Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BRAHMAN, hindouisme

Articles

  • ADVAITA

    • Écrit par Jean FILLIOZAT
    • 1 551 mots

    L'advaita, dont le nom signifie « non-dualité », est une des doctrines majeures de la philosophie indienne, et la forme la plus répandue de la philosophie dite Vedānta, aboutissement du Savoir par excellence. Les advaitavạ̄din sont ceux qui professent la doctrine selon laquelle il...

  • ĀTMAN

    • Écrit par Michel HULIN
    • 879 mots

    Le terme ātman est présent dès le Ṛg-Veda, où il désigne une sorte de principe de vie supérieur aux autres éléments constitutifs de la personne – sens, organes spécialisés, membres – et coordonnant leur activité. Dans les couches plus récentes de la littérature védique – les ...

  • BRAHMAN & BRĀHMANE

    • Écrit par Jean FILLIOZAT
    • 988 mots

    La conception védique du bráhman neutre, non définie avec précision dans les textes, a donné lieu à nombre d'hypothèses sur ses origines, sur sa signification originelle et sur l'étymologie de son nom. Mais les nombreuses mentions qui en sont faites dans les textes védiques permettent de juger, à travers...

  • BRĀHMAṆA

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 459 mots

    Le Veda contient essentiellement trois types de textes : des poèmes et des strophes isolées, qui ensemble constituent ce que l'on nomme chandas (poésie) ; des formules rituelles (yajus) ; enfin, de longs développements en prose, de caractère spéculatif. C'est à ces derniers qu'est réservé...

  • BRAHMANISME

    • Écrit par Anne-Marie ESNOUL
    • 3 594 mots
    Brahmā, personnification du brahman neutre des brāhmaṇa et des upaniṣad, souvent confondu dans les textes anciens avec Pṙajāpati, le maître des créatures, va très vite ne jouer qu'un rôle annexe ou subordonné. La notion du brahman neutre – Totalité, qui dès l'origine le déborde infiniment – gêne...
  • BUDDHI

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 328 mots

    Le terme sanskrit « buddhi » désigne l'intelligence dans la psychologie de l'hindouisme. Selon les données traditionnelles du brahmanisme, l'homme se compose de quatre éléments qui sont autant de modalités de son être propre : le corps, la pensée, l'intelligence, l'âme. Ce dernier...

  • DVAITA

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 240 mots

    Terme qui, dans l'hindouisme, caractérise la doctrine de la dualité, par opposition à celle qui professe une sorte de monisme. La métaphysique hindoue est dominée par la problématique propre au vedānta. Ce darśana (« point de vue », « système philosophique ») s'efforce de définir les relations...

  • ÉPOPÉE

    • Écrit par Emmanuèle BAUMGARTNER, Maria COUROUCLI, Jocelyne FERNANDEZ, Pierre-Sylvain FILLIOZAT, Altan GOKALP, Roberte Nicole HAMAYON, François MACÉ, Nicole REVEL, Christiane SEYDOU
    • 11 781 mots
    • 7 médias
    Le temps est conçu comme un cycle de périodes récurrentes de vie et de mort de l'univers. Il y a une création, charge du dieu Brahman, suivie d'une période de maintien, assuré par le dieu Viṣṇu, aboutissant à une destruction confiée au dieu Śiva, laquelle n'est pas définitive, parce que, après la...
  • HINDOUISME

    • Écrit par Anne-Marie ESNOUL
    • 9 148 mots
    • 4 médias
    Dans les milieux les plus proches de l'explication métaphysique des upaniṣad anciennes, l'unité est celle du Brahman impersonnel, dont les trois formes divines ne sont que des manifestations sur le plan du relatif. Dans les milieux où prédominent les tendances dévotieuses, ce rôle est dévolu à la...
  • INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

    • Écrit par Jean FILLIOZAT
    • 16 660 mots
    • 3 médias
    ..., l'Īśa-, la Kena-, la Kaṭha-, la Muṇḍaka-, la Māṇḍūkya-, la Praśna-, la Śvetāśvatara- et la Taittirīya-upaniṣad. La notion de Brahman est développée et diversifiée. Philosophiquement, un brahman (mot neutre : le Verbe) est considéré comme le lieu central et unique de tout ...
  • INDE (Arts et culture) - L'art

