Frédéric STRAUSS

journaliste

ALMODOVAR PEDRO (1949- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 3 105 mots

De la marginalité madrilène à la reconnaissance internationale, le parcours de Pedro Almodóvar n'est pas seulement celui d'un cinéaste couronné par le succès, mais aussi celui d'un anticonformiste qui a su mener à bien une expérience à la fois personnelle et populaire. Tout d'abord reconnu comme l'inventeur d'une nouvelle comédie de mœurs, pleine de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-almodovar/#i_0

BLIER BERTRAND (1939- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 092 mots

En Bertrand Blier le cinéma français de comédie a trouvé un disciple dissipé, attentif à remettre en cause les lois d'un genre commercial, en le précipitant dans un univers très personnel, qui bouscule tout autant les repères du cinéma d'auteur.Fils du comédien Bernard Blier, Bertrand Blier débute à la fin des années 1950 comme assistant, notamment de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bertrand-blier/#i_0

BRISSEAU JEAN-CLAUDE (1944- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 105 mots

Révélé par De bruit et de fureur, qui dès 1988 faisait surgir à l'écran la violence des cités de banlieue, le cinéaste Jean-Claude Brisseau reçut alors l'étiquette de champion du réalisme français. Le succès de Noce blanche (1989), porté par la composition naturaliste de la jeune chanteuse Vanessa Paradis dans son tout premier rôle, ne dissipa pas ce malente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-claude-brisseau/#i_0

BURTON TIM (1958- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 556 mots

Enfant prodige de Hollywood, Tim Burton, né en 1958 à Burbank, en Californie, remporte dès son premier film, Pee-Wee (1985), un énorme succès. Les œuvres qui suivent le placent rapidement à la tête de productions d'envergure (Batman, 1989 ; Batman Returns, 1992), comme un digne héritier de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tim-burton/#i_0

CACHÉ (M. Haneke)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 965 mots

Des Autrichiens, ses compatriotes, Michael Haneke a souvent décrit une curieuse et désagréable manie. « On me demande toujours, quand je suis à l'étranger, pourquoi les écrivains et les cinéastes autrichiens sont si durs, si pessimistes et déprimants dans leur vision du monde. Mon idée est que les Autrichiens sont passés maîtres dans l'art de cacher s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cache/#i_0

COEN JOEL (1954- ) & ETHAN (1957- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 602 mots

Le cinéma américain des années 1990 a vu l'affirmation du talent singulier des frères Coen. Cette entité unique (« les frères Coen ») n'est scindée, par nécessité formelle, que dans les génériques de ses films : Joel (qui a fait des études de cinéma à New York) y apparaît comme le metteur en scène ; Ethan (qui a fait des études de droit à Princeton) est désigné comme le producteur, et tous deux so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coen-joel-et-ethan/#i_0

CRONENBERG DAVID (1943- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 889 mots

Établi à Toronto, où il naquit le 15 mars 1943 et où il fit des études scientifiques, puis littéraires, David Cronenberg est, avec Atom Egoyan, l'un des rares cinéastes de fiction du Canada anglophone. Mais ses films l'ont surtout rendu insituable sur toute carte du cinéma ou de la géographie humaine : à l'image de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-cronenberg/#i_0

DARDENNE JEAN-PIERRE (1951- ) et LUC (1954- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 073 mots

Il est devenu impossible d'aborder le travail de ces deux réalisateurs belges sans les situer d'emblée sur la scène du cinéma international – celle du festival de Cannes, où ils reçurent par deux fois la palme d'or, en 1999 pour Rosetta et en 2005 pour L'Enfant, et par la suite le prix du scénario, en 2008, pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dardenne-jean-pierre-et-luc/#i_0

DE PALMA BRIAN (1940- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 123 mots

De la marge au centre, des productions indépendantes à celles de l'industrie, des projets personnels aux commandes, des échecs aux succès retentissants, Brian De Palma a fait toutes les expériences qui s'offrent à un cinéaste américain. Essentiellement reconnu pour ses exercices de style et ses variations sur le cinéma de genre, il a acquis le statut d'un professionnel à la trempe d'artiste, capab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brian-de-palma/#i_0

DOILLON JACQUES (1944- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 047 mots

Tout en revendiquant, une certaine marginalité, Jacques Doillon (né en 1944 à Paris) a toujours été au centre des passions qui ont agité le cinéma français, qu'il s'agisse d'en louer la délicatesse appliquée à la peinture des sentiments, ou d'en fustiger l'intimisme, voire le nombrilisme, et l'étroitesse d'inspiration. Plus en retrait et pourtant plus exposé, pour le meilleur et pour le pire, que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jacques-doillon/#i_0

