HAMBOURG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Port de Hambourg

Port de Hambourg
Crédits : I. Pompe/ LOOK/ Getty

photographie


Hambourg (Hamburg en allemand) est à la fois une ville d'Allemagne – la deuxième par sa population (1,83 million d'habitants en 2017) – et un Land allemand. Le rayonnement de l'agglomération doit beaucoup, aujourd'hui comme autrefois, à son grand port maritime.

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative

Carte

Carte administrative de l'Allemagne. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Port de Hambourg

Port de Hambourg

Photographie

Hambourg, l'un des plus grands ports européens et le plus important port de commerce d'Allemagne. 

Crédits : I. Pompe/ LOOK/ Getty

Afficher

Installée à 110 kilomètres de la mer, Hambourg se trouve au fond de l'estuaire de l'Elbe, à la confluence avec l'Alster. La ville joue par conséquent depuis sa fondation un rôle d'interface entre circulations fluviale et terrestre d'une part et échanges maritimes vers la mer du Nord d'autre part.

Fondée au ixe siècle, la ville se développe après son accession au statut de ville libre d’Empire accordé par Frédéric Barberousse en 1189 puis, à partir du milieu du xiiie siècle, en tant que pilier essentiel de la Hanse. Son rayonnement s’étend alors dans toute l'Europe du Nord. Cette situation lui assure une relative autonomie politique et fiscale. Son entrée tardive (1888) dans l’Union douanière allemande, le Zollverein, son nom officiel – « ville libre et hanséatique de Hambourg » – et son statut de ville-État, conservé en République fédérale, renvoient à cet héritage. L'activité portuaire a constamment constitué un élément essentiel de la vie économique et du rayonnement de la ville. L'exportation massive de biens industriels, le développement des colonies allemandes et la constitution d’une puissante marine militaire ont contribué à renforcer sa position dans l'Allemagne du xixe siècle.

Hambourg voit sa croissance urbaine se ralentir au xxe siècle. La ville a été en grande partie détruite par des bombardements lors de la Seconde Guerre mondiale et notamment durant l'opération Gomorrhe (juillet-août 1943). De ce fait, il subsiste peu de bâtiments anciens dans les quartiers centraux et péricentraux.

Si la reconstruction de Hambourg fut relativement rapide, son port ne pouvait lutter contre ceux d’Anvers et de Rotterdam, beaucoup plus accessibles pour l'industrie rhénane. Et la partition des deux Allemagnes coupa la ville d'une grande part [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : docteur en géographie, maître de conférences à l'École normale supérieure de Lyon

Classification


Autres références

«  HAMBOURG  » est également traité dans :

ALLEMAGNE (Géographie) - Géographie économique et régionale

  • Écrit par 
  • Guillaume LACQUEMENT
  •  • 12 047 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'Allemagne du Nord »  : […] Au Nord, entre les villes du Hellweg et le chapelet des villes de la Hanse qui, sur le littoral, s'alignent de Brême à Stralsund, s'étend une vaste plaine agricole et monotone. Tardivement (au cours du second Moyen Âge) mais systématiquement colonisée, comme en témoignent la conquête agricole des fonds humides et la poldérisation des marais maritim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-geographie-geographie-economique-et-regionale/#i_1511

ALLEMAGNE (Histoire) - Allemagne moderne et contemporaine

  • Écrit par 
  • Michel EUDE, 
  • Alfred GROSSER
  •  • 26 839 mots
  •  • 39 médias

Dans le chapitre « Une économie rurale et artisanale »  : […] De ces quelques indications sur la paysannerie allemande, on peut induire le caractère majeur de l'économie : une agriculture à dominante céréalière avec assolement à longue jachère : dominante, mais non monoculture. Le paysan allemand cultive les mêmes plantes, élève les mêmes animaux que ses contemporains d'Europe occidentale ou centrale ; avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-histoire-allemagne-moderne-et-contemporaine/#i_1511

ELBE

  • Écrit par 
  • Pierre RIQUET
  •  • 618 mots

Mis à part le Rhin, qui a une origine alpestre, l'Elbe (en tchèque le Labe) est le plus important des fleuves d'Europe centrale coulant des massifs hercyniens en direction de la mer du Nord, ou de la Baltique, à travers la grande plaine germano-polonaise (Ems, Weser, Elbe, Oder, Vistule). L'Elbe a un bassin de 144 000 kilomètres carrés, sa longueur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elbe/#i_1511

HANSE

  • Écrit par 
  • René FEDOU
  •  • 3 196 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'association des marchands allemands de la Baltique »  : […] « Chose urbaine dans son essence comme dans toutes ses activités », la Hanse est née à l'époque du grand essor des villes. Son histoire commence avec la fondation de Lübeck par le duc de Saxe Henri le Lion (1158-1159) : une situation favorable dans l'isthme de Holstein – sur la côte baltique mais à cinquante kilomètres seulement de Hambourg –, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hanse/#i_1511

PORTS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Geoffroy CAUDE, 
  • Paul SCHERRER
  •  • 8 512 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les trafics conteneurs des ports du monde »  : […] Dans le domaine du conteneur, la prédominance des ports asiatiques est encore plus marquée que globalement, mais, certainement mieux répartie entre les divers pays asiatiques. Ainsi en 2006, les trois premiers ports mondiaux ont été Singapour (24,8 millions E.V.P.-M.E.V.P.), Hong Kong (23,5 M.E.V.P.) et Shanghai (21,7 M.E.V.P.). Ce dernier port a, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ports-maritimes/#i_1511

Pour citer l’article

Antoine LAPORTE, « HAMBOURG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/hambourg/