Art du Proche et Moyen-Orient


JUDAÏSME - L'art juif

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 6 874 mots
  •  • 6 médias

Les arts plastiques constituent le domaine le plus controversé – mais aussi le moins connu – de la civilisation juive. L'embarras des historiens de l'art pour définir la spécificité des créations artistiques issues de la tradition juive s'explique par l'absence, souvent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-l-art-juif/#i_0

PHÉNICIENS

  • Écrit par 
  • Hélène BENICHOU-SAFAR, 
  • Paul PETIT
  •  • 6 309 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'art »  : […] Les Phéniciens n'ont pas été de grands bâtisseurs comme les Égyptiens. Toutefois, leurs architectes et leurs artisans ont été suffisamment réputés pour être appelés par des souverains étrangers, israélites, néo-babyloniens ou perses, pour la construction d'édifices de prestige.De discrètes allusions faites par la tradition littéraire, quelques bas-reliefs assyriens et des vestiges de fortification […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pheniciens/5-l-art/

SCULPTURES ET FRESQUES DU NÉOLITHIQUE (Proche-Orient)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE
  •  • 191 mots

Vers — 9000, des communautés de chasseurs-cueilleurs nomades se sédentarisent dans le Proche-Orient méditerranéen, le long d'une bande littorale allant de l'Égypte au sud de la Turquie, puis domestiquent peu à peu les espèces végétales (orge, blé, lentilles) et animales (mouton, chèvre, porc, bœuf) locales. Cette « révolution néolithique », qui voit l'apparition de l'agriculture et de l'élevage, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sculptures-et-fresques-du-neolithique/#i_0

STÈLE DE MÉSHA

  • Écrit par 
  • André LEMAIRE
  •  • 733 mots
  •  • 1 média

Cette stèle de basalte noir (106 × 68 × 36 cm) a été découverte le 19 août 1868 par Frederick Augustus Klein, Alsacien au service de la Christian Missionary Societyanglicane de Jérusalem, alors qu’il était en visite auprès du cheikh de la tribu des Beni Hamideh à Dhibân, à l’est de la mer Morte. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stele-de-mesha/#i_0

TISSUS D'ART

  • Écrit par 
  • Anne KRAATZ, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Marie RISSELIN-STEENEBRUGEN
  •  • 22 693 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Moyen-Orient, Proche-Orient et Europe »  : […] La soie est de toutes les fibres naturelles celle qui possède le plus de qualités intrinsèques. En effet, sa production et sa transformation en fil sont relativement plus faciles et plus rapides que celles de la laine, du lin ou du coton. Pour obtenir plusieurs centaines de mètres – parfois jusqu'à 800 ou 900 mètres – de fil utilisable, il suffit de dérouler l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tissus-d-art/1-moyen-orient-proche-orient-et-europe/

YÉMEN. AU PAYS DE LA REINE DE SABA (exposition)

  • Écrit par 
  • Serge CLEUZIOU
  •  • 1 232 mots

L'exposition Yémen. Au pays de la reine de Saba, présentée du 24 octobre 1997 au 28 février 1998 à l'Institut du monde arabe à Paris, a constitué la plus importante manifestation jamais consacrée à l'art et à l'archéologie du Yémen antique. Elle donna en effet l'occasion de découvrir, de la préhist […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yemen-au-pays-de-la-reine-de-saba/#i_0


Affichage 

Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone

Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone

photographie

ART DU PROCHE-ORIENT, empire néo-babylonien, 612-539 avant J.-C. Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone, briques moulées et émaillées. Staatliche Museen, Berlin. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Stèle du code de Hammourabi, roi de Babylone

Stèle du code de Hammourabi, roi de Babylone

photographie

Stèle trouvée à Suse, portant le Code de Hammourabi , 282 lois du souverain. Le sommet de la stèle est orné d'un bas-relief: le roi reçoit du dieu Shamash les symboles du pouvoir. Règne de Hammourabi (1792-1750). Basalte noir. Hauteur: 2,225 mètres. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Art Media/ Heritage-Images

Afficher

Mélishipak II, roi de Babylone, présente sa fille à Nanaï, déesse de la Santé

Mélishipak II, roi de Babylone, présente sa fille à Nanaï, déesse de la Santé

photographie

ART DU PROCHE-ORIENT, période kassite, 1525-début du XIIe siècle avant J.-C., Kudurru de Mélishipak II, présentant sa fille à Nanaï, déesse de la Santé (début du XIIe siècle av. J.-C.) - Borne trouvée à Suse, calcaire. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Le roi babylonien Nabu-Apal-Iddin est présenté au dieu Shamash

Le roi babylonien Nabu-Apal-Iddin est présenté au dieu Shamash

photographie

ART DU PROCHE-ORIENT, Babylonie, IXe siècle avant J.-C., Le roi babylonien Nabu-Apal-Iddin, introduit par le grand prêtre et suivi par la déesse, est présenté au dieu Shamash, moulage. Musée des Antiquités orientales, Istanbul. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone

Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone

photographie

Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone. Briques moulées et émaillées. Empire néo-babylonien, règne de Nabuchodonosor II, 604-562 avant J.-C. Musée archéologique, Istanbul. 