FARGO (J. et E. Coen)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 486 mots

Sixième film de Joel et Ethan Coen, Fargo est le point d'orgue momentané d'une œuvre jeune et inventive qui, entre la rigueur formelle d'un classicisme retrouvé et la distanciation souvent facétieuse de la postmodernité, a su trouver une place sans équivalent dans le cinéma américain contemporain. L'un et l'autre scénaristes de leurs films, les frères Coen forment un duo où la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fargo/#i_0

FERRARA ABEL (1951- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 092 mots

Dès ses débuts, à l'aube des années 1980, Abel Ferrara se forge une réputation enviable dans le cercle des cinéphiles américains amateurs de séries B. Son statut, d'abord lié à un phénomène typiquement new-yorkais (il est né dans le Bronx), passe progressivement de celui de cinéaste culte à celui d'auteur, avec l'affirmation d'un style et d'un univers de plus en plus personnels, que consacre une r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abel-ferrara/#i_0

FREARS STEPHEN (1941- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 159 mots

Le nom du réalisateur britannique Stephen Frears reste attaché au film qui le révéla en 1985, My Beautiful Laundrette, une histoire d'amour entre un émigré pakistanais et un jeune anglais mêlé à une bande de fascistes, dans la Grande-Bretagne en crise de Margaret Thatcher. Tout en affrontant la réalité la plus dure (chômage, racisme, haine de l'homosexualité), Stephen Frears e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-frears/#i_0

GHOST DOG (J. Jarmusch)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 024 mots

Né en 1953 dans l'Ohio, Jim Jarmusch fut dans les années 1980 un jeune cinéaste dans le vent et l'emblème du cinéma indépendant américain. Ses films, d'un noir et blanc poétique, étaient des errances mélancoliques (Stranger than Paradise, 1984), de lentes fuites erratiques traversées par des éclats de folie douce et de comique burles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghost-dog/#i_0

HANEKE MICHAEL (1942- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 137 mots

Une impressionnante détermination marque chacun des films de l'Autrichien Michael Haneke. Elle se dégage du propos comme de la mise en scène, rigoureusement réfléchis, et fonde une expérience de spectateur jamais ordinaire, parfois déstabilisante. Il s'agit ici de lutter avec force contre un cinéma, majoritairement américain, qui n'invite qu'à la consommation d'images, hors de tout regard critique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michael-haneke/#i_0

HOU HSIAO-HSIEN (1947- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 282 mots

Né en Chine, où il ne vécut que quelques mois, Hou Hsiao-hsien devint, au début des années 1980, le chef de file du nouveau cinéma taiwanais, qui regroupait plusieurs jeunes cinéastes déterminés, dans la lignée d'un large mouvement intellectuel commencé à la fin des années 1970, à affirmer une identité spécifiquement taiwanaise en racontant leurs propres histoires, celles de leur terroir, dans des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hsiao-hsien-hou/#i_0

HUPPERT ISABELLE (1953- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 014 mots

Le principal objet de désir offert à une actrice reste encore aujourd'hui une certaine idéalisation de son image, et son plus beau rôle semble être de représentation. Isabelle Huppert en a choisi un autre : celui de comédienne en action, au travail. Avec une capacité inégalée à multiplier les expériences, elle a tracé un chemin fait d'exigence et d'inventivité, ne fuyant pas les feux de la célébri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/isabelle-huppert/#i_0

JACKIE BROWN (Q. Tarantino)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 134 mots

Depuis son premier film, Reservoir Dogs (1992), davantage encore depuis Pulp Fiction, palme d'or du festival de Cannes en 1994, Quentin Tarantino est le plus « médiatique » des cinéastes américains, et le plus cinéphile. Plus que de cinéphilie, il faut d'ailleurs parler ici d'une culture des images dont le ha […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jackie-brown/#i_0

KAURISMÄKI AKI (1957- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 037 mots

En 1988, la sortie en France de Shadows in Paradise est un petit événement. Réalisé deux ans plus tôt, le film, venu de Finlande, frappe autant par l'originalité de l'univers qu'il révèle que par la rigueur de sa mise en scène, qui porte la marque d'un authentique auteur, Aki Kaurismäki. Shadows in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aki-kaurismaki/#i_0

