ARAUCANS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Araucan est un mot forgé au xvie siècle par Ercilla, poète espagnol, à partir d'un nom de lieu indigène. Depuis lors, son usage s'est imposé en ethnologie pour désigner un ensemble de populations qui, parlant la même langue et culturellement apparentées, occupaient, à l'arrivée des conquistadores, le Chili central, du 30e parallèle au golfe Corcovado, et se sont étendues vers le nord-ouest de l'Argentine à partir du xviiie siècle. Selon leur habitat, elles se désignaient comme Picunche (les gens du Nord), Mapuche du Centre (les gens de la terre), Huilliche (les gens du Sud), Pehuenche de la Cordillère (les gens du pin, du nom de l'arbre qui leur fournissait leur nourriture principale), Ranquelche (les gens du roseau). Aujourd'hui, les Araucans du Chili, estimés à environ 500 000 personnes, sont concentrés entre le fleuve Bío-Bío et le canal de Chacao, la majorité d'entre eux vivant dans la région d'Araucanía. Beaucoup moins nombreux, les Araucans d'Argentine sont groupés au pied des Andes, dans la province de Neuquén. La plupart des distinctions tribales ont disparu et seuls subsistent les Mapuche du Chili central, les Huilliche de la Cordillère de la côte et quelques groupes andins et argentins.

Histoire

Selon les chroniques, les Araucans entrent pour la première fois dans l'histoire au xve siècle, lorsqu'ils arrêtent sur le fleuve Maule l'armée inca conduite par l'empereur Tupac Yupanqui et infligent aux « Péruviens » leur plus importante défaite militaire, fixant ainsi la limite méridionale de leur expansion territoriale et politique. Moins d'un siècle plus tard, Diego de Almagro, compagnon de Pizarre, fait une reconnaissance en pays araucan qu'occupe Pedro de Valdivia, fondateur, en 1541, de Santiago du Chili. Mais l'occupation n'apporta pas la pacification. Les Araucans luttèrent avec acharnement contre les Espagnols et parvinrent, à la fin du xvie siècle, à détruire totalement leurs établissements au sud du fleuve Bío-Bío. Là se place la frontière qui, durant quatre siècles, sépara de fait le Chili colonial, puis indépenda [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, responsable de l'équipe de recherche en ethnologie sud-amérindienne associée au C.N.R.S.

Classification


Autres références

«  ARAUCANS  » est également traité dans :

AMÉRIQUE LATINE - Littérature hispano-américaine

  • Écrit par 
  • Albert BENSOUSSAN, 
  • Michel BERVEILLER, 
  • François DELPRAT, 
  • Jean-Marie SAINT-LU
  •  • 16 290 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La littérature coloniale »  : […] Au demeurant, malgré la fondation des premières universités (à Saint-Domingue, puis à Lima) et l'introduction de l'imprimerie (à Mexico en 1537), la culture demeura le privilège d'une minorité espagnole ou créole, tandis que les masses corvéables demeuraient analphabètes. Pendant presque toute la période coloniale, la littérature hispano-américaine ne représente donc qu'un chapitre de la littérat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-litterature-hispano-americaine/#i_13570

ANDES CORDILLÈRE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 10 947 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La conquête espagnole »  : […] Au début du xvi e siècle, il semble que les Andes aient été plus peuplées qu'aux xvii e et xviii e siècles. Les contacts entre colonisateurs et colonisés se sont accompagnés de la diffusion d'épidémies, notamment de variole, qui décimèrent les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cordillere-des-andes/#i_13570

ARAUCANIE

  • Écrit par 
  • Hélène LAMICQ
  •  • 601 mots
  •  • 1 média

Région chilienne située au sud du Bío-Bío, entre le Chili colonial et la région des lacs, l'Araucanie, également appelée région de la frontière, est depuis le xv e  siècle le territoire des Mapuches (Araucans) et n’a été acquise par l’État chilien qu’à la fin du xix e  siècle. C'est, en effet, dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/araucanie/#i_13570

CRÉOLE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 2 027 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les formes »  : […] La musique d'origine ibérique a pénétré dans toute l'Amérique espagnole et portugaise. Le fandango espagnol, devenu le baile de pañuelos , s'appelle jarabe au Mexique, marinera au Pérou, zamacueca ou cueca au Chili et en Argentine. Au Mexique, les danses dérivées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-creole/#i_13570

ERCILLA Y ZÚÑIGA ALONSO DE (1533-1594)

  • Écrit par 
  • Marie-Cécile BÉNASSY
  •  • 247 mots

Né de famille noble, page du futur Philippe II, Ercilla voyage beaucoup, de l'Italie aux Flandres et à l'Angleterre, puis part, en 1555, pour le Chili où les Indiens Araucans révoltés viennent de tuer le conquérant Valdivia. Entre 1557 et 1558, il s'y montre vaillant soldat et explorateur audacieux. De retour en Espagne dès 1563, il va connaître une gloire littéraire durable grâce à son épopée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alonso-de-ercilla-y-zuniga/#i_13570

Pour citer l’article

Simone DREYFUS-GAMELON, « ARAUCANS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/araucans/