TABOU

Médias de l’article

Are'are de l'île de Malaita : six tabous du requin

Are'are de l'île de Malaita : six tabous du requin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Are'are de l'île de Malaita : six interdits du requin

Are'are de l'île de Malaita : six interdits du requin
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


Le mot « tabou » a été emprunté au vocabulaire des langues polynésiennes par le célèbre navigateur James Cook, lors de son passage aux îles Hawaii (1778). Mais le récit de son troisième voyage ne parut qu'en 1884. Auparavant, une expédition russo-allemande conduite par von Krusenstern en 1802 avait mentionné la présence de trois tabous sur l'île de Nuku-Hiva. D'autre part, Freycinet, qui accompagnait Kotzebue en 1817, décrit le tabou comme « une institution à la fois civile et religieuse » qui signifie « prohibé ou défendu ». Cook complétera ces données en disant que le mot « s'applique à toutes choses qu'il est interdit de toucher ».

Ainsi les voyageurs ont-ils été frappés par la force et par le nombre des interdits qu'ils rencontraient et qu'ils étaient souvent eux-mêmes contraints d'observer. Plus étonnant était pour eux le fait que ce mot servît à désigner une variété infinie d'interdits allant du domaine réputé religieux aux domaines profanes ou tout au moins tenus pour tels dans la pensée européenne du xixe siècle, comme le domaine politique.

L'étude plus approfondie des chercheurs intéressés par les coutumes polynésiennes a, en effet, montré l'étroite relation qu'il y avait entre le système des interdits et la manifestation du pouvoir de la chefferie polynésienne. La hiérarchie des statuts et des rangs repose sur une échelle de tabous qui va du moins fort au plus sacré et à laquelle correspond une échelle des peines expiatoires. La puissance se mesure ainsi à la faculté d'imposer le contrôle plus ou moins étendu et durable sur les nourritures. Le système des sanctions s'appuie à la fois sur le pouvoir attribué aux ancêtres et sur le coefficient personnel que le chef parvient à imposer aux siens, à la faveur des péripéties guerrières et des fêtes cérémonielles. Dans les multiples preuves que le chef doit donner de son pouvoir, le respect des tabous et la rigueur des sanctions frappant leur transgression sont autant d'événements marquants.

L'étude de ces faits qui constituent le systè [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  TABOU  » est également traité dans :

ABORIGÈNES AUSTRALIENS

  • Écrit par 
  • Barbara GLOWCZEWSKI
  •  • 7 132 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Société et parenté »  : […] deuil, les rites totémiques et les rites qui ponctuent le cycle de vie. Le tabou le plus important, commun à tous les Aborigènes, interdit à un garçon et à une fille d'approcher l'un de l'autre et de se parler s'ils sont en relation de gendre à belle-mère réelle ou potentielle. Cette relation est déterminée d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aborigenes-australiens/#i_24308

ALIMENTATION (Comportement et pratiques alimentaires) - Anthropologie de l'alimentation

  • Écrit par 
  • Dominique FOURNIER
  •  • 6 083 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Interdits alimentaires »  : […] à classer qui passent ainsi dans la catégorie des chairs dangereuses et illicites. Les tabous s'apparentent à ce principe, mais comme ils semblent provenir d'un rapprochement entre classification des humains et classification des animaux ou des végétaux, ils ordonnent par exemple que les membres du clan de l'ours renoncent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-comportement-et-pratiques-alimentaires-anthropologie-de-l-alimentation/#i_24308

CANNIBALISME

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Bernard THIS
  •  • 4 178 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le cannibalisme de la « horde primordiale » »  : […] de culpabilité par l'« hérédité des dispositions affectives » et faire du tabou « une prohibition très ancienne, imposée du dehors par une autorité » et une « tradition transmise par l'autorité paternelle et sociale », c'est assurément sous-estimer la véritable importance des fantasmes. Dans les Trois Essais sur la théorie de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cannibalisme/#i_24308

DEUIL

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 334 mots
  •  • 1 média

Dans le langage courant, le mot « deuil » renvoie à deux significations. Est appelé deuil l'état affectif douloureux provoqué par la mort d'un être aimé. Mais deuil signifie tout autant la période de douleurs et de chagrins qui suit cette disparition. Le deuil est donc constitutif d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deuil/#i_24308

ETHNOLOGIE - Ethnologie religieuse

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 6 092 mots

Dans le chapitre « La description des faits »  : […] sont réunis ; il convient de distinguer aussi les rites positifs, comme le sacrifice, et les rites négatifs ou tabous (tabous généraux, permanents et communs, tabous particuliers à une catégorie de personnes, souvent provisoires, puisqu'on change de statut au cours de la vie, et qui pourront être levés), ainsi que la manière de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ethnologie-ethnologie-religieuse/#i_24308

FÊTE

  • Écrit par 
  • François-André ISAMBERT, 
  • Jean-Pierre MARTINON
  •  • 6 982 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La fête idéale »  : […] Totem et tabou (1913), donne la formule reprise par Caillois : « Une fête est un excès permis, voire ordonné, une violation solennelle d'une prohibition. » La fête ressortirait ainsi au «  sacré de transgression ». Elle manifesterait la sacralité des normes de la vie sociale courante par leur violation rituelle. Elle serait nécessairement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fete/#i_24308

INTERDIT

  • Écrit par 
  • Claude RABANT, 
  • Pierre SMITH
  •  • 6 123 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'interdit comme institution »  : […] qui y sont impliqués, par le moyen d'une même notion, et à se présenter ainsi comme les produits spécifiques d'une véritable institution. Une de leurs illustrations les plus classiques est le tabou polynésien. Des îles Hawaii à la Nouvelle-Zélande, en effet, et des îles Marquises aux îles Salomon, toutes les sociétés polynésiennes et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/interdit/#i_24308

MAGIE

  • Écrit par 
  • René ALLEAU, 
  • Roger BASTIDE
  •  • 11 230 mots

Dans le chapitre « Religion et magie »  : […] leur essence même : immanence ou transcendance des forces surnaturelles. J. Cazeneuve fait un pas de plus en distinguant à son tour le tabou de la magie ; certes, on ne peut contester que l'un est l'envers de l'autre ; au fond, le tabou de l'impureté et la force magique constituent les deux pôles de ce que Rudolf Otto a appelé le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magie/#i_24308

RITES

  • Écrit par 
  • Jean CAZENEUVE
  •  • 3 732 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'impureté »  : […] Et tout ce qui relève de cette catégorie est frappé d'interdictions qu'on nomme les « tabous ». Le tabou n'est pas motivé comme le sont les prohibitions morales ou hygiéniques ; mais, si on ne le respecte pas, on s'expose à être mis hors de l'ordre commun, à être cause de toutes sortes de malheurs, à être tenu éventuellement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rites/#i_24308

SACRÉ

  • Écrit par 
  • Dominique CASAJUS, 
  • André DUMAS, 
  • Universalis
  •  • 10 205 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'organisation du sacré »  : […] le défendu et le permis, pour lesquels on a souvent adopté les deux mots polynésiens : le tabou (« On appelle de ce mot, écrit Durkheim, un ensemble d'interdictions rituelles qui ont pour effet de prévenir les dangereux résultats d'une contagion magique en empêchant tout contact entre une chose ou une catégorie de choses, où est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacre/#i_24308

TOTEM ET TOTÉMISME

  • Écrit par 
  • Daniel de COPPET
  •  • 4 474 mots

Dans le chapitre « Classification et identification »  : […] les détails sont expliqués ailleurs, il est indispensable de remarquer que le système des interdits repose sur la reconnaissance d'un ancêtre requin ou crocodile, ou bien encore serpent mortel. Il faut donc distinguer, dans les faits de classification, ceux qui sont « à la source » de l'identification des groupes ou des individus, ceux qui, de là, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/totem-et-totemisme/#i_24308

Voir aussi

Pour citer l’article

Daniel de COPPET, « TABOU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tabou/