HELLÉNISTIQUE CIVILISATION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Entré dans l'usage dans la seconde moitié du xixe siècle, l'adjectif « hellénistique » est appliqué par convention à la période de trois siècles séparant la mort d'Alexandre le Grand (— 323) de celle de la dernière reine macédonienne, Cléopâtre (— 30). Les découvertes archéologiques (en particulier les fouilles de Délos, de Pergame et de Priène, mais aussi celles d'Herculanum et de Pompéi), l'essor de l'épigraphie et de la numismatique, l'apparition de sciences nouvelles, comme la papyrologie, la découverte et le déchiffrement de documents cunéiformes (fouilles d'Uruk), l'enrichissement enfin des collections privées et publiques d'objets précieux (pierres gravées, camées, orfèvrerie) permirent aux spécialistes de la Grèce classique d'entrevoir, dans sa réalité, une « civilisation hellénistique » qu'ils avaient imaginée à travers les textes littéraires. Il apparut que, loin d'avoir connu une décadence, l'hellénisme s'était simplement transformé pour s'adapter à la situation nouvelle créée par le partage de l'empire d'Alexandre.

Une réalité complexe et fluctuante

La civilisation hellénistique est d'une grande complexité, et ce pour deux raisons principales. D'une part, l'immensité des territoires touchés. Au iiie siècle, époque de sa splendeur, le monde « hellénistique » s'étendait d'est en ouest depuis l'Oxos (Amou-Darya) jusqu'à Marseille, du nord au sud depuis la Crimée jusqu'au royaume éthiopien de Méroé. Mais la densité du peuplement gréco-macédonien variait d'une région à l'autre et d'ordinaire le rayonnement de l'hellénisme, soit direct dans les zones de peuplement, soit indirect dans les zones de contact, ne concernait que les élites ind [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages





Écrit par :

  • : correspondant de l'Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres), professeur de langue et littérature grecques à l'université de Nancy-II

Classification


Autres références

«  HELLÉNISTIQUE CIVILISATION  » est également traité dans :

AFGHANISTAN

  • Écrit par 
  • Daniel BALLAND, 
  • Gilles DORRONSORO, 
  • Mir Mohammad Sediq FARHANG, 
  • Pierre GENTELLE, 
  • Sayed Qassem RESHTIA, 
  • Olivier ROY, 
  • Francine TISSOT
  • , Universalis
  •  • 34 325 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « La période irano-hellénistique »  : […] Des céramiques, des petites terres cuites, des objets de bronze sont également découverts dans les villes construites par les satrapes achéménides pour servir de bases à leur organisation politique et financière ; mais en dehors de ces objets, ces capitales de la Drangiane, de la Bactriane et de l'Arachosie livrent peu d'informations ; leurs murs d'argile crue, séchée au soleil du désert, se sont […] Lire la suite

AGORA

  • Écrit par 
  • Martine Hélène FOURMONT
  •  • 1 321 mots
  •  • 1 média

À la fois « forme et esprit », l'agora, généralement située à un carrefour important du réseau urbain, matérialise remarquablement la notion de cité grecque. Elle incarne de façon si évidente cette notion que, dans sa Périégèse (X, iv , 1), Pausanias hésite à donner le nom de cité à Panopeus de Phocide car « cette ville ne possède ni bureaux d'administration, ni gymnases, ni théâtre, ni agora, ni […] Lire la suite

ALEXANDRIE

  • Écrit par 
  • André BERNAND, 
  • Jean-Yves EMPEREUR, 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 5 654 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un carrefour artistique de l'Antiquité »  : […] Sur les rivages de la Méditerranée, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de la branche la plus occidentale du Nil, Alexandre le Grand choisit d'installer en 331 avant notre ère une nouvelle cité grecque : fondation macédonienne, l'une des dix-sept cités appelées Alexandrie sur le parcours du conquérant dans sa grande marche vers l'Inde. Alexandrie d'Égypte n'est certes pas, à l'inverse de ce q […] Lire la suite

ALEXANDRIE À L'ÉPOQUE HELLÉNISTIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 127 mots

21 janvier — 331 Fondation d'Alexandrie d'Égypte par Alexandre le Grand. Avant — 305 Transfert du corps d'Alexandre à Alexandrie. Vers — 300 Institution du culte de Sarapis, nouvelle divinité gréco-égyptienne. — 297-— 285 Construction, par Sôstratos de Cnide, du phare, haut d'une centaine de mètres ( ?), l'une des sept merveilles du monde. Vers — 295 Fondation du Musée et de la bibliothèque d […] Lire la suite

ALEXANDRIE, MÉTROPOLE DE L'HELLÉNISME

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 238 mots

Sur la côte sablonneuse du delta du Nil, aucun port naturel ne s'impose, ce qui avait favorisé le repli de l'Égypte ancienne sur elle-même. C'est pourquoi Alexandre le Grand y fonde en — 331 la première de ces villes neuves dont il jalonnera son expédition en Asie. Grâce à un large môle de plus de 1 200 mètres, l' Heptastadion , reliant la terre à un îlot où se dressera plus tard le fameux phare, […] Lire la suite

ART NÉO-ATTIQUE (Rome)

  • Écrit par 
  • Gilles SAURON
  •  • 230 mots
  •  • 1 média

Au lendemain des guerres puniques, la puissance militaire et diplomatique de Rome s'impose progressivement à l'ensemble du monde méditerranéen. Enrichis par les conquêtes et séduits par les nombreux originaux pillés par les généraux, les Romains et les Italiens recherchent des œuvres d'art ou des objets d'artisanat de luxe. Face à cette demande très forte, les centres producteurs du monde grec rép […] Lire la suite

ASIE CENTRALE

  • Écrit par 
  • Henri-Paul FRANCFORT, 
  • Frantz GRENET
  •  • 9 676 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les royaumes hellénisés (IIIe-IIe s. avant notre ère) »  : […] En Asie centrale comme au Proche-Orient, l'héritage d'Alexandre avait été recueilli par les Séleucides. Vers 250 avant notre ère, deux monarchies firent sécession : en Parthyène-Margiane celle des Parthes, noyau de l'empire du même nom ; à l'est celle des Grecs de Bactriane, destinée à s'étendre en direction de l'Inde. Les rois parthes, bien qu'issus du milieu iranien de la steppe, se proclamèren […] Lire la suite

BACTRIANE

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 569 mots

Ancienne région d'Asie centrale s'étendant entre les montagnes de l'Hindou-Kouch et l'Oxus (Amou-Daria), sur le nord de l'Afghanistan actuel. La Bactriane fut le premier foyer du zoroastrisme. Entre ~ 600 et 600, elle joua un rôle commercial important sur la route de la soie reliant la Chine et l'Occident ; elle fut en outre un carrefour où se rencontrèrent divers courants religieux et artistiques […] Lire la suite

BIBLIOTHÈQUES

  • Écrit par 
  • Henri-Jean MARTIN
  •  • 8 913 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'Antiquité »  : […] Le terme même de bibliothèkè est attesté pour la première fois en Grèce dans un texte de la seconde moitié du iv e siècle avant J.-C. Il n'est cependant question que de bibliothèques privées dans la Grèce classique. En revanche, on vit apparaître à l'époque hellénistique de grandes bibliothèques créées par les successeurs d'Alexandre. La plus célèbre fut fondée par Ptolémée Sôter (322-283) dans […] Lire la suite

BRONZES ANTIQUES

  • Écrit par 
  • Claude ROLLEY
  •  • 5 583 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les bronzes grecs »  : […] L'époque dite « géométrique », celle qui se termine par l'ouverture de la Grèce à l'Orient et son expansion en Occident, dans la seconde moitié du viii e  siècle avant J.-C., n'a d'abord été, pour les objets de bronze, étudiée que timidement. Quelques articles seulement avaient paru depuis le volume, fondamental, consacré en 1890 par A. Furtwaengler aux bronzes d'Olympie. Depuis 1950, l'étude des […] Lire la suite

CATULLE (82-52 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jean GRANAROLO
  •  • 2 509 mots

Peu d'œuvres antiques sont aussi fertiles en surprises que les poésies de cet « Alexandrin », avec leurs contrastes de ton, de facture, d'inspiration. Peu d'œuvres antiques, cependant, sont animées, emportées par un souffle lyrique d'une aussi constante authenticité. Le chantre de Lesbie a conféré au sentiment amoureux une nouvelle dimension : une profondeur d'émotion et d'attachement inconnue ava […] Lire la suite

CHYPRE ANTIQUE

  • Écrit par 
  • Jean POUILLOUX, 
  • Claude F. A. SCHAEFFER
  •  • 5 560 mots

Dans le chapitre « Les obstacles »  : […] Les conditions géographiques ne semblaient pas prédisposer Chypre à devenir grecque. Bien qu'elle fût une île, dans cette Méditerranée que les marins grecs depuis Ulysse ne cessaient de revendiquer comme leur, elle était située au-delà des îles Chélidoniennes, au large des côtes de Lydie, où en 449 avant J.-C., d'un commun accord, Perses et Athéniens limitèrent la zone d'influence de l'empire d'A […] Lire la suite

CRITIQUE D'ART, Antiquité gréco-romaine

  • Écrit par 
  • Agnès ROUVERET
  •  • 4 829 mots

Dans le chapitre « L'art captif »  : […] À cela s'ajoutent les modifications profondes du statut des œuvres d'art et des rapports entre les artistes et le public au cours de la période hellénistique. Cette modification se joue en deux temps, correspondant à deux périodes historiques bien précises : l'essor des royaumes issus de la conquête macédonienne puis la conquête par Rome du bassin oriental de la Méditerranée. Avec l'affirmation de […] Lire la suite

CULTE DE SÉRAPIS

  • Écrit par 
  • Renaud DE SPENS
  •  • 189 mots

Probablement instauré en Égypte par Ptolémée I er Sôter, le culte d'un nouveau dieu syncrétique, Sérapis, se greffe sur un terreau égyptien plus ancien : il existait déjà, à Memphis, un culte pour Osiris-Apis. Mais la nouvelle divinité prend le plus souvent une apparence grecque : un homme barbu portant un petit panier à grain ( kalathos ) comme couronne, parfois accompagné de Cerbère et d'Harpoc […] Lire la suite

CYRÈNE

  • Écrit par 
  • Jacques DUMONT
  •  • 401 mots

Colonie grecque de Libye, sur le rebord septentrional du plateau de Barkè, à 600 mètres d'altitude. Cette région, où il tombe chaque année environ 650 millimètres de pluie, forme comme une île en bordure du désert, à 900 kilomètres à l'ouest de l'Égypte, et à seulement 300 kilomètres au sud de la Crète. L'habitat néolithique (indigènes Tehenou et Temehou) y est dense, et le pays n'est pas inconnu […] Lire la suite

DIADOQUES

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 130 mots

Du mot grec diadochos signifiant héritier, successeur. On désigne ainsi les compagnons d'Alexandre qui, après sa mort en ~ 323, se sont partagé ses conquêtes, et plus particulièrement ceux qui sont parvenus à créer de grands États qui n'ont pas tous survécu à leurs fondateurs. La plupart sont des nobles macédoniens, quelques-uns d'origine grecque. Ils appartiennent à deux générations différentes  […] Lire la suite

DION CHRYSOSTOME DIO COCCEIANUS dit (40-120)

  • Écrit par 
  • Marcel BÉNABOU
  •  • 761 mots

Le rhéteur grec Diôn ho Khrusostomos (Dio Cocceianus), à qui sera donné le surnom de Chrysostome (c'est-à-dire Bouche d'or), est né à Pruse en Bithynie, dans une famille riche. Il reçoit une bonne éducation qui lui permet de débuter comme rhéteur et de connaître le succès. Mais des difficultés l'amènent à quitter sa patrie et à se rendre à Rome, sous le règne de Vespasien. En 82, indirectement imp […] Lire la suite

DIOSCORIDE DE SAMOS (2e moitié IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 153 mots
  •  • 1 média

Mosaïste grec, Dioscoride de Samos (ou Dioscouridès) est un des rares artistes connus de l'école micrasiatique. Il est célèbre grâce à deux petits panneaux trouvés à Pompéi dans la villa de Cicéron, Les Musiciens ambulants du culte de Cybèle et Scène de comédie : une visite chez la magicienne (Musée national, Naples). Copiste de célèbres peintures du ~ iii e  siècle, il utilisait les techniques […] Lire la suite

ÉGYPTE ANTIQUE (Histoire) - L'Égypte ptolémaïque

  • Écrit par 
  • André BERNAND
  •  • 3 460 mots
  •  • 1 média

Égypte ptolémaïque, Égypte lagide, Égypte hellénistique : cette triple appellation est employée communément pour désigner une même réalité, dans l'espace et dans le temps, mais avec des connotations particulières. L'Égypte lagide, c'est la vallée du Nil, de la mer à la deuxième cataracte, et les pays qui furent rattachés par conquête à ce territoire, depuis la mort d'Alexandre le Grand, en 323 ava […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Paul GOUKOWSKY, « HELLÉNISTIQUE CIVILISATION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-hellenistique/