Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

COLOMBIE

Nom officiel

République de Colombie (CO)

    Chef de l'État et du gouvernement

    Gustavo Petro (depuis le 7 août 2022)

      Chef de l'État et du gouvernement

      Gustavo Petro (depuis le 7 août 2022)

        Capitale

        Bogotá

          Langue officielle

          Espagnol

            Unité monétaire

            Peso colombien (COP)

              Population (estim.) 53 717 000 (2023)
                Superficie 1 140 970 km²

                  La Colombie porte le nom du découvreur des Amériques. Inscrite dans les limites territoriales de l'Audience coloniale de Nouvelle-Grenade, elle a repris le nom de la Grande-Colombie de Simon Bolivar, qui comprenait aussi le Venezuela, le Panamá et l'Équateur (1821-1830). Elle s'est successivement appelée État puis République de Nouvelle-Grenade (1830-1858), Confédération Néogrenadine (1858), États-Unis de Colombie (1863) et enfin République de Colombie (1886).

                  Colombie : carte physique

                  Colombie : carte physique

                  Colombie : drapeau

                  Colombie : drapeau

                  Ce pays, deux fois grand comme la France (1 141 000 kilomètres carrés), est, avec une population de 46,3 millions d'habitants en 2010, le troisième pays le plus peuplé et la cinquième puissance économique de l'Amérique latine. Mais la présence des plus anciennes guérillas marxistes encore en activité dans le monde (les Forces armées révolutionnaires de Colombie, FARC), la prospérité du narcotrafic et la persistance de graves troubles de l'ordre public depuis la sanglante guerre civile de l'époque de la Violencia (1948-1956) donnent une image négative de la Colombie. Cette nation andine, mais aussi caraïbe et amazonienne, possède pourtant de nombreux atouts. Située à un carrefour stratégique entre l'Amérique centrale et le continent sud-américain, elle compte deux façades maritimes, l'une sur le Pacifique et l'autre sur l'Atlantique. Lieu de passage et nœud de communication depuis l'époque précolombienne, la population de la Colombie, d'origine indienne, européenne et africaine, est l'une des plus métissées au monde. Par ailleurs, le territoire colombien représente la deuxième réserve mondiale (après le Brésil) en termes de biodiversité, en raison de la variété de ses paysages. L'espace andin, organisé autour de trois cordillères, rassemble l'essentiel de la population, à l'exception des Afrocolombiens qui y sont minoritaires. Ceux-ci se concentrent dans la grande plaine côtière caraïbe, la Costa, et sur les rivages du Pacifique. À l'est, dans les vastes bassins de l'Orénoque et de l'Amazone, presque vides d'hommes, se trouvent les savanes herbeuses – les Llanos – et les forêts.

                  Bogota (Colombie)

                  Bogota (Colombie)

                  Longtemps rurale et enclavée, la Colombie est désormais un pays dual. D'un côté, les fronts pionniers et les bidonvilles, délaissés par l'État, subissent la violence des acteurs armés (guérillas, paramilitaires, narcotrafiquants), la criminalité commune et le trafic de drogue. De l'autre côté, une nation moderne, largement urbanisée, connaît une croissance économique continue depuis les années 1940. La société civile colombienne, aux très anciennes traditions démocratiques – ancrées depuis le xixe siècle –, est l'une des plus actives et courageuses d'Amérique latine : beaucoup d'organisations et de militants continuent de lutter et de débattre malgré les intimidations et les risques qu'ils encourent.

                  Géographie

                  Les structures élémentaires de l'espace

                  Atouts et contraintes de situation

                  Avec une superficie de 1,1 million de kilomètres carrés – taille moyenne en Amérique latine – la Colombie s'étire de la pointe de la Guajira semi-aride, extrémité septentrionale du sous-continent (120 nord), à Leticia, sur l'Amazone, au-delà de l'équateur (40 sud). Elle s'étend sur plus de 120 de longitude, depuis les berges du rio Negro, à la frontière du Venezuela et du Brésil, jusqu'aux rives du Pacifique. La Colombie n'a pas achevé sa construction : des pans entiers du territoire restent à coloniser. Associée au mythe de l'Eldorado lors de la conquête espagnole, elle fait encore l'objet de convoitises du fait de ses ressources (émeraude et charbon, dont elle possède les plus grandes mines à ciel ouvert de la planète) et d'une variété exceptionnelle de conditions écologiques propices à toutes les cultures : des [...]

                  La suite de cet article est accessible aux abonnés

                  • Des contenus variés, complets et fiables
                  • Accessible sur tous les écrans
                  • Pas de publicité

                  Découvrez nos offres

                  Déjà abonné ? Se connecter

                  Écrit par

                  • : journaliste
                  • : ingénieur d'études, C.N.R.S.
                  • : maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Nantes
                  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

                  . In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

                  Médias

                  Colombie : carte physique

                  Colombie : carte physique

                  Colombie : drapeau

                  Colombie : drapeau

                  Bogota (Colombie)

                  Bogota (Colombie)

                  Autres références

                  • COLOMBIE, chronologie contemporaine

                    • Écrit par Universalis
                  • ALTIPLANO

                    • Écrit par Olivier DOLLFUS
                    • 549 mots
                    • 3 médias

                    Une partie des Andes est occupée par de hautes plaines, appelées altiplano, dont on distingue plusieurs types, de la Bolivie à la Colombie. L'Altiplano péruvo-bolivien est un ensemble de hautes plaines, entre 3 600 et 4 200 mètres, coupées de petits chaînons montagneux, qui s'étire sur 1 000...

                  • AMÉRIQUE LATINE - La question indienne

                    • Écrit par David RECONDO
                    • 2 825 mots
                    • 2 médias
                    ...les Assemblées constituantes des pays concernés, les réformes n'auraient pas été aussi marquées en ce qui concerne les droits des peuples originaires. Le cas le plus exemplaire est celui de la Colombie où, malgré leur faible poids démographique (moins de 2 p. 100 de la population totale), les Indiens,...
                  • AMÉRIQUE (Histoire) - Amérique espagnole

                    • Écrit par Jean-Pierre BERTHE
                    • 21 855 mots
                    • 13 médias
                    ...(1818-1819). En juillet 1819, il franchit les Andes, défit les Espagnols à Boyaca (7 juillet) et prit Bogotá (10 août) où il proclama la république de Colombie. En décembre 1819, le congrès d'Angostura, où figuraient des députés colombiens, approuvait la loi fondamentale de la république de Colombie qui...
                  • AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géologie

                    • Écrit par Jean AUBOUIN, René BLANCHET, Jacques BOURGOIS, Jean-Louis MANSY, Bernard MERCIER DE LÉPINAY, Jean-François STEPHAN, Marc TARDY, Jean-Claude VICENTE
                    • 24 158 mots
                    • 23 médias
                    Les bassins de Colombie et du Venezuela ont une profondeur moyenne de 4 000 mètres. Ils possèdent une croûte océanique anormalement épaisse (de 15 à 20 km), considérée d'âge jurassique supérieur à crétacé inférieur (de 150 à 125 Ma), recouverte par d'épais épanchements basaltiques dont le sommet (qui...
                  • Afficher les 50 références

                  Voir aussi