Crédits : P. Hofmeester/ Shutterstock

Afficher

Orant de Larsa

Orant de Larsa

photographie

ART DU PROCHE-ORIENT, empire paléo-babylonien, règne de Hammourabi, env. 1792-1750 avant J.-C., Orant de Larsa - Ex-voto dédié au dieu Amourrou pour la vie de Hammourabi (env. 1760 avant J.-C.), bronze et feuille d'or. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Prêtre en prière devant les symboles des dieux Marduk et Nabu

Prêtre en prière devant les symboles des dieux Marduk et Nabu

photographie

Le temple consacré à Nabu, dieu de l’écriture et des scribes et fils du dieu Marduk, était le lieu où le nouveau souverain recevait ses insignes royaux. La coutume voulait aussi que les apprentis scribes déposent à son entrée une de leurs tablettes d'exercice, ... 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Plaque des Enfers

Plaque des Enfers

photographie

Plaque de conjuration contre la Lamashtu, dite « plaque des Enfers ». Mésopotamie, époque néo-assyrienne, début du Ier millénaire avant J.-C. Bronze. Hauteur : 13,80 cm ; largeur : 8,80 cm ; profondeur : 2,50 cm. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Tête présumée de Sargon d'Akkad-Naram-Sin

Tête présumée de Sargon d'Akkad-Naram-Sin

photographie

Tête présumée de Sargon d'Akkad (Naram-Sin), ou Sargon l'Ancien. Début du IIe millénaire avant J.-C. Découvert à Ninive dans le temple d'Ishtar. Bronze, 36 cm × 20 cm. Musée d'Irak, Bagdad. 

Crédits : Erich Lessing/ AKG

Afficher

Saint-Sauveur in Chora

Saint-Sauveur in Chora

photographie

Ancienne église Saint-Sauveur in Chora, (mosquée Kariye Camii), XIIe siècle. À gauche, mosaïque de la Dormition de la Vierge, 1315-1321. Istanbul, Turquie. 

Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

Afficher

Tapis de Kashan (Perse centrale)

Tapis de Kashan (Perse centrale)

photographie

Tapis de Kashan (Perse centrale) à motifs d'animaux. Soie, 124 cm × 109 cm. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Tapis à vases

Tapis à vases

photographie

Tapis à vases, Perse du sud. XVIe-XVIIe siècle. Victoria and Albert Museum, Londres. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Mosaïques à Chypre

Mosaïques à Chypre

photographie

Les mosaïques d'un cloître, dans un monastère près de Troodos, Chypre. 

Crédits : Steve Outram/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Séances d'al-Harîrî

Séances d'al-Harîrî

photographie

Illustration des Maqâmât (Séances) de l'écrivain arabe al-Harîrî (1054-1122). Cette illustration est tirée d'un manuscrit achevé à Bagdad en 1237 par le copiste et peintre Yahyâ ibn Mahmûd al-Wâsitî. Bibliothèque nationale, Paris. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Portrait funéraire

Portrait funéraire

photographie

Portrait funéraire d'un Élamite, provenant de Suse, en Iran. Musée du Louvre, Paris. 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone

Façade de la salle du trône du palais de Nabuchodonosor II à Babylone
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Stèle du code de Hammourabi, roi de Babylone

Stèle du code de Hammourabi, roi de Babylone
Crédits : Art Media/ Heritage-Images

photographie

Mélishipak II, roi de Babylone, présente sa fille à Nanaï, déesse de la Santé

Mélishipak II, roi de Babylone, présente sa fille à Nanaï, déesse de la Santé
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Le roi babylonien Nabu-Apal-Iddin est présenté au dieu Shamash

Le roi babylonien Nabu-Apal-Iddin est présenté au dieu Shamash
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone

Dragon décorant la porte d'Ishtar à Babylone
Crédits : P. Hofmeester/ Shutterstock

photographie

Orant de Larsa

Orant de Larsa
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Prêtre en prière devant les symboles des dieux Marduk et Nabu

Prêtre en prière devant les symboles des dieux Marduk et Nabu
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Plaque des Enfers

Plaque des Enfers
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Tête présumée de Sargon d'Akkad-Naram-Sin

Tête présumée de Sargon d'Akkad-Naram-Sin
Crédits : Erich Lessing/ AKG

photographie

Saint-Sauveur in Chora

Saint-Sauveur in Chora
Crédits : John Bethell/ Bridgeman Images

photographie

Tapis de Kashan (Perse centrale)

Tapis de Kashan (Perse centrale)
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Tapis à vases

Tapis à vases
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Mosaïques à Chypre

Mosaïques à Chypre
Crédits : Steve Outram/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Séances d'al-Harîrî

Séances d'al-Harîrî
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Portrait funéraire

Portrait funéraire
Crédits : Bridgeman Images

photographie