Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

FRANÇAIS THÉÂTRE, XIXe s.

Articles

  • JULLIEN JEAN (1854-1919)

    • Écrit par Pascale ROGER
    • 962 mots

    Auteur dramatique français, théoricien et critique de théâtre, Jean Jullien fut un observateur exigeant de la vie théâtrale du tournant du xixe siècle. De lui on ne retient souvent que sa définition de la pièce de théâtre comme une « tranche de vie », expression célèbre mais mal comprise : en...

  • LABICHE EUGÈNE (1815-1888)

    • Écrit par Hélène LACAS
    • 739 mots

    Successeur direct de Scribe dans la tradition du vaudeville et dans les faveurs du public parisien, Eugène Labiche a régné en maître sur le théâtre comique durant le second Empire. Cette célébrité ne déteint pas sur sa vie (« trop heureuse pour que [sa] biographie soit intéressante », dit-il...

  • LEMAITRE JULES (1853-1914)

    • Écrit par Hélène LACAS
    • 585 mots

    Germaine Durrière débute la thèse qu'elle consacre à Jules Lemaitre (Jules Lemaitre et le théâtre, 1934) en soulignant le paradoxe de sa vie d'homme de lettres : d'une part, il proclame l'incertitude et la vanité de la critique et il s'est fait critique ; d'autre part, il dénonce l'artifice...

  • FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

    • Écrit par Marie-Ève THÉRENTY
    • 7 758 mots
    • 6 médias
    C’est au théâtre que se manifeste avec le plus d’évidence la bataille romantique en France.La Préface de Cromwell de Hugo manifeste le début d’une rébellion qui avait commencé sourdement avec le drame bourgeois des Lumières et le mélodrame de la Révolution. Le drame romantique s’inspire...
  • LORENZACCIO, Alfred de Musset - Fiche de lecture

    • Écrit par Didier MÉREUZE
    • 1 113 mots
    • 1 média

    Qui ne connaît Lorenzaccio ? Qui n'en a une représentation, ne serait-ce qu'à travers l'image de Gérard Philipe ? Pourtant, ce « classique » du romantisme français aura été pendant près de deux tiers de siècle ignoré puis, pendant un demi-siècle encore, massacré. ...

  • LUGNÉ-POE AURÉLIEN-MARIE LUGNÉ dit (1869-1940)

    • Écrit par Pascale ROGER
    • 953 mots

    Acteur et metteur en scène français, réputé pour avoir matérialisé sur la scène l'esthétique symboliste, Lugné-Poe a produit en réalité une œuvre théâtrale d'une grande diversité. Inlassable découvreur d'auteurs et de textes (Maeterlinck, Hauptmann, Ibsen, Strindberg, Verhaeren, Wilde, D'Annunzio,...

  • MARS ANNE FRANÇOISE HIPPOLYTE BOUTET dite MADEMOISELLE (1779-1847)

    • Écrit par Armel MARIN
    • 273 mots

    Célèbre actrice française, incomparable pour les contemporains dans les rôles d'ingénues puis de coquettes de Molière et de Marivaux. Fille du célèbre acteur Monvel et d'une actrice de province qui jouait les premiers rôles tragiques, Mlle Mars débute au théâtre Feydeau. Entrée à la ...

  • MEILHAC HENRI (1831-1897)

    • Écrit par Hélène LACAS
    • 400 mots

    Après des études à Louis-le-Grand, Henri Meilhac est employé dans une librairie. Il acquiert vite une réputation d'humoriste doué d'un esprit caustique et d'une imagination quelque peu fantasque, grâce à des dessins et articles parus au Journal pour rire où il collabore...

  • MÉLODRAME

    • Écrit par Anne UBERSFELD
    • 3 297 mots

    Le mélodrame est un genre décrié. Sa réputation a été grande et René Charles Guilbert de Pixérécourt (1773-1844), le « Corneille du mélodrame », gagnait, à produire des mélodrames, plus de 25 000 francs par an. Somme énorme. De nos jours, le mélodrame « est victime d'un reproche majeur et général...

