ALMODOVAR PEDRO (1949- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la marginalité madrilène à la reconnaissance internationale, le parcours de Pedro Almodóvar n'est pas seulement celui d'un cinéaste couronné par le succès, mais aussi celui d'un anticonformiste qui a su mener à bien une expérience à la fois personnelle et populaire. Tout d'abord reconnu comme l'inventeur d'une nouvelle comédie de mœurs, pleine de Femmes au bord de la crise de nerfs (son premier grand succès hors d'Espagne, en 1988) et aussi de travestis, il impose son image de marque : un univers haut en couleur, déployant une esthétique pop revisitée. Mais cette marque de fabrique évolue grâce à la force et à la subtilité des drames qu'il compose dans la seconde partie de sa carrière. Ce sont alors les talents de conteur d'Almodóvar qui sont appréciés : il obtient l'oscar du meilleur film étranger pour Tout sur ma mère (1999), et remporte aussi celui, symboliquement plus prestigieux encore, du meilleur scénario pour Parle avec elle (2002). D'un genre à l'autre, son travail sur l'émotion fait le lien. C'est là la grande obsession du cinéaste : toucher le cœur des personnages nés de son imagination, toucher au cœur le spectateur.

Julieta, P. Almodóvar

Julieta, P. Almodóvar

Photographie

Inspiré de nouvelles d'Alice Munro, Julieta est un troublant portrait de femme. Plus que jamais, Pedro Almodóvar s'y révèle un maître du mélodrame, dans la lignée de Douglas Sirk. Ici Adriana Ugarte (Julieta dans sa jeunesse) avec Rossy de Palma (la gouvernante maléfique). 

Crédits : Canal+/Cine+/El Deseo/ Photoshot/ Aurimages

Afficher

Naissance d'un style

D'origine modeste, Pedro Almodóvar naît le 25 septembre 1949 à Calzada de Calatrava, village de la Mancha. Après une éducation qu'il qualifiera de « spectaculairement religieuse », et qu'il évoquera dans La Mauvaise Éducation (2004), il arrive à dix-sept ans à Madrid avec l'intention d'entrer à l'École de cinéma. Mais Franco vient d'ordonner sa fermeture et, n'ayant pas les moyens d'envisager de longues années d'études universitaires, Almodóvar trouve un emploi à la Compagnie nationale du téléphone. Ce travail lui permet d'observer la petite bourgeoisie urbaine dont il ignore tout et qui lui inspirera de nombreux personnages. 1974 est l'année de sa première réalisation, un court-métrage en super-8 muet, suivi d'une dizaine d'autres jusqu'en 1978. En quatre ans, des bars aux festivals pour amateurs et des galeries d'art à la Cinémathèque de Madrid, le cinéaste débutant s'est bâti une réputation qui attire un public de [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ALMODOVAR PEDRO (1949- )  » est également traité dans :

JULIETA (P. Almodóvar)

  • Écrit par 
  • Christian VIVIANI
  •  • 1 043 mots
  •  • 1 média

Dans l’histoire du cinéma, il existe peu de parcours que l’on puisse comparer à celui de Pedro Almodóvar. En effet, soit les cinéastes liés à un mouvement d’idées ou de mode sombrent dans l’oubli, soit ils se figent en représentants d’une époque donnée. Lié au mouvement de la Movida au point d’être pratiquement identifié à lui, Almodóvar a réussi à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/julieta/#i_9141

PARLE AVEC ELLE (P. Almodóvar)

  • Écrit par 
  • Frédéric STRAUSS
  •  • 984 mots

Le rideau se baissait à la dernière image de Tout sur ma mère (1999). Le rideau se lève à la première de Parle avec elle. D'un film à l'autre, Pedro Almodóvar suit sa ligne, limpide et intrigante comme les lignes de la main, faites de chair et de sang. Dans Tout sur ma mère, la ligne de la vie et celle de la mort se mêlaient, jusqu'à l'indissoluble […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parle-avec-elle/#i_9141

TALONS AIGUILLES, film de Pedro Almodóvar

  • Écrit par 
  • Laurent JULLIER
  •  • 878 mots

Pedro Almodóvar commença par refléter le désir de changement de l'Espagne franquiste, avec une série de dix courts-métrages dont le premier avait pour titre, en 1974, Film político. Mais le décès du caudillo, l'année suivante, allait précipiter les choses, et la Movida, le renouveau artistique madrilène, propulser Almodóvar alors âgé de vingt-cinq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/talons-aiguilles/#i_9141

CINÉMA (Aspects généraux) - Histoire

  • Écrit par 
  • Marc CERISUELO, 
  • Jean COLLET, 
  • Claude-Jean PHILIPPE
  •  • 21 812 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « Le cinéma espagnol »  : […] Pedro Almodóvar, né en 1949, est l'auteur phare du cinéma espagnol, affirmation que nul ne songerait à contester aujourd'hui, mais qui ne manque pas d'ironie rétrospective quand on songe aux débuts de l'auteur-acteur-chanteur au temps de la movida madrilène. Jusqu'à Femmes au bord de la crise de nerfs (1988), son septième film qui marque le débu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-aspects-generaux-histoire/#i_9141

CORRIDA

  • Écrit par 
  • Barnaby CONRAD
  •  • 10 683 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les modernes »  : […] Le combat de taureau traditionnel, cette « danse avec la mort » jugée « indéfendable mais irrésistible », a longtemps attiré l'attention et captivé l'imagination des peintres, romanciers, poètes, photographes, sculpteurs et cinéastes. Goya fut le premier peintre de renom à représenter tous les aspects de ce spectacle dans ses œuvres d'art. Torero […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corrida/#i_9141

CRUZ PENÉLOPE (1974- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 514 mots

Née le 28 avril 1974 à Madrid, Penélope Cruz Sánchez grandit en dehors de la capitale. Apprenant le ballet pendant neuf ans au Conservatoire national espagnol, la jeune fille suit également une formation intensive en danse classique et en modern jazz avant d'aller étudier l'art dramatique à New York. À l'âge de quinze ans, elle remporte un concours […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/penelope-cruz/#i_9141

ESPAGNOL CINÉMA

  • Écrit par 
  • Jean-Louis COMOLLI
  •  • 1 315 mots

On peut faire remonter à 1896 les premières manifestations cinématographiques en Espagne. Le 15 mai, un représentant des frères Lumière organise la première projection à Madrid et, à la fin de l'année, un Espagnol filme La Sortie de la messe de midi à l'église du Pilar de Saragosse . L'année suivante, Fructuoso Gelabert construit la première caméra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-espagnol/#i_9141

VARGAS CHAVELA (1919-2012)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 509 mots
  •  • 1 média

Chavela Vargas fut l'une des grandes figures de la ranchera , musique traditionnelle de l'ouest du Mexique, généralement interprétée par les hommes. Pendant plus d'un demi-siècle, sa voix rugueuse et chaude à la fois a servi ses interprétations théâtrales, passionnées et pleines d'humanité, des standards du répertoire mexicain. Vêtue sur scène d'u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chavela-vargas/#i_9141

Pour citer l’article

Frédéric STRAUSS, « ALMODOVAR PEDRO (1949- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedro-almodovar/