AZULEJOS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme azulejo, qui semble dérivé du mot espagnol azul (bleu), est devenu synonyme de carreau de faïence pour les pays d'Europe et d'Amérique soumis à l'influence espagnole et portugaise. Diffusée par l'Espagne qui l'a adoptée la première, cette technique nouvelle s'est largement répandue au cours des xve et xvie siècles. Pourtant, contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser, l'azulejo a de bien plus lointaines origines. Arrivée en Espagne par le biais de la conquête arabe musulmane, cette technique est déjà attestée en Mésopotamie, dans l'Empire perse, dès le Ier millénaire avant J.-C.

Le Pavillon d'Espagne, à Séville

Le Pavillon d'Espagne, à Séville

Photographie

Azulejos ornant le Pavillon d'Espagne, construit à Séville à l'occasion de l'Exposition ibéro-américaine de 1929. 

Crédits : Shaun Egan/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Origine et diffusion des azulejos

L'utilisation de la céramique en plaques de revêtement remonte aux civilisations anciennes du Moyen-Orient (Babylone, la Perse aux environs du Ier millénaire). Mais le terme azulejos désigne d'une manière plus précise les plaques de revêtement à décor émaillé utilisées d'abord à Samarra au ixe siècle par les potiers musulmans. Par la suite, cette mode se répandit en Mésopotamie, en Perse, et jusqu'en Tunisie où l'on peut encore admirer les grands carreaux à décor lustré qui ornent le mihrab de mosquée de Kairouan (xe s.). La diffusion de ce type de décor s'est faite d'Orient en Occident par l'Afrique du Nord et par l'Espagne, c'est-à-dire le long de ce que l'on appelle la « route de la faïence » (H. P. Fourest). Dès le xe siècle, la corniche du mirhab de Cordoue est ornée de plaques émaillées à décor brun et vert. À partir du xive siècle, l'Espagne chrétienne l’adopte et contribue, surtout aux xve et xvie siècles, à répandre les carreaux de céramique émaillée dans toute l'Europe. Le terme espagnol azulejo semble avoir été adopté à cette période pour désigner ce nouveau type de technique.


Médias de l’article

Le Pavillon d'Espagne, à Séville

Le Pavillon d'Espagne, à Séville
Crédits : Shaun Egan/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Azulejos représentant Apollon et les Muses

Azulejos représentant Apollon et les Muses
Crédits : H. Champollion/ AKG

photographie



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : diplômée de l'École du Louvre, chargée de missions au musée de Narbonne

Classification


Autres références

«  AZULEJOS  » est également traité dans :

ALICATADO

  • Écrit par 
  • Colette CROUZET
  •  • 214 mots

Le terme d' alicatado désigne, en Espagne, une mosaïque constituée par des fragments de céramique émaillée de formes et de couleurs différentes, incrustées dans du plâtre. Ces fragments de faïence sont obtenus à partir d' azulejos monochromes sur lesquels on trace un décor et dont on détache ensuite la partie dessinée à l'aide de pinces appelées alicates , en frappant le carreau à petits coups. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alicatado/#i_5122

BAROQUE

  • Écrit par 
  • Claude-Gilbert DUBOIS, 
  • Pierre-Paul LACAS, 
  • Victor-Lucien TAPIÉ
  •  • 20 831 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Portugal »  : […] Même si l'on tient, avec Eugenio d'Ors, l'exubérance du style manuélin ( xv e - xvi e  siècle) pour l'une des réussites d'un baroque à travers les âges, on doit reconnaître qu'en revanche le Portugal n'a pas fourni d'œuvres magistrales au baroque stricto sensu du xvii e  siècle. La gravité du style de Herrera s'est retrouvée dans les édifices de l'Italien Terzi (1597), mais il y avait une traditio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baroque/#i_5122

CASTILLE

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT, 
  • Philippe WOLFF
  • , Universalis
  •  • 10 283 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « L'art mudéjar »  : […] Lorsqu'il était entré à Tolède, en 1085, Alphonse VI de Castille avait pris le titre d' emperador de las dos religiones , manifestant de cette manière sa volonté d'unir sous son autorité, dans une coexistence pacifique, aussi bien les musulmans que les chrétiens. Ses successeurs, pendant le Moyen Âge, n'agirent pas différemment. C'est ainsi qu'on vit se développer dans les terres conquises par les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/castille/#i_5122

FAÏENCE

  • Écrit par 
  • Henry-Pierre FOUREST, 
  • Jeanne GIACOMOTTI
  •  • 3 908 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le monde islamique : Moyen-Orient et Espagne »  : […] On s'accorde en général à attribuer aux Babyloniens l'invention d'un enduit opacifié par l'oxyde d'étain que les Perses adaptèrent au décor architectural dans les grandes frises de briques émaillées des palais de Suse et de Persépolis vers 550 avant notre ère. Les civilisations musulmanes donnèrent un grand essor à l'art céramique . En Mésopotamie, aux ix e et x e  siècles, sous les Abbassides, h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faience/#i_5122

PORTUGAL

  • Écrit par 
  • Roger BISMUT, 
  • Cristina CLIMACO, 
  • Michel DRAIN, 
  • José-Augusto FRANÇA, 
  • Michel LABAN, 
  • Jorge MORAÏS-BARBOSA, 
  • Eduardo PRADO COELHO
  •  • 40 038 mots
  •  • 27 médias

Dans le chapitre « Renaissance et baroque »  : […] La peinture de thèmes religieux continua par la suite à subir l'influence flamande, et nombreux furent les achats de panneaux faits en Flandres où le comptoir portugais, transféré de Bruges à Anvers en 1499, connaissait le développement le plus grand grâce à l'afflux des marchandises venant de l'Orient. Frère Carlos et Francisco Henriques sont deux peintres flamands venus s'installer au Portugal, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/portugal/#i_5122

Voir aussi

Pour citer l’article

Colette CROUZET, « AZULEJOS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/azulejos/