HANSE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'histoire a retenu quatre hanses, ou groupements de marchands, et plus spécialement de marchands à l'étranger.

Il y eut la hanse des marchands de l'eau, dont les membres jouissaient du monopole de navigation sur la Seine entre Paris et Mantes. Dirigée et animée par des marchands parisiens, elle donna naissance, à la fin du xiiie siècle, à une municipalité parisienne ayant à sa tête le prévôt des marchands entouré de quatre échevins.

La hanse de Londres, union de ghildes (associations marchandes) de villes flamandes, apparut au xiie siècle ; dirigée par Bruges, elle avait pour objet le trafic avec l'Angleterre, notamment l'importation des laines anglaises. Mais la politique de l'« étape » pratiquée par les rois d'Angleterre, rendant obligatoire la concentration des laines exportées en un seul port du continent et favorisant les marchands anglais, entraîna son déclin au xive siècle.

La hanse des dix-sept villes, autrefois confondue à tort avec la précédente, fut appelée hanse par les historiens (non par les contemporains) : elle revêt, avant 1230, la forme d'un groupement très lâche entre marchands drapiers de villes des Pays-Bas et de la France du Nord (villes dont le nombre dépassa, largement, dix-sept), fréquentant les foires de Champagne. Le déclin de celles-ci amena la disparition de l'association.

Enfin, la hanse Teutonique, ou plutôt allemande, est appelée la Hanse ; le raccourci est mérité, car « aucune des autres hanses n'atteignit à la signification européenne de celle-ci » (A. Joris). En effet, par sa durée multiséculaire (du xiie au xviie siècle, par le nombre – même discuté, de ses membres, par l'activité et l'extension de son commerce, par son rôle politique contrastant avec la faiblesse de son organisation, la Hansa Teutonicorum, compagnie de marchands allemands, puis de villes situées pour la plupart en Allemagne du Nord, constitue ce que l'un de ses anciens historiens, P. H. Mallet, appelait « un p [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

  • : professeur à la faculté des lettres et sciences humaines de Lyon

Classification


Autres références

«  HANSE  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne médiévale

  • Écrit par 
  • Pierre-Roger GAUSSIN
  •  • 14 144 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne des principautés »  : […] Avec la fin des Hohenstaufen, l'idée d'empire universel cessa d'apparaître comme projet réalisable, et l'Empire se restreignit territorialement à l'Allemagne. En effet, à la fin du xiii e  siècle, la plupart des territoires liés à l'Allemagne à l'ouest (royaume de Bourgogne-Provence) et au sud (royaume d'Italie) avaient cessé d'en dépendre. Seuls l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-medievale/#i_1523

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne du XVIe et du XVIIe s.

  • Écrit par 
  • Georges LIVET
  •  • 6 499 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La hausse des prix, la poussée démographique et la nouvelle conjoncture économique et financière »  : […] Le siècle des Fugger n'a pas dépassé les années 1550-1560. Au capitalisme patrimonial et familial qui s'effondre dans les grandes faillites de 1557 succède un capitalisme financier, voire industriel, extérieur en grande partie à l'Allemagne. Entre les deux grands cycles, anversois-lyonnais du début du siècle, et hollandais appuyé sur Amsterdam, du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-du-xvie-et-du-xviie-s/#i_1523

AMIENS

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 804 mots
  •  • 3 médias

Amiens, avec 135 800 habitants recensés en 2012, chef-lieu du département de la Somme et de la région Picardie jusqu’au 31 décembre 2015, est la ville-centre d'une agglomération de 174 900 habitants (2012) et d'une aire urbaine de 270 900 habitants (210 communes), développée au cœur de la vallée de la Somme. Sur la route antique reliant Lyon à Boul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amiens/#i_1523

BELGIQUE - Histoire

  • Écrit par 
  • Guido PEETERS
  •  • 20 605 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La vitalité économique »  : […] Pour que ces sociétés pussent s'épanouir politiquement, il fallait qu'il y eut des changements profonds d'abord dans la société rurale. À partir de 950, la poussée démographique entraîna le morcellement de la propriété foncière. Les grands domaines créèrent de nouvelles tenures et les réserves domaniales se divisèrent en exploitations. De ce fait, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/belgique-histoire/#i_1523