  • MÉRIMÉE PROSPER (1803-1870)

    • Écrit par Guy DUMUR
    • 1 315 mots
    • 1 média
    ...des Bourbons »), et surtout dans le « grenier » de E. Delécluze, peintre raté et critique d'art (1781-1863), où, en 1825, à vingt-deux ans, Mérimée lit trois pièces de théâtre : Les Espagnols en Danemark, Le Ciel et l'enfer et Une femme est un diable, écrites sous l'influence des comedias...
  • MIME ET PANTOMIME

    • Écrit par Tristan RÉMY
    • 2 882 mots
    • 4 médias
    Vers 1800, on appelle mimes tous les imitateurs quels qu'ils soient. Un danseur simulant une action sur une musique donnée est un mime. Les spectacles et les scènes à figuration nombreuse que donne le Cirque-Olympique et dans lesquels l'équitation constitue le principal intérêt prennent le nom de pantomimes...
  • MIRBEAU OCTAVE (1848-1917)

    • Écrit par Universalis
    • 200 mots

    Auteur de romans et de pièces de théâtre, Mirbeau dressa un réquisitoire impitoyable contre le clergé ainsi que contre les inégalités sociales de son époque. Il fut l'un des dix premiers membres de l'Académie Goncourt, fondée en 1903. Ayant commencé sa carrière comme journaliste dans la presse bonapartiste...

  • MONNIER HENRI BONAVENTURE (1799-1877)

    • Écrit par Daniel ZERKI
    • 1 148 mots

    Artiste aux multiples talents, dessinateur, littérateur, auteur dramatique, acteur, Henri Monnier a peut-être dû à cette dispersion la relative désaffection dont son œuvre a souffert après sa mort. Le critique d'art l'a traité en littérateur et le critique littéraire en caricaturiste. Pourtant...

  • MUSSET ALFRED DE (1810-1857)

    • Écrit par Jean THOMAS
    • 2 441 mots
    • 3 médias
    Dans l'œuvre de Musset, le théâtre occupe une place au moins égale à celle de la poésie. Sa première comédie, Les Marrons du feu, date de 1830 et la dernière, Bettine, de 1851. Mais, pendant de longues années, il se contenta de faire imprimer ses pièces, une tentative malheureuse (l'unique...
  • NABIS

    • Écrit par Antoine TERRASSE
    • 3 183 mots
    • 5 médias
    Par Lugné-Poe aussi qui partagea un moment un atelier avec Bonnard, Vuillard et Maurice Denis, les nabis étaient entrés en contact avec Paul Fort qui, en 1890, à dix-huit ans, venait de fonder le Théâtre d'art, destiné, selon les termes de Pierre Louÿs, à « contredire par une rivalité active et...
  • NATURALISME

    • Écrit par Yves CHEVREL
    • 5 363 mots
    • 5 médias
    ...Antoine et de son Théâtre-Libre (fondé en 1887), et il est aisé de voir que, dans la partie du Roman expérimental consacré au “Naturalisme au théâtre”, Zola essaie de transférer sur la scène les procédés du roman, dont il reconnaît qu 'il “restera peut-être l'outil par excellence du siècle”....
  • NATURALISME, notion de

    • Écrit par Florence FILIPPI
    • 1 523 mots
    Si le roman est le genre naturaliste par excellence, les théories de Zola ont aussi influencé le théâtre. Le metteur en scène André Antoine (notamment avec William Busnach et Octave Gastineau) transpose à la scène les Rougon-Macquart à partir de 1887 : il cherche à imposer une scénographie...
  • ON NE BADINE PAS AVEC L'AMOUR (A. de Musset) - Fiche de lecture

    • Écrit par Guy BELZANE
    • 1 470 mots

    En 1834, après Les Caprices de Marianne paru l'année précédente, Alfred de Musset (1810-1857), âgé de vingt-quatre ans, publie On ne badine pas avec l'amour, suivi, la même année, de Fantasio et de Lorenzaccio.

    Cette « comédie en trois actes » et en prose s'inscrit dans une série...

  • OPÉRA-COMIQUE

    • Écrit par Marc VIGNAL
    • 580 mots
    • 1 média

    Le vocabulaire français étant le seul à avoir adopté l'expression « opéra-comique » pour désigner une forme de théâtre lyrique où les dialogues parlés alternent avec les scènes chantées, ce terme devrait s'appliquer à des œuvres aussi différentes que Fidelio...

  • PARIS ROMANTIQUE 1815-1848 (exposition)

    • Écrit par Robert FOHR
    • 1 499 mots
    • 1 média
    ...magasins luxueux, de cafés, de restaurants et de glaciers réputés (Maison dorée, Café Riche, Café Hardy…). C’est dans cette zone que se trouvaient les grands théâtres publics : l’Opéra, le Théâtre-Italien, l’Opéra-Comique et, un peu excentré, le Théâtre français. Les théâtres populaires – de l’Ambigu,...