tupac Inca Yupanqui étend l'empire de son père en entreprenant une longue série de campagnes militaires, commencées avant son accès au pouvoir, quand son père était encore le chef de l'État. Il parcourt d'abord les provinces du nord du Pérou, consolidant les conquêtes précédentes. Arrivé en Équateur, il affronte les Cañaris qu'il écrase non sans difficultés. Les Cañaris c […] Lire la suite

ATAHUALPA, empereur inca (1500 env.-1533)

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 423 mots

À la mort de Huayna Cápac, l'Empire inca est en proie à une guerre qui oppose le fils légitime du défunt, Huáscar, officiellement couronné dans la capitale du Cuzco, à son fils bâtard, Atahualpa, qui, avec l'appui des généraux de son père, s'empare du nord du pays. En 1531, au moment où l'Espagnol Pizarro guerroie dans le golfe du Guayaquil, Atahualpa triomphe de son demi-frère Huáscar après une b […] Lire la suite

HUAYNA CAPAC, empereur inca (1493-1527/28)

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 344 mots

Onzième empereur inca, fils de Topa Yupanqui, Huayna Capac accède au pouvoir en 1493. Son règne fut long et prospère et l'Empire inca avait atteint sa plus grande extension. S'il n'a pas été un aussi grand conquérant que son père, c'est sans doute parce qu'il ne restait que peu de terres à conquérir. En effet, au sud se trouvaient les Araucans, tribu guerrière qui opposa toujours une farouche rési […] Lire la suite

VIRACOCHA INCA, empereur inca (mort en 1438)

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 224 mots

Huitième souverain inca, Hatu Tupac Inca prit le nom de Viracocha en l'honneur du dieu qu'il considérait comme son ancêtre divin. Il est le premier souverain inca qui ait entrepris la tâche de gouverner les populations étrangères conquises. En effet, avant lui, les Incas pratiquaient une politique de conquête militaire, mais abandonnaient ensuite les territoires soumis. Viracocha inaugura une véri […] Lire la suite

YUPANQUI INCA ou PACHACUTEC empereur inca (1438-1471)

  • Écrit par 
  • Susana MONZON
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

Alors que son père, l'empereur Viracocha, a renoncé à lutter contre ses voisins et envahisseurs les Chanca, l'Inca Yupanqui remporte sur ceux-ci une victoire devenue légendaire. Il se fait ensuite proclamer empereur sous le nom de Pachacutec (« le transformateur ») et, de la région du lac Titicaca à la mer, poursuit avec succès ses conquêtes sur les Aymara, ou Colla . Une armée conduite par son fr […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrice LECOQ, « INCAS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/incas/