FAÏENCE

Médias de l’article

Faïence : foyers de fabrication

Faïence : foyers de fabrication
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Frise des Archers

Frise des Archers
Crédits : Peter Willi/ The Bridgeman Art Library/ Getty

photographie

Coupe d'époque seldjoukide, Kashan (Iran)

Coupe d'époque seldjoukide, Kashan (Iran)
Crédits : The Bridgeman Art Library/ Getty

photographie

Façades en azulejos à Guimarães, Portugal

Façades en azulejos à Guimarães, Portugal
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie

Tous les médias


Le mot « faïence » tire son origine de Faenza, petite ville d'Italie située au pied des Apennins, qui fut, à partir du xve siècle, le centre d'une fabrication céramique renommée dont la diffusion en Europe se trouva favorisée par le mouvement de la Renaissance. Les historiens réservent donc le nom de faïence au genre particulier de céramique qui se faisait à Faenza : une poterie tendre et poreuse recouverte d'un enduit opacifié par addition d'oxyde d'étain (l'émail stannifère). Mais les techniciens étendent le nom de faïence à toute poterie poreuse portant un enduit imperméable, quel qu'il soit.

L'expression française « faïence fine », bien que reconnue par l'usage pour désigner une poterie dure et imperméable, sous vernis plombeux, principalement de couleur crème (cream-ware), prête à confusion, puisqu'il s'agit d'une tout autre catégorie de céramique.

Le mot «  majolique » (maiolica) est le synonyme de faïence. Il apparut dès la fin du xve siècle, en Italie, et désignait alors les faïences à lustre métallique qui étaient importées d'Espagne, de Malaga et de Valence par les navires majorquais. En Italie, le mot de majolique est employé par extension, de manière générique, pour toute faïence. En France et dans d'autres pays d'Europe, il désigne spécialement la faïence italienne de la Renaissance.

L'art de la faïence fut connu de bonne heure dans les pays islamiques du Moyen et du Proche-Orient, particulièrement en Perse, en Mésopotamie, en Syrie et en Égypte, d'où il se diffusa vers l'Afrique du Nord et l'Espagne. L'Italie, à la Renaissance, et la France, au xviiie siècle, imposèrent à l'Europe leur conception nouvelle du décor céramique. L'Angleterre, grâce à des trouvailles techniques, perfectionna la faïence fine, dont l'importation massive, à la fin du xviiie siècle, concurrença les grandes faïenceries du continent et précipita leur déclin.

Faïence : foyers de fabrication

Faïence : foyers de fabrication

carte

Les principaux foyers de fabrication de faïence. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher


pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  FAÏENCE  » est également traité dans :

ALICATADO

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET
  •  • 214 mots

Le terme d'alicatado désigne, en Espagne, une mosaïque constituée par des fragments de céramique émaillée de formes et de couleurs différentes, incrustées dans du plâtre. Ces fragments de faïence sont obtenus à partir d'azulejos […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alicatado/#i_12065

AZULEJOS

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET
  •  • 978 mots
  •  • 2 médias

Le terme azulejo, qui semble dérivé du mot espagnol azul (bleu), est devenu synonyme de carreau de faïence pour les pays d'Europe et d'Amérique soumis à l'influence espagnole et portugaise. Diffusée par l'Espagne qui l'a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/azulejos/#i_12065

CÉRAMIQUE

  • Écrit par 
  • Marcelle BRUNET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • André PECKER
  •  • 2 877 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Céramiques dures (grès, porcelaines et faïences fines) »  : […] translucide en faible épaisseur, très proche du biscuit de porcelaine, et la poterie opaque de couleur crème improprement appelée « faïence fine ». Cette dernière s'annonçait peut-être déjà par l'emploi de la terre claire, à grain serré, du Devonshire à la fin du Moyen Âge et par certaines recherches faites en France au xvie siècle, notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ceramique/#i_12065

CUERDA SECA

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET
  •  • 490 mots

L'expression cuerda seca est employée pour la première fois en 1558 pour désigner un décor céramique dans lequel on isole les émaux par un trait gravé et une matière de composition différente. Ce procédé a été utilisé pour la première fois par les Achéménides dans la décoration de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuerda-seca/#i_12065

DAMAS

  • Écrit par 
  • Nikita ELISSÉEFF, 
  • Éric VERDEIL
  •  • 3 390 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La céramique »  : […] e siècle, comme la coupe d'époque fāṭimide qui se trouve au Louvre et des vases à couverte bleue avec décor lustré à grands caractères épigraphiques. Les ateliers de faïence travaillent déjà sous les Mamelouks et font des pièces blanches lustrées. C'est aux xvie et xviie siècles que les « faïences de Damas » […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/damas/#i_12065

HANNONG LES

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 479 mots

Célèbre famille d'origine hollandaise dont le nom domine l'histoire de la céramique strasbourgeoise au xviiie siècle. Une modeste fabrique de pipes en terre établie en 1710 par Charles-François Hannong à Strasbourg, rue du Foulon (actuelle rue Hannong), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-hannong/#i_12065