KILL BILL (Q. Tarantino)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 969 mots

S'agit-il de deux films, ou d'un seul film divisé en deux parties, respectivement intitulées Kill Bill 1 et Kill Bill 2 ? Tout est envisageable, car Quentin Tarantino ne se limite même pas à cette alternative : il a également conçu une sorte de « Kill Bill 3 », destiné à une exploitation commerciale limitée, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kill-bill/#i_0

LYNCH DAVID (1946- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 979 mots

Né en 1946 à Missoula (Montana), David Lynch offre l'image d'un college boy sans âge, à l'air studieux et sage. Une apparence qui contraste violemment avec l'univers d'inquiétante étrangeté qu'il a construit depuis Eraserhead (1976) Surnommé « le James Stewart de la planète Mars » par Mel Brooks, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-lynch/#i_0

MOURATOVA KIRA (1934-2018)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 005 mots

La découverte de l'œuvre de la cinéaste Kira Mouratova fut un des premiers faits culturels importants de la perestroïka, qui suivit l'arrivée de Mikhaïl Gorbatchev à la tête du parti communiste soviétique en 1985. Interdits, expurgés ou mal distribués en ex-URSS, ses films étaient totalement inédits à l'Ouest quand, en 1986, le congrès des cinéastes, présidé par Elem Klimov, permit leur diffusion, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kira-mouratova/#i_0

PARLE AVEC ELLE (P. Almodóvar)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 993 mots

Le rideau se baissait à la dernière image de Tout sur ma mère (1999). Le rideau se lève à la première de Parle avec elle. D'un film à l'autre, Pedro Almodóvar suit sa ligne, limpide et intrigante comme les lignes de la main, faites de chair et de sang. Dans Tout sur ma mère, la ligne de la vie et celle de la mort se mêlaient, jusqu'à l'in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parle-avec-elle/#i_0

LA PIANISTE (M. Haneke)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 973 mots

Les trois prix décernés à La Pianiste par le jury du festival de Cannes, en mai 2001, ont salué un film et des acteurs impressionnants (Isabelle Huppert et Benoît Magimel), tout en consacrant une des révélations du cinéma européen des années 1990, l'Autrichien Michael Haneke. À l'œuvre depuis le milieu des années 1970 à la télévisi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-pianiste/#i_0

SLEEPY HOLLOW (T. Burton)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 102 mots

Des gouttes de cire rouge sang scellent un testament secret... Une diligence fend la nuit, conduite par un cocher dont la tête vient d'être tranchée... Les premières scènes de Sleepy Hollow (1999) semblent sorties d'un musée de l'imagerie fantastique envahi par la poussière. Pourtant elles impressionnent, soutenues qu'elles sont par u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sleepy-hollow/#i_0

TARANTINO QUENTIN (1963- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 145 mots

En l'espace de deux films, ReservoirDogs (1992) et Pulp Fiction (1994), dont le retentissement tant critique que public et médiatique fut considérable, Quentin Tarantino s'est imposé comme un des cinéastes américains les plus talentueux, mais aussi comme le plus représentatif d'une relation nouvelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quentin-tarantino/#i_0

TÉCHINÉ ANDRÉ (1943- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 322 mots

André Téchiné est né en 1943 à Valence-d’Agen (Tarn-et-Garonne). Une dizaine d'années après la nouvelle vague, il fait ses débuts de cinéaste. Il a écrit dans les Cahiers du cinéma de 1964 à 1967, et ses premiers films sont nourris d'une réflexion théorique qui les place sous l'influence des maîtres de l'avant-garde (Cocteau et God […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-techine/#i_0

VOLVER (P. Almodóvar)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 023 mots

Au fil d'une carrière commencée au début des années 1980, Pedro Almodóvar n'a cessé de manifester un désir toujours plus impérieux : faire œuvre personnelle, mais aussi être un cinéaste populaire. Cette double ambition avait été quelque peu mise à mal par La Mauvaise Éducation (2004), puzzle mental construit autour d'un personnage de cinéaste en crise, qui fascina bien des spec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volver/#i_0

WOO JOHN (1946- )

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 1 015 mots

Volte/Face (Face/Off, 1997), le vingt-cinquième film de John Woo après vingt-cinq ans de carrière, est aussi le premier à avoir porté à la connaissance d'un large public le style flamboyant de ce réalisateur de Hong Kong devenu maître du cinéma d'action à Hollywood. Découverts en France à partir de 1993, ses films ju […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-woo/#i_0