PERGAME ROYAUME DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

État de l'Asie Mineure occidentale, formé autour de la ville de Pergame (~ iiie et ~ iie s.), et placé sous le gouvernement de la dynastie des Attalides. L'origine de cet État est liée à la malhonnêteté de Philétairos, préposé par le roi Lysimaque à la garde de son trésor. En ~ 282, Philétairos trahit son maître lors de sa lutte avec Séleucos Ier et celui-ci lui permit en récompense de conserver ses richesses, Pergame et le territoire avoisinant, dont le port d'Elaia (Élée). Indépendant de fait, Philétairos (~ 282-~ 263) était devenu un dynaste comme il y en avait tant dans l'empire séleucide. À sa mort, son neveu, Eumène Ier (~ 263-~ 241), entra en conflit avec Antiochos Ier et acquit son indépendance totale par la victoire de Sardes (~ 262). Son cousin, Attale Ier (~ 241-~ 197), fut le premier à porter le titre royal après sa victoire sur les Galates (avant ~ 236). Il tenta d'étendre ses possessions aux dépens des Séleucides mais dut s'incliner devant la puissance restaurée d'Antiochos III (~ 222). Il chercha alors à développer son influence dans l'Égée et en Grèce en s'alliant à la Ligue étolienne et à Rome, mais il s'attira ce faisant l'hostilité de la Macédoine (~ 218-~ 205). Cette dernière reprit la lutte contre Pergame (~ 201) qui courait le risque d'être prise en tenailles entre la puissance macédonienne et la puissance séleucide alors à son apogée. Attale Ier fit appel à Rome, et joua ainsi un grand rôle dans l'intervention de Rome en Orient. Eumène II (~ 197-~ 159) poursuivit sans relâche cette politique de bonne entente avec Rome. Il en recueillit les bénéfices lors de la victoire de Rome sur Antiochos III, à laquelle il avait contribué ; lors de la paix d'Apamée (~ 188), il reçut la plupart des possessions séleucides au nord du Taurus : son royaume s'étendait de la Lydie à la Pamphylie et à la [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : membre de l'Institut, professeur à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification


Autres références

«  PERGAME ROYAUME DE  » est également traité dans :

ARISTONICOS (IIe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Marie-Rose MAYEUX
  •  • 640 mots

Bâtard d'Eumène II, roi de Pergame, l'un des plus florissants royaumes d'Asie Mineure, et demi-frère par son père d'Attale III, qui en ~ 133 légua son royaume aux Romains, Aristonicos n'accepta pas ce legs, authentifié par la découverte d'une inscription à Pergame. Il se mit à la tête d'un groupe de notables qui refusaient, comme lui, de renoncer à leur liberté et le regardaient comme l'héritier l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aristonicos/#i_42369

PERGAME

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • Roland MARTIN
  •  • 2 886 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le site et l'histoire »  : […] Pergame naît de la rencontre d'un site et d'un projet politique. L'originalité du site saisit le voyageur qui débouche dans la plaine du Caïque, qu'il arrive de la mer et du port de l'antique Pitanè ou qu'il descende du massif montagneux qui se dresse à l'est dans la haute vallée du fleuve. Devant lui, un piton de 335 mètres d'altitude, dont la terrasse supérieure domine la plaine de 237 mètres, s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pergame/#i_42369

POMPÉE ET L'ORIENT - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Xavier LAPRAY
  •  • 442 mots

— 133 Le roi Attale III de Pergame lègue son royaume à Rome ; création de la province d'Asie. — 88-— 84 Première guerre de Rome contre Mithridate : Mithridate VI Eupator, roi du Pont, envahit la province romaine d'Asie et fait massacrer tous les citoyens romains résidant en Asie ; le général romain Sylla bat Mithridate à la bataille de Chéron […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompee-et-l-orient-reperes-chronologiques/#i_42369

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La conquête de l'Orient grec »  : […] Entraînée par ses victoires, Rome se lança, au ii e siècle avant J.-C., à la conquête de l'Orient méditerranéen . Les intérêts des capitalistes, les ambitions des généraux se mêlaient aux craintes de voir se former un empire macédonien qui aurait pu constituer une nouvelle menace. Une victoire décisive remportée en 197 à Cynoscéphales sur Philipp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_42369

URBANISATION DANS LE MONDE GRÉCO-ROMAIN

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 8 274 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le choix des implantations »  : […] L'urbanisation résulte aussi de la nécessité d'établir ou d'affermir un contrôle politique gréco-macédonien, puis romain, sur un immense domaine, peuplé de non-Grecs dont la majorité ne sera jamais assimilée et d'en exploiter les ressources. À cet égard, c'est un phénomène nouveau, la conquête débordant de loin le terrain effectivement occupé. Alexandre installe par milliers des mercenaires grecs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisation-dans-le-monde-greco-romain/#i_42369

Pour citer l’article

André LARONDE, « PERGAME ROYAUME DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-pergame/