BERGEN

  • Écrit par 
  • Jean Maurice BIZIÈRE
  •  • 273 mots
  •  • 1 média

Comme l'indique l'étymologie ( bjorgvin signifiant la prairie au milieu des montagnes), Bergen possède comme Rome la caractéristique d'être une ville aux sept collines. Située au fond du Byfjord dans une région montagneuse de la Norvège du Sud-Ouest, elle se tasse sur une plate-forme étroite entourée par les eaux et sur les flancs des collines qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bergen/#i_1523

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 537 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'évolution de la société danoise »  : […] La société danoise subit au temps de l'Union de profondes transformations. Jusqu'au xii e  siècle, un paysannat libre, réuni périodiquement en assemblées, sous la direction d'une aristocratie indigène, jouait le rôle décisif et constituait l'essentiel de l'armée. Au xv e  siècle, le Danemark est devenu une société très hiérarchisée : une noblesse m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danemark/#i_1523

ESTONIE

  • Écrit par 
  • Céline BAYOU, 
  • Suzanne CHAMPONNOIS, 
  • Jean-Luc MOREAU
  •  • 9 142 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De la Hanse... à l'Union européenne »  : […] Depuis leur rattachement à la Hanse au xiii e  siècle, deux villes ont connu une expansion notable, Tallinn/Reval grâce à ses activités portuaires et Tartu/Dorpat où fut fondée par les Suédois au xvii e  siècle la première université luthérienne de la région baltique ; les campagnes, elles, étaient soumises au régime du servage maintenu du xiii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estonie/#i_1523

GUILDE ou GILDE

  • Écrit par 
  • Jean FAVIER
  •  • 366 mots

Organisation de solidarité groupant, dès l'époque carolingienne, dans l'Europe du Nord-Ouest, des hommes ayant des intérêts communs (marchands, artisans, paysans même) et mal garantis par les liens de dépendance et de protection du système féodo-vassalique. Les guildes (ou gildes) se multiplient aux x e et xi e  siècles, surtout aux Pays-Bas et en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guilde-gilde/#i_1523

GUSTAVE Ier VASA (1495-1560) roi de Suède (1523-1560)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 800 mots

Roi de Suède (1523-1560) né en 1495 ou 1496, mort le 29 septembre 1560 à Stockholm, Gustave I er fonda la dynastie Vasa et rétablit la souveraineté de la Suède. Fils d'un sénateur suédois, Gustave Eriksson Vasa naît dans une famille noble qui a joué un rôle majeur dans les factions aristocratiques scandinaves au xv e  siècle. Sa famille est égale […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gustave-ier-vasa/#i_1523

HAAKON ou HÅKON V MAGNUSSON (1270-1319) roi de Norvège (1299-1319)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 344 mots

Roi de Norvège (1299-1319), né en 1270 en Norvège, mort le 8 mai 1319 en Norvège. Fils cadet de Magnus VI le Législateur, Haakon V, dit Haakon Magnusson, succède en 1299 à son frère aîné Erik II Magnusson (1268-1299, règne 1280-1299). Résolu à réduire le pouvoir de la haute noblesse et des ecclésiastiques qui s'était renforcé depuis le règne d'Eri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/haakon-hakon-v-magnusson/#i_1523

LETTONIE

  • Écrit par 
  • J. A. ANDRUPS, 
  • Céline BAYOU, 
  • Suzanne CHAMPONNOIS
  •  • 8 199 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Des origines au XIIIe siècle »  : […] Des populations proto-baltes occupaient sans doute au II e  millénaire avant J.-C. un territoire couvrant la plus grande partie de l'Europe médiane. Les échanges commerciaux entre les peuples de cette région étaient importants, en raison de la présence sur les rives de la Baltique de l'ambre aux propriétés mystérieuses. Jusqu'au viii e  siècle de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettonie/#i_1523

LONDRES

  • Écrit par 
  • Roland MARX, 
  • Frédéric RICHARD
  •  • 9 604 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « De la fondation à la fin du Moyen Âge »  : […] Au mythe de la Troja Nova qui fait remonter Londres à une époque plus ancienne que Rome, on préférera la réalité : Londres est née après la conquête romaine en 43 avant notre ère, d'abord camp militaire, bientôt cité commerciale et centre administratif (Londinium) ; ses premiers murs datent du iii e  siècle et sa population aurait alors avoisiné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/londres/#i_1523

