MONNIER HENRI BONAVENTURE (1799-1877)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Artiste aux multiples talents, dessinateur, littérateur, auteur dramatique, acteur, Henri Monnier a peut-être dû à cette dispersion la relative désaffection dont son œuvre a souffert après sa mort. Le critique d'art l'a traité en littérateur et le critique littéraire en caricaturiste. Pourtant l'œuvre graphique, littéraire, dramatique et, sans doute, le jeu même du comédien présentaient une remarquable unité : humour féroce au service d'une observation implacable des comportements, des tics, des travers, des bassesses de ses contemporains ; inlassable dénonciation de la sottise humaine. Son œuvre dramatique, d'un comique encore percutant aujourd'hui et la plus profondément désespérée qui soit, a retrouvé récemment un regain de modernité grâce à l'attention aiguë que Monnier avait su porter au langage, à ce qu'il révèle et dissimule.

D'origine modeste, Monnier a connu tout au long de sa vie une rare alternance de triomphes et d'échecs retentissants. À seize ans, élève médiocre, il quitte le lycée Bonaparte et, après un court passage dans une étude de notaire, il entre comme surnuméraire au ministère de la Justice, où, quatre ans durant, il fait valoir sa « belle main ». (« Monsieur Prudhomme », professeur de calligraphie, héritera, entre autres choses, ce don de son créateur.) En 1821, il quitte l'Administration et entre chez Girodet, puis chez Gros, pour y apprendre la peinture. Il excelle surtout dans le croquis, la caricature, et se fait une popularité grâce à ses plaisanteries de rapin, son humour pince-sans-rire, son goût effréné de la mystification (goût qu'il ne perdra jamais et qui lui fera bien des ennemis) et aussi grâce à de petites charges qu'il improvise pour ses camarades. De ces charges, de ces saynètes procéderont, plus tard, son talent d'acteur et toute son œuvre littéraire et dramatique.

Après un long séjour à Londres où il se perfectionne dans les techniques de la lithographie, il revient [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  MONNIER HENRI BONAVENTURE (1799-1877)  » est également traité dans :

CARICATURE

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 8 333 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « En France »  : […] La caricature anglaise qui se développa à la faveur des événements politiques permit aux artistes français d'atteindre plus vite et plus efficacement les buts qu'ils se proposaient. Dès le début du xix e  siècle, ils adoptèrent la technique de la lithographie, qui donna à leur œuvre une qualité nouvelle. L'agitation politique qui régna au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/caricature/#i_80242

Pour citer l’article

Daniel ZERKI, « MONNIER HENRI BONAVENTURE - (1799-1877) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-bonaventure-monnier/