    • Écrit par Raïssa BRÉGEAT, Marie-Thérèse de MALLMANN, Rita RÉGNIER
    • 49 040 mots
    • 67 médias
    ...se nomme Prājapati (« Maître des créatures », âme du monde) ou Viśvakarma (« Celui dont tout est l'œuvre ») ou qu'il s'agisse du brahman, principe créateur neutre et permanent (qui sera plus tard l'Absolu). Les identifications multiples introduites par les exégètes tendaient à exalter...
  • KUMĀRILA (VIIe s.?)

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 400 mots

    L'une des formes les plus originales que prend la tradition brahmanique dans l'Inde classique (entre le ~ vie et le viiie) est le darshana (darśana, « façon de voir ») appelé Mīmāmsā, voué à l'exégèse des textes liturgiques du Veda. La Mīmāmsā s'organise autour d'un...

  • MADHVA (1238-1317)

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 592 mots

    Penseur hindou dont le nom reste attaché à une tentative pour instaurer une philosophie qui, tout en restant fidèle aux principes du vedānta, permette le plein exercice de la dévotion. L'une des propositions majeures du vedānta étant l'affirmation selon laquelle l'ātman (« âme ») est identique...

  • MĀYĀ

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 724 mots

    Notion particulière et difficile à cerner avec précision, dont fait grand usage la littérature philosophique de l'Inde traditionnelle et notamment celle qui relève du Vedānta. Le mot māyā est ancien puisqu'il apparaît déjà dans les hymnes du Rig-Veda, partie la plus archaïque...

  • MĪMĀṂSĀ

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 423 mots

    Le plus technique et le plus original à la fois des six darśanas (« points de vue ») qui constituent ensemble la tradition philosophique de l'Inde brahmanique. Prenant directement racine dans les spéculations védiques, la Mīmāṃsā apparaît comme un « méta-ritualisme » dans lequel la réflexion s'exerce...

  • MORT - Les sociétés devant la mort

    • Écrit par Louis-Vincent THOMAS
    • 8 202 mots
    • 2 médias
    ...thèses fondamentales du brahmanisme pourraient se résumer ainsi : identité du moi profond ( ātman) et du principe fondamental de l'univers ( brahman) : transmigration des âmes (samsāra) en référence directe avec les actes des existences antérieures (karman), le salut (moksha) réside dans...
  • NIMBĀRKA (XIIe s.)

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 333 mots

    Brahmane orthodoxe qui, né dans l'Āndhra Pradesh (pays de Haydérabad) au xiie siècle, fut d'abord un dévot de Krishna avant de devenir célèbre comme interprète du Vedānta. Ce darśana (« système de pensée » concernant les doctrines brahmaniques traditionnelles) pose en principe...

  • OṂ

    • Écrit par Jean VARENNE
    • 861 mots

    Monosyllabe qui constitue, selon la tradition hindoue, le mantra par excellence, c'est-à-dire la meilleure expression rituelle sonore du sacré. Les religions indiennes (hindoue, bouddhique, jaïn) utilisent, en effet, dans leurs liturgies respectives, non seulement des chants et des prières...

  • PRIÈRE ET CONTEMPLATION

    • Écrit par Albert-Marie BESNARD
    • 4 096 mots
    • 1 média
    ...nuances. Si l'on considère l' hindouisme, par exemple, on ne sera pas peu surpris de voir les interprétations demeurer hésitantes. Les manifestations du brahman (ou réalité suprême) dans la nature sont infiniment variées et il est légitime de les vénérer sous une foule de formes personnalisées ; celles-ci...
  • RĀMAKRISHNA (1836-1886)

    • Écrit par Marie-Simone RENOU
    • 1 707 mots
    ...guru, Tota Puri, plein de force et d'autorité, enseigna à Rāmakrishna le Vedānta et le plongea dans un très haut état d'absorption en brahman le nirvikalpa-samādhi, état psychique sans contenu entraînant la suspension du souffle. Il devait y rester six mois sans reprendre conscience...