LÜBECK

  • Écrit par 
  • Michelle GUILLON
  •  • 235 mots
  •  • 2 médias

Créée au milieu du xii e  siècle dans l'estuaire de la Trave sur la mer Baltique, Lübeck fut la capitale de la Hanse et domina le trafic maritime du nord de l'Europe au xiii e et au xiv e  siècle. De ce passé brillant, la ville conserve un grand nombre de traces : portes monumentales, Rathaus, Marienkirche , vieux quai bordé par les pignons des ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lubeck/#i_1523

MARINE MARCHANDE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • Françoise ODIER, 
  • Yves POULIZAC, 
  • Martine RÉMOND-GOUILLOUD
  • , Universalis
  •  • 4 862 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le Moyen Âge »  : […] Le Moyen Âge est marqué par le développement de flottes de commerce dans la mer du Nord et la Baltique. Les commerçants de villes telles que Hambourg, Brême, Lubeck colportent dans ces régions laines et peaux de Russie, dentelles et draps d'Angleterre, huiles scandinaves : ils se groupent vers 1250 pour former la puissante Ligue hanséatique, syndi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-la-marine-marchande/#i_1523

PARIS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BABELON, 
  • Michel FLEURY, 
  • Frédéric GILLI, 
  • Daniel NOIN, 
  • Jean ROBERT, 
  • Simon TEXIER, 
  • Jean TULARD
  •  • 32 092 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « Le roi et la ville »  : […] Dès l'origine, la situation politique de Paris s'est affirmée. Si son rôle de capitale du royaume se précise peu à peu à mesure que s'affermit la puissance capétienne, si Philippe Auguste, Saint Louis et Philippe le Bel y fixent les organes du pouvoir central (Parlement, Chambre des comptes, Trésor, Archives, Monnaie, reliques), la ville ne parvien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paris/#i_1523

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Dans le chapitre « Explorations et découvertes »  : […] L'ère de l'expansion est relativement tardive. L'Angleterre a été devancée par les royaumes ibériques – Espagnols et Portugais visant même, à la fin du xv e  siècle, à un partage du monde après l'arbitrage pontifical de 1493. Les Tudors, pas plus que les Valois français, n'ont jamais souscrit à cette prétention. Mais la prétendue vocation maritime […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/#i_1523

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 809 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Royauté et christianisme »  : […] Vers la même époque apparaissent les premiers rois historiques : Olof Sköttkonung (baptisé en 1008) et son fils Anund Jacob, qui furent chrétiens, mais dont les sujets refusèrent de se convertir. L'aristocratie paysanne de l'Uppland, enrichie par les trafics des Varègues et bien connue par les inscriptions runiques, gardait sa fidélité au grand sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_1523

TALLINN

  • Écrit par 
  • Suzanne CHAMPONNOIS
  •  • 664 mots
  •  • 2 médias

Tallinn, longtemps appelée Reval par les Allemands, est la capitale de l'Estonie. Dès 1154, le géographe arabe Al-Idrīsī note l'existence, sur les bords du futur golfe de Finlande, d'un lieu habité appelé Kolovan. Tallinn doit son nom aux premiers envahisseurs danois qui, en 1219, débarquent sur la côte baltique et fondent à l'emplacement de la fo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tallinn/#i_1523

VALDEMAR IV ATTERDAG (1320 env.-1375) roi de Danemark (1340-1375)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 510 mots

Roi de Danemark (1340-1375), né vers 1320 au Danemark, mort le 24 octobre 1375 dans le Schleswig. Fils du roi Christophe II, Valdemar Atterdag vit à partir de 1328 à la cour de l'empereur germanique Louis IV de Bavière. En 1338, il quitte la cour impériale et, avec l'aide de l'empereur et de Louis, margrave de Brandebourg, lance une offensive dipl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/valdemar-iv-atterdag/#i_1523

VITALIENS ou VITALIENBRÜDER

  • Écrit par 
  • Jean Maurice BIZIÈRE
  •  • 300 mots

Issu du mot français « vitailleur » qui désigne au Moyen Âge les soldats chargés de pourvoir au ravitaillement des armées puis, par extension, les navires qui approvisionnent les flottes ou les ports, vitaliens désigne aussi les pirates appelés à la fin du xiv e siècle par le duc de Mecklembourg pour se venger des échecs que le Danemark et la Hans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vitaliens-vitalienbruder/#i_1523

Voir aussi

Pour citer l’article

René FEDOU, « HANSE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanse/