Paul GOUKOWSKY

correspondant de l'Institut (Académie des inscriptions et belles-lettres), professeur de langue et littérature grecques à l'université de Nancy-II

ALEXANDRE LE GRAND (356-323 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 6 470 mots

Si tant d'écrits ont été consacrés à Alexandre III de Macédoine le Grand, c'est que le sujet n'a pas cessé d'attirer public et éditeurs. Encore faut-il remarquer que l'histoire du roi macédonien n'est qu'imparfaitement connue, et que les zones d'ombre ont laissé le champ libre aux interprétations – toujours contestables – et aux polémiques, pour ne rien dire d'une floraison d'ouvrages relevant du […] Lire la suite

ANTIPATROS ou ANTIPATER (400-319 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 863 mots

Type du « vieux serviteur fidèle », Antipatros fut sans doute celui sans qui la Macédoine n'aurait jamais accédé au rang de grande puissance, puis d'empire.Né vers 400 avant J.-C., il fut en effet l'alter ego de Philippe II qui appréciait en lui peut-être moins le chef militaire que l'homme d'État. Ami d'Aristote, auteur d'une histoire, perdue, des guerres […] Lire la suite

HELLÉNISTIQUE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 8 772 mots

Entré dans l'usage dans la seconde moitié du xixe siècle, l'adjectif « hellénistique » est appliqué par convention à la période de trois siècles séparant la mort d'Alexandre le Grand (— 323) de celle de la dernière reine macédonienne, Cléopâtre (— 30). Les déc […] Lire la suite

MITHRIDATE VI EUPATOR (132-63 av. J.-C.) roi du Pont

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 1 979 mots

Né en 132 avant J.-C. dans la ville grecque de Sinope, capitale du Pont, Mithridate VI Eupator y passa son enfance. Il posséda ainsi une double culture, hellénique et iranienne, qui lui permit de se présenter comme le défenseur de la Grèce, mais justifia la propagande des Romains, qui l'assimilèrent aux envahisseurs perses. Au-delà de ces images contradic […] Lire la suite

PARMÉNION (env. 400-330 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 786 mots

Né après 400 avant J.-C., le général macédonien Parménion n'apparaît dans les textes qu'en 356 avant J.-C. : tandis que Philippe II assiège Potidée, on le voit remporter à l'est du royaume une victoire décisive sur le roi illyrien Grabos. C'était d'ailleurs le meilleur chef macédonien de l'aveu même de Philippe.Dix ans plus tard (346 av. J.-C.), on retrouve Parménion en Thessalie, assiégeant Halos […] Lire la suite

PHILIPPE II (env. 382-336 av. J.-C.) roi de Macédoine (359-336 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 2 217 mots

Fils cadet d'Amyntas III (mort en 370 av. J.-C.) et d'une princesse illyrienne, Eurydice, Philippe n'aurait jamais régné ni fait de la Macédoine la plus grande puissance du monde grec sans la disparition prématurée de son frère aîné, Alexandre II, assassiné après un an de règne (370-369 av. J.-C.). Celle-ci inaugurait une période de troubles au cours de laquelle le régent, Ptolémée d'Alôros, eut à […] Lire la suite