MAJOLIQUE

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 333 mots
  •  • 1 média

Traduction française du mot italien maiolica dont l'usage remonte au xve siècle. Le terme de maiolica s'appliquait alors seulement aux brillantes faïences à reflets métalliques fabriquées en Espagne, à Malaga puis à Valence et aux alentours, qui étaient importées en grande quantité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/majolique/#i_12065

NEVERS

  • Écrit par 
  • Robert CHAPUIS
  •  • 625 mots
  •  • 2 médias

du palais ducal, terminé au xvie siècle. Lorsque le duché passe aux Gonzague de Mantoue, à la fin du xvie siècle, la fabrication de la faïence d'art, importée d'Italie, se développe pour atteindre son apogée au xviie siècle, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nevers/#i_12065

PERSE - Arts

  • Écrit par 
  • Pierre AMIET, 
  • Ernest WILL
  •  • 11 890 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Néo-Élamites et Perses »  : […] en forme de protomes d'animaux et de monstres. C'était là une adaptation de l'art de la faïence siliceuse inauguré à l'époque médio-élamite et développé alors dans les arts mineurs, en Iran occidental comme en Assyrie. Nous devons au roi Adda-Hamiti-Inshushinak un dernier grand monument : une stèle qui le représente coiffé du casque à visière et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-arts/#i_12065

PORCELAINE

  • Écrit par 
  • Marcelle BRUNET, 
  • Antoinette FAŸ-HALLÉ, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Tamara PRÉAUD
  •  • 6 327 mots
  •  • 3 médias

e siècles, y sont considérées comme des trésors et serties de montures d'orfèvrerie. À partir du xvie siècle, les faïenceries européennes (Delft, Nevers, Rouen, etc.) s'emploient à imiter la porcelaine, des collections se constituent, des essais sont partout tentés pour en élucider le secret de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/porcelaine/#i_12065

POTERIE

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET, 
  • Jeanne GIACOMOTTI, 
  • Henri MORISSON
  •  • 9 206 mots
  •  • 28 médias

Dans le chapitre « Procédés de fabrication »  : […] à basse température (950 à 1 000 0C) donne à ces pâtes une grande compacité. Ces produits, également à base d'argile blanche et de kaolin, restent assez poreux malgré leur dureté : ce sont les faïences fines calcaires et les faïences verrées dérivant des faïences siliceuses étudiées par Théodore Deck au xixe siècle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/poterie/#i_12065

PYRAMIDE

  • Écrit par 
  • Jean-Philippe LAUER
  •  • 8 784 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les pyramides à degrés de la IIIe dynastie (env. 2700-2620 av. J.-C.) »  : […] mobilier funéraire. Dans l'appartement même, plusieurs chambres sont revêtues de faïences bleues et les chambranles des portes sont ornés du protocole royal très finement sculpté : la façade de cette demeure du ka y est figurée, également revêtue de faïences, avec des simulacres de portes et de petites fenêtres, et sur les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyramide/#i_12065

QUIMPER

  • Écrit par 
  • Jean OLLIVRO
  •  • 667 mots
  •  • 1 média

d'autant que l'arrivée du chemin de fer en 1863 accompagne l'essor économique, en dopant les ventes de faïencerie (la première manufacture avait été créée dès 1690 par Jean-Baptiste Bousquet), la production artistique qui lui est associée (voir notamment les œuvres de Mathurin Méheut chez Hubaudière-Bousquet [HB] ou de René Quillivic chez Henriot, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quimper/#i_12065

ROCOCO

  • Écrit par 
  • Georges BRUNEL, 
  • François H. DOWLEY, 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 21 058 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'orfèvrerie et la céramique »  : […] Les manufactures de porcelaine et de faïence se font concurrence à travers toute l'Europe. Ce type de vaisselle, moins coûteux que celle d'argent ou d'or, donne une idée de la faveur avec laquelle une clientèle bourgeoise, sinon populaire, a accueilli la rocaille. Meissen et Sèvres sont les plus célèbres de ces […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rococo/#i_12065

ROUEN FAÏENCE DE

  • Écrit par 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 350 mots

La ville de Rouen se glorifie d'avoir abrité le premier grand maître faïencier français Masséot Abaquesne qui y est cité dès 1526 comme habitant de la paroisse Saint-Vincent. Il dirigeait une importante entreprise sise rue d'Elbeuf, au faubourg Saint-Sever qui restera le quartier des potiers. À partir du milieu du xvii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faience-de-rouen/#i_12065

Voir aussi

ALHAMBRA    ARGILE poterie    BAYREUTH    DELFT    ÉMAILLAGE    ART ESPAGNOL    FAENZA    ART HISPANO-MAURESQUE    ART ITALIEN    PALAIS DE MADINAT AL-ZAHRA'    MOUSTIERS    ART DES PAYS-BAS    ART PERSAN

Pour citer l’article

Jeanne GIACOMOTTI, Henry-Pierre FOUREST, « FAÏENCE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/faience/